... du nexus

Où le Lilith reprend l'Espace

Re: ... du nexus

Messagede Sémirande le Dim 14 Avr 2013 17:53

[Non]
"J'ai une question. Vous même monsieur Kiikti, craignez une contamination pour - et ce sont vos propres paroles - des raisons d’influence psy résiduelle possible. Mais vous ne rechignez pas à laisser ensemble dans la même pièce des personnes potentiellement contaminées, au risque de renforcer un éventuel Ghestalt. Est-ce bien raisonnable ?"
Sémirande
 

Re: ... du nexus

Messagede Virik Kiikti le Dim 14 Avr 2013 20:44

Nous sommes déjà ensemble madame Sémirande.

Pour des raisons pratiques il sera plus simple que nous soyons dans un même lieu disposant d’un autocook : vous êtes déjà en sous effectif, la logistique pour la surveillance, les soins, le ravitaillement en seront simplifiés. La cabine armateur dispose de suffisamment d’espace pour y aménager des cabines individuelles et pour avoir un espace de vie collectif.

Mais le risque que vous évoquez, s’il est de mon point de vu minime, existe néanmoins. Mais je ne suis pas forcément un expert dans le domaine de la télépathie, madame Axl l’est.

Votre avis madame Axl ?


Il attendit que celle-ci réponde avant de reprendre.

Mais nous pourrons solliciter la décision du commandant après notre examen médical et quand il aura toutes les cartes en main.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: ... du nexus

Messagede Gurv Hemmedeji le Dim 14 Avr 2013 21:04

[Décision]

"Axl, Eron et Virik, visite de contrôle à l'infirmerie. Khrys, peux-tu s'il te plait superviser l'ordimed ?"

"Cuperno, tu prépares la suite armateur en la séparant en deux cabines, une pour mademoiselle Brison, et une pour ces messieurs. Eron prendra ses repas en alternance avec Axl et Virik. Comme il n'est pas PSI, il n'y a pas de risque d'effet ghestalt avec aucun des deux télépathes, qui resteront isolés l'un de l'autre... Vous confirmez, Axl ?"

"Exécution. Merci à tous."
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: ... du nexus

Messagede Sémirande le Dim 14 Avr 2013 21:49

Hors RolePlay :
* Ça c'est un commandant. C'est ainsi que j'aurais aimé l'interpréter. Dommage.
Sémirande
 

Re: ... du nexus

Messagede Axl Brison le Dim 14 Avr 2013 22:39

En effet l'influence Ghestalt est à prendre en compte, mais qui pourrai en avoir une idée mieux que nos propres compagnons quant à une éventuelle contamination de l'un de nous ? Moi même étant avoir été la plus exposée. Ce n'est pas plus mal que l'on se surveille les un les autres justement tous ensemble histoire que par exemple je ne prenne pas possession de l'un en absence de l'autre. Il suffira à l'autre de m'assomer. Alors que si nous sommes simplement en duo personne ne pourra contrer la chose

Enfin cela dit tout scénario est envisageable.
Si les murs ne sont pas un obstacle, la distance l'est. Mais au sein d'un vaisseau où chaque espace est occupé par une personne à tout moment, il n'est pas possible d'isoler totalement un "psy actif". C'est pourquoi ce que je viens d'expliquer pour notre cas est la meilleure solution de surveillance mutuelle compte tenu du facteur distance non modifiable



Hors RolePlay :
Peu importe du moment que ça colle ;)
Virik Kiikti a écrit:[hrp]* Je me suis permis de changer l'ordre dans lequel arrivait cette proposition afin de conclure sur une note plus légère, mais si ceci te chagrine Axl, j'édite.

Avatar de l’utilisateur
Axl Brison
 
Messages: 238
Inscription: Mer 31 Oct 2012 11:05
Localisation: Nouvelle Caledonie

Re: ... du nexus

Messagede Sémirande le Lun 15 Avr 2013 13:09

[ :headbang: ]
"Bien. Je suis heureuse de voir que vous écartez l'hypothèse selon laquelle une contamination collective aurait pu se produire, qui aurait rendu caduque cette autosurveillance mutuelle de vous trois."
Sémirande s'inclina et tourna les talons.
[In Petto]
"Bref, on veut bien s'isoler pour protéger le vaisseau, les collègues et l'Empire ; mais il ne faut surtout pas que cela nous empêche de faire notre gueuleton.
Quels amateurs."

Sémirande était assez déprimée. Oui, elle savait qu'elle était exigeante, procédurière ; mais sans cela elle n'aurait jamais survécu.
Enfin, tout ceci serait bientôt fini, et heureusement. Les premières réponses qu'elle avait reçu avant que les communications ne soient perdues étaient positives. Elle pourrait prendre les choses beaucoup plus calmement.
Sémirande entra dans sa cabine. Elle était totalement vide (son maigre bagage étant rangé dans un vide-poche) et d'une blancheur immaculée.
Elle coupa la gravité, éteignit toute source lumineuse et rendit progressivement les cloisons transparentes. Elle amena l'hygrométrie au plus près du zéro qu'il était possible, et baissa enfin la température jusqu'à -30° Celsius.
Elle avait besoin de méditer un peu. Quoi de mieux pour cela que quelques équations de beaucoup de degrés avec plein d'inconnues ?
Sémirande
 

Re: ... du nexus

Messagede Axl Brison le Mar 16 Avr 2013 02:43

Sémirande a écrit:[ :headbang: ]
"Bien. Je suis heureuse de voir que vous écartez l'hypothèse selon laquelle une contamination collective aurait pu se produire, qui aurait rendu caduque cette autosurveillance mutuelle de vous trois."


Absolument, ce n'est pas faux je n'y ai pas pensé sur le moment. A ce moment si la surveillance mutuelle est inutile, alors ce sera une surveillance à distance via les censeurs de la pièce où nous serons en tentant un isolement à distance au sein du vaisseau. Je pense qu'un rayon de 12m autour de nous serait un strict minimum

Hors RolePlay :
La portée effective sans forcer étant de 6m c'est bien ça ?
Avatar de l’utilisateur
Axl Brison
 
Messages: 238
Inscription: Mer 31 Oct 2012 11:05
Localisation: Nouvelle Caledonie

Re: ... du nexus

Messagede Gurv Hemmedeji le Mar 16 Avr 2013 22:29

[Quarantaine]

Monsieur Kiikti et Mademoiselle Brison durent donc remettre leur festin à plus tard. Les tests médicaux ne révélèrent aucune contamination biologique. La distance de sécurité au-delà de laquelle les émanations mentales se brouillaient à la perception télépathique étant d'une trentaine de mètres, le commandant Antillès révisa son plan et fit installer Axl dans la suite armateur et Eron dans la cabine passagers no 1, à l'extrémité de l'aile babord du Lilith, non loin de la salle de sport zéro-g. Quant à Virik, qui depuis le début de sa collaboration avec Lucifer Transports, avait manifesté un certain intérêt pour le jardin d'agrément de l'aile tribord, il s'installa dans le cabanon forestier. Comme prévu, les deux télépathes décalaient leurs heures de repas et le navyborg tenait compagnie à l'un ou l'autre, alternativement.

Les heures passèrent. Aucun des trois hardis explorateurs ne donnait de signe d'altération mentale. D'autres heures s'écoulèrent. L'aménagement intérieur des lieux qu'ils occupaient ne changeait pas, l'ameublement ne se déplaçait pas tout seul, semblant invalider toute hypothèse de poltergeist. Les systèmes environnementaux supervisés par Cuperno ne renvoyaient pas d'alertes qui auraient pu trahir des facultés de biopsychokinèse au niveau microscopique. Les holocams de sécurité montraient l'hatani, la prêtresse et le navyborg vaquer à leurs occupations en déambulant normalement dans les espaces de vie qui leurs avaient été assignés, prouvant que leur contact avec l'artefact vangk ne les avait pas doté d'une capacité incontrôlée de projection astrale.

Peut-être tous ces pouvoirs étaient-ils à présent latents chez eux et allaient-ils s'éveiller un jour ? Dans une semaine, un mois, un an ? Etait-ce bien eux qui étaient ressortis du tétraèdre ? Peut-être étaient-ils devenus de dangereux démons transdimensionnels dévoreurs d'âmes, qui se dissimulaient sous une enveloppe corporelle et attendaient leur heure tout en ourdissant de noirs desseins ? Des hypothèses pas plus farfelues que celle qui consistait à imaginer que les navyborgs égarés dans le Triche-Lumière étaient guidés à bon astroport par la vieille barge de Rosalia Goutte-de-Pluie.

Bref, les heures défilaient, l'ennui gagnait et après deux journées complètes, les trois explorateurs à l'isolement commencèrent -- passez-moi l'expression -- à s'emmerder ferme.

Et puis à la cinquantième heure, les senseurs signalèrent la détection des vagues de distorsions gravitationnelles caractéristiques de la formation d'un point de Vérité. De fameux remous, annonciateurs d'un gros navire. Soudain, le vortex de sortie se matérialisa, avec ses volutes d'énergie bleutée qui tourbillonnèrent comme une galaxie en miniature, avant de laisser passer un astronef de grande taille.

Les articles encyclopédiques disponibles dans les banques de données publiques de la Toile indiquaient que les vaisseaux Varlet n'avaient pas de forme définie et que leur aspect extérieur était davantage gouverné par des considérations d'esthétique industrielle que par des contraintes techniques. Mais s'il y avait bien un domaine où l'esthétique passait loin derrière les impératifs purement fonctionnels, c'était celui de la construction astronavale destinée aux forces spatiales de l'Armée Impériale. Et quand une configuration donnait toute satisfaction, le modèle était reproduit à d'innombrables exemplaires.

Ainsi donc, le navire qui venait de sortir du Triche-Lumière à quelques milliers de kilomètres du Lilith était un sister-ship du Tereshkova, ce Classe III après lequel il avait fallu courir pour lui livrer les pirates capturés, avant de filer en direction du système de Constantine... Du reste, il portait également le cartouche à l'étoile rayonnante dans une spirale, caractéristique de la Division Nova. Les données télémétriques parvinrent aussitôt au Lilith, ainsi que la porteuse hyperondes d'une transmission holovid. Eron appela Gurvan sur la passerelle et activa l'écran panoramique dès que le commandant l'eut rejoint. L'image TriD d'un officier entre deux âges, aux cheveux aile-de-corbeau en bataille et aux joues assombries par une barbe pseudo-négligée, se forma dans l'espace de projection holographique.

"A12-Viala-C1-3170241 Lilith, ici la frégate de patrouille Hawking, capitaine Tycho Dilucca, en mission de reconnaissance spéciale pour le compte du Cadastre Impérial. Nous avons été envoyés pour enquêter sur le signal hertzien capté par la balise RHYCOM#007E41 et nous avons remonté votre piste jusqu'à ce système. Nous avons ordre de sécuriser ce système en attendant l'équipe scientifique dépêchée par la Loge Tekno et le Service Cosmodésique de l'Alliance."

(A suivre)

Hors RolePlay :
Vous pouvez poster ce que vous faites pendant ces deux jours, avant que j'enchaîne...
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: ... du nexus

Messagede Axl Brison le Mar 16 Avr 2013 23:52

Tout au long de ma "captivité", je révisai mes cours sur mon ordi dont j'avais pris soin de couper toute connexion distante.
Puis je m'adonnais à de l'activité physique pour l'entretien de mon corps.
Le fait d'être isolée était certes ennuyeux, mais ne me génait pas outre mesure. Certains stages de formation comprenait des périodes d'ermitage pour les besoins de l'épanouissement psy. Cependant je ne fit pas fonctionner mes capacités psy pendant la quarantaine ce qui serait signe potentiel de contamination.
Dès le premier repas, je me rassasiais de ma fringale attrapée au cours de la petite escapade.
Je fis régulièrement (au moins 3 fois par jour) des rapports / monologues sur ma situation actuelle et la description de notre aventure afin de témoigner de ma bonne santé.
Avatar de l’utilisateur
Axl Brison
 
Messages: 238
Inscription: Mer 31 Oct 2012 11:05
Localisation: Nouvelle Caledonie

Re: ... du nexus

Messagede Sémirande le Mer 17 Avr 2013 07:15

[Oups]
Il fallu voir à quelle vitesse Sémirande jaillit de sa cabine surgelée. D'ailleurs cela fut assez drôle quand elle se couvrit de givre.
Elle courut au Gerfaut en émettant tous azimuts "Deux LAKs avec moi. Gurvan, je vais faire une ballade. Les LAKs : restez dans le sas. Tenez, prenez ça" finit-elle en leur jetant une poignée de rubans.
Il n'allait pas falloir traîner. A peine dégagée du hangar, elle fonça vers directement sur le terrain d'atterrissage qui jouxtait le Tétraèdre.
Ça allait être serré. Si l'Hawking avait des chasseurs - et il en avait - et si l'honorable capitaine Tycho Dilucca était fêlé - et franchement, dans ces métiers-là... bref.
Elle envoya les deux LAKS poser les rubans attestant que l'équipage de la Lilith était bien arrivé le premier.
Maintenant, est-ce qu'ils y arrivent ?

Post modifié à la demande de Hèmmedéji
Dernière édition par Sémirande le Mer 17 Avr 2013 12:26, édité 1 fois.
Sémirande
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sur la Route...


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron