... d'étoiles lointaines

Où le Lilith reprend l'Espace

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Sémirande le Ven 11 Jan 2013 12:18

[Pffff]
En quatre pas rapides, Sémirande fut derrière Djal. Elle lui saisit le cou de la main gauche et lui frictionna les cheveux du poing droit serré.
"Ta « Navette de survie » est une sonde automatique, O historien de rien. La Cortez D'Algol l'a lancée et l'a perdue, c'est tout. Pour un éventuel naufrage, on verra plus tard."
//Que dit la balise de la CT à ce sujet d'ailleurs, Hemmedéji ?
"Pour le nom du système ; je propose Constantine."
Sémirande
 

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Gurv Hemmedeji le Ven 11 Jan 2013 15:39

Sémirande a écrit:"Pour le nom du système ; je propose Constantine."

Gurvan opina du chef :
"Un hommage à Madame Norjansk ? Je suis d'accord."

L'esprit du commandant Antillès se perdit quelques instants dans des souvenirs pas si anciens, mais il revint rapidement à la réalité lorsque les résultats de la recherche de Djal s'affichèrent au-dessus de sa console.

Le Cortez d'Algol était un mange-poussières de troisième génération. Il avait été construit dans les arsenaux orbitaux de Verdon IV, une jeune colonie humaine située dans la Couronne de la Confédération Interstellaire, et lancé en 7141. C'était un navire commercial, et non l'un des bolides envoyés deux siècles plus tôt vers le Centre Galactique, Il avait été conçu pour atteindre un Facteur Tau de 5590 seulement. Il avait effectué un premier vol d'essai en direction du système le plus proche de son port d'attache. Un voyage aller-retour de 4 années-lumière qui n'avait duré que six heures de temps-vaisseau pour son équipage. Puis il avait commencé en 7145 à desservir la ligne entre Verdon et Mirriam, une agri-colonie éloignée de 74,8 AL. Lors de son deuxième retour à Verdon, son capitaine, Altus Méranvil, avait remporté un marché public, et c'était son vaisseau qui avait été choisi pour convoyer tout le matériel de construction d'un relais hypercom en direction de Jenner, un monde situé à 351,3 AL de distance. Il était parti en 7445 AD, mais n'était jamais arrivé à destination.

Cinquante ans plus tard, du côté d'Edenis, un certain clone féminin s'appropriait illégalement un prototype de vaisseau équipé du moteur hyperluminique de Jonas Varlet et changeait l'Histoire humaine.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Virik Kiikti le Ven 11 Jan 2013 16:42

Virik ne savait pas à quoi ou a qui ils faisaient allusion … mais ce nom en valait bien un autre et visiblement cela tenait à cœur aux deux humains. Il ouvrit la main griffe entrée en signe d’assentiment.

Il attendait les résultats de ses scans concernant les émissions radiologiques, radio, les sources d’énergie potentielle à bord et les traces éventuelles de produits chimiques.

Une idée lui vint soudain. Il claqua de la langue pour attirer l’attention.

L’analyse du métal ne peut-elle pas nous donner une idée du temps pendant lequel cette sonde ... ou cette nacelle de survie ... a été exposée au rayonnement spatial et … Il désigna la corolle destinée à collecter poussières et atomes … par où elle est passée, ou a minima, compte tenu de la densité moyenne de poussière spatiale, la distance qu’elle a parcouru pour parvenir ici ? Ainsi, même en dehors d’enregistrement exploitable à bord, nous pourrons extrapoler la durée et la distance. S’il y a des enregistrements utilisables, les confirmer.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Sémirande le Ven 11 Jan 2013 17:26

[Neutre]
"C'est théoriquement possible. Mais cela dépend énormément du milieu interstellaire traversé. Si elle a traversé une forte quantité de poussières, elle sera moins usée. Le milieu l'aura protégée des rayonnements tandis que les micro particules lui auront servi de carburant. Mais si elle est passée à proximité d'une Wolf-Rayet - il ne s'agit que d'un exemple - on pourrait à la limite enlever le revêtement externe à la main.
Djal, je veux essayer un truc. Je suis branchée sur la balise de la CT. Mets-moi également sur le réseau de la Lilith ; on va tenter une recherche commune."
Joignant le geste à la parole, elle tendit un de ses câbles de connexion nucal au jeune Geek. "N'en profites pas pour essayer de me hacker."
//Combien de dés ? :mrgreen:
Sémirande
 

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Virik Kiikti le Ven 11 Jan 2013 20:12

Le résultat complet du scan qu'il avait demandé lui parvint ... Rien, nada ... comme le disaient les humains : pot de boules.

Il transmit les informations sur le canal numérique général : aucun rayonnement, aucune radiation, aucun polluant chimique, aucune émission radio. L'objet était totalement inerte.

Il observa le volant d'ouverture manuelle ... Est-il possible que l'intérieur de l'objet soit toujours pressurisé ?
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Sémirande le Ven 11 Jan 2013 20:30

Virik Kiikti a écrit:Est-il possible que l'intérieur de l'objet soit toujours pressurisé ?
"Il ne l'a probablement jamais été. Sur une telle machine, cela n'aurait servi à rien qu'à créer de l'oxydation."
Sémirande ouvrit son esprit et ses interfaces. Elle n'avait pas la prétention d'égaler ni même d'approcher Djal dans le domaine de la recherche d'infos. Mais le talent du Geek et la grande connaissance du vol spatial de la Navyborg, le tout s'appuyant sur ce trésor qu'était la balise de la Connaissance Totale... Il y avait peut-être quelque chose à tenter.
Sémirande
 

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Virik Kiikti le Ven 11 Jan 2013 20:52

Sémirande a écrit: "Il ne l'a probablement jamais été. Sur une telle machine, cela n'aurait servi à rien qu'à créer de l'oxydation."[/i]


Il plia à moitié les oreilles, sa crinière se gonflant brièvement, marquant son doute. C'est l'appellation "nacelle" et non un simple numéro de sonde qui nourrit mon inquiétude madame Sémirande. Vous avez sans doute raison. Vous avez surement raison. Mais ... Dans le doute ? Le logimec peut il frapper la coque et capter la résonnance en retour ? Cela ne donnerait-il pas une indication ?
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Djal Gorda le Ven 11 Jan 2013 22:51

Sémirande a écrit:Elle lui saisit le cou de la main gauche et lui frictionna les cheveux du poing droit serré.
"Ta « Navette de survie » est une sonde automatique


"Aieeeee !" Djal sourit à la naviborg... puis dubitatif : "Je sais pas ! ... tu sais, c'est ce mot Nacelle #1 qui me perturbe... Tu sais, à l'époque ils avaient des "radeaux de sauvetage" mange-poussière.... en plus... attends ... j'ai quelque chose..."

Le rapport sur l'histoire du Cortez d'Algol s'afficha...

"Je crois que c'est tout ce qui reste du Cortez, malheureusement..." Djal tournicota sur son siège... il leva un doigt : "Si des naufragés ont réussi à quitter le navire pour des caissons cryo, ils sont mort car il n'y a plus un poil d’énergie dans cette carcasse..." il leva un second doigt "...soit ils ont trouvé le moyen d'évacuer la nacelle en chemin... mais bof ! j’y crois pas". Il leva un troisième doigt "...une autre hypothèse : il n'y a personne dans la nacelle car personne n'y est entré..." Il ferma le poing "…imaginons que le capitaine, ou un membre de l'équipage, ait décidé d'y larguer quelque chose..."

Sémirande a écrit:Djal, je veux essayer un truc. Je suis branchée sur la balise de la CT. Mets-moi également sur le réseau de la Lilith ; on va tenter une recherche commune.


"Why not..." Djal pluga Sémirande... "Zx01" à contrôle "Reine noire"... Va y ! je te suis...
Dernière édition par Djal Gorda le Sam 12 Jan 2013 05:24, édité 2 fois.
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Gurv Hemmedeji le Sam 12 Jan 2013 00:52

Test : Mise en réseau de Sémirande
Djal :
Intelligence + Informatique
+ MOD +1 pour l'assistance de Sixuit
contre une Difficulté de 5D pour une syntonisation optimale.
Pas de panique si ça rate : le MOD positif de Sémirande sera moins élevé, c'est tout.

Test : Recherches et Calculs
Sémirande :
Intelligence + Intégration Mentale
+ MOD que je déterminerai selon le degré de réussite de Djal
contre une Difficulté de 4D.
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: ... d'étoiles lointaines

Messagede Sémirande le Sam 12 Jan 2013 15:15

[Pensive]
"Nacelle, Sonde... Les langues ont beaucoup évolué en un millier d'années, même l'Univerlang sensé être "stable". L'étymologie de ces deux termes s'est en quelque sorte "croisée" à plusieurs reprises. Mais faites vos tests si vous pensez qu'ils sont nécessaires.
Maintenant excusez-moi..."

Elle suivit Djal dans la Matrice.
Sémirande
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sur la Route...


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron