Horizon de nuages

...des sphères étoilées

Re: Horizon de nuages

Messagede Virik Kiikti le Mar 29 Oct 2013 23:41

Virik inclina la tête sur le coté, d’un coté, puis de l’autre, observant les yeux mi-clos les personnes qui s’apprêtaient à les jeter dehors.

Capitaine, le monde change, vous n’êtes plus seuls. Et vous le savez. A vous de décider si vous guiderez votre navire et votre peuple en direction de cette frontière inconnue qu’est l’avenir.

Il inclina une oreille en direction de leurs passagers.

Néanmoins ma seule mission aujourd’hui est d’assurer la sécurité de mon équipage et de nos passagers. C’est pourquoi je vais vous suivre sans opposer de résistance dés lors que vous ne vous livrez pas à des voies de faits sur aucun d’entre nous.
Avatar de l’utilisateur
Virik Kiikti
 
Messages: 760
Inscription: Mar 27 Déc 2011 20:55

Re: Horizon de nuages

Messagede Gurv Hemmedeji le Mer 30 Oct 2013 01:44

[Ultime décision]

Le capitaine Baltagui dévisagea ses hôtes impériaux et alliés l'un après l'autre, tandis qu'ils convergeaient vers la sortie de la timonerie. L'honorable Jarid Moray marqua un moment d'hésitation, les yeux dans le vague. L'un des gardes s'approcha de lui, montrant la sortie avec insistance, sans qu'il ne réagisse.

"Vous me faites perdre du temps", remarqua Baltagui en hochant la tête à l'intention du garde.

Ce dernier tendit la main. Il allait attraper le bras du haut fonctionnaire allié lorsque celui-ci sembla émerger du sorte de rêve éveillé où il était plongé. Il s'approcha de Gurvan et lui chuchota sotto voce :

"Commandant, vous avez l'autorisation de faire déhaler votre navire et de l'amener ici. Ast Ophii 94 envoie ces trois plus grosses navettes transorbitales. Elles ne sont pas prévues pour le transport de passagers mais doivent pouvoir embarquer une soixantaine de personnes chacune. L'une d'elles amène deux unités antigrav pour Temuera. C'est la condition à laquelle le capitaine Ocano accepte de prendre des rescapés à son bord."

Monsieur Antillès hocha la tête, activa son plot vertébral et le connecta à son persoc d'une pensée.

Ils quittèrent le poste de commandement en file indienne, encadrés par les hommes en armes, et prirent le chemin du sas principal. Baltagui ouvrait la marche. Ils enfilèrent une longue suite de coursives et parvinrent à une bifurcation. Le capitaine de Vohurima s'engagea dans l'une des galeries et se retourna. Les gardes firent prendre l'autre galerie au groupe, et Baltagui les regarda défiler devant lui sans un mot, avant de baisser la tête, réfléchir quelques instants puis faire volte-face et disparaître dans la coursive.

Il leur fallut dix minutes pour parvenir jusqu'au sas principal et manoeuvrer son mécanisme avant de se retrouver à l'extérieur de la cité-dirigeable. Leurs accompagnateurs commençèrent à préparer des bouées-parachute : il s'agissait d'un lourd harnais, équipé d'un brûleur à méthane gélifié, surmonté d'un ballonet oblong qui devait mesurer dans les trois mètres de hauteur et moitié moins de diamètre une fois complétement dilaté.

Ils n'eurent pas le loisir d'en équiper le groupe. Une ombre immense leur cacha brièvement la lumière de Rauxel, tandis que le Lilith descendait vers eux avant de s'immobiliser en vol stationnaire à quelques mètres sous Vohurima, sans rien produire de plus violent que quelques faibles remous.

Gurvan fit son proverbial salut aux gardes de Baltagui, deux doigts sur le front, puis s'approcha du rebord et sauta dans le vide. Il se reçut sur l'extrados du navire, se retourna et leva le pouce en l'air, puis fit signe aux autres de le suivre. Une ouverture se morpha dans la coque d'hyperfilament, et il pénétra dans le vaisseau, pressant le pas en direction de la passerelle.

Le Lilith se déplaça et prit position sous la cité-dirigeable désemparée au moment où les navettes en provenance d'Ast Ophii 94 arrivaient sur la zone. Deux d'entre elles s'immobilisèrent le long des flancs de Haridassa, à proximité de baies de chargement encore intactes, tandis que la troisième effectuait un rendez-vous avec Temuera pour livrer les modules-flotteurs promis.

Ils récupérèrent environ quatre cents rescapés au total. Un tiers fut recueilli à bord de la cité-dirigeable du capitaine Ocano. Le reste des réfugiés fut évacué vers la base d'observation Ast Ophii 94.


[THE END]

Deux jours plus tard, le Lilith se translata dans le Triche-Lumière et mit le cap vers la dernière étape de son voyage. Les événements qui suivirent sont laissés à l'imagination du lecteur, car il y a peu de chance qu'ils ne soient jamais contés ici.


Hors RolePlay :
Merci d'avoir participé à cette aventure. En route pour le reboot avec qui le souhaite...
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Précédente

Retourner vers Par delà les confins...


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron