Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Les objets courants, coutumes et les manières de vivre.

Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede MdJ le Dim 8 Déc 2013 19:12

La découverte de ce métal ou devrait on dire cet alliage est dut à la section de Xéno-Archéologie de la loge techno.

En effet cet acier a été utilisé par l’Empire Faberian à son apogée, notamment pour ses installations militaires et certaines constructions civiles.

Avec la chute de l’Empire Fabérian sa décadence à compter l’an – 17.000 TUP le secret de sa fabrication s’est perdu.

L’on doit aux expéditions successives de la loge techno et dans le secteur de l’ancienne capitale Impériale les premières mises à jour au sein de la jungle de ces pièces de métal noir-bleuté que la passage des millénaires n’avait pas altéré.

Il fallut ensuite attendre deux millénaires pour que la loge localise les restes d’une installation spatiale antique autour d’une étoile solitaire pour parvenir à re-découvrir le secret de fabrication de l’acier Ma, nommé ainsi en référence à l’ère Ma sous laquelle l’Empire Fabérian l’inventa.

Ce secret néanmoins ne fut pas révélé.

Il est encore aujourd’hui sur la liste des matériaux faisant l’objet d’un monopole de la Loge, monopole renouvelé tous les cent ans par décret impérial et ce depuis les 2800 dernières années.

Tout ce que l’on sait c’est que la fonte de l’acier Ma réclame d’énormes quantités d’énergie seulement disponibles à bord des « forges stellaires » de la Loge, des Lehouines usines spécialisés tirant leur énergie du cœur des étoiles autour desquelles elles se mettent en orbite.

L’acier Ma appartient à la famille des unobtainiums. Il est de couleur noir bleuté et absorbe une grande quantité de la lumière qu’il reçoit. Il est de masse volumique 9,8 g cm3 et de dureté légèrement supérieure à 10 dans l’échelle de Mohs.

Sa coulée se fait d’un bloc, sans possibilité de découpe, de soudure ou de refonte ultérieure.

En effet l’Acier Ma a pour caractéristique d’absorber toute forme d’énergie et de dissiper celle-ci dans sa masse puis dans une dimension parallèle par rayonnement trans-dimensionnel.

Le seul moyen de le détruire est de le saturer en un point par une source d’énergie massive nécessitant des moyens industriels ultra lourds, une réaction nucléaire, des impacts cinétiques à des vitesses proches de celle de la lumière ou une explosion AM.

Une fois détruit par ces moyens l’acier Ma perd ses propriété spécifiques, devenant une masse ferreuse hautement radioactive.

L’usage de l’acier Ma se limite généralement à des usages militaires. Dans ce cas il est généralement protégé par redondance de champs énergétique. Il ne se prête généralement pas à des utilisations dans le domaine de l’aéro-spatiale en raison de sa masse à peine inférieure à celle du plomb.

Rare, son usage tend cependant à se rependre au cours des deux derniers siècles en raison du nombre de forges stellaires grandissante battant pavillon de la loge. Son prix, sa mise à disposition, son transport, font l’objet d’études préalable de commissions composées de membres du gouvernement impérial, de la Loge techno et de l’Armée qui avalisent les projets d’ordre privé nécessitant son usage.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2864
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede Zelda Zonk le Mar 10 Déc 2013 14:31

Sympa... :clap:
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 460
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede Dom Irazacky le Mer 11 Déc 2013 23:00

Effectivement très intéressant. J'aime bien l'idée mais ma tatillonerie personnelle m'oblige à faire des critiques (constructives j'espère).

Mais j'ai peur que ça soit vraiment surpuissant, s'il absorbe toute forme d'énergie et la dissipe, l'indice de Mohs ne devrait même pas être mesurable (impossibilité de rayer ce qu'on ne peut pas modifier) et il suffirait d'un film de quelques micromètres pour isoler totalement un objet / un robot tueur / char d'assaut / satellite de tout armement conventionnel.
Ne pourrait-on pas limiter l’absorption au rayonnement par exemple ? Et prévoir une épaisseur minimal pour l'absorption totale.
Il prendre aussi en compte qu'en l'état la matériau absorbant toute l'énergie disponible, il serait en permanence à 0 K et aurait tendance à aspirer toute la chaleur présente à une vitesse phénoménale. Ce qui peut être gênant pour les utilisations hors espace (et même dans l'espace faut éviter que ça entre en contact avec quelque chose de plus chaud que 0 K (genre un capteur, un ordinateur, un scaphandre, ...).

J'ai une proposition pour limiter un peu l'"awesomeness" de l'idée : on pourrait limiter l'emport possible à quelques dizaines de kilos dans un classe V dans les vaisseaux Varlets à causes de la dangerosité du matériau dans le TL (il déverserait son énergie dans le TL d'où un effet boule de neige très dangereux si enclenché). Il nécessiterait aussi des installations spécifiques (isolation / refroidissement à 0K, immobilisation totale, etc. pour éviter au maximum l'apport d'énergie dans le matériau. La quantité d'Acier Mâ disponible serait ainsi extrêmement rare (surtout dans les confins) et très difficilement déplaçable.

Voilà le coupage de cheveux en quatre est terminé de mon côté ;)
Je dirigerai les soins des malades dans leur intérêt et m'abstiendrai de tout mal - Médicalserment de Bo Sheng
Avatar de l’utilisateur
Dom Irazacky
 
Messages: 172
Inscription: Mar 5 Nov 2013 00:12

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede MdJ le Mer 11 Déc 2013 23:18

en fait je n'ai aucune imagination : je recycle simplement ;)

http://www.youtube.com/watch?v=30MHcCHKLtg
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2864
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede Dom Irazacky le Mer 11 Déc 2013 23:50

J"avoue que je ne connaissais pas le film (je crois avoir entendu parler d'un livre néanmoins)
Je dirigerai les soins des malades dans leur intérêt et m'abstiendrai de tout mal - Médicalserment de Bo Sheng
Avatar de l’utilisateur
Dom Irazacky
 
Messages: 172
Inscription: Mar 5 Nov 2013 00:12

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede Theo Calderon le Jeu 12 Déc 2013 00:25

C'est un classique. Il faut le voir. Il est sur iTunes, et sans doute sur Google Play aussi...

Il n'y a pas de bouquin à ma connaissance. On ne novellisait pas les films en 1956.
Par contre, il faut savoir que le film est une adaptation de "La Tempête" de William Shakespeare dans un contexte de science-fiction.

Ton idée de dangerosité de transport de l'acier Ma dans le Triche-Lumière avec une masse critique me plait bien :up:
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 510
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede MdJ le Jeu 12 Déc 2013 00:41

Pas de soucis pour le principe de ne pas transporter de l'acier Mâ dans le triche lumière. En même temps il faut pas non plus que ça devienne une manière de saboter des varlets ou des Lehouines ...


Sur les températures on peut imaginer qu'il y a un comportement différent en fonction d'un certain gradient de température ... au delà de 50 ° il commence à déverser son énergie et se stabilise à cette température ?
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2864
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede MdJ le Ven 13 Déc 2013 00:58

Flute zut ! Le métal Mâ porte le même nom que l'entité Mâ ... même pas fait exprès :?:
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2864
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede Khrys le Ven 13 Déc 2013 10:21

L'idée me fait penser à X-Men et l'adamentium, mais mon coté scientifique trouve paradoxal l'absorption d'énergie du matériau et je rejoins Dom sur son argumentation.

On pourrait limiter l'absorption par des effets de seuil ou rupture. Par exemple, résiste facilement à des températures qui font fondre la plupart des métaux, et mettre la barre à 20 000 Kelvin, voire 50 000K. Bien-sûr, par dissipation, il y a la notion d'énergie, de temps, et donc de puissance. Il est clair qu'une pulsation énergétique suffisamment puissance pour faire monter la température locale du matériau au-delà de sa température de fusion fera exploser en partie la surface du matériau. Sans parler des contraintes mécaniques dûes au changement brutal de température (effet de dilatation, si le coef de dilation est différent de zéro).
De plus, qui dit dissipation, dit source froide. Euh? le gars à l'intérieur de l'armure, c'est la source froide? Dommage, il est carbonisé... :devil:

Donc, soit en reste dans la physique plausible (je ne sais de ce que seront fait des Lois Physiques du 116°), soit on considère que c'est possible à l'époque, mais en interdisant l’accès aux PJ (prix exorbitant, loi d'empire, non-prolifération, perturbation T-L , etc...)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Métal « Ma » ou Acier « Ma »

Messagede Theo Calderon le Ven 13 Déc 2013 11:49

Dans le domaine des matières exotiques extraordinairement résistantes, mais restant plausibles du point de vue scientifique cher au coeur de Khrys, il y a la magmatière (on pourrait dire magmat en abrégé) faite de monopoles magnétiques, qui sert à fabriquer des mégastructures de type Orbitales de Banks dans l'univers fictif Orion's Arm. Et pour les limitations d'usage, il y a des contraintes d'interaction avec la matière normale.

Ca se passe là. Bonne lecture ;)
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 510
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Suivante

Retourner vers Vie quotidienne dans l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron