Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Modérateur: MdJ

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Spoutkin le Ven 17 Avr 2015 19:48

Spoutkin était dépité... il se tourna vers la représentante de l'autorité : Un petit verre ?
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Brise de Feu Matinal le Ven 17 Avr 2015 20:28

Brise ne dit rien. Il n'y avait rien à dire ou à faire, l'autorité avec mis le grappin sur eux la fête, la revanche étaient fini.
Le plus bizarre est que les kiffs n'étaient pas inquiétés.
Il valait mieux pour le moment rester bien sage. Il resterait à proximité du capitaine tranquille et prêt à tout.
Avatar de l’utilisateur
Brise de Feu Matinal
 
Messages: 256
Inscription: Mar 24 Fév 2015 11:44
Localisation: New Caledonia

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Jim Highway le Sam 18 Avr 2015 16:02

Jim qui était resté à distance, trouva que la coïncidence de la présence des autorités et des kiffs était étrange. Et maintenant, voilà qu'ils avaient des questions a poser. C'était suspect. Ne serait ce pas une distraction pour les maintenir éloigné du songe plus que de raison...

Jim hâta donc le pas en direction du vaisseau, vérifiant régulièrement qu'il n'était pas suivi.
Avatar de l’utilisateur
Jim Highway
 
Messages: 253
Inscription: Lun 11 Nov 2013 22:48

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede MdJ le Dim 19 Avr 2015 22:22

Une petite section de gardes de la station les accompagna en direction d’un glisseur blindé qui attendait dans un des couloirs de maintenance, normalement destiné aux équipes d’entretien et à la circulation des engins lourd.

Ils passèrent un sas de sécurité et pénétrèrent dans la section de service distincte de la promenade ouverte au publique.

Le glisseur était un engin de transport lourd, capable de transporter une vingtaine de soldats pleinement équipé et quatre formecs de combat. D’ailleurs deux d’entre eux étaient encore dans leur alcôve sur les flancs du véhicule, canope ouverte, pilotes en position, l’un s’entretenant avec un technicien et l’autre buvant un gobelet d’une boisson indéterminée fumante.

Elle les mena vers l’intérieur du véhicule, non sans s’arrêter juste au seuil en se retournant vers eux : nous allons passer dans mon bureau mobile pour tirer tout ça au clair, mais vous devez déposer avant vos armes : caporal ? Il était difficile de refuser : ils remirent leurs armes au caporal au question*, avant de passer la porte étroite.

L’intérieur du véhicule était encombré par les emplacements des harnais sécurisés, par les caissons d’armements (« grenade flash- ATM Mark XXI - quantité 12 »). Elle les mena en direction d’un espace un peu plus dégagé qui s’étendait sur toute la longueur du glisseur, en dessous du poste de pilotage.

Cet espace était réservé à une plateforme tactique sur laquelle s’affichaient des écrans holographiques, des plans de la section où se trouvaient le bar qu’ils venaient de quitter, les retransmissions des cam Tri-V que portaient les gardes de la sécurité et des images qui devaient provenir des caméras fixes de sécurité de la station.

Asseyez-vous … Elle fait surgir des strapontins pliants des parois.

Elle s’assit à son tour, récupérant une tasse de racktagino de synthèse au distributeur mural. Elle se bascula légèrement en arrière dans son siège, bue une gorgée avant de poser la tasse sur la table console et d’appeler d’un glissement de doigt un fichier.

Bien. Nous avons été appelés dans cette section de la station suite à un début d’émeute dans la galerie commerciale. Nous avons dut intervenir afin d’arrêter quelques pilleurs. Après quelques opérations d’urgence, quelques interpellations, nous avons put revenir à l’origine de cet incident.

Elle s’interrompit et d’une pression du doigt afficha l’enregistrement une caméra de surveillance qui filmait la galerie commerciale en contrebas.

J’attire votre attention sur ceci : elle zooma, et interrompit le défilement pour cadrer sur la bulle de Brise. Elle relança l’enregistrement. Visiblement suivi par quelques kiffs, Nad Brise de Feu Matinale, a, à l’aide d’un treuil acheté sur place, renversé des étals de certains commerçants (les images qui défilaient parlaient d’elles même), causé à quelques passants des blessures légères et provoqué le début d’émeute qui a nécessité notre intervention. Des vols ont été commis, des personnes se sont battues. Bref …

Elle laissa trainer ce dernier mot observant les membres de l’équipage. Son visage poupin était éclairé latéralement par les holo-écran et prenait un aspect un peu inquiétant dans la semi-obscurité.

Nous n’avons réacquis nad Brise en votre compagnie que lorsqu’il est sorti du bar où il s’était réfugié, visiblement aux prises avec les kiffs qui l’attendaient.


Elle s’interrompit, levant un doigt. Un instant s’il vous plait.

Elle se retourna en direction de la table de projection, appelant une caméra qui diffusait en live depuis le casque d’un garde. Oui ? Vérifiez et confirmez. Assassinat rituel ? Ok. Prévenez la scientifique et faites les relevés habituels. Elle soupira. Oui, procédure standard même s’ils ne récupérèrent pas le corps. Garde d’une semaine, transmission aux navires Kiffish en partance ou arrivée pour identification.

Les images qui s’affichaient pendant ce temps étaient celle d’une ruelle secondaire, visiblement sans surveillance vidéo permanente : un corps s’y trouvait, en un tas sanguinolent, encore vêtu d’une robe de bure. Un Kiff, visiblement lardé de plusieurs coups de couteaux. Le soldat s’approcha S’arrêtant sur les yeux encore entrouverts, faisant un scan rétinien.
Hummm. Elle observa quelque chose qui se trouvaient hors de leur vue sur la console.

Votre interlocuteur quand nous vous avons interrompu. Visiblement ses petits camarades ont mal pris votre échange. A moins que ayez quelque chose à me dire là-dessus aussi ? Non ?

Elle effaça les images d’un revers de main.

Revenons-en à ce qui m’a fait vous faire venir ici. Un membre de votre équipage a causé des dommages à des commerçants, a provoqué un début d’émeute. Avez-vous des explications à me donner avant que je décide des suites à données à l'incident ?

Hors RolePlay :
* bien entendu, si vous ne souhaitez pas rendre les armes merci de le dire, on rejouera la scène.

A vous.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Spoutkin le Dim 19 Avr 2015 23:04

Spoukin plissa les yeux sur l'écran qui diffusai les actions du fauteur de trouble et cru bon de jouer les suspicieux :
On est sûr que c'est Brise ? dit-il en avançant un peu la tête, et regardant ses camarades du coin de l'oeil.
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Brise de Feu Matinal le Lun 20 Avr 2015 21:45

L'invertébré avait obtempéré et suivi l'escorte par obligation. Il regrettait de ne pouvoir chiner un peu, au moins pour remplacer son treuil...
À l'arrivée dans la barge, il observa avec insistance et envie les formec de combat et leur pilote. Très certainement il y avait moyen de placer un TpT là dedans, même si l'espace serait vraiment exigus. Bof pour une mission de quelques heures ça pourrait le faire.
Ensuite ils furent conduis au niveau -1, la pièce de logistique à n'en pas douter. Une belle technologie, ils ne sont pas à plaindre les gens de la sécurité. Et c'est justement ce qui faisait tiquer Brise en entendant parler la mammifère.
Comment peuvent ils laisser se produire ce genre de choses. Il n'allait tout de même pas s'excuser de devoir se défendre. S'il n'y avait pas eu d'agression, il était hors de question d'attendre ce moment là. Il valait mieux agir par surprise.
Si la station n'avait pas hébergé de Kiffs rien ne serait arrive.

Si maintenant il fallait payer pour les dégâts, brise considèrerai cela comme le prix de sa survie. C'est l'attitude à avoir en tant que -"."-
Station. Héberger. Kiffs.
Honte. Sécurité . Défaut .
Mauvais. Obligation. Défense.


Avec la version audio ambiance sonore HardRock TrashMetal
Dans la ville le voyageur
N'attendra pas l'heure
D'être assassiné sans heurts


Hors RolePlay :
Ouah ! C'est un beau celui là. J'espère que la chef aime la belle poésie ;)
Avatar de l’utilisateur
Brise de Feu Matinal
 
Messages: 256
Inscription: Mar 24 Fév 2015 11:44
Localisation: New Caledonia

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede MdJ le Lun 20 Avr 2015 23:32

Le visage de la femme resta de marbre elle ferma les yeux, les rouvrit et déclama :

Sabre à la main
Qui est le provocateur,
Qui est l'agresseur ?


Elle bue une autre gorgée de son raktagino avant de se retourner vers le reste de l'équipage.

Bien, monsieur Spoutkin, votre compagnon ne semble pas contester les faits.

Pour votre gouverne les kiffs sont à leur place dans la station. Ils sont armés, curieux, peuvent se révéler agressifs, mais les cas de meurtre et d'agression qui leur sont imputés restent relativement rare. A peine supérieur de 60 % aux cas impliquant les autres espèces à bord.

Quelqu'un d'autre à quelque chose à ajouter ?
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Theo Calderon le Mar 21 Avr 2015 08:32

Théo avait suivi le mouvement avec le reste de l'équipage, remis son paralyseur et ses karatapoignes aux pandores de la station, écouté le laïus de l'officier. Il répondit d'une voix neutre lorsqu'elle leur demanda leur avis sur les images du cadavre du Kiff retrouvé par les agents de la prévôté.

"A priori son skiff n'était à son meilleur niveau..."

Il se râcla la gorge et prit la parole :

"Nad Brise a déjà eu maille à partir avec cette vermine par le passé. Moi aussi, du reste. Ici même. Afin d'en débarrasser votre station dont ils avaient pris possession en toute illégalité au regard des lois interstellaires. Vous pouvez vérifier vos banques de données. Officier Théodore Mavric Calderon, artilleur sur le Flamme de Tellos. La capitaine Zonk ici présente est la seule à même de prendre cette décision, mais je pense que nous pouvons prendre à nos frais le remboursement des étals renversés par Nad Brise. Pour les vols de marchandises et les dommages occasionnés par les émeutes qui s'en sont suivies, ils ne sont pas de notre responsabilité. Je vous suggère d'améliorer vos temps d'intervention à l'avenir pour éviter que quelques babioles éparpillées ne donnent lieu à une émeute et à des pillages."
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Zelda Zonk le Mar 21 Avr 2015 09:07

Zelda soupira. Elle n'était pas d'humeur. Jim était partit seul, brisant une fois de plus les règles de prudence élémentaires... oO(Alea Jacta Est)

D’un ton las, elle répondit à la suite de Théo,
Concernant l’assassinat rituel de ce kiff fétide, je n'ai rien à dire ou plutôt si : « un de moins »... D'autant plus que cette bande de coupe jarret nous file depuis notre arriver et à menacer la sécurité d'un membre de mon équipage par une manœuvre d’encerclement qui n’échappe aux enregistrements TriD-V que vous me montrez. En l’absence de patrouille, Nad Brise c'est protégé avec les moyens dont il disposait, et sans faire usage de ces armes... Il a respecté les lois de cette station, et vous voulez lui en tenir rigueur !

Zelda planta son regard dans ceux du Sergent…
Quant aux dégâts à rembourser, je ne paierais que les dégâts directs, inhérents à l'action d'autodéfense de Nad Brise ! Pas ceux attribués aux émeutes, qui incombent à la malhonnêteté atavique de certains résidents…
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 472
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Jonction - 27 Kepler 1505 TUP

Messagede Brise de Feu Matinal le Mar 21 Avr 2015 12:39

Brise était impressionné par l'esprit de corps de l'équipage du Songe. Même chez les TpT cet esprit autrefois un des plus puissant qui existait s'était étiolé peu à peu sous l'influence multiXenode l'univers.
Cela dit Brise étant un spécimen pour le moins hors normes quant aux standards de sa race, il n'avait pas vraiment vécu cette fraternité autrement qu'avec d'autres décalés toute espèce confondue.

Aussi il fut agréablement surprit par la prise de position de ses chefs qui le soutenaient. Evidemment cela ne rendrait pas la geulante et la punition de retour au vaisseau mais cela rendait la suite à venir bien allégée.

Brise ne pensait pas quoi rajouter, la position de la chef était déjà établie avant même le début de l'interrogatoire.
Il s'agissait simplement d'établir s'il n'y avait pas de circonstances aggravantes.
Avatar de l’utilisateur
Brise de Feu Matinal
 
Messages: 256
Inscription: Mar 24 Fév 2015 11:44
Localisation: New Caledonia

PrécédenteSuivante

Retourner vers Jonction


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron