En route vers Epsilon

Direction les Agrippines

Re: En route vers Epsilon

Messagede Khrys le Sam 30 Juin 2012 10:59

Trône reçu un signal de la part du com de Khrys. C'était la preuve que tout était revenu normal à bord. Il reparti donc vers son propriétaire d'une allure normale, libérant de son champs de force Sémirande, déjà prisonnière de l'habitable de l'engin de course.

Ici, le Commandant de Bord: Mesdames, Messieurs, la situation à bord redevient normale, vous pouvez reprendre vos occupations.

Les accès se dévérouillèrent, les salons devinrent moins silencieux, la vie à bord fut plus sereine.

[Sémirande]

Bien, si vous le désirez, je vous verrez une fois à destination. J'espère que ce n'est pas pour une augmentation de salaire, ajouta-t-il en plaisantant :mrgreen:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: En route vers Epsilon

Messagede Sémirande le Sam 30 Juin 2012 13:03

Khrys a écrit:...J'espère que ce n'est pas pour une augmentation de salaire, ajouta-t-il en plaisantant :mrgreen:
Plaisanterie qui tomba totalement à plat :(
Sémirande
 

Re: En route vers Epsilon

Messagede Virik Kiikti le Sam 30 Juin 2012 13:28

Virik était demeuré avec les passagers et monsieur Cuperno le temps que l’alerte soit enfin levée. Il avait tenu à informer madame Cyrelle, de ce qu’il avait fait sur son engin … J’ai été dans l’obligation d’activer le déverrouillage manuel d’urgence de la cage de sécurité de votre glisseur. Madame Sémirande y était coincée et si cet incident s’était transformé en accident, cela aurait pu avoir des conséquences funestes. Je pourrais vous assister hors de mon temps de service pour la remise en état si vous le souhaitez.

L’alerte terminée Virik avait conservé son équipement de combat …
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: En route vers Epsilon

Messagede Gurv Hemmedeji le Dim 1 Juil 2012 00:33

Virik Kiikti a écrit:Il avait tenu à informer madame Cyrelle, de ce qu’il avait fait sur son engin … J’ai été dans l’obligation d’activer le déverrouillage manuel d’urgence de la cage de sécurité de votre glisseur. Madame Sémirande y était coincée et si cet incident s’était transformé en accident, cela aurait pu avoir des conséquences funestes. Je pourrais vous assister hors de mon temps de service pour la remise en état si vous le souhaitez.

La mécanicienne rassura Virik :

"Ce ne sera pas nécessaire. Vanko va s'en occuper..."

Le chef mécanicien haecar répondit par un marmonnement avant de s'éloigner vers le puits de descente en direction de la soute.

Sémirande a écrit:Elle remonta voir l'engin de course, que Cybèle & Co. finissaient de remettre en état.

Lorsqu'elle retourna dans les cales du navire, Sémirande y retrouva Cyrelle Berkol (avec un R et deux L) et Vanko Danjoum, le chef mécanicien. Ce dernier était en train de remettre en place le baquet dans la carlingue de l'hoverjet. Ou plus exactement, il supervisait le travail de trois logimecs spécialisés. Quant à la jolie technicienne, elle avait repris son travail de précision sur la tuyère de l'engin. Sémirande l'observa faire ses réglages, environnée d'un brouillard holographique où défilaient des simulations réactualisées au fur et à mesure qu'elle ajustait les paramètres d'écoulement du plasma.

Sémirande a écrit:Sans les déranger, au moment le plus opportun, Sémi dit "comme cela" "Alors, on peut le voir, ce "Mulet" ?"

Cyrelle tourna son visage concentrée vers la navyborg comme les projections trivids se dissolvaient et leva un sourcil. Un lent sourire se dessina sur son charmant visage.

"Par ici..."

Elle mena Sémirande jusqu'au deuxième conteneur de douze mètres. Elle en manipula le système d'ouverture, tapota quelques commandes sur sa tablette de données. Un petit chariot antigrav apparut, suivi de l'hoverjet de remplacement, ou "mulet", de l'écurie Bolt Racing.

"Voilà la bête..." dit-elle sans cesser de sourire.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: En route vers Epsilon

Messagede Virik Kiikti le Dim 1 Juil 2012 00:51

Virik reprit là ou il en était resté, inventaire et vérification en situation des armes et équipement de l’armurerie. Il y avait encore mille choses à faire et il devait aussi intégrer dans son programme l’étude complète de l’interface de sécurité du bord.

Pour l’heure des choses lui semblaient plus essentielles : il commença par envoyer sur les coms de chacun des membres de l’équipage, après avoir vérifié que le message leur parviendrait pendant une période de veille, la demande suivante.

Message concernant la sécurité du bord. Si vous disposez d’armes individuelles, létales ou non létales, d’armure de force, de combinaison NT6 ou d’autres armures personnelles, merci de me le signaler afin que je puisse compléter l’inventaire du bord. Vous pouvez me communiquer cette information par tous moyens disponible et si vous souhaitez me rencontrer je serai à ma console sur la passerelle lors du second quart. Il signa et authentifia le message.

Il demanda ensuite deux rendez-vous : un au chef mécanicien et un au commandant.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: En route vers Epsilon

Messagede Cuperno le Dim 1 Juil 2012 12:30

Cuperno avait suivi tous les événements comme dans un rêve, limitant son activité cérébrale au strict nécessaire. Fort heureusement, il n'eut pas à intervenir, sentant confusément qu'il aurait eu du mal à gérer une situation critique.

Il répondit de manière simple été brève aux différentes sollicitations de Virik et des passagers, ponctuant invariablement et mécaniquement par :

"- Les paramètres de vie sont nominaux, vous n'avez rien à craindre."

Mais dès que l'alerte fut levée, il informa Khrys et Virik qu'il avait besoin de repos. Il le fit machinalement, en se rendant vers sa cabine. Il fit un dernier effort pour enlever sa combinaison de survie, puis tomba déjà endormi sur son lit.
Une bonne douzaine d'heure de repos ne seraient pas de trop...
Avatar de l’utilisateur
Cuperno
 
Messages: 105
Inscription: Lun 15 Aoû 2011 23:45

Re: En route vers Epsilon

Messagede Sémirande le Dim 1 Juil 2012 21:48

Virik Kiikti a écrit:Message concernant la sécurité du bord.
Madame Chalmak eut un léger sourire.
Virik Kiikti a écrit:...merci de me le signaler afin que je puisse compléter l’inventaire du bord.
Sémirande signifia son refus au commandant Edelman "Pour des raisons de convenance personnelle".

Cyrelle Berkol a écrit:"Voilà la bête..." dit-elle sans cesser de sourire.
Du coup, Sémirande se mit à sourire aussi. Elle fit le tour de de beau bleuet, le regardant sous toutes les coutures. Elle put constater que la peinture halogène destinée à compliquer la tâche des espions de tout poil marchait plutôt bien : ses yeux très améliorés ne purent résoudre totalement les lignes et courbures tellement importantes pour l'aérodynamisme.
Sans un mot, elle sauta dans le baquet, beaucoup mieux adapté à sa morphologie, celui-là. Les commandes n'étaient pas à sa main, mais on pouvait facilement y remédier.
Sémirande finit par demander :
"Ce sont des commande à prise directe n'est-ce pas ? La force physique est importante, mais pas cruciale parce que les volets sont équilibrés dans le flux ! Ce doit être pointu quand même Mmmmmm. Les neuro interfaces sont-elles autorisées ?" Si c'était le cas, Sémi en serait bien surprise. "Comment recrutez-vous vos pilotes ?"
Sémirande
 

Re: En route vers Epsilon

Messagede Gurv Hemmedeji le Lun 2 Juil 2012 18:24

[Virik]
Virik Kiikti a écrit:Il demanda ensuite deux rendez-vous : un au chef mécanicien et un au commandant.

Ce fut Skriblllz qui répondit à Ser Kiikti, ce qui ne signifiait pas que ce serait lui avec qui le chef de la sécurité à l'essai s'entretiendrait ultérieurement, ainsi que l'accusé de réception le stipulait :

"L'ingénieur de quart sera toujours à votre disposition. Au revoir."

[Cuperno]
:sommeil2:

[Sémirande]

Cyrelle hocha la tête. Son sourire fit place à une expression plus sérieuse, mais son visage ne s'assombrit pas pour autant : elle était dans son élément et parlait avec passion.

"Commandes électriques avec relais à fibres optiques. Les manoeuvres sont réalisées en faisant varier la puissance de sustentation des antigravs sur un côté ou l'autre de l'appareil, combinée aux volets aérodynamiques et à la poussée vectorielle des propulseurs. Pas de neurodérivation, bien sûr. Il faut de l'endurance pour encaisser les G's, une acuité sensorielle excellente et des réflexes rapides... Très rapides, vu les vitesses de pointe atteintes sur certaines portions du parcours."

Elle fronça les sourcils à la dernière question de Sémirande, et esquissa de nouveau un sourire :

"Bolt Racing n'embauche pas. Il n'y a un qu'un pilote, l'intrépide Aldar Oss'Lim Bolt... Mais... Je devine que vous mourez d'envie de faire un tour de piste sur ce pur-sang... Je me trompe ?"
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: En route vers Epsilon

Messagede Sémirande le Lun 2 Juil 2012 19:13

[Eh té, couillon :-D]
"Bien sur que vous ne vous trompez pas. Mais mon niveau de conduite NT5 ne me permet pas de mener quoique ce soit de plus rapides qu'une détribulle - et encore : au pas."
Sémirande la regarda avec un petit sourire dépité :worried:
Sémirande
 

Re: En route vers Epsilon

Messagede Virik Kiikti le Lun 2 Juil 2012 21:08

Hemmedéji a écrit:[Virik]
Ce fut Skriblllz qui répondit à Ser Kiikti, ce qui ne signifiait pas que ce serait lui avec qui le chef de la sécurité à l'essai s'entretiendrait ultérieurement, ainsi que l'accusé de réception le stipulait :
"L'ingénieur de quart sera toujours à votre disposition. Au revoir."


Bien, comme le commandant ne m'a pas pour l'heure répondu, je suis en route pour la salle des machines.

Il se dirigea en direction de celle-ci, empruntant le tube de descente. La salle des machine était toujours aussi impressionnante, immaculée, brillant de voyants lumineux dont le lent motif fractal lui échappait, mais qui n'était pas sans rappeler une chapelle éclairée par des cierge blancs aux flammes changeantes.

Il y avait deux mécaniciens, deux panzanopèdes dont il aurait était bien incapable de dire qui était qui. Messieurs ? Je souhaite avoir votre expertise quant à la possibilité d'effectuer des travaux d'aménagement intérieur concernant la sécurité.

Il attendit qu'un d'entre eux veuille bien lui prêter attention et, après s'être enquis de son identité, c'était monsieur Skriblllz, il brancha sur la console d'analyse avarie, le plan qu'il avait apporté avec lui.

La silhouette du Lilith s'afficha en tridi, un écorché, que l'on pouvait à loisir agrandir, faire tourner.

Il m'est apparu lors de mes première lecture quant à la sécurité du bord que les capteurs présent aux points d'entrées du bord, il désigna les sas d'entrée bas, ceux du hangar, ceux de la cale, ne sont pas calibrés ou capable de détecter des armes, engins explosifs, contamination chimique ou bactériologique. Des protocoles d'isolation existent certes, mais ce ne sont que des mesures curatives et pas préventives. Vous serait-il possible techniquement d'équiper ces sas et le tube de montée de détecteurs nous permettant de parer à ces éventualités ? Il s'agit d'un avis purement technique, possibilité, délais, cout, le but étant d'informer en cas de détection l'officier de pont, le commandant et moi même. La décision appartiendra en définitive au commandant quant à l'opportunité d'effectuer les travaux. Qu'en dites-vous monsieur Skriblllz ?
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Front Pionnier


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron