En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Modérateur: MdJ

Re: En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Messagede Zelda Zonk le Lun 25 Nov 2013 23:23

Bruhuk a écrit:donc comme je vous le disais précédemment jimmy m'avait demandé de lui confectionner une cache dans la salle des machines, il se pourrait qu'il y ai caché des informations où des documents qui pourrait nous être utile

"C'est une information que vous nous aviez déjà livrée chez Maître Folas, Bruhuk ! Est ce tout ?"

Zelda n'en pouvait plus de tourner en rond dans cette étroite coque étanche, lancée à travers l'espace à la vitesse d'un limasol au galop. Elle avait hâte de revoir le "Songe d'Aran", de toucher sa coque fine et lisse, de sentir son odeur familière, de pluger ses douilles au siège du pilote et de sentir son esprit filer à travers son réseau synaptique... Zelda percevait un malaise grandissant. Un mal caractéristique… le « membre fantôme ». Ces douilles frémissaient de douleurs… Elle était en manque... Le Songe d'Aran l'appelait sourdement.

"Avant de décoller, il nous faudra bien sûre veuillez aux formalités constitutives... En premier lieu enregistrer le "Songe d'Aran" comme dotation matériel pour le compte de notre société d'exploitation. Maître Folas a, théoriquement, dût s'en charger. Donc, pas de soucis de ce coter là..."

Zelda égrenait les points importants en frappant du poing droit sur sa paume gauche...

"En second lieu, désigner un port d'attache officiel. Notre statut Corsaire auprès de la Confrérie de Lothar désigne théoriquement Mandrake..."

[Silence]

"Troisièmement : nommer un capitaine. Nous procéderons a un vote à main levée, dans la pure tradition corsaire. Que ceux qui désir prendre le poste se face connaître avant l'assemblée. Personnellement, je suis candidate..."

Zelda respira avant de reprendre

"Pour finir, il nous faudra enregistrer le rôle d'équipage et déposer nos demandes d’affiliation personnelle auprès de la confrérie. Maître Folas a eu la délicatesse de préparer nos dossiers... Vous n'avez plus qu'à ajouter votre VC et signer la charte. Une fois tout cela fait, je propose que chacun fasse connaissance pendant quelques heures avec ses quartiers et surtout avec son poste d'équipage."

Zelda se tourna vers Highway

"Et comme un décollage a un coût non négligeable, nous ferions mieux de trouver une petite cargaison à transiter pour le compte des militaires : passagers ou matériel... Qu'en pensez-vous ?"
Dernière édition par Zelda Zonk le Mar 26 Nov 2013 04:11, édité 4 fois.
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 472
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Messagede Spoutkin le Lun 25 Nov 2013 23:34

A la bonne heure !!

Spoutkin qui était resté silencieux jusque là, applaudit de bon coeur.

Notre société devant prendre possession du transistel a-t-elle déjà un nom ou Maître Folas s'est-il déjà occupé de cette partie ?
Mandrake comme port d'attache du Songe d'Aran me semble en effet tout indiqué.
Ce qui m'amène à votre troisième point. Vous ferez un excellent capitaine Dame Zonk, et je crois que tous le monde s'accordera sur ce point.


Puis en regardant Théo
Mes avis que Sir Calderon sera suffisamment éclairé d'une part et totalement galant homme pour vous laisser la place, je me trompe ?

Voilà enfin une progression significative de nos nouveaux objectifs de vie.
Vous conviendrez qu'il n'y a rien de mieux qu'un projet commun pour souder notre nouvelle petite famille.
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Messagede Theo Calderon le Mar 26 Nov 2013 00:49

Spoutkin a écrit:Puis en regardant Théo
Mes avis que Sir Calderon sera suffisamment éclairé d'une part et totalement galant homme pour vous laisser la place, je me trompe ?

Théo leva un sourcil avec un air d'incompréhension :

"Je ne me suis pas présenté au poste, Spoutkin. J'ai dit il y a quelques instants à peine que je votais pour la nomination de Zelda au poste de commandante du Songe d'Aran. Je ne le fais pas par galanterie mais parce que je pense que c'est elle qui est la plus à même d'assumer cette fonction, du fait de la longue période pendant laquelle elle a servi à bord. C'est elle qui connait le mieux le navire."

Puis il alla s'assoir dans son siège et boucla sa ceinture tandis que le pilote de la navette entamait les manoeuvres d'atterrissage.
Dernière édition par Theo Calderon le Mar 26 Nov 2013 00:54, édité 1 fois.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Messagede Oslar Varigue le Mar 26 Nov 2013 09:25

Jim Highway a écrit:Jim avait écouté Oslar et avait été intrigué par l'histoire de ce petit bonhomme. Il se demanda ce que ce vieux filou de Jimmy avait en tête en réunissant une telle équipe. Et sa curiosité alla grandissante quand Bruhuk parla de la cache secrète.

Bon en tant que chef de la sécurité je propose qu'on sécurisé d'abord autant que possible le navire. On décolle, on se met dans un coin tranquille et on va voir ce qu'il y a dedans.

Comme à son habitude, Oslar commença, l'air de s'excuser d'attirer l'attention son discours puis pris de plus en plus d'assurance et dit :
Rha hum... Vous ... Vous pensez à la sécurité physique, en disant ça, ça ne se limite pas qu'à ça. Il faut aussi sécuriser les communications, s'assurer qu'il n'y ait de mouchard embarqué. et inspecter l'activité de tous les programmes. J'ai à peine aperçu ce vaisseau de l'intérieur, mais vu son tonnage, il doit être assez spacieux pour que ça prenne du temps à inspecter... Et je doute qu'on puisse laisser le vaisseau à son emplacement actuel pour faire cette inspection, donc je suis d'accord avec Jim.

Ne trouvez-vous pas qu'il soit étrange qu'un tel vaisseau soit gardé par l'armée et pas les forces de l'ordre? Je pense qu'il y a quelque chose là dessous... J'aimerai bien aussi mettre la main si c'est possible sur l'autopsie du corps...
Avatar de l’utilisateur
Oslar Varigue
 
Messages: 93
Inscription: Lun 1 Avr 2013 17:16

Re: En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Messagede Jim Highway le Mar 26 Nov 2013 11:41

Oslar Varigue a écrit:Rha hum... Vous ... Vous pensez à la sécurité physique, en disant ça, ça ne se limite pas qu'à ça. Il faut aussi sécuriser les communications, s'assurer qu'il n'y ait de mouchard embarqué. et inspecter l'activité de tous les programmes. J'ai à peine aperçu ce vaisseau de l'intérieur, mais vu son tonnage, il doit être assez spacieux pour que ça prenne du temps à inspecter... Et je doute qu'on puisse laisser le vaisseau à son emplacement actuel pour faire cette inspection, donc je suis d'accord avec Jim.


"Oui oui tu as raison bonhomme, mais quand je pense sécurisation en l'occurence je pensait surtout à celle que tu évoques. en terme physique, au millieu d'une base militaire on est assez tranquille en général."
Avatar de l’utilisateur
Jim Highway
 
Messages: 253
Inscription: Lun 11 Nov 2013 22:48

Re: En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Messagede Oslar Varigue le Ven 29 Nov 2013 00:50

Puisque le silence s'éternise, et qu'Oslar n'avait aucune envie de le briser, il pose la tête sur la paroi glacée de la cabine et essaye de récupérer de la nuit d'enfer qu'il avait vécu à l'intérieur du transport 2e classe "L'aigle de Salar", qui n'avait d'aigle que le nom, et au confort assez médiocre...
Peu de temps après, la fatigue aidant, il s'endort rapidement, malgré l'excitation de devenir propriétaire d'un vaisseau spatial...
Avatar de l’utilisateur
Oslar Varigue
 
Messages: 93
Inscription: Lun 1 Avr 2013 17:16

Re: En transit entre Lothar et Oz - 11 Kepler 1505 TUP

Messagede MdJ le Ven 29 Nov 2013 00:57

Hors RolePlay :
Le sujet est clos : on passe à la suite. Merci de ne plus poster quand je dis "la suite est là" :$


Ils arrivaient enfin.

Ils entendirent les réacteurs quantiques s’allumer brièvement de nouveau alors que le pilote, dans une élégante manœuvre freinait, se laissant happer par la gravité d’Oz.

Les soldats rangèrent leur carte après une ultime donne et s’assirent dans leur siège antigrav.

Une fois bouclé, ceux qui tendirent l’oreille purent entendre leur échange.
- C’est qui le pilote ?
- Le capitaine Kr’sk’il je crois …
- Je dis trois. Cinquante ?
- Ok … quatre pour moi, tenu.

Le dernier soldat hésita …
- Kr’sk’il hein ? je dirais quatre aussi. Tu t’alignes ? demanda-t-il au premier.
- Ok, répondit ce dernier.


C’était un peu mystérieux … ils comprirent lorsque les réacteurs de manœuvre laissèrent s’échapper un bref flot d’énergie et que le premier soldat, leva un doigt en comptant : un !

… Ce damné pilote pilotait à la main, se passant de l’info-pilote et du contrôle sol. Un pilotage tout en douceur à l’ancienne.

Ils apprirent plus tard que l’info-pilote réalisait une moyenne de quatre manœuvres pour s’aligner en mouvement synchrone avec son silo et d’utiliser ses antigrav pour un alunissage en douceur.

Le capitaine Kr’sk’il lui parvint à s’aligner en trois manœuvres, ce qui provoqua la joie du premier soldat qui tendit son petit doigt aux autres soldats pour récupérer son argent.



Ils entendirent les patins toucher le sol, le bruit se répercutant dans la structure de la navette. Ils attendirent une longue minute, le temps que la plateforme disparaisse au cœur de la lune. Comme ils devaient bientôt s’en apercevoir l’essentiel de la structure de la base militaire d’Oz était profondément enterrée au sein du satellite de mandrake.

Le voyage était fini. Le voyant de pression différentiel passa au vert et le porte rampe bascula.

Ils purent enfin quitter leur siège et descendre à terre.

La suite est
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Précédente

Retourner vers Là où tout commence : Mandrake


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron