... d'étoiles lointaines

Où le Lilith reprend l'Espace

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Virik Kiikti le Ven 4 Jan 2013 12:09

Virik s’était reposé et avait repris une routine de travail …

Entrainement individuel, cours de combat à mains nues, mise en place de scénarios informatiques et tests de ceux-ci en grandeur réelle, vérification du matériel de secours et du fonctionnement des protocoles d’alerte : le travail ne manquait pas.

Il demanda cependant à madame Axl, si elle en avait l’envie et le temps, qu’ils passent quelques temps ensemble à tester et entrainer leurs capacités mentales.

Son lieu de travail habituel était son poste sur la passerelle … C’est là qu’il interpela monsieur Eron qui tenait le plot, alors qu’ils étaient en phase d’émersion en espace newtonien.

Monsieur Eron, le signal qui est parvenu à la station semblait être directionnel … Ce qui signifie que sa source entendait communiquer ou se signaler à quelque chose qui se trouve ou se trouvait sur la trajectoire. Qu’en pensez-vous ?
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Khrys le Ven 4 Jan 2013 20:15

Khrys ne réchignait pas à s'entrainer au combat à mains nues avec Viriik, cela pourrait toujours servir. Et puis, cela le détendait de ses longues études du marché local, enfermé dans sa cabine.

On l'entendait lors des repas répéter à qui voulait l'entendre: "Si vous saviez le flux monétaire qui transite par ce secteur, c'est tout simplement faramineux. Tout l'Empire et l'Alliance font commerce dans ce secteur, directement ou indirectement. Les matières premières du secteurs sont sa richesse... "
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Eron Azad le Sam 5 Jan 2013 00:42

Eron passait beaucoup (trop?) de temps sur la passerelle. La démission de Semirande avait transformé les quarts en demis et il ressortait épuisé de chacun d'eux. L'attaque des deux tracevide l'avait refroidi et il passait ces derniers quasi mutique à scruter, aussi loin qu'il le pouvait, le Triche-lumière.

Virik Kiikti a écrit:Monsieur Eron, le signal qui est parvenu à la station semblait être directionnel … Ce qui signifie que sa source entendait communiquer ou se signaler à quelque chose qui se trouve ou se trouvait sur la trajectoire. Qu’en pensez-vous ?


"Hum, l'idée est intéressante, j'étudierai les cartes à la fin de mon quart pour voir ce que ça donne. Par contre si c'est un signal automatique, il n'a peut être pas suivi la dérive naturelle des systèmes. J'interrogerai la balise de la connaissance totale pour obtenir des cartes d'époque."
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Axl Brison le Sam 5 Jan 2013 03:42

Lorsque je ne suis pas en entretien avec l'un ou l'autre membre d'équipage, je me rends à l'entrainement au combat avec Mr Virik et souvent aussi Mr Krys entre autres.
J'ai aussi commencé un enseignement des compétences mentales avec Mr Virik qui était emballé par l'idée.
D'un autre côté lorsque je ne flanais pas dans les jardins à barboter dans l'eau, j'étudiais dans ma cabine tous les cours sur le 6eme sens

L'ensemble de ces activités était suffisamment riche et intéressantes pour ne pas tomber dans la routine ou l'ennui.

J'avais eu beau répéter à Monsieur d'éol que de se confier n'avait rien à voir avec la religion et qu'il n'était pas question de même aborder le sujet à moins que ce soit le choix de la personne... mais rien n'y faisait l'esprit demeurai indiscutablement fermé. Cela dit se confier exige un minimum de confiance qui s'acquier dans le temps et l'activité commune. La partie était donc remise
Avatar de l’utilisateur
Axl Brison
 
Messages: 238
Inscription: Mer 31 Oct 2012 11:05
Localisation: Nouvelle Caledonie

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Virik Kiikti le Dim 6 Jan 2013 12:00

Khrys a écrit:On l'entendait lors des repas répéter à qui voulait l'entendre: "Si vous saviez le flux monétaire qui transite par ce secteur, c'est tout simplement faramineux. Tout l'Empire et l'Alliance font commerce dans ce secteur, directement ou indirectement. Les matières premières du secteurs sont sa richesse... "


Virik prenait ses repas quand le tableau de service le lui permettait avec le reste de l'équipage ... Ses plats épicés embaumant l'atmosphère. Il dégustait pour l'heure un plat de Krakoukas de Chengdu avec double dose de piments, un plat enfin gouteux dans la cuisine humaine, quand la réflexion de Khrys lui fit relever une oreille ...

Il posa ses allongeurs de griffes à coté du bol et mis un de ses poing sous son menton, observant le marchand.

Vous semblez fasciner par la richesse monsieur Khrys. Pensez-vous pouvoir mieux assouvir vos appétits charnels si vous amassez plus d'argent ? Votre égo se mesure-t-il au nombre de chiffres de votre compte en banque ? Pensez-vous que votre réputation se mesure à la seule qualité de vos vêtements ? ... Il but une gorgée d'eau froide. De mon point de vue, vous priez un dieu qui est un bien mauvais maître et qui trahira toujours vos prières.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Khrys le Dim 6 Jan 2013 17:40

Les histoires de dieux, cela ne concerne que les populations de bas niveau technologique. Nous parlons plus de philosophie, de pensées. Mais bon, ceci est une question de forme, pas de fond. Bref, la Lumière Intérieure enseigne que le plaisir de l'Etre permet de transcender le coté matériel de ce monde. Malgrès tout, ce coté matériel peut aussi apporter une part de plaisir. Et là, c'est le coté marchand de la chose qui m'excite. Toutes ces connections, ces milliards d'échanges, sur des milliers de mondes, cela est pour moi fascinant. Comprendre, suivre ces échanges fait partie de mes habitudes et cela me procure de la satisfaction.
J'imagine que vos entraînements martiaux vous procurent les mêmes plaisirs. La pratique d'une compétence peut aussi apporter de l'excitation et du plaisir, malgré les souffrances que cela peut amener de temps à autre.

Vous voyez, nous ne sommes pas si éloignés. Nos comportements ne sont pas identiques, mais parallèles. :geek:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Sémirande le Dim 6 Jan 2013 23:26

[]
Sémirande arriva sur ces entrefaites. Avait-elle entendu les derniers mots de Khrys Edelman ? Si c'était le cas, elle n'en laissa rien paraître.
Elle salua tout le monde d'un "Bonsoir..." laconique, alla se servir un café qu'elle paya au tarif "passager", et se posa sur un siège-relax pour le moment en position haute.
Des holos commencèrent à apparaître autour d'elle, tandis qu'elle branchait deux câbles derrière son cou.
Elle s'allongea confortablement, et saisit une première holo, dans les tons rouges. La plaque de lumière se mit à scintiller, puis devint bleue et alla se ranger aux pieds de Sémirande. Une deuxième plaque, - jaune celle-là, resta un long moment dans la main gauche de la jeune femme tandis qu'elle en traitait d'autres de la main droite. Puis une autre plaque jaune survint, fut fusionnée à la première qui devint bleue à son tour et alla se poser aux pieds de la jeune femme.
Manifestement, elle faisait du tri.
Sémirande
 

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Djal Gorda le Dim 6 Jan 2013 23:41

Djal secondait Eron du mieux qu'il le pouvait. Ces longs quarts sur la passerelle était pour lui l'occasion de dépoussiérer la transmission enregistrée. oO(Qui a bien pus encoder ce message ?)

Djal scruta tous les indices capables de le mettre sur une voie : un mots, une formulation, un code, une allusion ! S'agissait-il d'un message commercial ? militaire ? scientifique ? une émission radiophonique destinée au grand public ? ou un avertissement, un message d'alarme, une demande d'aide ?... Avait-il était envoyé avec des informations permettant de connaitre son destinataire ?

Djal commençait réellement à croire que ses multiples tentatives pour déchiffrer la transmission ne servait à rien ! rien du tout...

Depuis les premières tentatives dans la balise, puis avec les codes de l'antique fédération, les heures et les heures de décodage de ce banal signal hertzien commençait à lui vriller les neurones...
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Gurv Hemmedeji le Lun 7 Jan 2013 01:22

Il fallut plusieurs heures de travail à Eron, assisté de Djal et de Gurvan, pour programmer une simulation astrographique dans la salle des cartes du Lilith. Utilisant toutes les ressources du système de bord, les banques de données de l'ordinav et l'antenne de la bibliothèque CT, ils finirent par réaliser une animation TriD couvrant les 950 années qui s'étaient écoulées depuis l'émission du signal. La majeure partie de la distance avait été parcourue par les ondes hertziennes dans un milieu quasiment vide d'étoiles. Un seul système connu avait été traversé cent vingt ans plus tôt, et d'après les données du Cadastre Impérial et les Annales Cosmodésiques de l'Alliance, il était complètement désert.

Quant à Djal, il s'acharnait à décortiquer le contenu du signal radio dès que les nécessités du service sur la passerelle lui en laissaient le loisir. Les programmes d'analyse de la balise gigacom avaient déterminé qu'il s'agissait d'une suite de coordonnées célestes codées selon un système antédiluvien d'ascension droite et de déclinaison. Il n'y avait rien d'autre, tout au long des 118 minutes d'émission enregistrées par le relais hypercom. Le Lilith était en route depuis 24 heures et l'infonaute n'avait pas progressé dans sa recherche d'un éventuel signal sous-jacent modulé dans l'émission principale. Il commençait à se dire qu'il allait tout envoyer promener et attendre d'arriver à pied d'oeuvre pour se faire une opinion. Il s'ennuyait ferme pendant que son dernier programme d'analyse terminait de s'exécuter dans la mémoire du système de bord lorsqu'il décida de réutiliser la simulation astrographique TriD en modifiant ses paramètres pour déterminer le point d'origine des coordonnées célestes présentes dans le signal. Une fois pris en compte le déplacement des étoiles dans le plan de l'écliptique galactique, il devrait tomber sur la position du système de Sol, capitale de l'ancienne Confédération Interstellaire.

Les résultats de son programme d'analyse et de la simulation s'affichèrent en même temps.

Il regarda les premiers d'un air sombre. Rien. Nada. Peau de balle. Puis son regard se posa sur la séquence TriD, et il haussa les sourcils. D'après les programmes d'astrogation, le point d'origine du système de coordonnées célestes du signal n'était pas Sol, mais une étoile enregistrée au Cadastre Impérial sous le nom de Verdon. Une très ancienne colonie de la Ceinture, la zone de l'Expansion éloignée de 500 à 3000 années-lumière de Sol, explorée à partir du 34ème siècle par les mange-poussières de seconde génération.

Après trois jours et quinze heures de vol, le Lilith émergea à une trentaine d'unités astronomiques, soit à environ quatre milliards et demi de kilomètres d'une étoile sous-naine orangée de classe et type spectral K7VI. Les senseurs à longue portée entrèrent automatiquement en action et commençèrent à sonder l'Espace tandis que le transcom parcourait tous les canaux et toutes les gammes de fréquences à la recherche du moindre signal.

(A suivre...)
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Virik Kiikti le Lun 7 Jan 2013 15:34

// Si Djal ne donne pas l’information j’éditerai

Virik inclina une oreille en lisant les informations collectées par Djal.

Etrange … S’il avait bien compris le « méridien » galactique de référence auquel le mystérieux signal faisait appel pour se géo-localiser était celui de Verdon, une obscure planète impériale située dans la périphérie lointaine de Sol III … à l’autre bout de la galaxie.

Il semblait peu probable qu’un mange poussière de seconde génération ait eu ne serait-ce que le temps d’arriver ici par ses propres moyens.

Mais … si cela n’était pas une simple erreur d’interprétation, un signal fantôme, cela ouvrait des perspectives fascinantes. Une possibilité que ce mange poussière ait trouvé sur son chemin … quoi ? … Une mythique porte des étoiles ? Une civilisation avancée utilisant le triche lumière, des centaines d’années avant la découverte de monsieur Varlet ? Un autre moyen de propulsion ?

Il songea un instant à se plonger dans les bases de données de la connaissance totale avant de relever les yeux et de les poser sur monsieur Djal. Il avait sous la griffe un spécialiste en archéo-technologie qui réussirait sans doute bien mieux que lui et bien plus vite.

Il se leva et s’approcha de l’infonaute.

Monsieur Djal ? Bravo pour votre trouvaille. Ses moustaches frissonnèrent d’amusement. Mais cela soulève beaucoup de questions … Pouvez-vous découvrir combien de manges poussières sont parties de Verdon ou de la zone entre le 34ème et le le 70ième siècle ? Et ne garder de cette liste que ceux qui ont disparus corps et bien ?

Il observa le schéma tactique … par ailleurs si nous imaginons qu’un mange poussière de seconde génération, originaire de la zone de Verdon se soit perdu et … qu’ignorant sa dérive il tente de contacter son point de départ, le vecteur du signal que nous avons reçu permettra peut être de filtrer encore la liste …

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Suivante

Retourner vers Sur la Route...


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron