Bienvenue à Prias

Direction les Agrippines

Bienvenue à Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Sam 7 Juil 2012 00:30

Nous venons de là.

Le voyage vers les Agrippines se déroula sans incident. Cap au Nord-Ouest galactique, il fallut deux jours et quinze heures de vol au Lilith pour parcourir les 817 années-lumières qui séparaient Macbett d'Epsilon Agrippine.

Les membres d'équipage mirent à profit le premier voyage commercial de Lucifer Transports pour prendre tranquillement leurs marques et se familiariser avec les équipements dont ils auraient à se servir au quotidien dans l'exercice de leur fonction à bord.

Djal passait ses heures de service à la console du transcom et du trisonar. Il profitait de chaque retranslation dans l'Espace pour lancer des vacations de routine sur tous les canaux de communication, et pour sonder les alentours du navire jusqu'à la portée maximale des senseurs passifs, créant des modèles TriD de tous les objets célestes qui croisaient dans une sphère d'un milliard de kilomètres de diamètre centrée sur le Lilith.

Virik continuait sa découverte des systèmes de sécurité interne, procédant régulièrement à des simulations dans l'infocosme virtuel de l'ordinateur de bord. Il commença également se familiariser avec les moindres recoins du navire, condition sine qua non à l'établissement d'une défense efficace en cas d'abordage dans l'espace ou d'assaut au sol.

Cuperno dut à plusieurs reprises ajuster les paramètres écologiques du grand jardin d'agrément, où régnaient une chaleur et une moiteur étouffante. Tandis que les heures passaient, il devenait de plus en plus difficile d'y pénétrer, non seulement en raison du climat, mais aussi des effluves âcres de pourriture végétale. A la fin du voyage, l'odeur agressait les narines dès qu'on passait dans le grand salon d'apparat, malgré le souffle continu de la ventilation et des recycleurs d'air. Monsieur d'Eol dut également reprogrammer plusieurs fois les patrouilles de nettoyage des aspimecs car Aldar Oss'Lim Bolt continuait avec une belle constance à laisser des traces d'humidité boueuse partout où il passait.

Sémirande et Eron se relayèrent aux commandes du Lilith, s'habituant à son comportement en vol hyperluminique. La première pilote put constater que son coguildien était un excellent astrogateur, l'un de ceux qui avaient développé un sens de l'orientation tout particulier dans le Triche-Lumière, pourtant rétif à toute cartographie. A chaque retranslation dans l'Espace, la corrélation de navigation donnait presque toujours un résultat très proche du plan de vol idéal.

Il a été dit que le voyage se déroula sans incident, mais il ne fut pas sans rencontres. Ils passèrent au large de deux Spires, et une petite Cathédrale les força à faire un détour de deux douzaines d'annèes-lumières. Surtout, leur trajectoire les fit passer dans les parages de Perséphone puis d'Ulysse, deux mondes de faible technologie de l'Alliance des Douze Soleils, que protégeaient des patrouilles de l'Astromarine alliée. Ils croisèrent d'abord une frégate de Classe III du même modèle que le Valeris, qui avait ramené certains d'entre eux de l'Espace kiffish six mois auparavant. Puis une paire de chasseurs lourds dont le vaisseau-porteur ne devait pas être loin, qui prirent le soin de vérifier leurs identifiants.

(A suivre, mais vous pouvez poster)
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Sémirande le Sam 7 Juil 2012 12:59

//Tout dépend du moment où je prends connaissance des "mesures de sécurité" décidées par nos génies de l'autodéfense :D
Sémirande
 

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Virik Kiikti le Sam 7 Juil 2012 16:20

//Je ne sais pas : comme on ne peut commencer les travaux ou le complément d'achats qu'une fois "à terre", Virik n'informe pas l'équipage pour l'heure, ormis les mécaniciens (qui sont déja au courant), et les commissaires de bord (donc Cuperno, Khrys étant déja au jus), les premiers faisant les travaux et les seconds procédant aux achats. Mais si tu veux, tu peux trouver les fiches préparatoires des travaux dans le planning des opérations de maintenance et les achats futurs dans l'inventaire estimatif de l'armurerie quand tu tu prends ton poste d'officier de permanence lors d'un de tes tours de pilotage ?

Virik avait organisé ses cours d’arts martiaux dans la salle ZéroG. Lorsqu’il avait avait annoncé l’organisation des cours, à destination de l’équipage, mais aussi des passagers, il avait pris soin de proposer ceux-ci légèrement décalés dans le temps afin que chacun à bord, selon son rythme de sommeil, de travail, puisse y participer. Après avoir cherché un long moment dans les possibilités d’holoprojection de la salle il avait choisi la simulation d’une vaste clairière, entourée d’arbres aux troncs argenté, couverte d’une herbe gris bleu courte. Le ciel légèrement violet, lumineux, traversé de cirrus rose, éclairait le lieu.

Il avait tâté le sol … la salle ZéroG bénéficiait d’un sol et de murs tendu d’une matière spéciale, énergétisée mais pouvant aussi se gonfler à l’envie afin de permettre d’éviter blessures et traumatismes. Le sol de la clairière avait précisément la consistance d’un sol meuble. L’idéal. Ce qui ne l’empêcha pas de demander à monsieur Cuperno de bien vouloir lui confier une des civière/logimec médical NT6+ de l’infirmerie.

Il avait pris possession des lieux quelques dizaines de minutes avant l’heure dite, accompagné de son coffre/malle portable dans lequel il avait rangé avec soin ses armes et armures. Il s’était ensuite assis au sol, en position du lotus, attendant ceux qui souhaiteraient participer.

Pendant les minutes qui avaient suivies il avait songé, avec une pointe de tristesse au grand jardin de l’aile tribord, transformée pour la traversée en marais putride pour le plaisir du pilote vedette de l’écurie Bolt Racing. Il espérait que la remise en état ne serait pas trop compliquée. Il revint à l’instant alors que son premier élève sortait des bois.

Monsieur Djal, moulé dans une sorte de justaucorps et au visage orné d’une fausse moustache. Il indiqua de la main un emplacement non loin de lui. Asseyez vous monsieur Djal, nous attendons un peu pour voir si d’autres veulent se joindre à nous. Il désigna d’un doigt, griffe rentrée, les bacchantes : un postiche pileux facial destinée à affirmer votre statut d’adulte male et combattant monsieur Djal, un justaucorps destiné à mettre en valeur votre musculature et votre virilité ? C’est une coutume guerrière de votre clan monsieur Djal ? … La conversation lui permettrait d’en savoir un peu plus sur les coutumes humaines et de voir si Djal serait son unique élève.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Sémirande le Sam 7 Juil 2012 20:06

[Poker]
On ne montre jamais son jeu. Sémirande n'alla donc pas aux cours de Ser Kiikti, afin qu'il continue à ignorer son niveau réel.
Sémirande
 

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Djal Gorda le Sam 7 Juil 2012 23:40

Virik Kiikti a écrit: un postiche pileux facial destinée à affirmer votre statut d’adulte male et combattant monsieur Djal, un justaucorps destiné à mettre en valeur votre musculature et votre virilité ? C’est une coutume guerrière de votre clan monsieur Djal ?

Djal s'étira et fit quelques ronds jambes...

"Clan ? Hein ?... euh... je... Oui... bien évidemment Ser Virik... Cette tenue est celle de mon clan... Enfin, j'imagine que l'on peut appeler cela un clan... oO(le clan de zozo !) Sachez Ser Virik que la Savate Nantaise est un art millénaire... Pré-impériale... Il remonte à ... Oupppffff... A des lustres... Quand à ma pilosité postiche, elle met effectivement en exergue ma volonté combative, et mon attachement à la tradition..."

Djal fit quelques moulinets de poings… gigota d'une jambes à l'autre… Expira une série de petits souffles bruyants…

"Ser Virik, laissez moi m’échauffer… Je suis bientôt prêt…" Djal leva une jambe et poussa fièrement un petit « Aaah »oO(ne pas rire… pas maintenant…)

Djal se figea raide comme un piquet... il salua Ser Virik… « Maintenant… je suis prêt. »
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Sémirande le Dim 8 Juil 2012 08:14

Virik Kiikti a écrit://Je ne sais pas : comme on ne peut commencer les travaux ou le complément d'achats qu'une fois "à terre", Virik n'informe pas l'équipage pour l'heure, ormis les mécaniciens (qui sont déja au courant), et les commissaires de bord (donc Cuperno, Khrys étant déja au jus), les premiers faisant les travaux et les seconds procédant aux achats. Mais si tu veux, tu peux trouver les fiches préparatoires des travaux dans le planning des opérations de maintenance et les achats futurs dans l'inventaire estimatif de l'armurerie quand tu tu prends ton poste d'officier de permanence lors d'un de tes tours de pilotage ?
Hèmmedéji ?
Sémirande
 

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Dim 8 Juil 2012 09:58

Sémirande a écrit:
Virik Kiikti a écrit://Je ne sais pas : comme on ne peut commencer les travaux ou le complément d'achats qu'une fois "à terre", Virik n'informe pas l'équipage pour l'heure, ormis les mécaniciens (qui sont déja au courant), et les commissaires de bord (donc Cuperno, Khrys étant déja au jus), les premiers faisant les travaux et les seconds procédant aux achats. Mais si tu veux, tu peux trouver les fiches préparatoires des travaux dans le planning des opérations de maintenance et les achats futurs dans l'inventaire estimatif de l'armurerie quand tu tu prends ton poste d'officier de permanence lors d'un de tes tours de pilotage ?
Hèmmedéji ?

Hors RolePlay :
Oui ça me semble tout à fait plausible.

A noter : j'ai retiré la fin de mon post concernant l'arrivée à Epsilon. Je le re-posterai après le cours d'arts martiaux.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Cuperno le Dim 8 Juil 2012 12:29

Cuperno, après un long sommeil réparateur, avait tout de suite pris les mesures qui s'imposaient pour assurer le confort de tous, amphibies ou non-amphibies. Il essaya de faire tout cela le plus discrètement possible, de sorte que ses efforts restent invisibles aux passagers. Cet effort de discrétion, par contre, ne s'appliquait pas à l'équipage, et notamment au Présicommandant, à qui il ne manquait pas de faire des rapports détaillés de toutes les actions entreprises.
Il en profita, au bout d'une bonne journée de voyage, pour rappeler à Khrys que sa situation salariale n'était plus très clair,sa période d'essai étant terminée.

"- À votre disposition pour en discuter."

Il avait également répondu à la question de Virik : aucune arme en sa possession. Il ajouta tout de même qu'il savait se servir de la plupart des armes communes.

Quant au cours d'arts martiaux, le souvenir encore douloureux de sa pitoyable prestation au Quasar lui fit considérer cette opportunité avec beaucoup d'intérêt.
Il prit soin de se libérer pour le premier cours, désireux d'ameliorer sa technique de combat. Cette dernière s'était parfois montrée efficace, mais il admettait volontiers qu'elle était un peu "rustre", bien plus basée sur l'expérience que sur une école de combat particulière.

C'est donc plein d'entrain qu'il se présenta à la salle zéro G, accompagné de la civière demandée par Virik.

"- Maître Virik, un grand merci pour votre offre généreuse. Je suis impatient d'apprendre et de découvrir votre technique."

Souriant, il ajouta :

"- Veuillez noter que je n'ai amené qu'une seule civière. Vous serez donc contraint de ménager un peu le personnel de bord pour ce premier cours..."
Avatar de l’utilisateur
Cuperno
 
Messages: 105
Inscription: Lun 15 Aoû 2011 23:45

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Virik Kiikti le Dim 8 Juil 2012 16:27

Virik avait suivit l’exercice d’échauffement que semblait précéder l’art secret de la « Savate Nantaise » … Il en avait profité lui-même pour s’étirer et mobiliser ses groupes musculaires et articulaires les uns après les autres … du bas vers le haut, avec méthode.

Djal lui signala qu’il était prêt. La technique Nantaise semblait avoir un cycle d’échauffement étonnamment court. Dans sa jeunesse, au temple, l’échauffement consistait à plus de deux heures d’exercices pratiques, nettoyage au balais à croupetons de la grande cours, peinture au blanc de chaux des murs, relais d’eau depuis les puits …

Il s’interrompit pour accueillir monsieur Cuperno : Je vais commencer avec monsieur Djal pour évaluer son niveau et l’efficacité de sa technique de Savate Nantaise, puis ce sera à votre tour, puis nous organiserons des exercices à deux et à trois en nous ménageant des moments de repos. Pouvez-vous commencer à vous échauffer ? Je reviens vers vous ensuite.

Il replia son manteau, ne gardant que son kilt. Il se positionna en face de Djal, hors de portée d’un coup de pied ou de poing, selon les règles d’engagement Lomva, qui obligeait à un déplacement initial.

Il se mit en garde, privilégiant une attitude défensive naturelle, un pied devant jambe fléchie, pied et jambe arrière tendue, les épaules face à Djal, une main basse ouverte protégeant l’abdomen et le bas ventre et l’autre protégeant de visage et le torse. Il se concentra, cherchant en lui les ressources nécessaires … et de la main devant son visage fit un petit geste des phalanges en direction de Djal, l’invitant à engager le combat.

Hors RolePlay :
Comment on gère ça Hemmedéji ?
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Sémirande le Dim 8 Juil 2012 19:08

[Mesures de "sécurité"]
Quand elle apprit ce que MM Edelman et Kiikti préparaient, elle sentit une colère épouvantable l'envahir.
Elle constatait que ses pires craintes étaient vérifiées. Elle envisagea d'appeler la Guilde pour signaler ces charmantes dispositions, mais se dit que cela ne servirait à rien.
  • la plus proche antenne commençait à être loin
  • elle n'avait plus la moindre idée du degré de discrétion dont bénéficiaient désormais les communications
  • ces deux loustics avaient "la manche". Tous deux étaient soutenus par leur guilde, et une action prématurée pourrait avoir des effets désolants. Un coup 100 kA, purement accidentel, était vite pris.
Ravalant sa rage, Sémirande décida de faire plaisir à ces messieurs. Ils la prenaient pour une gourde : elle allait se garder de les détromper.
Sémirande
 

Suivante

Retourner vers Le Front Pionnier


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron