Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Modérateur: MdJ

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Zelda Zonk le Sam 1 Mar 2014 00:32

Jim Highway a écrit:HORS ROLEPLAY :
Il me semble que Sicli et Zipo sont rester en hibernation à cause de la gravité

Oops ! yes... mea culpa
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Oslar Varigue le Sam 1 Mar 2014 02:30

Je suivis la commandante. Et attendit qu'elle prenne la parole...
Hors RolePlay :
Ca va, là, je ne préjuge de l'état d'esprit de personne? :p

Et je ralationne : oui, je reconnais être coupable d'avoir fait agir Léa, par contre je n'ai présumé d'aucune réaction de Jim...Je lui ai envoyé en MP ce qui se passerait si on avait un type de conversation pour qu'il n'hésite pas à broder en utilisant mon personnage (ça évitait 1 phrase / jour, ce qui aurait pris une semaine pour faire un entretien qui a duré en temps de jeu peut-être 5 minutes...), mais sans tenir compte de mon intervention, tu as enchaîné pas "La suite du spectacle se déroula sans anicroche particulière."... Alors que mon personnage était en plein milieu d'un psychodrame... Hum
Avatar de l’utilisateur
Oslar Varigue
 
Messages: 93
Inscription: Lun 1 Avr 2013 17:16

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Spoutkin le Sam 1 Mar 2014 04:41

Spoutkin, après avoir apprécié pleinement le spectacle, se leva à la suite de Dame Zelda et se dirigea vers la cabine de pilotage. L'équipage venait de se payer un brin de "social" et le pilote espérait que certains des membres de l'équipage en avaient profité à leur aise.

Ces gens étaient charmants, et pour une première mission commerciale c'était quand même un peu "du gâteau".
Spoutkin n'en perdait pas moins de vue que des personnes très dangereuses étaient à leur trousse et que la vigilance était de mise.

Paré Capitaine, dit Spoutkin à son poste. Bilbo "presque" en vue !
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede MdJ le Sam 1 Mar 2014 17:13

Oslar Varigue a écrit: ... Je lui ai envoyé en MP ce qui se passerait si on avait un type de conversation pour qu'il n'hésite pas à broder en utilisant mon personnage (ça évitait 1 phrase / jour, ce qui aurait pris une semaine pour faire un entretien qui a duré en temps de jeu peut-être 5 minutes...), mais sans tenir compte de mon intervention, tu as enchaîné pas "La suite du spectacle se déroula sans anicroche particulière."... Alors que mon personnage était en plein milieu d'un psychodrame... Hum[/hrp]


Hors RolePlay :
L'échange entre Oslar et Jim pouvait malgré tout se faire en parallèle. De manière générale, pour ne pas lasser les autres joueurs qui aspirent peut être à autre chose que les aventures sentimentales de ton personnage, j'enchaine. Ce qui n'empêche pas de continuer les conversations commencées si les deux joueurs le souhaite ("pendant la fin du spectacle Oslar discuta avec Jim : "). Et ... dans l'absolue j'assume mes prérogatives dictatoriales ;-) Au fait, si tu peux ne pas citer l'ensemble du post précédent ce serait super : le début avec ... et la fin ou juste la partie qui t'intéresse suffisent. Merci :hai:


Les passagers s'éloignèrent, non sans avoir donné un coup de main pour le rangement des relief du repas. Bientôt la routine de la navigation put reprendre : ils plongèrent dans le triche lumière. A l'horizon virtuel le parfum de viande rotie cristalin annonçait l'arrivée dans le système de Bilbo à la satisfaction de Spoutkin.

Non loin La commandante recevait messieurs Oslar et Jim dans son petit bureau.

Hors RolePlay :
Je vous abandonne pendant 7 jours. J'emporte mon téléphone, je vous lirai et pourrai vous faire une petite réponse en cas de besoin.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2872
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Zelda Zonk le Dim 2 Mar 2014 01:55

Spoutkin a écrit:Paré Capitaine, dit Spoutkin à son poste. Bilbo "presque" en vue !

Zelda se dit qu'avec le temps elle apprécierait de travailler avec Ser Spoutkine. Tout était simple et facile avec le sémillant moustachu. A bord d'un Corsaire, elle avait besoin d'hommes fiables, constants et solides. En moins 10 jours, Spoutkine avait fait la preuve de ces capacités techniques et humaines...

Tout à sa réflexion, Zelda se campa derrière son bureau. Oslar et Jim l'avait suivit sans discuter. Elle attendit que la porte se soit refermée. Elle s'assit en invitant d'une geste le mécanicien et le soldat à faire de même.

[Mains jointes par le bout des doigts. Les coudes sur le plateau du bureau]
"Expliquez moi ce qui c'est passé pendant le brunch ! M Oslar, c'est à vous... Soyez bref, je n'ai gère de temps à perdre en palabre..."
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Oslar Varigue le Dim 2 Mar 2014 05:08

Très simple... J'ai fait le rapprochement...
Voici les éléments qui se sont additionnés dans ma tête :

(additionnant sur ses doigts à chaque nouvel argument)
- Tout l'équipage dans le réfectoire, donc le vaisseau resté sans surveillance,
- les caisses cryogéniques qui pouvaient contenir tout et n'importe quoi,
- la "salade de fruits" qui pouvait contenir n'importe quelle drogue.
En plus si on ajoute les propos de la commissaire qui a dit que nos ennemis (quels ennemis au passage, j'aurais bien aimé poser la question à Bruhuk, mais ai été tout le temps occupé par assez de chose pour repousser le moment où je lui poserai la question) étaient puissants et bien informés.
On peut se poser des questions sur ce convoyage qui tombe si à point... Et en déduire que s'il y avait un moment où des individu mal intentionnés pouvaient chercher ou essayer de dissimuler quelque chose discrètement, je me suis dit que c'était le moment idéal.
J'ai donc trouvé un prétexte plausible pour m'absenter, et vous ai prévenu avec le prétexte officiel pour ne pas que nos invités aient de soupçon... Comme vous étiez tout à vos invités, je ne pouvais pas vous en faire part sans que ça éveille les soupçons de nos invités s'ils avaient eu de mauvaises intentions.
Le premier poste que j'ai visité a été la salle des machines, aussi silencieux que possible. Je voulais aussi reprogrammer les mots de passe, si un de nos invités avait observé la combinaison, de manière à être sûr qu'ils ne puissent pas repasser derrière moi. Dans la salle des machines, rien d'inhabituel, et je pris une arme improvisée, autant pour me rassurer que pour autre chose je dois le dire, avec comme avantage que, familier des lieux, je savais où la trouver. Et je n'avais de toute façon aucune idée de ce à quoi je pouvais faire face.
Sur le point de repartir, la porte s'ouvrit et je me retrouvais brutalement devant Jim. Dans mon état de tension, j'ai failli avoir une attaque. S'ensuivit une petite discussion pour lui faire part de mes soupçons, et après avoir reposé mon arme improvisée, je reprogrammais le code d'accès à la salle des machines.
Comme Jim se déplaçait 1000 fois plus discrètement que moi, je l'ai laissé passer devant, et ai fait la même chose pour le poste de pilotage, autre lieu stratégique du vaisseau, et nous sommes allés vers les modules d'habitation, sans rien remarquer d'anormal, et n'ayant vu ni entendu rien de suspect, je suis revenu au spectacle, en en ayant manqué une partie.

Vous pouvez annuler la modification de mot de passe, je pense que notre inspection a blanchi nos invités.

Avez-vous quoi que ce soit d'autre à me demander? Parce que sinon je vous demanderai de m'autoriser à me retirer dans ma cabine, car j'ai veillé toute la nuit en salle des machines, et habituellement je suis en train de dormir à l'heure actuelle...
Avatar de l’utilisateur
Oslar Varigue
 
Messages: 93
Inscription: Lun 1 Avr 2013 17:16

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Zelda Zonk le Dim 2 Mar 2014 13:08

Oslar Varigue a écrit:Vous pouvez annuler la modification de mot de passe, je pense que notre inspection a blanchi nos invités.

Avez-vous quoi que ce soit d'autre à me demander? Parce que sinon...

Zelda eut un sourire carnassier. Elle fixa le mécanicien droit dans les yeux.
"Bien ! Voilà une bonne chose... M Varigue, nous nous connaissons depuis combien de temps ? Mhhh, 10 jours, je crois ! Ôtez moi d'un doute : êtes vous toujours ainsi ? Prenez-vous souvent des décisions hâtives, puis les abandonnez-vous tout aussi hâtivement ? Car voyez vous, je me méfie de nos passagers depuis leur embarquement, et je ne suis pas prête à leur faire confiance sous prétexte qu'ils sont sympa et qu'ils ont du talents. Bien au contraire."

Zelda s'adressa alors à Jim.
"Je vous ai demandé de venir car je souhaite que vous renforciez la sécurité, notamment l'accès aux parties réservées à l'équipage. Pour commencer, vous allez verrouiller la porte du jardin qui donne accès à la salle des machines et aux ateliers. Posez des clamps magnétiques s'il le faut. Puis, je souhaite que vous neutralisez le puits antigrav du pont 2. Seul les membres d'équipage pourrons désormais l'utiliser. Il est hors de question que des étrangers puissent avoir accès à la passerelle. Débrouillez vous pour en bloquer l'usage aux non membres d'équipage. Pour le reste, je vous laisse voir mais j'aimerais aussi que les hibernateurs soient recontrôlés et surveillés."

Zelda arrivait à un point crucial de son intervention.
"Un dernier point, qui me paraît important. Nos passagers ne sont que des passagers ! Nous devons être courtois, serviable, flatteur s'il le faut, mais pas d'implication personnelle, aucun rapprochement."

Zelda s'adressa à Oslar
"Je ne suis pas aveugle ! et je suis une femme... Je vois bien que Miss Léa a beaucoup de charme. Vous semblez très réceptif à sa présence. Miss Lime a jeté son filet sur vous. Sachez que je connais bien ce genre de fille. Elles sèment habillement derrière elles les graines de la zizanie et font perdre la raison aux hommes. En outre, j'ai cru comprendre que vous aviez passé une partie de votre service de veille en sa compagnie. Que ce soit bien claire : c'est terminé. Quand vous êtes en poste, vous êtes en poste !"

Zelda prit une seconde de pause pour que ces paroles soient perçues à leurs justes valeurs. D'une voix plus douce elle ajouta : "Puis-je vous faire confiance, Olsar ?"

Pour Jim et Oslar: "Assurez-vous que la salle des machines soit clean... Dois-je vous rappeler ce qu'elle contient ?
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Bruhuk le Dim 2 Mar 2014 15:18

Après le spectacle qui me laissa perplexe
%note à moi même me renseigner encore plus sur les us et coutumes des humains
Je fis signe à Théo que je m'appprêtais à descendre à mon poste et qu'il pouvait appeler quand il voulait pour qu'on puisse casser la croûte ensemble.
Je m'approchai des consoles de commandes et lancai les procédures de contrôle type....
Un listing de chiffre apparaissait je pris note sur papier de quelques corrections à faire
Puis j'entrai dans le sans prenant bien soins de verrouiller de l'intérieur....
Branchai les alarmes d'intrusion.
Quelque chose depuis quelques heures me titillait et me donnait à penser que la sécurité dans la salle des machines se devait à être renforcée....
Muni de ma mallette à outils et mon portable je me mis au travail....
Puis tout en surveillant les download informatique je me mis à travailler sur mon projet de logimec de course.
le sage a dit le pardon est divin, mais ne paie pas une pizza plein tarif si elle a trois minutes de retard
Avatar de l’utilisateur
Bruhuk
 
Messages: 328
Inscription: Lun 11 Mar 2013 13:35
Localisation: bagneux 92

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Oslar Varigue le Lun 3 Mar 2014 20:44

Zelda Zonk a écrit:Zelda eut un sourire carnassier. Elle fixa le mécanicien droit dans les yeux.
"Bien ! Voilà une bonne chose... M Varigue, nous nous connaissons depuis combien de temps ? Mhhh, 10 jours, je crois ! Ôtez moi d'un doute : êtes vous toujours ainsi ? Prenez-vous souvent des décisions hâtives, puis les abandonnez-vous tout aussi hâtivement ? Car voyez vous, je me méfie de nos passagers depuis leur embarquement, et je ne suis pas prête à leur faire confiance sous prétexte qu'ils sont sympa et qu'ils ont du talents. Bien au contraire."

Oslar baissa la tête : que Zelda ait raison l'énervait, et qu'il ne trouve rien à répliquer encore plus...
Oui, mais alors es-ce que je pourrais savoir ce qui s'est passé à Lothar? Peu de gens me parlent, du coup je n'ai rien compris quand j'ai vu embarquer la commissaire de police et ses allusions à un ennemi puissant... Qui est-il? Et qui plus est, qu'es ce qu'une commissaire faisait dans une base de l'armée?dans une base militaire où logiquement ç'aurait été du ressort des militaires de gérer la situation, non?
Parce que depuis quelques temps, je me pose des questions, et ne parlant pas à beaucoup de monde, j'ai peu de réponse...


Zelda Zonk a écrit:Zelda s'adressa alors à Jim.
"Je vous ai demandé de venir car je souhaite que vous renforciez la sécurité, notamment l'accès aux parties réservées à l'équipage. Pour commencer, vous allez verrouiller la porte du jardin qui donne accès à la salle des machines et aux ateliers. Posez des clamps magnétiques s'il le faut. Puis, je souhaite que vous neutralisez le puits antigrav du pont 2. Seul les membres d'équipage pourrons désormais l'utiliser. Il est hors de question que des étrangers puissent avoir accès à la passerelle. Débrouillez vous pour en bloquer l'usage aux non membres d'équipage. Pour le reste, je vous laisse voir mais j'aimerais aussi que les hibernateurs soient recontrôlés et surveillés."

Zelda arrivait à un point crucial de son intervention.
"Un dernier point, qui me paraît important. Nos passagers ne sont que des passagers ! Nous devons être courtois, serviable, flatteur s'il le faut, mais pas d'implication personnelle, aucun rapprochement."

"Je ne suis pas aveugle ! et je suis une femme... Je vois bien que Miss Léa a beaucoup de charme. Vous semblez très réceptif à sa présence. Miss Lime a jeté son filet sur vous. Sachez que je connais bien ce genre de fille. Elles sèment habillement derrière elles les graines de la zizanie et font perdre la raison aux hommes. En outre, j'ai cru comprendre que vous aviez passé une partie de votre service de veille en sa compagnie. Que ce soit bien claire : c'est terminé. Quand vous êtes en poste, vous êtes en poste !"[/color]

Zelda prit une seconde de pause pour que ces paroles soient perçues à leurs justes valeurs. D'une voix plus douce elle ajouta : "Puis-je vous faire confiance, Olsar ?"

C'est un peu rembruni qu'il dit un piteux "Oui, madame! ... Mais dans ce cas, il faudrait aussi le dire à d'autres membres de l'équipage"... (une pause)
Et puis Léa est aussi une tekno, m'autorisez-vous au moins à la mettre au courant de projets que j'ai concernant l'aménagement de la cabine de Bruhuk? Je voulais lui faire la surprise et lui constituer une sorte de vivarium et Léa est très compétente en terme de xéno-espèces...

Zelda Zonk a écrit:Pour Jim et Oslar: "Assurez-vous que la salle des machines soit clean... Dois-je vous rappeler ce qu'elle contient ?

J'ai déjà fait un tour, mais je ferai un scan des fréquences radio, en ondes conventionnelles, micro-ondes, et en hyper-fréquences, et pas seulement dans la salle des machines... Doit-on consigner les passagers dans leurs chambres?
et pendant ce temps, si Bruhuk en a les compétences, il cherchera un mouchard informatique dans le système, mais ça risque de prendre pas mal de temps...

Par contre ils ont un prêtre et aucune technologie ne peut à ma connaissance bloquer l'influence d'un prêtre à part la neutralisation... Et s'il est télépathe, il lui suffira de penser au récepteur qui devra se contenter d'être à portée, et la communication se fera... Je ne connais pas bien les prêtres mais il se murmure qu'ils font des miracles... Il parait qu'il y en a certains qui sont arrivés à faire commettre des meurtres en télécommandant des gens qui sont influençables...
Avatar de l’utilisateur
Oslar Varigue
 
Messages: 93
Inscription: Lun 1 Avr 2013 17:16

Re: Oz - 20 Kepler 1505 TUP - Le départ

Messagede Jim Highway le Lun 3 Mar 2014 23:25

Zelda Zonk a écrit:Zelda s'adressa alors à Jim.
"Je vous ai demandé de venir car je souhaite que vous renforciez la sécurité, notamment l'accès aux parties réservées à l'équipage. Pour commencer, vous allez verrouiller la porte du jardin qui donne accès à la salle des machines et aux ateliers. Posez des clamps magnétiques s'il le faut. Puis, je souhaite que vous neutralisez le puits antigrav du pont 2. Seul les membres d'équipage pourrons désormais l'utiliser. Il est hors de question que des étrangers puissent avoir accès à la passerelle. Débrouillez vous pour en bloquer l'usage aux non membres d'équipage. Pour le reste, je vous laisse voir mais j'aimerais aussi que les hibernateurs soient recontrôlés et surveillés."


Jim réfléchi quelques instant sans se départir de son sourire. Il sortit son pas et tapota dessus.

je peux demander à Bruhuk de sceller la porte du jardin. Mais si tu veux on peut aussi la souder définitivement? Pour le puits je vois bien un contrôle d'accès classique couplé à un séquenceur génétique. Mais ça risque de nous coûter bonbon. Ou alors il faudrait que DOM et Oslar nous en bidouille un. Ça vous permettrait à l'un et à l'autre de mettre de côté vos petits différents. Et qui sait de voir naître une grande et belle amitié. :rofl: t'en penses quoi captain?
Avatar de l’utilisateur
Jim Highway
 
Messages: 253
Inscription: Lun 11 Nov 2013 22:48

PrécédenteSuivante

Retourner vers Là où tout commence : Mandrake


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron