... d'étoiles lointaines

Où le Lilith reprend l'Espace

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Axl Brison le Sam 23 Fév 2013 04:38

Encore une prise de bec !

Chère Sémirande, une fois de plus vous semblez bien sûre de votre position indétrônable. Vous désirez éviter une profanation ? Pour cela il faudrai que les morts éventuels (car il n'y a peut être personne à bord) aient été inhumés cérémonieusement, auquel cas cela serai visible d'ici car une tombe est faite pour être vue pour porter témoignage d'une vie passée. Actuellement je ne vois aucun indice permettant de déduire que c'est une tombe. Dans ce cas si des corps sont là dedans, il est fort probable qu'ils auraient préféré une cérémonie et peut être devons nous justement intervenir en plus du fait d'explorer l'épave. Pour exemple, les saintes reliques sont quand même les morts les plus tripotés et pourtant il n'y a aucun sacrilège. Peut être avez vous des coutumes précises avec les morts ? je ne l'avais pas remarqué jusqu'à présent.

Ensuite pour les modalités d'explorations, envoyer des machines ou y aller soi même ça se défend. Les machines ne nous fourniront jamais leurs émotions sur les lieux et je pense que les 2 façons d'explorer sont complémentaires

Ceci m'amène à cela : quelle est au juste la ou les raisons que monsieur Virik (ou d'autres) ne puissent entrer en personne dans la station ? à moins que ce soit arbitraire... vous haissez Virik ? ou le fait qu'il ne soit pas humain ? j'ose espérer que non. Permettez moi de vous rappeler que de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas tout comme de l'aigreur à la douceur... Une simple décision


//ça reste inRP bien sûr sans vouloir froisser personne//
Avatar de l’utilisateur
Axl Brison
 
Messages: 238
Inscription: Mer 31 Oct 2012 11:05
Localisation: Nouvelle Caledonie

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Sémirande le Sam 23 Fév 2013 10:23

[Indifférente]
"Zètes de la Conscience Universelle vous, hein ? M'étonne pas. Pour le reste, faites attention à ce que vous dites : un procès en diffamation est vite pris de nos jours."

Un exemple. Il y en a plein d'autres.
Sémirande
 

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Gurv Hemmedeji le Sam 23 Fév 2013 12:54

Hors RolePlay :
Mettre l'exemple de débat sur la profanation d'épave en HRP aurait permis de clarifier ton propos :!: (C'est vrai qu'elle manque cette icône "Making a point"...)


[Soupir]

Gurvan expira bruyamment un long souffle d'air avant de déclarer, tout en prenant soin de garder une voix égale :

"Mademoiselle Brison, les affinités de Madame Chalmak se trouvent plus du côté de la Connaissance Totale que des Fils de l'Homme. Il n'y a pas lieu de la soupçonner de racisme anti-Exotiques. En aucun cas, soyez-en certaine..."

Il voulait bien sûr faire allusion au passé de celle qui avait été sa coguildienne, et à son séjour parmi les peuplades Smarks de Myrtil. Les deux jeunes femmes se rapprocheraient-elles un jour suffisamment pour que la prêtresse en apprenne plus ? Monsieur Antillès commençait à en douter. Il continua sur le même ton neutre :

"Sémirande, Mademoiselle Brison est prêtresse de la Glorieuse Volonté, elle est éprise de justice et son zèle n'a pour but que d'apporter un peu d'harmonie dans cette nef des fous. Fais preuve d'un peu plus de tolérance, cesse de lancer des menaces tous azimuths, et tout le monde ne s'en portera que mieux."

Il regarda l'épave qui continuait à culbuter dans le gouffre spatial sur les TriD panoramiques :

"Bon, on commence par une reconnaissance extérieure avec un drone. Trapanelle no 2 avec mon logimec espion. Vu l'état de la coque, on trouvera probablement une ouverture assez large pour y faire entrer Aragorn et se livrer à une exploration de l'intérieur. Selon ce que nous y trouverons, nous monterons éventuellement à bord. Au minimum Djal et Eron ou Sémirande, pour copier les banques mémorielles de l'ordinateur central et voir si on ne peut pas y trouver un journal de bord qui nous expliquerait ce qui leur est arrivé."

"Si personne n'a de questions ou de remarques : Exécution !"

(A suivre)
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Eron Azad le Sam 23 Fév 2013 14:48

Durant la joute verbale qui s'était déroulé sur la passerelle, Eron avait embarqué le Lilith dans un vol en rase motte du Cortez dans l'espoir qu'une des baies de chargement soit restée ouverte.

"Vous savez ces histoires de sanctuaire sont très relatives selon les cultures et la richesse de l'épave. L'idée n'est pas de piller ce pauvre vaisseau mais en tant qu'inventeurs de l’épave nous sommes bien obligés de l'explorer pour prouver nos dires aux autorités et toucher notre prime. Elles ne vont sûrement pas dérouter un navire dans un coin aussi paumé sur une simple présomption."
Avatar de l’utilisateur
Eron Azad
 
Messages: 182
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 13:41

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Djal Gorda le Sam 23 Fév 2013 16:41

Djal contempla le Cortez d'Algol... sur la rétine du jeune infonaute fut à jamais gravé l'éclat d'un glorieux passé... Un passé où l'homme est l'enfant des étoiles... Oh, comme il aurait aimé vivre à cette époque...

D'une voix douce, il dit...
"Ce système devrait s'appeler "Méranvil"... A la mémoire de nos frères qui ont su traverser les océans du vide..."

Sans s'en rendre compte, Djal avait lançé une analyse spectrale et énergétique de l'épave...
Puis il programma le lancement de la Trapanelle n°2. Il se connecta illico aux données transmises par la Lasercam à balayage, capable de détecter un cheveux humain à plus de 10 kilomètres.

Le Cortez d'Algor accusait son âge. Sa coque en Eridium était maculée de poussières interstellaires, et de nombreux impacts de microlithes étaient visible... La Trapanelle glissa lentement le long de l'antique navire... La lasercam illuminait ses flancs et créait des zones de balayage vert émeraude en suivant un algorithme télémétrique précis, tantôt de forme rectangulaire, tantôt de forme triangulaire... s'adaptant à la configuration de l'épave... Parfois, un fin pinceau de lumière revenait en arrière pour scanner, pour quelques secondes, un intervalle demeuré caché...

C'était grandiose... oO(j'ai envi de pleurer ! c'est pas normal...)
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Sémirande le Sam 23 Fév 2013 17:03

Eron Azad a écrit:"... Elles ne vont sûrement pas dérouter un navire dans un coin aussi paumé sur une simple présomption."
[Gentiment]
"Bien sur que si, Eron. Si nous pouvions communiquer à cette distance, crois bien que les grandes facultés des mondes NT5 / NT6 Impériales, Alliées et peut-être même Cygnienne fraternellement réunies seraient seraient en train de libérer des lignes de budget pour affréter ensemble un Classe V ou bien même un Lehouine. Et d'ailleurs c'est ce qui se passera à notre retour.
Nous, nous n'avons tout simplement pas à entrer dans cette tombe."

Sémirande se tourna vers la prêtresse et commença...
Quand à vous...
Elle stoppa net, les yeux dans le vague, puis tourna doucement la tête vers Djal, qui la regardait. Cela dura un moment, puis...
"Je vois..." murmura-t-elle.
Silence.
Yeux baissés.
"Je vous accompagnerai à bord si vous choisissez d'y monter."
Elle se tut.
Sémirande
 

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Virik Kiikti le Sam 23 Fév 2013 18:58

Virik avait utilisé quelques minutes à consulter les cas similaires dans la base de données juridique de la connaissance totale. Il se leva, s’approchant de la verrière, levant une main pour caresser la silhouette du navire, avant de se retourner, croisant les mains dans le dos.

Ce mange poussière est assurément d’une importance majeure quoi que nous trouvions ou ne trouvions pas à l’intérieur. Je rejoins madame Sémirande sur le fait que sitôt que la nouvelle sera connue nombre de missions scientifiques, archéologique chercheront à se rendre sur site, même si cela doit couter une petite fortune.

La prime Impériale porte normalement pour le sauvetage d’équipage de gris, non pas pour les épaves ou les descendants de navires naufragés.

Il n’en demeure pas moins que cette relique a une énorme valeur. Financièrement le moindre objet, le moindre interrupteur électronique de cette époque trouvera preneur pour plusieurs dizaines de milliers de crédits. Mais c’est aussi et surtout un objet dont la valeur historique et technologique, en raison de la manière dont il est parvenu ici, transcende sa valeur financière.

N’épiloguons sur les cadavres qui peuvent se trouver à bord. Si c’est le cas il faudra pour l’heure les laisser sur place, en paix et toute visite se faire dans le plus strict respect de ces dépouilles. Ultérieurement le gouvernement Impérial auquel est rattachée aujourd’hui la planète d’où est partie ce navire, les Eglises, la guilde Navyborg et l’Alliance dont les frontières sont les plus proches décideront ensemble de ce qu’il convient de faire d’éventuelles dépouilles.

Dans la mesure du possible toute mission d’exploration à bord de cette épave,
Virik suivait les magnifiques images de Djal, empreintes de poésie, devra se faire avec le plus grand respect de ce qui y sera. Si nous devons collecter des objets nous devrons appliquer un protocole permettant aux archéologues qui nous succèderont de reconstituer ce que nous avons pris.

Par ailleurs la collecte d’objet ne devra être faite que si c’est pour permettre de comprendre ce qui est arrivé à ce navire, ou à d’éventuels survivants.

Il inclina les oreilles … Néanmoins nous devrons nous montrer prudent avant d’annoncer à quiconque que nous avons trouvé ceci. Si les chercheurs arriveront ventre à terre, les pilleurs arriveront encore plus vite. Notre priorité sera donc d’assurer la sécurité de ce lieu avant tout. Comment ? Je ne sais pas. Mais j’ai pour sentiment que la guilde Navyborg est la plus à même d’assurer cette sécurité : cet objet devrait avoir pour elle une valeur… Il hésita sur le mot … quasi mystique. Cette épave est contemporaine de leur sainte patronne et s’il y a des corps à bord d’un point de vue spirituel, il s’agit de membres de leur famille. C'est mon impresssion, mais peut être que madame Sémirande, messieurs Eron et Gurvan pourront-ils confirmer mon intuition ?

Il s’assit sur le fauteuil antigrav le plus proche.

Quel bénéfice pour nous ?

Si cet objet à l’importance historique et technologique que nous pressentons, il nous sera confisqué. Non pour nous spolier, mais pour le protéger. Cela donnera-t-il lieu à compensation financière ?
Il inclina une oreille en direction des commissaires de bord dont il avait cru entendre un hoquet. Peut être. En tout cas cela mettra la compagnie, les membres de cet équipage sur le devant de la scène avec ce que cela implique de responsabilité quant à notre comportement actuel et futur. Alors nous avons tout intérêt à faire particulièrement attention à nos actes et à nos … différents. Ce n’est plus le moment ou le lieu.

Enfin … il frétilla des moustaches en regardant les commissaires … Ce que nous pouvons exploiter et qui rapportera à la compagnie une petite fortune, ce sont les enregistrements de notre exploration, le reportage de cette découverte majeure s’arrachera sur les chaines tri-vi de toute la galaxie connue. Et là nous avons forcément la primeur.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Djal Gorda le Dim 24 Fév 2013 00:23

Je suis d'accord avec tous cela, mes amis... et j'ajouterai que la meilleur protection que puisse avoir le Cortez d'Algor, c'est notre silence... Mais, je suis conscient que cette mesure de protection n'aura qu'un temps... Il faudra prévenir les autorités impériale à un moment ou à un autre... Je suggère donc de visiter le mange poussière dans le plus stricte respect de ce qu'il représente... Cela donnera de l'eau à notre moulin, et du grain à moudre pour chacun...

Djal se leva et s'avança vers la modélisation TriD du Cortez d'Algol qui flottait au centre de la passerelle...

"Que pensez vous... de cet accès..."; il effleura délicatement l'image 3D d'un geste hésitant, comme si l'hologramme allait s'effriter sous la pression de son index... D'une brève impulsion neurale il élargit l'image et zooma. Un sas... Couvert de poussière on pouvez lire en pré galactique, au centre de la porte : Technical Entrance 23.5.4
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Gurv Hemmedeji le Dim 24 Fév 2013 01:29

Djal Gorda a écrit:"Ce système devrait s'appeler "Méranvil"... A la mémoire de nos frères qui ont su traverser les océans du vide..."

C'était le nom du capitaine du Cortez d'Algol. Gurvan hocha la tête :

"C'est une pensée très délicate, Djal. Je vote pour."

Virik Kiikti a écrit:Il retourna à son résultat d'analyses bien plus intéressant que ces échanges qui décidément ne menaient à rien.

Les analyses visuelles initiales, recoupées avec les observations rapprochées en cours par le drone-trapanelle 2, semblaient indiquer que le vaisseau n'avait pas été "cannibalisé" par ses occupants. Extérieurement, du moins. L'état de son enveloppe de trifibranne et les dommages aux structures étaient dûs à quatre millénaires d'exposition au vide glacé de l'espace, au vent solaire de l'étoile binaire du système, aux poussières interplanétaires et aux impacts de micro-météorites. Il y avait quand même des traces visibles de plusieurs collisions avec des objets de taille plus importante : le collecteur d'hydrogène à moitié déployé avait vraisemblablement été percuté par au moins deux corps solides estimés à plusieurs dizaines de grammes qui avaient arrachés de nombreux longerons et ravagé des centaines de mètres-carré de râteau électromagnétique. Quant au bouclier anti-radiations qui protégeait le réacteur nucléaire, il était littéralement criblé de trous et de déchirures qui évoquaient certaines spécialités fromagères humaines.

Djal Gorda a écrit:"Que pensez vous... de cet accès..."

"Regarde, il y a mieux... Et on n'entrera pas par effraction..."

Gurvan désignait l'affichage holo retransmis par le drone de reconnaissance. On y voyait un trou percé dans la coque du vaisseau non loin de l'écoutille repérée par Djal. Ses dimensions étaient suffisantes pour faire passer un être humain et a fortiori, le petit logimec espion de Monsieur Antillès. Ce dernier commanda au drone de s'immobiliser, d'ouvrir son compartiment logistique et d'éjecter Aragorn.

Le minuscule robot pénétra dans la déchirure. Une nouvelle projection TriD se matérialisa au milieu de la passerelle du Lilith, comme un nuage de ténèbres. Aragorn activa ses illumineurs. Deux cônes de lumière éclairèrent le compartiment où il se trouvait. C'était un hangar, dont le logimec fit le tour. D'un côté étaient visibles deux engins qui n'étaient autres que des nacelles identiques à celle découverte dans le système de Constantine. Un troisième berceau d'amarrage était vide. Il y avait aussi un vaisseau annexe, apparemment une navette de descente conçue pour des allers-retours entre l'orbite et la surface d'une planète, à en juger par sa silhouette aérodynamique et son bouclier thermique destiné aux entrées atmosphériques. Un autre dispositif d'amarrage était visible, également vide.

Hors RolePlay :
Que faites-vous ?
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Axl Brison le Dim 24 Fév 2013 09:07

Après tous ces échanges, l'attention se porte sur les images prises par Aragorn.
Je m'installe sur un siège et suis la progression d'un oeil attentif en songeant à l'infinité de scénarios qu'on pu vivre l'appareil et ses... occupants jusqu'à aujourd’hui.

Commandant, serai ce intéressant... et possible de prélever des échantillons de poussières avec votre engin ?
S'il y a des corps, peut être pourrons nous y trouver quelques traces ?
Bien que visiblement une capsule soit manquante et témoigne de l'évacuation d'au moins 1 membre d'équipage. Leur histoire ne s"est pas arrêtée ici semble t il.
Avatar de l’utilisateur
Axl Brison
 
Messages: 238
Inscription: Mer 31 Oct 2012 11:05
Localisation: Nouvelle Caledonie

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sur la Route...


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron