Le Grand Prix de Prias

Direction les Agrippines

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Virik Kiikti le Mer 3 Oct 2012 21:14

... Peste, il était donc à ce point familier avec l'équipage pour sentir à cette distance leurs pensées, leurs angoisses et les dangers les menaçant ... Il activa de nouveau sa ceinture de vol.

La traversée de la piste se faisait via un passage sous-terrain, puis par un tube de montée qui menait aux tribunes VIP. Il s'y engouffra, conscient de la scène qui se déroulait là haut.

la drogue courait maintenant dans son organisme, donnant au paysage une fausse impression de normalité alors que dans les faits il volait comme une flêche en direction d'Eron et de Khrys, espérant qu'il n'arriverait pas trop tard.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Sémirande le Mer 3 Oct 2012 22:03

[Pendant ce temps à V... euh ! dans le complexe]
Sémirande n'avait pas pardonné sa petite plaisanterie des tribunes à Ser Psump. Pour le danger qu'il avait fait courir à d'innocents beaufs ? Pour avoir tenté de la ridiculiser ? Un peu des deux sans doute. Elle avait donc décidé de lui donner une petite leçon.
Ce fut rapide et sans bavure.
Quoique...
Quelquefois on devrait faire attention aux mots que l'on emploie.
Peu avant l'endroit où les caméras Trid NT5+ voire NT6 souffraient de pannes inexpliquées, Sémi laissa le Mèmkomba reprendre un peu de terrain, juste ce qu'il fallait pour qu'il soit là où elle le désirait : à mi portée maximum de ses Gatlings.
Elle fit appel à ses souvenirs. Le film de ses deux tours de terrain effectués au pas de course se superposa à ce qu'elle voyait depuis son étroit "baquet".
Là !
A intervalles réguliers, des unités de climatisation jumelles étaient fixées en hauteur. Ici, l'une d'entre elles était tombée au milieu de la "piste", et Sémirande s'était demandée ce qui pourrait bien empêcher sa sœurette d'en faire autant au moment où passeraient les concurrents. La réponse était : rien.
Sémi commençait à avoir sa Roquette bien en main : elle prit un peu d'altitude et se mit légèrement en crabe, pour avoir un visuel.
Dès que Ser Psump de l'écurie Mèmkomba pointa le bout du nez, elle ouvrit le feu, mais pas directement sur lui. Elle fit une sorte de rideau d'aiguille se rapprochant de la cible. Un projectile sur cinq était une traçante, ce qui dans cette lumière faiblarde pouvait impressionner ; et c'est ce qui se produisit. Ser Psump fit un écart, sans doute pour passer sur la tranche de l'autre côté de l'obstacle, et utiliser celui-ci comme couverture. Mais il manqua sa manœuvre. Son hoverjet toucha le sol à plat, ses moteurs hoquetèrent et l'un d'eux s'arrêta. La machine racla le sol sur une trentaine de mètres, ne heurta rien par miracle et s'immobilisa, laissant passer Kiripa & Co. remontés comme des pendules.
L'engin de l'écurie Mèmkomba put redémarrer. Il s'engagea sur une voix de dégagement et revint vers les stands à un glorieux 50 km/h.
Il y avait eu des bavures !
Sémirande
 

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Sémirande le Mer 3 Oct 2012 22:55

//Additif
Bon, la suite ?
  1. Ayrton Fangio
  2. Aldar Oss'Lim Bolt
  3. Pénélope Jolikker
  4. Ser E'Yoni Clydd
  5. Clegg Mandrell
  6. Faast Nakamita
  7. Ser T'rabban Sez'ss
  8. Ezzel Turbody
  9. Madame Miaousse
  10. Armen Difor'ch
  11. Ara Kiripa
  12. Arpe Esteban
Là, elle avait mangé son pain blanc. Ceux qui étaient devant, Turbody et T'rabban mis à part - encore que - étaient des pointures. Elle ne leur ferait pas longtemps le coup de la gourde chanceuse. Ils avaient du analyser sa conduite et en tirer les conclusions.
Restaient une trentaine de tours. Sémirande s'accorda encore cinq tours d'observation avant d'attaquer.
Peut-être s'entretueraient-ils, qui sait :wasntme:
Sémirande
 

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Jeu 4 Oct 2012 09:37

[Dans le salon VIP]

Eron se détendit comme un ressort et s'accrocha au dossier de Trône juste avant que la bulle d'énergie négative ne termine de former autour du fauteuil directorial de Khrys son champ de protection immatériel et quasiment invisible, seulement trahi par une légère irisation de l'air. Le fauteuil l'emmena avec le commissaire en chef du Lilith vers le plafond du salon privé, à quelques mètres du sol.

Un vent de panique s'empara des autres Êtres présents dans le salon VIP. Dans une joyeuse débandade et un concert de jurons surpris et de hurlements de peur, les quelques membres des équipes concurrentes et la foule des personnalités priasiennes se précipitaient vers la sortie, sautaient derrière les buffets ou sous les tables. E'Xani Clydd gargouilla quelques phonèmes que son polyvox traduisit d'une voix synthétique où ne transparaissait pas tout le mépris qu'il avait dû exprimer :

"Vous n'êtes que des couards, humains. Descendez donc ici que je vous apprenne le respect..."

Il tendit le bras et tira une nouvelle fois. La décharge de fléchettes fusa. Une bonne moitié ricocha sur le champ de force de Trône et alla se ficher dans les murs et le plafond. Mais d'autres pénétrèrent la bulle énergétique et firent des ravages. Eron se recroquevilla. Khrys vit ses écrans plats se déchirer, la plupart des affichages holos se dissoudre. Trône avait basculé de 45° sur son axe vertical de manière à mettre le maximum de protection physique entre les projectiles et son propriétaire. Les plaques antigrav reçurent l'essentiel du tir et expirèrent dans un grésillement pathétique.

Le fauteuil directorial en piteux état redescendit d'un coup, les dernières cellules énergétiques encore valides déployèrent un coussin gonflable pour amortir la chute. Le bouclier de protection s'évapora à son tour.

E'Xani Clydd jeta son arme au sol et s'avança en direction de Trône et des deux hommes, l'un assis et regardant autour de lui d'un air hébété, l'autre accroché au dossier.

[Virik]

Il dépassa en un éclair un groupe de six humains en tenues anti-émeute qui se pressaient en direction du tube de montée. Il arriverait dans le salon VIP une douzaine de secondes avant eux.

Tandis qu'il fonçait dans le puits antigrav, il entendit le vacarme de la foule en panique, le froufroutement d'un tir de cribleur, des bruits de ricochet et des craquements sinistres.

Il déboucha dans le salon et ses perceptions élargies par le laopa qu'il avait ingurgité lui permirent d'embrasser la situation d'un seul regard. Le fauteuil directorial de Khrys, apparemment très abîmé (le fauteuil, pas Khrys), reposait au sol sur un coussin d'amortissement en train de se dégonfler. Eron était encore accroché au dossier de Trône. Un anthropoïde reptilien, congénère du concurrent Clydd, s'avançait pesamment vers les deux compagnons de Ser Kiikti.

Que faites-vous ?
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Virik Kiikti le Jeu 4 Oct 2012 17:36

Virik ne ralentit pas … Il valait mieux faire quelque chose de constructif tout de suite, que de parfait dans quelques heures.

Un instant, alors qu’il volait en direction du reptile homicide, alors qu’il puisait dans son énergie interne pour affronter à mains nues son adversaire, il lui sembla qu’on lui chuchotait à l’oreille : On gagne une bataille en connaissant le rythme de l'ennemi, et en utilisant un rythme auquel il ne s'attendait pas … La voix du vieux Jaoron, son second maître.

Le reptoïde avait visiblement son attention fixée sur les deux êtres, dévoré par la colère et par la haine, en plein effet tunnel , arme à projectile à la main … c’était le moment d’en profiter.

Il se posa en souplesse derrière l’être et lui asséna une grêle de coups, à ses poignets brillaient les karatapoigne, à ses chevilles les anneaux de force luisaient eux aussi d’un éclat de lune blafarde, déversant leur énergie.

L’arme tout d’abord … il fit une clef, destinée à briser l’avant bras du reptile tout en remontant l’arme gauss vers le plafond, puis il enchaina avec un coup de pied fouetté à hauteur de la rotule de l’être, l’emmenant au sol tout en saisissant son autre bras qu’il tordit lui aussi, enfin il porta un coup de talon sec à la tempe …

// les jets de dés sont en partie privée.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Khrys le Jeu 4 Oct 2012 19:03

Khrys se rendit compte de l'attaque au moment où les écrans holos se dissipèrent...

Par toutes les vierges des satellites plaisirs ! Qu'est-ce ...

Mais ses jurons s'arrêtèrent lorsqu'il tomba avec Trône vers le sol, et il comprit que son compagnon positronique s'était sacrifié pour lui sauver la vie.

L'adrénaline (naturelle) arriva dans ses veines... par réflexes, il sauta de Trône et prit conscience de son environnement.
Il vit alors Eron proche de lui, puis aperçut l'humanoïde reptilien s'avançant vers eux, un cribleur derrière lui. Un genou à terre, il en profita pour sortir sa vibrodague dissimulée dans sa botte, et bondit l'instant d'après vers lui.

// MJ je te laisse mener la danse martiale ;)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Eron Azad le Jeu 4 Oct 2012 21:05

Constatant que ses deux camarades avait décidés de s'occuper du désagréable personnage qui avait voulu le tuer, Eron resta en retrait. Il dégaina quand même son arme dès fois que.
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Gurv Hemmedeji le Ven 5 Oct 2012 00:12

E'Xani Clydd vit l'un des humains jaillir du fauteuil ravagé comme un diable hors de sa boite, et balayer l'espace devant lui avec une vibrodague dont la lame vrombissait, floutée par ses oscillations à haute fréquence. Tenu en respect, il recula d'un pas, lança un regard circulaire pour repérer le cribleur qu'il avait jeté à terre.

Il se retourna pour voir un Être atterrir devant lui. Et là, ce furent les membres de ce nouveau venu qui devinrent flous.

Ser Kiikti laissa son énergie psychique affluer dans ses muscles et comme un spectateur extérieur, il regarda ses bras et ses jambes, comme animés d'une vie propre, asséner coup sur coup, brisant les os, froissant les muscles, déchirant les tendons et les ligaments. Les chocs nerveux induits par les karatapoignes eurent raison de l'Exo-Tique, qui était à peine conscient au troisième coup et s'écroula inanimé au sol au quatrième.

Un voix forte rententit derrière Virik une poignée de seconde plus tard :

"Sécurité ! On se fige ! Baissez vos armes !"

Les six agents en tenue anti-choc et casque intégral qu'il avait dépassé en arrivant se tenaient de part et d'autre de l'entrée du salon VIP. Tous avaient des lasers de poing posés au creux du coude, mais deux d'entre eux possédaient des soniques d'épaule sur gyro-support, que leurs systèmes de visée semi-automatique pointaient ostensiblement dans leur direction.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Djal Gorda le Ven 5 Oct 2012 09:56

// :clap: Jolie mise en scène des "karatamembres" en action, et de la compétence "Art Martial". J'ai adoré :punch:

Djal suivit des yeux Ser Virik qui fondait vers le haut de la tribune tel un Felorn* de Guerre... Il lui sembla percevoir un mouvement de foule dans les tribunes... Pas de réponse de Khrys et Eron... Angoise... Il se peletonna sur son siège...

"Khrys ! ... Eron !..."
Image
* Felorn : Petit chat ailé du Jdr Rêve de Dragon / dessin N&B de Zephiria / Colorisation MisterBolt
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: Le Grand Prix de Prias

Messagede Khrys le Ven 5 Oct 2012 13:13

Hemmedéji a écrit:
Un voix forte rententit derrière Virik une poignée de seconde plus tard :

"Sécurité ! On se fige ! Baissez vos armes !"


Discipliné et pas si téméraire, Khrys éteignit sa vibrodague, et la posa au sol dans un geste lent et perceptiblement apaisant.
Puis resta immobile en attendant les instructions des forces de l'ordre...
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Front Pionnier


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron