En transit entre Bilbo et Jonction

Modérateur: MdJ

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Zelda Zonk le Jeu 22 Jan 2015 22:41

Zelda était ouverte à la Psycho-perception. Le Songe d'Aran filait à vitesse max EAL, transperçant l’éther du trichelumière. La conscience de la jeune femme était désormais une abstraction multiple, et unique à la fois, une prolongation naturelle de son être qui s'étendait à tous les certitudes du navire et observait les manifestations sensorielles de la dimension kinesthésique. Le grain était bien au-dessus d'eux maintenant, et s'éloignait en ressacs de plus en plus faible.

Puis, elle senti les corps-esprits de Théo et de Spoutkin... Quelque chose n’allait pas... Le vacuum, ordinairement si calme de la bulle de vérité interne du Songe d'Aran, était irrité, agité de forces sombres, d'aigreurs malignes... En quelques centièmes Zelda remonta de sa plongée en apnée psychique, et ouvrit les yeux au moment exact où se produisit le pic d'énergie dans le hangar de la bulle...

Toujours accouplée aux systèmes de navigation, Zelda mit le Songe d'Aran sur une trajectoire circulaire.
Théo et Spoutkin l'avait rejointe dans l'info-cosme du navire... Théo vérifiait les systèmes de commande des sas extérieurs et la ventilation... Spoutkin était en contact avec la salle des machines...

Zelda lança immédiatement un bilan énergétique des systèmes internes et retraça un histogramme des événements.

Jim, inspectez le hangar ! Quelqu'un a démarré la bulle... prenez une arme... Dom, Ji ! Assurez-vous de la sûreté des passagers. Soyez prudent ! Spoutkin, relevez notre position et sondez les environs. Si tout va bien, émergez !

La voix de la jeune femme était restée calme. La situation était inquiétante et la panique n'avait pas sa place... L'esprit de Zelda replongea dans le trichelumière... sondant... cherchant... mentalement la chante-cloche ! vibrait-elle ? La dimension kinesthésique était une dimension sensorielle, d'odeurs, de goûts et de sons... se pouvait-il qu'elle réagisse à un signal ?
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 472
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede MdJ le Ven 23 Jan 2015 00:54

Spoutkin a écrit:Si Spoutkin n'est pas branché il saute dans son fauteuil et branche son plot vertébral. Une fois connecté ou s'il l'est déjà, il scrute les capteurs du vaisseau ( Le Songe d'Aran est-il toujours en mouvement ? A-t-on quitter le Triche Lumière ? Y a-t-il des vaisseaux aux environs ? Un sas donnant vers l'extérieur est-il ouvert ?), et dans le même temps sans tourner la tête, il s'adresse à Zelda d'un ton neutre :
- Captain, pourriez-vous vérifier la liste des passagers et leur position s'il vous plait ?[/color]


Le songe d'Aran était toujours en mouvement, suivant sa trajectoire dans le Triche Lumière ... il fit un tour d'horizon scrutant de sa pseudo-perception, l'horizon symbolique : rien, pas de navire, pas d'anomalie visible.

Quant aux passager, inutile de demander où ils se trouvaient : ils se signalaient à la passerelle demandant des explications : J'étais sous ma douche et la porte s'est ouverte brutalement !!! C'est une blague de très mauvais gout ... vous savez où sont mes chiots ? Ils ne sont plus dans le jardin !!! ... Vous pourriez arrêter ce vent ? je ne parviens pas à jongler avec ça ! ... Madame, je trouve les conditions de confort à bord de ce bateau tout à fait limite si ce n'est moins .... Toutes les voix des passagers se mêlaient sur l'interface de communication. ils étaient visiblement contrariés.

Schattenbogen a écrit:Salut Petit. Je ne te veux aucun mal.

Avec des gestes tout en douceur, il avance sa main gantée sur le pelage et le caresse doucement, cherchant à obtenir une réaction, tandis qu'une ou deux antiques légendes se rappelaient à son souvenir.

J'espère que personne ne t'a donné à manger à la mauvaise heure.

C'est à ce moment qu'une violente bourrasque le frappe.
Avant même de se rendre compte qu'il ne s'agit pas de l'une des tempêtes de son enfance, d'anciens réflexes prennent le dessus et tandis qu'il agrippe d'une main la créature qu'il essayait de rassurer, il se laisse aller dans un roulé-boulé, ne cherchant pas à résister au flux d'air mais au contraire à se couler en lui pour l'utiliser à son profit jusqu'à se trouver un abri derrière se réfugier.
Quand il pense être en sécurité, il place la bête dans son kimono ouvert, trouve une prise solide en cas de dépressurisation et active la comm du vaisseau tout en jetant un oeil aux alentours.



Ji attrapa la petite créature qui poussa un gémissement tout en ouvrant les yeux. Une petite langue rose lui lécha la main alors qu'il mettait à l'abris dans sa tunique la faible créature. Le vent soufflait de manière continue. les autres néo caniches s'étaient regroupés derrière une des cryosarcophage à l'abris relatif des bourrasques, qui leur arrachaient des poils pastel qui volaient dans la lumière. Il se réfugia non loin d'eux.

Rien de particulier aux alentours ...

Theo Calderon a écrit:oO( Primo : s'assurer que les sas extérieurs sont verrouillés. Secundo : ramener la ventilation à un régime normal. Tertio : commander la fermeture des portes. Ensuite, consulter l'historique du système pour trouver l'origine du problème... )


1 => Sas extérieurs verrouillés. Aucun problème de ce coté là.
2 => Accès refusé.
3 => Commandes inopérantes .
Et M**** !!! Il recommença en prenant son temps, essayant d'accéder au contrôle environnemental depuis sa console. "Accès refusé" ... Re-M**** !!! Il essaya d'autres commandes : Ca fonctionnait impec. Il se gratta la tête. Restait à accéder au contrôle environnemental en manuel, mais ça se situait dans la salle des machines ... et quant aux portes, il y avait évidemment un overide manuel mais il faudrait toutes les faires. Ou bien il faudrait forcer l'accès informatiquement.

Jim Highway a écrit:Jim afficha sur sa console une deuxième video du hangar qu'il fit remonter en arrière pour voir à quel moment la bulle avait bien pu s'ouvrir et qui l'avait fait.


Il remonta de quelques dizaines de secondes en arrière. l'affichage de la cam tri-di de sécurité était de bonne qualité ... la bulle était éteinte, en sommeil, canope fermée. il lança la lecture. Soudain la console de commande de la bulle s'illumina, alors que la canope glissait, ouvrant celle-ci, la porte intérieur du hangar s'effaça, laissant le vent s'engouffrer. Il fit une avance rapide jusqu'à ce que le décalage temporel soit à zéro ... il n'avait vu personne, à aucun moment.

Zelda Zonk a écrit:... La voix de la jeune femme était restée calme. La situation était inquiétante et la panique n'avait pas sa place... L'esprit de Zelda replongea dans le trichelumière... sondant... cherchant... mentalement la chante-cloche ! vibrait-elle ? La dimension kinesthésique était une dimension sensorielle, d'odeurs, de goûts et de sons... se pouvait-il qu'elle réagisse à un signal ?


Le triche lumière semblait indifférent à ce qu'il leur arrivait. Elle ne trouva nulle trace d'une quelconque perturbation. Quant à la chante-cloche elle devait bien à l'abri dans sa cache. Nulle résonance bizarre, nul bruit si ce n'était les piaillements outragés des passages sur la console de com, le bruissement des feuilles de plast-paper volant dans le vent qui mugissait à leurs oreilles.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Schattenbogen le Ven 23 Jan 2015 09:55

[in petto] D'abord s'orienter.

Ji donne une rapide instruction pour accéder aux plans du vaisseau et tandis que le schéma se présente sur son afficheur rétinien, il paramètre l'affichage pour indiquer la direction du vent et zoome sur la porte d'étanchéité correspondante. Une fois sélectionnée, il donne un ordre de fermeture prioritaire, charge au système de remonter l'ordre à qui de droit.

[in petto] Ensuite assurer les biens des passagers.

Il jette un œil aux accessoires qui bien que terrorisés ne semblent pas en danger immédiat.

[in petto] Depuis quand un animal grogne-t'il contre le vent ?

Hésitant un instant, il renonce à scan plus approfondi car dans l'immédiat les instructions du commandant sont claires : s'occuper des passagers. Il règle l'affichage de la carte du vaisseau pour lui indiquer un chemin vers les quartiers des passagers, en prenant soin d'éviter les zones à problème.
Dernière édition par Schattenbogen le Ven 23 Jan 2015 21:06, édité 4 fois.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Spoutkin le Ven 23 Jan 2015 12:19

Zelda Zonk a écrit:Spoutkin, relevez notre position et sondez les environs. Si tout va bien, émergez !

Après avoir lu la trajectoire qu'avait pris le SA (Songe d'Aran) dans le TL (Triche-Lumière), Spoutkin le superposa à l'EN (espace newtonien) afin de scanner les alentours, ne pas ressurgir trop près d'une étoile, pas au coeur d'une planète et loin du trafic spatial d'un système planétaire.
Sitôt les paramètres vérifiés, Spoutkin s'apprêtait à sortir le SA du TL sur l"injonction de Dame Zonk.
Retour en espace newtonien dans 3... 2... 1... et retour.

Les odeurs du TL se dissipèrent et les écrans reprirent vie sou les yeux des personnes présentent sur la passerelle.
Hors RolePlay :
Eu égard à la durée de notre vol dans le TL, le MdJ aura-t-il l'amabilité de signaler à Spoutkin ou il a stoppé le SA dans l'EN ?


Une fois que Spoutkin eu vérifié que le SA étai bien là ou il pensait qu'il aurait dû être (tout le monde suit ?), le pilote fit un petit check up mental :
Hors RolePlay :
Il se sent comment le moustachu ?
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Theo Calderon le Ven 23 Jan 2015 14:19

Théo ne comprenait rien à ce qui se passait. Pourquoi la ventilation et les portes refusaient-elles d'obéir à ses commandes ?

Toujours immergé dans l'infocosme du vaisseau, il vit les alertes de sortie de Triche-Lumière s'illuminer, puis les données de télédétection affluer dans un coin de sa vision virtuelle comme les senseurs revenaient à la vie. Il s'apprêtait à se déconnecter et à tourner les talons pour foncer à la machinerie et voir ce que la console environnementale avait à dire, quand une soudaine intuition le retint.

La chante-cloche n'était pas le seul élément sortant de l'ordinaire à bord de ce rafiot. Il émit un message sur tous les bus de données internes et les canaux intercom dédiés à l'équipage :

[ Kald, est-ce toi qui a ouvert les portes intérieures et démarré la ventilation ? Si oui, pourquoi ? ]
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede MdJ le Sam 24 Jan 2015 00:52

Schattenbogen a écrit: [in petto] D'abord s'orienter.

Ji donne une rapide instruction pour accéder aux plans du vaisseau et tandis que le schéma se présente sur son afficheur rétinien, il paramètre l'affichage pour indiquer la direction du vent et zoome sur la porte d'étanchéité correspondante. Une fois sélectionnée, il donne un ordre de fermeture prioritaire, charge au système de remonter l'ordre à qui de droit.


Les plans du Songe s'affichèrent ... inutile de dire que le transistel n'était pas un grand vaisseau : les hibernateurs étaient dans les quartiers dédiés aux passagers, quartiers qui s'ouvraient sur le hangar à bulle. Le violent courant d'air venait de cette pièce, visiblement généré par le système environnemental.

Il donna l'ordre de fermeture de la porte ... son logiciel de commande lui retourna "commande refusée".


Schattenbogen a écrit:[in petto] Ensuite assurer les biens des passagers.


Il n'eut pas bien loin à aller : sur le pas de la porte de sa cabine se tenait une jeune fille brune au corps entouré par une serviette dont le froncement de sourcil dénaturait à peine sa beauté : Hé ?! il se passe quoi ici ?

Spoutkin a écrit: [Retour en espace newtonien dans 3... 2... 1... et retour.

Les odeurs du TL se dissipèrent et les écrans reprirent vie sou les yeux des personnes présentent sur la passerelle.

Une fois que Spoutkin eu vérifié que le SA étai bien là ou il pensait qu'il aurait dû être


Le timer de bord lui donna comme indication qu'ils étaient resté dans le triche lumière pendant 11 heures. Ils avaient émergés dans l'espace loin de tout système dans un espace interstellaire presque stérile et leur position était cohérente avec leur temps de navigation.

Hors RolePlay :
Il se sent comment le moustachu ?

Hors RolePlay :
avec son nez comme tout le monde ? ... Ok, ok ... je sorts :P


Son cœur battait un peu vite, mais sinon ça allait ... il faut dire que son trouble avait disparu, sans doute chassé par l'adrénaline.

Theo Calderon a écrit:[ Kald, est-ce toi qui a ouvert les portes intérieures et démarré la ventilation ? Si oui, pourquoi ? ]


... Il n'y eut pas de réponse.

... ... mais au bout d'une poignée de seconde le message holographique s'afficha sur les console : [alerte environnementale. Capteur de gaz C25 défaillant. Nombre de personnes à bord trop important pour système de recyclage]
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Spoutkin le Sam 24 Jan 2015 02:46

MdJ a écrit:[alerte environnementale. Capteur de gaz C25 défaillant. Nombre de personnes à bord trop important pour système de recyclage]

Aussitôt le message entendu, Spoutkin afficha la carte du coin et repéra la meilleure solution qui se présenta à lui : une station ou une planète chargée en oxygène pour une escale d'urgence.

Il fallait faire vite... ou les passagers tomberaient dans les pommes les uns après les autres.
Le SA avait une réserve mais pas suffisante pour finir le voyage jusqu'à Jonction... d'après ses calculs.

Après quelques secondes de réflexion, il alluma l'intercom et s'adressa au mécano :
- Dites messire Bruhuk, commença Spoutkin, -‘.’- a-t-il des notions de pilotage ? Il semble que ce soit le seul ici qui ne respire pas d'oxygène et si tout le monde tombe, il sera celui qui pourrait tous nous sauver.

A moins que... le pilote se tourna vers le fleuriste pour son plan B :
- Théo, je ne pensais plus à Kald mais vous pensez que nous pourrions lui faire confiance en cas de pépin ?
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Zelda Zonk le Dim 25 Jan 2015 00:00

Sous l'impulsion de Maître Spoutkin, le niveau d’énergisation Varlet du Songe d'Aran passa sous le seuil de maintien TL. Le navire chavira en urgence dans l'espace Newtonien. La lumière douce qui enveloppait la passerelle pendant les périodes de veille repris progressivement son niveau standard. Les ordinateurs d’infopilotage reprenaient vie...

Sur sa console de Zelda, le message d’alerte était tragiquement clair. Le système de filtrage environnemental était défaillant.
Bruhuk, j'ai une anomalie au niveau du capteur de gaz C25. Merci de confirmer...

Zelda se tourna vers Spoutkin et Théo... Elle commuta les haut-parleurs internes...

Madame, Messieurs ! Ici le capitaine Zong... Nous sommes temporairement confrontés à des dysfonctionnements techniques mineurs. Comme vous l'avez constaté nous avons quitté le Trichelumière et faisons le nécessaire pour reprendre notre route le plus rapidement possible. Je vous prie de bien vouloir nous excuser pour cet incident. Notre commissaire de bord, M Schattenbogen, et notre médecin de bord, M Irazaky, se tient à votre disposition.

Zelda coupa le micro. S'adressant à ses compagnons :
Quelqu'un a une idée sur ce qui s’est passé ? Avez-vous remarqué la moindre anomalie ? Quelque chose ?
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 472
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Spoutkin le Dim 25 Jan 2015 00:19

Zelda Zonk a écrit:Quelqu'un a une idée sur ce qui s’est passé ? Avez-vous remarqué la moindre anomalie ? Quelque chose ?


Pas la moindre ma chère, lui répondit le pilote.
J'ai lancé des recherches sur une escale d'urgence.
En attendant, je vais tâcher de donner un coup de main à nos mécanos pour en savoir plus si vous n'avez pas d'autres tâches à me confier.
.
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Theo Calderon le Dim 25 Jan 2015 12:55

Théo répondit à Spoutkin tout en restant apparié au système de bord :

"Franchement, Cornélius, j'ignore si nous pouvons faire confiance à Kald. Lorsque notre situation environnementale sera revenue à la normale, nous pourrons peut-être demander à Brise de feu matinale son avis sur la question de cette IA qui se cache quelque part dans le noyau neuromatique et les mémoires du vaisseau. De toutes les façons, nous ne pouvons nous reposer sur l'ordinateur que pour le vol en espace newtonien. Dans le Triche-Lumière, il est aveugle et sourd..."

Puis il déclara à l'intention de Zelda et du pilote :

"Je n'arrive pas à accéder aux commandes du système environnemental. Il faut se connecter à la console des maintiens de vie directement depuis la salle des machines. J'ignore complètement ce qui se passe. J'essaye de consulter l'historique du système. Mais a priori je pense qu'il vaudrait mieux laisser la ventilation tourner et ne pas refermer les portes sans quoi la concentration en CO2 va ré-augmenter dans les secteurs confinés du vaisseau."
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

PrécédenteSuivante

Retourner vers En transit


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron