Bienvenue à Prias

Direction les Agrippines

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Eron Azad le Sam 14 Juil 2012 17:23

Même si il faisait confiance à l'infopilote pour les poser dans de bonnes conditions, Eron vérifia le vecteur d'approche qui avait été choisi, surtout pour passer le temps.
Il commença également à préparer le vaisseau pour l’amarrage.

Sémirande a écrit:
Virik Kiikti a écrit:/Madame Sémirande, le règlement Navyborg autorise-t-il les discutions sans rapport avec le service pendant ce genre d’attente ?
[Concentrée]
"Demandez au commandant Edelman."


Le commandant a quitter la passerelle il y a quelques instants. Je n'ai pas vu dans le règlement du bord qu'il était interdit de parler à la passerelle, à partir du moment ou vous ne troublez pas les opérations. Vous aviez des questions?
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Virik Kiikti le Sam 14 Juil 2012 18:00

Virik eut un léger frétillement des moustaches, vaguement amusé.

Il ne quitta pas sa console des yeux, restant attentif. Mais cela ne l’empêchait pas de parler.

Je n’ai pas de « questions » au sens strict. Je souhaite simplement que nous fassions un peu plus connaissance. Vous avez embarqué et j’ai pris moi-même fonction sans que nous ayons le temps d’échanger et vous n’avez pas souhaité participer aux cours de défense que j’organise. Vos longues heures de pilotage ne nous ont pas permis de nous croiser et je crois que le reste de l’équipage n’a pas eu l’occasion non plus de vous connaître.

Tout ce que je sais de vous c’est que vous êtes pilote … mais cela n’est qu’une fonction, pas qui vous êtes.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Sémirande le Sam 14 Juil 2012 20:12

[Concentrée]
"Je passe en isolement, Eron." Sémi se coupa totalement de l'environnement de la passerelle, tête en arrière, yeux fermés, dans une position qui évoquait irrésistiblement celle qu'elle avait adopté coincée dans sa bête de course, dans la soute.
Elle s'intéressait, elle, au trafic alentours, aux vaisseaux qui annonçaient leur arrivée, à ceux qui partaient, corrélant leurs noms avec ce qu'elle avait pu savoir d'eux et de leurs propriétaires d'alors, retrouvant ainsi les vieux réflexes d'il y avait... il n'y avait même pas deux ans !
Elle contacta Djal ce faisant. "Dis, petit génie, met donc la Reine Noirâtre dans le circuit. Il faut que je m'entraine. Je me ferai toute petite, rassure-toi."
Oui, il fallait qu'elle s'entraine, et prépare la suite...
Elle avait pris sa décision.
Sémirande
 

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Sémirande le Sam 14 Juil 2012 20:15

Virik Kiikti a écrit:Je n’ai pas de « questions » au sens strict. Je souhaite simplement que nous fassions un peu plus connaissance... … mais cela n’est qu’une fonction, pas qui vous êtes.
[Canal privé]
[Ton ironique mais très sérieusement]
"Attention, Eron. A partir de maintenant, tout ce que tu dis pourra être retenu contre toi."
Sémirande
 

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Eron Azad le Lun 16 Juil 2012 13:48

Virik Kiikti a écrit:Tout ce que je sais de vous c’est que vous êtes pilote … mais cela n’est qu’une fonction, pas qui vous êtes.


Et pourtant cela défini aussi ce que je suis. Aussi loin que je me souvienne, je n'ai cessé de naviguer. D'abord sur le navire de mes parents, ensuite lors de mon apprentissage et enfin pour la guilde au travers des différentes missions qu'ils me confiaient.

J'ai la chance d'avoir fait de ma passion mon métier, et c'est pourquoi j'ai accepté cette mission d'exploration aux confins de l'empire, l'idée de marcher sur les traces de paleo-explorateurs que Magellan ou Cook est très excitant.
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Virik Kiikti le Lun 16 Juil 2012 21:59

Virik écouta et repris d'un ton léger : vous avez grandi dans un navire ? Allant d'étoiles en étoiles en coureur du grand vide ... N'avez-vous pas trouvé cette existance solitaire ? Vous ne deviez pas avoir beaucoup l'occasion de vous lier avec ceux que vous croisiez ?
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Eron Azad le Mer 18 Juil 2012 21:24

Certes non, mais j'avais mes frères et sœurs.
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Djal Gorda le Jeu 19 Juil 2012 00:08

Sémirande a écrit:Elle contacta Djal ce faisant. "Dis, petit génie, met donc la Reine Noirâtre dans le circuit. Il faut que je m'entraîne. Je me ferai toute petite, rassure-toi."
Oui, il fallait qu'elle s'entraîne, et prépare la suite...
Elle avait pris sa décision.


Djal embraya donc sur une session de "Body Hacking"... Il réservait à Sémirande des salves directs de "Process blocker", "d'IP obfuscation", de "Passwords finder" et autres Log "Front attack"... Le but du jeu n'était plus de passer inaperçu mais de forcer le passage et de saturer les défenses de Sémirande… Bref, de faire "suer" le système...

« Sixuit, immersion en mode Battle... duplication Zx01... »

Dans le SimEspace, une armée de 100.000.000 d'hommes se matérialisa sur une plaine d’acier déchiquetée… Le ciel de plomb était noyé de brumes cramoisies illuminées de fugaces et intenses éclaires... Les grondements et les détonations provoqués par les attaques lointaines se répercutaient en échos sinistres... Dans les brumes rasantes on distinguait les sillouettes rapides des jets de combats et les salves de missiles...

...........................

Zx01-25.258 s'écroula et se laissa glisser dans une cavité de pixels... Les traits de son visage étaient crispés et maculés de boue... Il pris conscience de la présence d'autres soldats, qui s'étaient regroupés dans le cratère en prévision d’un assaut imminent... Ils devaient être 200 ou 300 en armures lourdes de combats... Des équipements bien plus performants que sa légère combi-blindée... Un sergent le fixa froidement et l'empoigna...

« Zx01-25.258 tu fais partie de la « Tag-leurre Compagnie »... Mais bon sang tu n’as rien à fiche ici... » Le sergent désigna la ligne de front. « Sur la brèche soldat, au trot... »

Il arma son plasma lourd et baissa sa visière illuminatrice... Zx01-25.258 bondit... Il augmenta sa cadence en espérant arriver juste à temps... Le champ de bataille était zébré de balles traçantes Gauss et de tirs de Plasma incandescents... il les esquiva, alternant au bon moment les modes « slow viewer » et « speed move»… Quelque chose s’était néanmoins détraqué car il était passé subrepticement en vision monochrome… la stabilité du SimEspace n’était pas au top…

En arrivant enfin sur la ligne de front, Zx01-25.258 put contempler la ville assiégée en contrebas… Un complexe urbain de bâtisses en plastacier, des pans de murs en durasteel… Un enchevêtrement de routes, de carrefours, des ponts et des gravi-straat… Sous ses pieds il devina un dédale de tunnels… Il mit un genou à terre et s'apprêta à enclencher sa balise Leurre lorsqu'une lueur ardente illumina le sommet d'une tour de défense...

« Fait ch… »

Malgré sa combi isolante et climatisée, Zx01-25.258 sentit la brûlure du Laser Infra Mauve… Derrière lui, la section du sergent venait de passer à la « torche »… Il se retourna en suffoquant mais ne vit rien d’autre que des corps enflammés qui terminés de se consumer dans un affreux nuage de pixel noir…

« Fait ch… » Zx01-25.258 consulta son bracelet tactique et récupéra de nouvelles instructions...
Dernière édition par Djal Gorda le Sam 21 Juil 2012 22:03, édité 2 fois.
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Virik Kiikti le Ven 20 Juil 2012 20:05

Virik n’alla pas plus loin, visiblement monsieur Eron n’avait pas envie de se livrer et préférait conserver une part de mystère. C’était somme toute son droit le plus stricte. C’est à l’aune de ses actes et non de ses paroles que monsieur Eron révèlerait qui il était. Le silence s’installa sur la passerelle, chacun étant concentré sur sa tache, observant et attendant.

Il jeta un coup d’œil au chrono de la passerelle …

20 minutes avant d’avoir un créneau d’approche. Il était temps de donner quelques alarmes aux membres de l’équipage sur ce qui les attendait en bas.

Il chercha dans les menus de sa console et trouva la ligne de communication dédiée à la Sécurité. Normalement son message seraient relayé sur les consoles de chacun et chacune.

Pour ceux qui ne connaissent pas Prias, je souhaite attirer votre attention sur quelques points :

Cette mégapole planétaire est divisée en trois zones. Le quartier de l’astroport est une "zone franche" formée de l’astroport lui-même et des bâtiments qui se dressent à sa lisière. Ce sont des espaces administratifs, des bars, des hôtels. On y trouve des fonctionnaires aux principes moraux assez lâches qui n’hésiteront pas à réclamer bakchich et à en recevoir, des équipages marchands en bordée, des délateurs qui vous feront chanter, des petits trafiquants ou des pilotes indépendants virés de la Confrérie des Corsaires pour cause de contrebande et prêts à accepter toutes sortes de contrats même illégaux.

Sorti de la zone franche vous trouverez le centre-ville : C’est le quartier des affaires. Il est protégé de l’atmosphère d’Epsilon par des dômes à champ de force. La richesse s’y étale sans retenue ni morale et les bourses aux matières premières y voient quotidiennement des fortunes s’y créer ou disparaître.

Si la criminalité est maîtrisée dans le centre ville et le quartier de l'astroport, essentiellement grâce aux milices privées, ce n’est pas le cas de la banlieue, les quartiers situés hors du dôme, hors de sa protection.

Dans cette zone nécessitant le port du masque ou de filtres les laissés-pour-compte du rêve Agrippin s’entassent. C'est une jungle urbaine où les règlements de compte sont monnaie courante. Un endroit qui n’est pas très fréquentable, mais qui constitue une bonne planque pour des personnes recherchées… C’est une zone est aux mains des gangs. L'appât du gain y attire les chasseurs de prime. Les prévôts gouvernementaux n'y ont aucune autorité. Les milices privées n'y interviennent que si les intérêts de leurs clients y sont menacés et leurs opérations s'apparentent alors à du nettoyage par le vide...

Le port d'arme est autorisé partout, recommandé dans le quartier de l'astroport et indispensable à la survie dans les zones urbaines périphériques. Mais le port d’arme répond à des règles non écrites subtiles. Porter la main à son arme, l’armer, la charger, la sortir de son étui est un message, une menace, un avertissement selon les cas. Refuser de la poser quand on vous le demande une insulte un signe de méfiance en fonction de la situation. Il faudra agir avec discernement dans chacun des cas.

Les Agrippines sont le royaume de l'argent. La corruption y est endémique, à tous les niveaux de l'administration gouvernementale. Ne comptez pas sur les prévôts des forces de police officielles ; en sous-effectifs, sous-équipés, parfois avec d’antiques armes à projectiles, sous-payés mais sur-syndiqués, ils prennent leurs aises avec la morale... La population les considère avec la plus grande méfiance, préférant se faire justice eux même ou faire appel à des membres de gangs, des protecteurs ou si leur moyens leur permettent à des chasseurs de prime. Les milices et armées privées sous contrat avec les hypercorpos sont bien sûr à vendre au plus offrant, mais il est difficile d'être plus offrant que les groupes miniers et industriels agrippins qui manipulent quotidiennement des centaines de mégacrédits... Donc ces forces de sécurité privées sont dans les faits incorruptibles.

Pour résumer je recommande à tous de limiter leurs déplacements à l’astroport ou au dôme, de se déplacer à deux au minimum, de contacter régulièrement le navire afin d’indiquer sa position et en cas de déplacement le lieu ou l’on se rend, de convenir d’une phrase clef d’urgence, de prendre une arme de poing visible et une combinaison énergétique. Soyez prudent, ne vous mettez pas en porte à faux, ne faites pas preuve d’une richesse ostentatoire …

Commandant, je recommande que nous restions le moins longtemps possible sur cette planète, juste le temps de nous ravitailler et de compléter notre inventaire de bord comme convenu.

Avez-vous des questions ou des remarques ? Je suis à la disposition de tous si vous souhaitez me solliciter.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Bienvenue à Prias

Messagede Sémirande le Sam 21 Juil 2012 07:10

//Ca ne nous donne pas l'ordre d 'atterrissage, tout ça.
Sémirande
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Front Pionnier


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité