Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Modérateur: MdJ

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Zelda Zonk le Lun 29 Déc 2014 21:37

Zelda appela Bruhuk en salle des machines... Ser Bruhuk, "Brise de Feu Matinal" est à bord... Prenez-le en charge... Faites-lui visiter les équipements, la salle des Varlet... Testez ses compétences et évaluez ses niveaux... Bref, parlez-lui de mécano à mécano et faites le patienter... j'arrive dans 30 minutes... Merci !

Zelda apparut au carré de l'équipage. Elle était vêtue d'une combinaison de synthè-cuir noir moulante dont la glissière magnétique était ajustée jusqu'à mi poitrine. Ses bottes montantes galbaient ses mollets longs et fin. Son visage avait conservé des traits juvéniles, mais il était biffé par un regard dur et audacieux.

Elle fit quelques pas en direction de Ji et de Théo...

… Zelda Zonk, dit-elle en offrant une main ouverte... bienvenu à bord, poursuivit-elle. Désolé pour l'attente... Etre capitaine n'a pas que des privilégies... Zelda tapota sur son Comlink... Jim, Dom, Spoutkin ! Montez au carré s'il vous plaît... Puis elle reporta son attention sur monsieur Schattenbogen : Alors Ji ! Dites-nous tout... Zelda se servi un rafraîchissement puis choisit un siège en face de Ji.
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 470
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Schattenbogen le Mar 30 Déc 2014 09:44

À l'arrivée du capitaine, Ji se lève en gestes mesurés et la salue en penchant son buste, les deux mains croisées sur sa poitrine.

Attendre les autres membres de l'équipage ne serait-il pas préférable ?

Et tandis qu'elle se tourne pour se servir, il se rassied, droit sur sa chaise.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Spoutkin le Mar 30 Déc 2014 11:01

Spoutkin, qui emboitait le pas au capitaine du Songe, arriva quelques secondes plus tard.
Le pilote à la large stature avait une moustache épaisse et large très bien entretenue. Il en lissait une des pointe lorsqu'il prit la parole
Uh uh, Ca va finir par devenir trop petit ici, dit-il avec en souriant.

Puis tendant la main au nouveau venu
Enchanté Père Ji, je suis à la barre du Songe et aux ordres de notre jolie capitaine. Tout le monde m'appelle Spoutkin.
Bienvenue à bord
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Bruhuk le Mar 30 Déc 2014 12:25

Poussant un grognement de satisfaction.
<< dame Zelda avec plaisir d'accueillir le nouveau, je lui fait le tour du propriétaire et lui ferai le point sur ma zone de vie. Je voulais savoir a t'on'prevu une escale future? Car on a des barres de fisions à changer et certaines à repolariser mais ça je peux le faire ici avec le nouveau. >>
Je me plongeai de nouveau dans la console de contrôle des varlet, voyant quelques voyant en mode orange je lancai un programme de contrôle des harmoniques.
le sage a dit le pardon est divin, mais ne paie pas une pizza plein tarif si elle a trois minutes de retard
Avatar de l’utilisateur
Bruhuk
 
Messages: 328
Inscription: Lun 11 Mar 2013 13:35
Localisation: bagneux 92

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Schattenbogen le Mar 30 Déc 2014 14:30

Ji salue le nouveau venu, sans se lever pour autant, et ayant noté le délai limité accordé par le capitaine, il pose un cristal de données au milieu de la table. Ne quittant pas ce dernier des yeux, il prend la parole d'un ton mesuré.

Mon nom a été Joshua Schattenbogen, fils de Cléo, Dalila, Deny, Elija, Elie, Eliza, Félicité et Gabriel Schattenbogen.
Mon nom est Ji, Adepte de l’Église de la Glorieuse Volonté, en congé pour une durée indéterminée. Aucun titre n'est nécessaire, ni souhaité.
Ce cristal contient les certificats requis quand à mon ascendance, mon identité, ainsi que le compte-rendu d'un jugement justifiant légalement mon arrivée temporellement décalée. Les données sont codées, la clé vous sera transmise sur demande par le fidèle légiste Folas.


Posant ses mains gantées en évidence sur la table, il enchaîne.

Mes gants marqués indiquent que je suis un télépathe soumis aux conditions de la Grande Charte et qu'il m'est interdit de sonder qui ou quoi que ce soit sans un mandat légal délivré par une autorité reconnue. De plus, je dois vous prévenir que je suis un empathe, autorisé à user de mon pouvoir pour jauger les émotions d'un interlocuteur et qu'il m'est impossible de ne pas les ressentir si celles-ci sont fortes.

Levant enfin ses yeux et posant son regard sur le capitaine, il continue à parler.

Je fais donc légalement partie de cet équipage tout en reconnaissant les us et coutumes d'usage dans de telles circonstances.
J'apprécierais de pouvoir disposer d'un endroit où dormir, d'un endroit où méditer, de l'accès aux commodités et aux systèmes de télécommunications du vaisseau. J'aimerais également pouvoir consulter l'ensemble du journal de bord, passé ou présent, dans les limites reconnues par les diverses lois sur la vie privée s'appliquant sur ce vaisseau.
Enfin, je désire connaître mes devoirs et tâches à titre de membre d'équipage.


Il se tait enfin, immobile, ses mains toujours posées sur la table, fixant son interlocutrice.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede MdJ le Jeu 1 Jan 2015 21:02

Bruhuk alla chercher à la coupée le -‘.’- qui attendait qu’on veuille bien le faire monter à bord … Bruhuk s’écarta pour laisser la plateforme passer le sas.

Dans sa bulle de force « Brise de feu matinal » flottait dans le méthane liquéfié. Il composa à l’intention de Bruhuk une silhouette vaguement humanoïde, agglomérant les filaments noirs carbonés qui flottaient éparts au sein de son liquide vital.

La créature tourna son « visage » vers lui. La surface de son corps était parcouru par les veinules étrangement lumineuses qui se concentraient dans les « yeux » qu’il avait créés pour l’occasion.

C’était un peu déstabilisant pour Bruhuk et ce d’autant plus que le nouveau mécanicien ne sentait rien … Enfin … la plateforme avait une odeur, perceptible uniquement grâce aux larges narines dilatées du premier mécanicien. Une odeur de plastacien, de composantes siliconées exotique qui n’avait rien d’organique.

Il guida le -‘.’- au sein du Songe jusqu’à la salle des machines, ouvrant au passage certaines trappes d’accès, montrant certains relais d’importance.

La communication n’était pas facile non plus … il lui fallut un certain temps pour s’habituer à la grille textuelle holographique et aux haïkus récités d’un ton légers par le synthétiseur vocal.

Arrivé à la salle des machines il invita son collègue à s’installer à la console secondaire, afin de montrer de quoi il était capable. Le -‘.’- fit descendre sa bulle jusqu’au niveau du sol, déployant trois plots magnétiques qui se verrouillèrent à la surface énergétisée du pont, le rendant solidaire de celui-ci : ça valait toutes les ceintures de sécurité du monde.

Le -‘.’- déplia ensuite un de ses membres articulés de sa plateforme, un tentacule visiblement récupéré d’un logimec Panzanopède.

Comme Bruhuk devait découvrir plus tard que la plupart des -‘.’- passaient une grande partie de leur temps libre à bricoler leur plateforme, adaptant, améliorant, complétant celle-ci selon leurs goûts et les technologies rencontrées.
Le tentacule avait pour terminaison un embout de connexion qui trouva la prise ad hoc sur la console alors que s’affichait un message sur le projecteur holographique de la bulle :

Commande -Plot - Numérique
Interaction - Avec - Machine
Expertise -Interface – Diagnostique


Et que le Voxtrad égrena simultanément les vers suivants :

Murmure numérique,
Mon plot plait aux machines,
Pensée et action.


Bruhuk observa le travail de son collègue et fut vite rassuré : Il savait ce qu’il faisait et n’était nullement déstabilisé par les technologies parfois antiques utilisées à bord du Songe.

Bien entendu pour l’heure le -‘.’- n’avait qu’un accès limité, simulé, mais il trouva vite le souci d’harmonique lié à l’usure des barres que Bruhuk avait signalé.

« Brise » utilisa un algorithme extrait de ses bases de données personnelles et … oui, cela réduisit le différentiel et à un taux acceptable la distorsion harmonique. Cela permettrait d’alléger considérablement les opérations de maintenance que le ballik envisageait.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Theo Calderon le Dim 4 Jan 2015 11:09

Pendant que Bruhuk et Brise de feu matinale faisaient connaissance en salle des machines, Théo écoutait le discours du nouveau venu en hochant la tête.

"Nous étions en train de discuter aménagements intérieurs avant votre arrivée : nous sommes en surpopulation et il va sans doute falloir que nous partagions les cabines réservées à l'équipage par binômes. Pour ce qui concerne la méditation, je pense qu'un silo de cale vide pourra faire l'affaire. Au pire, il y a aussi la coque extérieure lorsque nous faisons une pause en Espace newtonien : le silence éternel des espaces infinis n'effraie que ceux qui souffrent d'astrophobie, pour les autres, il est propice à la réflexion."

Il termina son thérouge et jeta le gobelet dans le recycleur :

"Pour ce qui est des devoirs à bord de ce rafiot, nous ne sommes pas à cheval sur les règlements guildiens : pas de petit serment navyborg la main sur le coeur. On sait tous qu'il faut veiller à l'intégrité des cargaisons et au bien-être des passagers si on ne veut pas que notre petite affaire périclite, et on fait ce qu'il y a à faire pour l'éviter. A part ça, la patronne est assise là... " (il fit un signe de tête en direction de Zelda) "... Et le patron par interim est celui qui est au plot sur la passerelle lorsque les problèmes surviennent. Quant à ton... pardon, vôtre rôle dans l'équipage, au capitaine Zonk d'en décider, mais je suggère aumonier et agent de bord..."
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Spoutkin le Dim 4 Jan 2015 13:37

Spoutkin voulait rencontrer le nouveau mécano, mais une question lui chatouillait les neurones. Il termina son eau chaude aromatisée et demanda au prêtre
Dites moi Ji, je suis curieux de nature et ne connaissant pas votre culte j'aurais apprécié que vous m'éclairiez sur les préceptes de votre Église.
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Schattenbogen le Dim 4 Jan 2015 18:14

Il tourne son regard droit dans les yeux de l'homme à la moustache.

Que désirez-vous savoir ?
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: Bilbo - 24 Kepler 1505 TUP

Messagede Spoutkin le Dim 4 Jan 2015 21:24

Souriant derrière sa moustache, le pilote jeta son gobelet au dessus de celui de fleuriste et précisa sa pensée
Eh bien certaines églises prône le silence, d'autre la pauvreté, etc. Quelles sont les valeurs et préceptes de cette église de la Glorieuse Volonté ?
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Aventures à Bilbo


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron