Vaisseaux Lehouines

Varlet, Espace, Triche-Lumière

Vaisseaux Lehouines

Messagede Theo Calderon le Dim 2 Nov 2014 11:51

Un texte écrit il y a quelques années par SPQR, revu, corrigé et complété par votre serviteur

S'il n'existe pas deux modèles de vaisseaux Varlet identiques extérieurement, il n'existe pas deux vaisseaux Lehouine possédant la même architecture interne. Ces vaisseaux comportent une zone vie, de qualité NT6 avec un ou plusieurs EcoSys (écosystèmes) plus ou moins développés, des hangars, des cales, des transiports possédant un terminal Passagers et un terminal Fret, et la sphère de propulsion stellaire.

La zone vie peut être un assemblage de plateformes à EcoSys communicantes bâties autour d'une structure centrale rassemblant les hangars et les soutes, ou un plateau accueillant à ciel ouvert en pleine nature les vaisseaux Varlets. Le Lehouine peut avoir des EcoSys isolés par des cloisons, chaque compartiment ayant une ouverture unique sur le vide, ou pour les plus gros, être l'équivalent d'un monde entier naviguant dans l'espace.

Lehouines civils

Les compagnies commerciales civiles utilisent trois classes de vaisseaux Lehouine, différenciables par leur tonnage, leurs équipements internes, le nombre d'EcoSys disponibles à bord,...

Le Vaisseau Lehouine de classe Economique (VLE) est la classe des plus petits Lehouines mais ce sont les plus nombreux dans l'espace impérial : entre un et cinq millions de tonnes à pleine charge, pas plus de deux EcoSys. Utilisant les routes les moins fréquentées, le VLE est surtout commissionné pour transporter le fret, le peu de place restante étant affectée aux passagers et aux vaisseaux, afin d'alimenter dans un sens le Centre de l'Empire en matières premières et en produits exotiques, et les mondes de la Bordure en produits manufacturés dans l'autre sens. Sans usine d'antimatière, le VLE ne peut ravitailler les vaisseaux Varlets qu'avec le faible stock de cartouches qu'il transporte. Parce qu'ils utilisent des routes moins fréquentées et qu'ils transportent de coûteuses cargaisons qui pourraient attirer la convoitise d'autrui, les VLE sont souvent mieux protégés que les autres classes de Lehouines civils.

Le Vaisseau Lehouine de classe Système (VLS) est un navire jaugeant à pleine charge entre six et dix millions de tonnes, possédant entre deux et quatre EcoSys, et est adapté au transport de passagers, de fret et de vaisseaux. Il parcourt à fréquence régulière les routes de navigation Lehouine, faisant halte pendant quelques jours à chaque station intersystème sur son trajet. Il peut également grâce à son usine d'antimatière à haut rendement ravitailler les vaisseaux de passage dans ses hangars.

Le Vaisseau Lehouine de classe Galactique (VLG) forme la classe des plus gros Lehouines à vocation civile et commerciale. Véritables vaisseaux-mondes de plus de onze millions de tonnes abritant cinq EcoSys au minmum, le VLG est un centre économique galactique mobile. Rares et naviguant uniquement sur les routes Lehouines majeures, du Centre de la Galaxie aux extrémités de sa Pince, ce navire accueille passagers, fret, vaisseaux et services économiques galactiques (bourse de biens et de services, bourse spéculative de fret,…). Il est toujours accompagné dans son sillage de centaines de navires Varlet qui vont et viennent entre les mondes à proximité de la route, pour embarquer ou débarquer des passagers, déposer ou chercher du fret. Ils s'y ravitaillent en antimatière sans problème. Les cinq Guildes y sont toutes représentées par des stations qui font fonctionner le VLG, son économie, assurent sa sécurité et sa tranquillité. Beaucoup de Libr'afs sont employés comme personnel temporaire, en échange d'un salaire et des remboursement des frais de transport pour le durée de leur contrat de travail.

La dernière classe est un peu à part. Appelée classe Intergalactique, elle ne concerne que les trois navires envoyés en expédition vers les galaxies voisines de la Voie Lactée : Marcheur Céleste, cinquante millions de tonnes, revenu du Grand Nuage de Magellan en 1498 TUP, Randonnée Cosmique, soixante millions de tonnes, qui doit revenir du Petit Nuage en 1510 TUP, et enfin le fameux Divine Endurance, cent millions de tonnes, parti vers Andromède en 1490 TUP.

Lehouines navyborgs et militaires

D'autres types de vaisseaux Lehouines existent dans l'espace impérial.

Le Vaisseau Lehouine Navyborg Ecole (VLNE) est un vaisseau jaugeant entre un et dix millions de tonnes et il est entièrement dédié à la formation des futurs navyborgs et au perfectionnement des diplômés de grade 1 à 6. Navigant en espace profond fidèlement à la philosophie nayborg, entre les stations intersystèmes, il accueille les postulants en provenance de toutes planètes du secteur et permet de les former à tous les métiers de leur nouvelle guilde. Il est équipé d'une usine d'antimatière lui permettant de ravitailler ses nombreux navires Varlet annexes. Chaque navire de cette classe sillonne son propre district administratif de dix milles années lumières de coté.

Les Monstronefs sont les Lehouines aux ordres de l'Armée. Deux types de Monstronefs existent au sein de la flotte militaire. Les petits Monstronefs de Patrouille Sectorielle (MPS) transportent un Corps d'Intervention et leur rôle est de dissuader par sa présence, d'empêcher la piraterie et d'intervenir au plus tôt en cas d'apparition de crise sur des planètes. Les énormes Monstronefs de Défense Sectorielle (MDS) nécessitent un temps d'activation plus long, afin de former les Corps Expéditionnaires qui viendront renforcer les Corps d'Intervention au contact d'une crise. Hors campagne, le Monstronef de Défense Sectorielle organise avec ses effectifs réduits des exercices de combat à grande échelle et participe au perfectionnement des compétences des troupes militaires de passage, qu'ils soient guildiens, libr'afs ou appartenant aux forces de défense d'un territoire proche. La flotte Varlet de chaque Monstronef est entièrement autonome grâce à l'usine d'antimatière à haut rendement à son bord et ses cales sont suffisamment vastes pour permettre à la flotte et au Corps militaire d'avoir une logistique autonome.

Informatique

Les vaisseaux Lehouine sont tous équipés de Systèmes Experts assistant l'équipage, lui permettant d'analyser, classer et redistribuer plus efficacement les milliards d'informations recueillies ou calculées par les systèmes de gestion de vie, de contrôle spatial, de transports publics, de manoeuvre, des flux logistiques, et pour les Lehouines Galactiques des services économiques intergalactiques. Chaque vaisseau Lehouine est également doté d'un infocosme interne à la disposition des clients et des commerçants.

Guildes et Stations

Suivant le modèle de vaisseau, les guildes possèdent des stations à bord, au service des personnes et des biens transportés :

- Station Sécurité : occupée par l'Armée, sous le commandement de la division Nova. Responsable des douanes, de la sécurité interne, de la police spatiale et du service MedEvac. Une antenne de la Division Guet, responsable du renseignement, est secrètement implantée à bord des plus gros Lehouines. C'est cette station qui contrôle que tous les passagers déposent en consigne sécurisée tous les produits stupéfiants non ludiques, les produits ludiques de classe 6 ou plus, ainsi que toutes les armes et les protections individuelles de combat dont la présence est interdite à bord des vaisseaux Lehouine.
- Station Navyborg : elle administre le personnel de bord comme le personnel auxiliaire rattaché aux missions de transport de passagers, de gestion de bord, de défense et d'information pressyborg.
- Ateliers Généraux : sous la responsabilité de la Loge Tekno, ses six départements se vouent à la mise en oeuvre et aux opérations de maintenances curatives et proactives des systèmes auxiliaires, des équipements de bord, des machines robotisées et des vaisseaux en transit, de la santé des passagers et de la gestion des EcoSys du navire.
- Agence Commerciale : elle regroupe toutes les sociétés de biens et de service au service du navire. Les départements sont dirigés par une Direction Générale. Dans les VL Galactiques, les six départements sont présents, alors que les VL Systèmes ne transportent qu'une plus faible représentation commerciale. Chaque département est en constante relation avec les autres stations, surtout quand il s'agit de mettre en route un projet. Par exemple, pour la création d'un évènement, la Gestion de Bord est maître d'oeuvre, les Ateliers s'occupent de la faisabilité technique et l'Agence est responsable de la faisabilité économique du projet.
- Temple OEcuménique : toutes les Eglises y sont représentées, et assistent les passagers spirituellement et médicalement. Ses prêtres agissent souvent comme médiateurs lors de débuts d'altercation. L'Eglise de la Connaissance Totale y gère les banques de données publiques en liaison avec le service pressyborg de bord. L'Eglise de la Lumière Intérieure est autorisée à proposer les services de Centres de Plaisir à bord des navires Lehouine. C'est également elle qui, en liaison avec le service tekno médical, contrôle la vente des produits stupéfiants légaux à encodage génétique (une dose ne s'active qu'en présence de l'ADN du client et lui seul ; cette méthode est employée pour éviter les trafics à bord ou les overdoses).

Mission d'"Oiseau-Pilote" pour Varlets :

Cette mission consiste, pour les vaisseaux Varlet annexes du vaisseau Lehouine, à reconnaître l'itinéraire afin de détecter longtemps à l'avance tous les obstacles pouvant causer des désagréments aux passagers.

Taille et structure

Un vaisseau Lehouine est le plus souvent un parallélépipède plat à l'extrémité duquel est attachée la mystérieuse sphère de "propulsion stellaire". Le rapport entre les trois dimensions de la coque principale est toujours le même : elle est trois fois plus large et cinq fois plus longue qu'elle est haute. Les plus petits navires de classe Economique mesurent ainsi 600 mètres de haut, pour 1.800 mètres de large et trois kilomètres de long. Chaque million de tonnes supplémentaires allonge le navire d'un kilomètre.

Si la conception d'origine a prévalu depuis que le premier vaisseau a été remis à Sa Majesté par Ursula Lehouine, on assiste depuis plusieurs siècles à l'apparition de formes différentes, en particulier pour les vaisseaux civils de classe Galactique qui représentent aussi pour leurs armateurs des objets de prestige.

On peut par exemple citer les paquebots de la Transgalactique Primanne. Ces vaisseaux ont la forme d'un octaèdre et une structure interne en peau d'oignon. Chaque EcoSys occupe l'une des faces et présente donc une aire triangulaire. Ils peuvent être "empilés", séparés les uns des autres par un espace intérieur de plusieurs centaines de mètres, leur superficie diminuant au fur et à mesure qu'on s'enfonce vers le centre du navire. L'EcoSys le plus externe est généralement protégé du vide spatial par un champ de force qui retient l'air respirable. Quant aux Longs-Couriers des Lignes Interstellaires Raméennes, ce sont d'immenses cylindres dont les différentes sections de largeur inégale sont en rotation plus ou moins rapide autour de l'axe central. Cela permet de simuler des gravités variables dans chacun des Ecosys, qui occupent la face interne des anneaux habitables. Dans tous les cas, la sphère Lehouine fournie par la Guilde Navyborg est fixée à l'une des extrémités de l'engin.

Mais les plus remarquables de ces nouveaux types de Lehouine sont bien sûr les vaisseaux-arbres orchidiens. Fabriqués à partir d'un noyau cométaire dont les éléments organiques servent à la germination puis à la croissance d'un mégaphyte, leurs troncs principaux sont renforcés par des fibres d'hyperfilament, leurs branches sont creuses et atmosphérisées, et leur base comporte, outre la Salle des Machines, les grappes de bulbes utilitaires qui abritent les cales, les hangars, ainsi que les réserves nutritives alimentant les racines et les générateurs des champs de force de confinement protégeant le feuillage du vide spatial.
Dernière édition par Theo Calderon le Ven 14 Nov 2014 09:02, édité 1 fois.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Vaisseaux Lehouines

Messagede Schattenbogen le Mar 4 Nov 2014 13:34

Theo Calderon a écrit:S'il n'existe pas deux vaisseaux Varlet identiques extérieurement (exceptés les vaisseaux légers de combat), il n'existe pas deux vaisseaux Lehouine possédant la même architecture interne.

Je suis mitigé sur cette affirmation, tout au moins la première partie.
Même si considère l'Empire comme étant NT6 post-capitaliste (comprendre que les ressources ne sont plus rationnées), je ne suis pas trop certain que cela signifie pour autant qu'elles soient "gaspillées".
Pour les besoins courants, j'ai tendance à penser que l'Empire aime les formes multi-fonctionelles standardisées parce que cela permet une gestion optimale des ressources. Cela explique à la fois les classes de vaisseaux et la forme assez standardisées des Lehouines impériaux (encore que je préfère aussi le "1x4x9").
Ce qui ne veut pas dire que la variété n'existe pas, ni qu'il n'est pas possible d'avoir des vaisseaux personnalisés, juste que ceux-ci sont une minorité, issus soit de gens ayant apporté le surcroit de ressources, soit qui ont été très patients. Et bien entendu, il y a les variations culturelles.

Parfois, je suis pas loin de "Ringworld" avec ses vaisseaux de formes géométriques et standardisées.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: Vaisseaux Lehouines

Messagede Theo Calderon le Mar 4 Nov 2014 14:21

Schattenbogen a écrit:Pour les besoins courants, j'ai tendance à penser que l'Empire aime les formes multi-fonctionelles standardisées parce que cela permet une gestion optimale des ressources. Cela explique à la fois les classes de vaisseaux et la forme assez standardisées des Lehouines impériaux (encore que je préfère aussi le "1x4x9").

Je ne sais pas si on peut parler de "besoins courants" pour un mastodonte de plusieurs kilomètres de long. Pour les Varlets, on peut en effet imaginer qu'il y a plusieurs modèles de coque pour une même classe. Par exemple, dans le fil de l'aventure actuelle sur le PbF, le Transistel a la même structure que Kaliméra dans les Encyclopédies, mais dans les aventures précédentes, c'était un très vieux modèle de coque avec deux "soucoupes" ovoïdes de tailles différentes attachées l'une au-dessus de l'autre.

Sinon, pour les proportions des Lehouines, je suis passé de 1x4x9 (carrés des trois premiers entiers, hommage aux proportions du monolithe de 2001) à 1x3x5 (trois premiers nombres premiers), ce qui semble plus coller avec le dessin de Manchu. Mais je me suis un peu lâché sur les autres formes que l'on peut rencontrer. Clin d'oeil aux Coursiers des Etoiles de Saint Zaplotny, à un peu de "Rendez-vous avec Rama" mâtiné de "Dune", et aux vaisseaux templiers de Simmons.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Vaisseaux Lehouines

Messagede Schattenbogen le Mar 4 Nov 2014 14:24

Plusieurs modèles pour des fonctions différentes me convient très bien.
Mais c'est loin de l'affirmation de base qui m'ennuie un peu "s'il n'existe pas deux vaisseaux Varlet identiques extérieurement (exceptés les vaisseaux légers de combat)".
Un rien exagéré je trouve.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: Vaisseaux Lehouines

Messagede Theo Calderon le Ven 14 Nov 2014 09:03

J'ai légèrement modifié le début du texte, pour refléter la standardisation des modèles de Varlets
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar


Retourner vers L'astrophysique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron