En route vers Epsilon

Direction les Agrippines

En route vers Epsilon

Messagede Gurv Hemmedeji le Ven 8 Juin 2012 21:57

Quatre heures s'écoulèrent.

Monsieur d'Eol put mettre à contribution ce délai pour peaufiner le programme d'accueil des passagers. S'était-il renseigné sur leur noms et espèces ? Sans doute. Avec la tension qui règnait à bord, personne ne lui en aurait voulu s'il ne l'avait pas fait.

Comme à son habitude, Le Président et désormais Commandant Edelman supervisa l'avitaillement du navire.

Quant à Madame Chalmak et Monsieur Azad, ils travaillèrent ensemble sur la passerelle afin que le nouveau second pilote fasse connaissance avec le manuel de procédure du vaisseau. Eron pût également faire la connaissance des trois mécaniciens panzanopèdes, qui ne quittaient que très rarement la salle des machines, et rivalisaient toujours d'éloquence.

Skriblllz : "Bonjour Enseigne Azad..."
Skrublllz : "... Bienvenu à bord..."
Skroblllz : "... Heureux de collaborer avec vous..."
Ensemble : "... Au revoir."

Vers la quinzième heure, plusieurs véhicules firent leur entrée dans le silo et s'engagèrent sur le ponton auquel le Lilith était amarré, flottant sur son champ répulseur à mi-hauteur de l'énorme puits. D'abord une péniche antigrav, qui trainaît derrière elle quatre conteneurs de section hexagonale, larges de deux mètres cinquante et longs de douze pour deux d'entre eux, et de six mètres seulement pour les deux autres. L'engin déposa son chargement devant les panneaux de chargement des cales du navire et re-décolla aussitôt.

Un glisseur lourd arriva dans le vrombissement de ses turbines de sustentation. Qualifier sa décoration extérieure de clinquante était un doux euphémisme. Recouvert de plusieurs couches de peinture mimétique aux incomparables reflets irisés, équipé de vitres polarisées qui semblaient absorber la lumière, son chassis inférieur illuminé d'holo-néons violacés, ses flancs arboraient une sorte de flèche stylisée symbolisant sans doute un hoverjet de course surmonté des mots Bolt Racing tracés en lettres de feu tarabiscotées et entrelacées. Le véhicule s'arrêta à proximité des quatre conteneurs et deux Êtres en descendirent, une humaine à en juger par les courbes mises en valeur par des vêtements près du corps, et un haecar en bermuda et veste à multiples poches. Ils s'approchèrent de l'une des longues caisse de transport, et commençèrent à se livrer à une inspection de son contenu.

Une bulle-taxi descendit vers le ponton et se posa à côté du glisseur. Quatre Êtres en descendirent. Une haecar que les occupants du Lilith connaissaient déjà, Dyhad Tolouk. Une malachite à l'embonpoint développé, vêtue d'une luxueuse salopette et d'une sorte de poncho. Un jeune humain, au crâne orné d'une véritable crinière blond platine. Et pour finir, un Être dont l'espèce leur était inconnue. Bipède à symétrie latérale, guère plus d'un mètre quarante de haut, il était doté d'une sorte de museau allongé, de deux yeux globuleux rouges aux pupilles verticales, d'un long coup flexible. A en juger par les pièces de tissu qu'il portait sur lui, ses membres inférieurs étaient deux fois plus courts que ses membres supérieurs et ses appendices digitaux garnis de ventouses.

Accompagnée des trois individus qui étaient descendus de la bulle-taxi, la commissaire de bord de l'Ataraxie traversa le tube-passerelle qui descendait jusqu'au salon d'embarquement du pont n° 4.

Qui fait quoi ? Et habillé comment ? ;-)
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: En route vers Epsilon

Messagede Virik Kiikti le Sam 9 Juin 2012 18:15

// Sauf si on réveille Virik …

Inconscient de ce qui passait dans les parties techniques et sur le tarmac, Virik se retourna dans son sommeil. Il n’était vêtu que de son jog, flottant presque à poil dans le champ de sustention chauffant. Il rêvait, ses yeux chassaient des images chimériques sous le couvert de ses paupières. Quels songes venaient l’habiter ? Même lui ne saurait le dire à son réveil.
Dernière édition par Virik Kiikti le Sam 9 Juin 2012 18:38, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: En route vers Epsilon

Messagede Khrys le Sam 9 Juin 2012 18:19

Je pense que Cuperno et moi-même allons acceuillir le Commissaire de l'Ataraxie. Mais Khrys n'empiète pas sur les prégorative du Commissaire de Bord du Lilith. Il présentera sa bienvenue au nom de l'équipage, le plus humblement possible.
Autant dire qu'il va se retenir :D

Comment? Et bien, en utilisant son Trône, et en restant légèrement en retrait de Cuperno. 8)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: En route vers Epsilon

Messagede Eron Azad le Sam 9 Juin 2012 23:56

Absorbé qu'il était par sa découverte des systèmes du navire, Eron remarqua a peine l'arrivé des passagers et de leurs "bagages", matérialisé uniquement par une console indiquant l'augmentation du niveau de charge du Lilith.

Il avait remarqué une certaine tension quand aux attributions de chacun et se garderait bien de sortir de son rôle de pilote et d’être ailleurs que sur la passerelle. Toutefois une chose le turlupinait. Pourquoi cette femme, qui l'avait engagée quelques heures plus tôt, en tant que commandant ne l'était plus. Et pourquoi cet homme, qui n'a pas l'air d’avoir la connaissance de l'art, a reprit le poste.
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Re: En route vers Epsilon

Messagede Cuperno le Lun 11 Juin 2012 00:31

Cuperno mis un peu de temps à digérer les changements dans l'organigramme du vaisseau. Ce n'était pas vraiment le genre de conclusion qu'il avait envisagé à cette malheureuse histoire...

Mais il n'eut pas trop le temps d'analyser la situation. Avant que les passagers et leur matériel n'arrive, il se mit en uniforme, fit les dernières vérification d'usage et relue une dernière fois la liste des passagers pour être sur d'avoir tous les noms et curriculum en tête.

C'est donc la tête haute et le sourire au lèvre qu'il accueilli chaque nouvel arrivant, les saluant par leur nom, en personnalisant du mieux possible en fonction des races et des sexes de chacun.
Il s'effaça ensuite pour présenter le commandant du Lilith et directeur de Lucifer Transports.
Puis il invita tout le monde à le suivre pour prendre possession de leurs suites. Une visite du Lilith était programmée trente minutes plus tard.

Cuperno fit tout son possible pour maintenir le très haut standing qui devait être celui du nouveau vaisseau de la compagnie, tout en essayant d'éviter les sujets qui auraient pu tendre un peu l'atmosphère.

[Désolé, c'est un peu rapide, mais à l'heure ou j'écris, je suis encore en train de bosser...]
Avatar de l’utilisateur
Cuperno
 
Messages: 105
Inscription: Lun 15 Aoû 2011 23:45

Re: En route vers Epsilon

Messagede Sémirande le Lun 11 Juin 2012 12:50

[...]
Madame Chalmak, quand à elle, se mit immédiatement au travail. Suivant l'ordre du commandant Edelman, elle forma monsieur Eron Azad (qu'elle avait tendance à vouloir appeler Eron d'Azad, allez savoir pourquoi). Elle commença par faire un débriefing du petit vol d'essai qu'ils avaient effectué. Puis, comme il était impossible d'ingurgiter toutes les IT relatives à un tel engin en si peu de temps, elle se concentra sur les procédures de vol dit "linéaire", au cours desquels on était pas sensé effectuer de manoeuvre complexes. Ce n'était pas qu'elle doutât des compétences de l'homme qu'elle avait face à elle (il avait très bien décollé, manoeuvré et atterri), mais un Classe 1 comme la Lilith ne se maîtrisait pas "comme ça". Elle-même était encore un peu "juste".
Mais on y travaillait n'est-ce pas.
Ce qui put frapper monsieur Azad fut tout de même le détachement de Sémirande à son égard comme à celui des autres membres d'équipage à qui elle s'adressa. Quand ils 'étaient rencontrés quelques heures auparavant, elle n'avait pas été particulièrement chaleureuse au début, mais humaine ; et son "bienvenue" avait été sincère. Là, elle était professionnelle, technique et polie, et "que" professionnelle, technique et polie. Quand vint l'heure de la pause (qu'elle prit au bout des quatre heures légales à la seconde près) elle ne l'invita pas à prendre un café, se contentant d'un "à toute à l'heure" courtois.
Elle grillait une cigarette quand arriva le convoi des clients. Soucieuse de discrétion, elle re-matérialisa la baie derrière laquelle elle se tenait et l'opacifia, tandis que les vieux automatismes s'activèrent.
Bolt Racing... Ecurie privée... Sponsors solides... Bon résultats : jamais classés en dessous de cinquième au championnat... Excellente réputation dans le milieu...
[In Petto]
"On dirait bien que ce ne sont pas des tocards. Tiens mais !" Une idée commençait à germer dans le cerveau totalement humain, et ô combien féminin, de la cyborg.
Sémirande
 

Re: En route vers Epsilon

Messagede Gurv Hemmedeji le Mar 12 Juin 2012 23:15

Dyhad Tolouk fit les présentations tandis que les passagers de l'Ataraxie pénètraient dans le salon d'embarquement du Lilith.

"Eminents collaborateurs de l'Ecurie Bolt Racing, je vous présente Monsieur Cuperno d'Eol, le commissaire de bord du Lilith."

Le premier Être qui se présenta devant lui fut la malachite. Ses révisions préalables lui permirent de l'accueillir avec tout le decorum requis :

"Honorable Jeriba Cheeg Han, soyez la bienvenue à bord du Lilith."

"Appelez-moi Jeri, Cuperno", répondit l'Être avec l'expression faciale qu'au bout de six millénaires de cohabitation, les humains savaient à présent identifier comme un sourire. "Et dites au reste de l'équipage de faire de même. Je m'occupe des relations publiques et des affaires juridiques de notre petite entreprise. Laissez-moi vous présenter notre pilote et vedette des circuits, Aldar Oss'Lim Bolt."

L'Être de petite taille à la curieuse morphologie s'avança dans le salon d'embarquement de sa démarche sautillante. L'anti-sèche mentale de Cuperno lui souffla que c'était un Hystrix, une espèce d'origine amphibie. D'ailleurs on pouvait distinguer des branchies vestigiales le long de son cou flexible. Une voix de synthèse au timbre métallique s'éleva tandis que sa trompe se déformait :

"Enchanté, Monsieur Cuperno", prononça Aldar par le truchement de son implant polyvox. "Votre astronef est très impressionnant."

Jeriba continua les mondanités en désignant l'humain d'apparence jeune, à la dégaine androgyne, aux yeux vert clair et à la chevelure blonde platine :

"Voici Ardenys Hölm, qui prend soin de nos santés physiques et prend également soin de la santé financière de l'entreprise en s'occupant des tâches administratives et de la logistique."

Délaissant le conteneur sur lequel ils étaient affairés depuis quelques minutes, les deux derniers passagers arrivèrent avant que le minet à l'allure équivoque n'ait eu le temps de s'exprimer :

"Désolée, Jeri", dit la jolie humaine à la chevelure brune, au teint cuivré et aux yeux noisette. "Vanko voulait absolument vérifier le matériel et les logimecs."

Jeriba termina les présentations par l'accorte jeune femme et l'haecar taciturne qui la suivait :

"Pas de problèmes, Cy. Cyrelle Berkol, mécanicienne. Et Ser Vanko Danjoum, notre chef mécano."

L'humaine décocha un magnifique sourire à Cuperno et un second plus interrogateur en direction de Khrys. L'haecar émit un grognement qui pouvait passer pour un bonjour.

Dyhad Tolouk intervint :

"Ser, Madame, Messieurs, je vais à présent prendre congé. Jeri, je vous laisse entre les mains de Monsieur d'Eol et de l'équipage du Lilith. L'Ataraxie reprendra l'Espace dès les réparations en chantier terminées, et nous nous retrouverons sur Epsilon dans une dizaine de jours. Que les Etoiles vous gardent tous."

Elle salua à la cantonnade, tourna les talons et remonta le ponton jusqu'à la bulle-taxi.

Les nouveaux passagers du Lilith suivirent Cuperno jusqu'à leurs suites, tandis que le formec de manutention, commandé depuis son Trône par le PrésiCommandant Edelman, commençait des allers-retours entre le quai et les cales pour y charger et arrimer les conteneurs. Quelques minutes plus tard, l'un des panzanopèdes sortit à son tour sur l'embarcadère, vint s'installer aux commandes du glisseur lourd, démarra les turbines et fit entrer le véhicule dans la soute à vitesse réduite.

A vous pour le décollage ?
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: En route vers Epsilon

Messagede Sémirande le Mer 13 Juin 2012 12:52

[Curieuse]
Sémirande ne s'était pas jointe aux présentations, jouant sa timide et préférant observer cela en travaillant sur un boitier de générateur d'écran situé en bout d'aile, entre deux nervures.
Elle considéra cette "cérémonie" avec une pointe de curiosité hilare ; jusqu'à ce ce que fut le tour de la jolie brune :
[?!?]
[In Petto]
"Cy. Cyrelle ? Se pourrait-il que ?" Elle regarda la beauté mécanicienne avec un intérêt nouveau. Mais oui, c'était bien possible, et en ce cas ce serait du beau boulot, aussi bon que celui du Cercle (dont les Teknos n'étaient pas manchots, c'est le moins que l'on puisse dire).
Mais ce n'était pas le moment.
Elle se rendit à son poste, commençant la check list en attendant monsieur Azad...
Sémirande
 

Re: En route vers Epsilon

Messagede Virik Kiikti le Mer 13 Juin 2012 13:44

Virik fut tiré de son sommeil par l’alarme qu’il avait programmé pour l’avertir dés que l’on passerait en phase préparatoire de décollage.

Une alarme douce qui reproduisait le lever du soleil sur son monde natal, accompagné des « tectec » caractéristiques de lopaos, des cris d’appels des limapis arboricoles … l’air lui-même était chargé de l’humidité du petit jour et des odeurs caractéristiques qui l’accompagnaient. Herbe coupée, humus et châtaigne grillée.

Il était temps de se lever. Il bascula souplement hors du champ antigrav, plantant ses pieds dans le sable fin et tiède qui couvrait le sol de sa cabine et s’étira sous la lumière rouge. Longuement, avec délectation.

Il se brossa, consacra quelques minutes à son hygiène et son bien être personnel et s’habilla avec soin, récupérant dans son tiroir de nettoyage son kilt, qui était qui plus est, repassé.

Il composa ensuite un message textuel à destination du Commandant par intérim et Président Khrys, sur son com personnel.

Monsieur le Président, Commandant, vous serait-il possible de me recevoir en privé pour une courte entrevue avant notre départ ? Je suis disponible dés à présent et puis me rendre dans le lieu de votre choix. Virik.

Chose faite il sortit de sa cabine igloo et se dirigea en direction du jardin intérieur afin d’y prendre un jus de prune dans le cabanon forestier. Il y attendit la réponse.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: En route vers Epsilon

Messagede Eron Azad le Mer 13 Juin 2012 16:02

Eron qui commençait à avoir mal au crâne à force de regarder le manuel de procédure avait profité de l'arrivée des nouveaux passagers pour s'offrir une petite pose dans les quartiers de l'équipage. Il était en train de s'engouffrer un copieux repas quand lui parvint le signal de fin d'embarquement. Il revint à la passerelle où Semirande avait commencée à égrainer la litanie rituelle des check-lists pré-décollage.

La laissant terminer, il révisa une dernière fois le plan de vol vers Epsilon, planète qu'il ne connaissait pas.
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Suivante

Retourner vers Le Front Pionnier


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron