Le Grand Prix de Prias

Direction les Agrippines

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Jeu 11 Oct 2012 14:57

[Dans la Roquette]

Sémirande avait dû réduire la puissance pour garder le contrôle de son engin, ce qui avait permis à son adversaire de prendre quelques décamètres d'avance. Lorsque les holos publicitaires furent remplacés par le premier message de Sémirande, le pilotage de Ser E'Yoni Clydd se fit plus nerveux, les glissades à la limite du décrochage plus nombreuses, si bien qu'elle grignota progressivement la distance qui les séparait. Et puis le second message s'afficha...

Il y eut quelques secondes de flottement. Puis l'engin de l'Exo-Tique se cabra brusquement, s'éleva à l'altitude limite, perdant la moitié de sa vitesse. Sémirande le rattrapa en une fraction de seconde, eut juste le temps de faire un léger écart pour ne pas passer sous le flux de plasma de ses boosters Mhyd en surrégime tandis qu'il avançait dressé sur sa poupe comme un cobra. Elle lui passa devant quelques secondes avant que le nez de l'hoverjet adverse ne se rabatte vers le sol, qu'il effleura en soulevant un panache de poussière. C'était elle la pourchassée à présent.

Sémirande vit dans ses afficheurs arrière les deux gerbes parallèles de fléchettes remonter vers sa Roquette, chaque projectile se fichant dans le sol en produisant une mini-éruption de sable et de pierraille. Des munitions explosives. E'Yoni Clydd ajustait son tir avec une précision mortelle et la rafale allait atteindre le bolide de la navyborg.

(A suivre)

Test : Esquiver les tirs
Deux tests sous Habileté + Pilotage contre 4D


[Dans les stands]

Virik n'eut pas longtemps à attendre. Son message fut envoyé à l'heure dite et reçu aussitôt. Vanko Danjoum se figea, leva la tête, la tourna dans toutes les directions avant d'apercevoir l'hatani non loin de l'entrée du stand de Bolt Racing. La lecture des expressions faciales d'un haecar était fort subtile pour quiconque n'était pas de la même espèce, mais la teinte de son substrat psychique en disait long. Ses pensées étaient agitées. Et puis après les quelques secondes initiales de panique, Ser Kiikti ressentit quelque chose qu'il rapprocha d'une locution déjà entendu par le passé dans la bouche de ses compagnons du Lilith : "la mort dans l'âme"...

L'haecar jeta un bref regard à ses collègues de l'équipe Bolt, regarda de nouveau l'hatani et sans faire mine de se lever pour venir le rejoindre, emprunta aux humains leur signe de dénégation en secouant discrètement la tête de droite à gauche.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Sémirande le Jeu 11 Oct 2012 19:23

[Yessss...]
"LA VACHE !"
Ce fut le commentaire tonitruant qui sortit de la bouche de la navyborg quand Ser elle-savait-plus-trop-qui(1) effectua ce superbe cobra. Elle fut la première surprise d'avoir réussi à ne pas finir à moitié rôtie par ses tuyères. Tudieu ! Il lui avait fait exactement ce qu'elle lui avait préparé au cas où ses quolibets n'auraient pas marché.
Et il récupéra vite, le bougre ! Non seulement il avait remis sa machine en ligne en un temps record, mais avait été précis dès son premier tir. Le même rideau de feu dont elle avait aspergé Ser Psump allait la transformer en...
Le tout pour le tout. Sémirande fit un ciseau qui lui fit traverser le mortel voilage. Elle pensait encaisser deux trois projectiles, ce fut aucun. Un miracle ! Une fois de plus, cela avait été juste ; mais moins que le dépassement de monsieur Nakamita. Tiens, elle espérait qu'il allait bien celui-là.
Twonky TriD et Mosh Média Sport sont deux chaînes Impériales concurrentes. Cependant, comme souvent lors de déplacements lointains, une certaine solidarité lie les équipes quand l'endroit ést potentiellement (voire épouvantablement) dangereux.
Epsilon était considérée comme telle, et les Pressiborgs, techniciens et régisseurs des deux maisons effectuaient leurs déplacement de concert, allant même jusqu'à se prêter des images où à mutualiser leurs moyens de prise de vue.
Ils s'étaient installés à la sortie du complexe, espérant qu'il y aurait... disons du sport. Ils allaient être servis !

Ser Ramélus avait disposé ses caméras interférométriques avec tout le soin et le savoir faire que ses vingt années de métier lui permettaient. Son homologue l'honorable Kalomeri avait posté les siennes cinquante mètres plus loin. Leurs collaborateurs étaient en place de part et d'autre du circuit, parés eux aussi. Les deux Etres se firent une série de ces gestes mystérieux des gens de leur profession, un code connu d'eux seuls. Que purent-ils se dire ? On ne le saura jamais !(2) Toujours est-il que quand le Wowowowowow caractéristique de la Roquette se fit entendre brusquement, un concentré d'attention de sept personnes et dix fois plus d'yeux électroniques semi-intelligents l'attendait.
La caméra TriD Septime S-24 ne fut pas déçue. Cet appareil très sophistiqué, destiné à restituer des ralentis de haute qualité, et à les envoyer en direct au glisseur régie, perçut un point lumineux qui loupa l'engin de madame Miaousse d'un cheveu. Il se mit à grossir, grossir, grossir... et la fléchette explosive lui rentra directement dedans. L'appareil pèta avec un bruit sec et tomba au sol. Mais ses images, elles, ne s'étaient pas perdues.
Pour l'hoverjet régie de l'équipe Mosh Média Sport le sénario fut un tantinet moins tragique. Deux projectiles entrèrent droit dans une de ses unités répulsive. L'engin se pencha brutalement mais ne bascula pas. Oh, il pourrait rentrer, mais à la même vitesse que l'hoverjet de Ser Psump.
Madame Sémirande Miaousse était parvenue à ses fins.

1) Oui, oui : Ser E'Yoni Clydd
2) Bon, d'accord, pour cette fois : "Le psychopathe est derrière la tarée".

Edit : deux trois corrections / remises en forme / fautes.
Sémirande
 

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Virik Kiikti le Sam 13 Oct 2012 00:35

Hemmedéji a écrit:L'haecar jeta un bref regard à ses collègues de l'équipe Bolt, regarda de nouveau l'hatani et sans faire mine de se lever pour venir le rejoindre, emprunta aux humains leur signe de dénégation en secouant discrètement la tête de droite à gauche.


Virik le fixa pendant un moment puis se retourna, s'éloignant, rejetant dans l'oubli le triste sire qui avait joué et perdu.

Dans son esprit flottait la maxime antique reprise comme cri de bataille par la XXIV légion scorpionaute : Vae Victis.

De retour au stand il s'approcha de ses compagnons qui chacun à sa manière suivait la course ... Qui d'un œil distrait, occupé à pleurer son défunt siège, qui plongé dans une représentions numérique intérieure ...

Il s'approcha de Djal et lui demanda d'ouvrir une communication sécurisée avec madame Sémirande. Madame ? Votre engin n'a pas été saboté contrairement à ce que nous avons put craindre. Je reste en stand-by.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Sémirande le Sam 13 Oct 2012 03:55

[Concise]
"Roger."
Sémirande
 

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Khrys le Sam 13 Oct 2012 11:31

pendant ce temps là dans la salle VIP...

Khrys voyait les restes de Trône partir avec les logimecs de nettoyage.

Cet instant de tristesse passée, il prit son ordinateur NT6, vérifia que la connection avec son minicom était suffisante pour être en connection avec Djal, puis ouvra un écran holographique et se connecta sur le site Lucifert Transport de la Toile locale.
Il prit les commandes de clients éventuels et transféra les demandes pubilicitaires à Djal.

Il rajouta sur le site: "info express: la pilote Miaousse est en train de remonter au classement; réservez dès maintenant emplacement pubilicitaire exclusif. N'oubliez pas que le tarif evoluera à la hausse si celle-ci continue sa progression"

Pour l'instant, Khrys fixa le tarif à 20 000€ la seconde de pubilicité. Ce qui evolura avec le classement de la Roquette. 8)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Sam 13 Oct 2012 17:20

Khrys a écrit:pendant ce temps là dans la salle VIP...

Khrys et Eron avaient été poussés par Virik vers la sortie du salon VIP avant que ses congénères ne viennent récupérer Ser E'Xani Clydd, et c'est donc depuis le stand de Team Roquette que Monsieur Edelman se livra à ses promotions d'espace publicitaire. La plupart des groupes industriels et des multi-mondiales du secteur sponsorisant les compétitions d'hoverjets avaient leurs propres équipes actuellement en course et n'allaient logiquement pas afficher leurs marques et logos sur la machine d'un concurrent. Quant aux autres entreprises de plus petite taille, dont l'activité ne s'étendait pas au delà de l'espace cislunaire d'Epsilon, elles avaient déjà fort à faire dans la guerre économique permanente qui se livrait sur ce monde hypercapitaliste, et vu les tarifs exhorbitants pratiqués par l'éphémère régie publicitaire edelmanienne, elles ne se bousculaient pas au portillon...

Hors RolePlay :
Sémirande a écrit:quand le Wowowowowow caractéristique de la Roquette

Ca, c'était plutôt les cris de surprise de Cuperno devant la trivid... Mais baste ;-)

Une clameur s'éleva des tribunes lorsque tous les murs TriD retransmettant les images capturées par les holocams disposées le long de la piste montrèrent le concurrent de l'écurie Clydd exécuter son incroyable manoeuvre du cobra puis ouvrir le feu sur la Roquette. Les malheureux spectateurs dont les tympans avaient été lésés quelques minutes plus tôt par le bang supersonique provoqué involontairement par Sémirande avaient été évacués. D'autres souffraient de gêne sous forme d'acouphènes ou autres manifestations désagréables propres à leurs organes auditifs, et une rumeur sourde faite de grondements et de huées s'élevaient à chaque passage de la navyborg devant les tribunes. Mais lorsque E'Yoni Clydd la mitrailla et qu'elle inclina son engin pour passer, littéralement, au travers des nuées de fléchettes explosives, c'est tout le public qui siffla contre l'Exo-Tique et poussa des cris d'admiration devant la maestria de Madame Miaousse.

Une quinzaine de secondes plus tard, ainsi que Sémirande l'avait espéré, la mention Disqualifié s'affichait en surimpression sur les images de l'hoverjet de Ser Clydd retransmises par les murs TriD. Encore fallait-il à présent faire sortir du circuit celui que les pressyborgs Ramélus et Kalomeri avaient fort justement surnommé "le psychopathe", avant que quelques aiguilles perdues ne viennent détruire l'holocam de l'un et endommager le glisseur de l'autre.

Dès la sortie du canyon, un aérodyne de sécurité aux gyrophares clignotants et aux sirènes hurlantes descendit à la hauteur de l'appareil à la silhouette tarabiscotée. Ser Clydd avait vidé les dernières munitions de ses canons tandis que lui et Sémirande louvoyaient entre les parois abruptes du défilé, ratant largement sa cible, et il continuait à foncer droit devant lui, sourd aux appels radios et aveugle aux holos projetés par le safety car antigrav qui lui intimaient l'ordre de quitter le circuit. Il commença même à faire de violentes écarts latéraux, obligeant l'aérodyne à esquiver en gagnant de l'altitude.

Un tel cas avait été prévu, bien sûr. Sémirande abordait la ligne droite des tribunes lorsqu'elle aperçut un second aérodyne décoller du bord de la piste. Celui-ci était vraiment énorme -- la navyborg en évalua la masse à au moins 200 tonnes -- et il manoeuvra pour se placer au-dessus de l'engin de Ser Clydd. La silhouette familière d'un dispositif en forme de corolle se déploya sous la coque du transbordeur antigrav et fut pointée vers le concurrent récalcitrant. Les commissaires de course activèrent le grappin puis firent prendre de l'altitude à leur gros engin tout en s'écartant du circuit, entraînant Ser Clydd à leur suite dans le filet immatériel de leur faisceau tracteur. L'Exo-Tique poussa ses boosters Mhyd au maximum, imprima de violentes embardées à son engin pour essayer de se dégager. Des efforts inutiles, qui s'arrêtèrent définitivement lorsque l'aérodyne de sécurité lança un harpon IEM sur lui. Le projectile se ficha dans sa carlingue et l'explosion électro-magnétique grilla instantanément tous les circuits de contrôle de l'hoverjet captif, qui s'immobilisa enfin.

Sémirande était cinquième, et les feux de position de l'hoverjet rouge et noir de Halstend Industries étaient visibles à deux cents mètres devant elle. Il ne restait plus que seize tours.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Sémirande le Sam 13 Oct 2012 22:33

[Pas rancunière]
Pénélope, Pénélope... ]:) a écrit:... La punkette d'Halstend Racing secouait la tête de gauche à droite, une moue dégoûtée sur son visage pâle, un sourcil baissé et l'autre relevé.
Sémirande hésita à appeler la concurrente qui la précédait, mais décida de n'en rien faire. C'était hasardeux, générateur de déconcentration, pourrait même être qualifié de « quolibet » et lui valoir une sanction. Dommage. Elle aurait voulu lui demander : "A la loyale ou bien tous les coups permis ?"
N'y pensant plus, elle se demanda comment gagner encore des places. Oui, elle ne doutait de rien. Mais en même temps, elle ne se faisait pas d'illusion. Ceux-là, devant elle, étaient la crème des crèmes, avaient des années de pratique, d'excellentes machines, des réflexes que bien peu possédaient.
Alors, Sémirande, un nouveau tour de passe-passe ? se demanda-t-elle ? Eh bien oui.
... La punkette d'Halstend Racing secouait la tête de gauche à droite, une moue dégoûtée sur son visage pâle, un sourcil baissé et l'autre relevé.
En faisant ses gourderies, Sémirande lui aurait-elle tendu un miroir ? Se pourrait-il, à une chance sur un million, que cette femme ait voulu se débarrasser d'une image d'elle-même qu'elle aurait voulu oublier ?
C'était tellement capillotracté qu'elle se jura bien de n'en parler personne.
Ce faisant, elle ne se rendit même pas compte que c'étaient des peurs refoulée A ELLE, qui remontaient. La peur de l'échec qui la hantait parfois, celle du ridicule, celle de décevoir. Secrètement, elle en voulait à la pilote de Halstend Racing de lui avoir renvoyé l'image qu'elle ne voulait surtout pas donner d'elle même ; de lui avoir jeté le regard qu'elle ne voulait jamais ô grand jamais voir dans les yeux des autres.
C'est avec une agressivité froide qu'elle partit à l'assaut de la quatrième place. Pour bien montrer sa détermination, elle attendit le début du tour douze, observant la conduite souple et élégante de la concurrente, qui n'était pas sans rappeler le beau style de monsieur Nakamita. Si seulement l'épreuve s'était cantonnée à ça : un beau pilotage, pas de peaux de bananes et surtout : pas de mitrailleuses.
Plus que douze tours donc. Devant les tribunes, Sémirande largua les capots de ses mitrailleuses. Encore allégée, la Roquette gagna quelques nouveaux kilomètres par heure. A l'entrée du "S" qui menait au MagLev, elle mit toute la gomme, bien décidée à la passer avant le complexe :envy: ... ou bien à y passer :sweat:
[In Petto]
"A nous deux, Joli Cœur !"
Sémirande
 

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Dim 14 Oct 2012 00:14

[Stand Team Roquette]

"Oh là ! Soit les capteurs déconnent, soit on a un problème sévère..."

L'exclamation de Gurvan Antillès, toujours posté à la télémétrie, retentit comme Sémirande larguait les capots de ses mitrailleuses axiales et mettait la gomme. La sphère de données immatérielle projetée autour de lui se mit à afficher des valeurs dans une teinte ambrée au scintillement inquiétant, tandis que des courbes se tordaient pour se rapprocher de tracés rubis clignotants matérialisant les limites de tolérance de la Roquette.

"C'est en train de merder à vitesse grand V. Djal, occupes-toi du débit de plasma dans les boosters, je re-calibre les flotteurs antigrav..."

Test : Reconfigurer la Roquette
Trois tests sous Intelligence + Informatique + MOD +1 (Sixuit) contre 4D


[Sémirande]

Lorsqu'elle ouvrit en grand le débit d'énergie dans les propulseurs, son appareil fit un bond en avant et l'indicateur holo du tachymètre grimpa à toute vitesse jusqu'à atteindre 928 km/h. Et les ennuis commençèrent. Des vibrations agitèrent la carlingue de l'hoverjet, le bourdonnement des flotteurs se fit plus irrégulier, engendrant des soubresauts comme si leur champ de répulsion avait des hoquets. Ces affichages tête haute lui indiquaient des défaillances dans divers systèmes de contrôle.

Il allait falloir s'accrocher aux commandes...

Test : A la lutte... contre la machine
Envoies moi un jet de 6D, je prendrais ce dont j'ai besoin et je te dirais ce qui se passe en fonction aussi du résultat de Djal.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Khrys le Dim 14 Oct 2012 17:12

// j'attends mon tour... les phases de courses sont plus rapide que mes tractations commerciales ;)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Lun 15 Oct 2012 08:16

Djal et Gurvan se battaient comme des forcenés à distance avec une machine récalcitrante qui semblait prendre un malin plaisir à déclencher une nouvelle panne dès qu'ils circonscrivaient la précédente. Ca devait bien arriver. Entre les trois trop courtes journées de réglages et de mise au point, les modifications dûes au montage de l'armement, les énormes contraintes auxquelles Sémirande avait soumis son engin tout au long de la course, le passage involontaire à vitesse transsonique quelques tours auparavant, et maintenant ce surrégime que sa pilote essayait de lui imposer, la vaillante Roquette était arrivée à ses ultimes limites de tolérance, et le faisait savoir avec moult secousses et convulsions mécaniques.

Sémirande se battait aussi. Les systèmes de contrôle de son hoverjet lui signalaient par toutes les alertes visuelles et sonores possibles que si elle continuait à tirer sur la corde comme celà, il allait partir en morceaux dans les minutes qui suivaient. Elle essayait de compenser comme elle pouvait. Le tachymètre retombait sous les 900... 880... Soudain les flotteurs antigrav se coupèrent... Suivis une fraction de seconde plus tard des boosters Mhyd. Elle ouvrit les becs de bord d'attaque et braqua les volets aérodynamiques, augmentant la portance pour ne pas percuter... 860... 840... L'aileron tribord était à un doigt de frotter le sol caillouteux et malgré le vacarme, elle entendait une grêle de gravier tambouriner l'intrados de son appareil. La Roquette rebondit enfin à quelques mètres de hauteur sur la couche d'air élastique, ses propulseurs et ses antigravs redémarrèrent et retrouvèrent aussitôt un régime à peu près régulier.

La voix de Gurvan lui parvint par impulsions neutrino cryptées via son plot vertébral, un peu essoufflée mais calme :

"C'est bon, Sémi, tout est de nouveau sous contrôle. Mais évite le surrégime pendant les six prochains tours..."

Pénélope Jolikker était loin devant, et Ser T'rabban Sez'ss, que Sémirande avait doublé dans le canyon quelques tours plus tôt, était revenu sur elle.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Front Pionnier


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron