Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Modérateur: MdJ

Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede MdJ le Lun 21 Déc 2015 00:40

Hors RolePlay :
Nous venons de


Théo se cala dans son siège antigrav, levant une main vers sa nuque pour la masser doucement.

Douze jours. Ca faisait douze jours qu’ils avaient quitté Masters.

Il jeta un coup d’œil aux voyants de la console holographique et se connecta via son plot vertébral aux systèmes de bord. Tout était normal, désespérément normal. Ils flottaient en espace profond, à des années lumières de la moindre étoile. Ils dérivaient dans le grand néant, à peine éclairés par des rares photons provenant de soleil lointains.

Les seuls éveillés à bord étaient lui et Bruhuk. Il se connecta au système de surveillance interne. Le Ballik était en train de vérifier que la marchandise était bien arrimée. Les caisses d’armes s’alignaient dans la cale, empilées avec soin, verrouillées magnétiquement à la structure du pont. Tout était là : ils avaient trouvé comme promis au point de rendez-vous l’ensemble de l’armement qui les attendait sagement emballé dans une immense bâche mimétique.

Tous les autres dormaient. Ce n’était pas tant que c’était épuisant : c’était répétitif et fastidieux. Ils avaient entrepris sur les indications de Kald de se lancer dans un programme d’exploration systématique du secteur de prospection. Pour chercher quoi ? C’était le grand mystère, mais c’était de toute évidence suffisamment discret pour ne pas avoir été détecté par aucune expédition déjà faite dans le secteur.

L’excitation des premiers jours avaient laissé place à l’ennui, aux espoirs déçus, aux déceptions.

Ils faisaient des micro-sauts dans le T.L. de quelques semaines lumières, émergeaient, calculaient avec soin leur position dans l’espace normal et ensuite c’était l’attente : Kald collectaient, analysait les données optiques, hertzienne, gravitationnelles parfois pendant plusieurs heures, avant de déclarer qu’ils devaient de nouveau faire un saut … De temps en temps il fallait se détourner pour aller voir de plus prêt un écho, une anomalie. Et à chaque fois c’était la déception : fragment métallique moderne provenant d’un varlet de passage, reste d’une antenne météorologique abandonnée depuis longtemps mais sans rapport avec la flotte perdue, simple écho fantôme, météorite dérivant dans l’espace. Rien. Rien jour après jour.

La réserve d’antimatère diminuait doucement, d’ici deux jours il faudrait renter à Masters : ça leur laissait encore 10% de marge de sécurité pour un vol direct et ils avaient décidé ne de pas descendre en dessous de ce seuil.

Chacun s’était occupé comme il avait voulu : entrainement au combat, maintenance poussée de systèmes de bord faits par Brise, nettoyage complet. Inventaire. Remise en charge des armes. Vérification des protocoles de sécurité. Mais le temps semblait maintenant s’étirer : ils étaient loin de tout, loin de toute ligne commerciale et n’avaient pas croisé le moindre navire depuis qu’ils prospectaient.

Théo soupira, ne parvenant pas à chasser la raideur de sa nuque. Il se demandait s’il ne devrait pas passer voir Dom. Il était presque certain que ce dernier classerait sa gêne dans la catégorie psychosomatique et lui donnerait une poudre de perlimpinpin sous une forme pharmaceutique avancée. Il se leva et alla au distributeur de boisson. Son doigt hésitait sur la forme de caféine à ingérer quand la voix tranquille de Kald résonna sur la passerelle : Monsieur Calderon ? Je crois que vous devriez réveiller tout l’équipage : je pense avoir trouvé quelque chose d’hautement atypique.

*****************************************************************************************************************************************

Il fallut moins de 20 mns pour que tout l’équipage se retrouve sur la petite passerelle, se serrant et se servant des consoles verrouillées pour poser une fesse paresseuse.

Certains baillaient encore, ou consommaient leur dose de sulfate de cuivre pour tenter de se réveiller.

Madame, messieurs, nad, je crois avoir isolé un artéfact intéressant à 128 jours lumière de notre position.


L’holo-projecteur diffusa une image du secteur galactique et zooma en direction de leur position. Une petite sphère jaune signalait leur position. L’image, au grossissement presque maximum se décala légèrement … sur rien. Rien ? Non pas tout à fait. Au centre de la zone ils finirent par deviner une anomalie. Certaines étoiles semblaient masquées … Kald, avec une mise en scène digne d’un bonimenteur de foire, précisa l’image : un masque sphérique noir masquait les étoiles. C’était furtif, presque imperceptible, mais c’était bien là.

Rogue … fût le mot qui vint spontanément à l’esprit de Théo et qui franchit ses lèvres sans qu’il n’en ait vraiment conscience.

Ce chuchotement tomba néanmoins dans l’oreille électronique de Kald : Oui monsieur Calderon, c’est bien un des noms que l’on donne à des planètes nomades, expulsées de leur orbite par des phénomènes cataclysmiques ou lors de le la mort de leur étoile. Celle-ci a un diamètre moyen de 10.925 km et un albédo extrêmement faible, la rendant presque invisible.

Une image néanmoins apparue : celle d’une sphère grise, presque noire, couverte de cratères immenses et parcourue de crevasses profondes.

Cette projection est purement informatique, à partir d’éléments fragmentaires que j’ai put percevoir. L’objet spatial ne dégage aucune énergie, et aucun rayonnement électromagnétique. Il n’a aucun satellite et dérive dans l’espace à une vitesse constante de 800 km/secondes. Je n’ai noté aucune balise active à sa surface et nous sommes trop loin pour que je puisse détecter en visuel des traces de campement ou de d’installation minière.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2872
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Brise de Feu Matinal le Lun 21 Déc 2015 07:45

Si le voyage se passait ennuyeusement pour les organiques, il n'en était pas de même pour un -"."- pure race (si tenté qu'il puisse y avoir des métisses...)
Les TpT sont conçu comme des robots insensibles à la tâche aussi fastidieuse soit elle mais sans les inconvénients de surchauffe ou de bug... En théorie.
D'un autre côté leurs 3 cerveaux de carbone fonctionnant en symbiose leur assure une double critique et contre critique permanente jusqu'au statut quo.
De fait BFM s'occupait de l'entretien trivial et répétitif avec la même assiduité que les problèmes plus épineux

Par ailleurs Il avait soumis une première ébauche de faux transpondeur. Loin d'être terminé cela prenait forme mine de rien. Mais quant à savoir si le projet était toujours d'actualité..?
En attendant l'avis de Zelda, il poursuivait son bricolage de mini drone volant à cerveau droid muni d'un oeil caméra multifonctions un communicateur et mini batterie NT6.

Il avait aussi envoyé un message à Dom l'incitant à fouiller sa cabine, excabine de l'humaine rouquine à la recherche d'indice.
Dans le cas où il serait d'accord Brise se ferait un plaisir de le faire personnellement.
Avatar de l’utilisateur
Brise de Feu Matinal
 
Messages: 252
Inscription: Mar 24 Fév 2015 11:44
Localisation: New Caledonia

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Brise de Feu Matinal le Lun 21 Déc 2015 07:49

Lorsque Kald fit ressembler tout le monde, Brise fut comme les autres ébahi par cette nouveauté rarrissime, voir unique presque un trou noir mais... En planète.
Il avait hâte de la voir en vrai et d'y trimballer sa bulle à lsa surface
Avatar de l’utilisateur
Brise de Feu Matinal
 
Messages: 252
Inscription: Mar 24 Fév 2015 11:44
Localisation: New Caledonia

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Dom le Mar 22 Déc 2015 00:00

En voyant la représentation Holo de la planete, il murmura:

"un voyageur solitaire perdu dans l'obscur"

Cela ne lui disait rien qu'y vaille. S'il y avait une vie native dans ce cailloux oublié des divinités de l'espace, elle aura dû s'adapter aux pires conditions que l'univers avait à offrir. Ce genre de bestiole est en général avide de chair fraiche, horrible a regarder, complétement étrangère à toutes notions de diplomatie et... ...terriblement coriace.
Il se souvint de la phrase d'un techno à propos d'un organisme semblable que son groupe d'intervention avait eu toutes les peines du monde à descendre et à ramener au labo du régiment : "j'admire sa pureté, un survivant qui n'est pas souillé par la conscience, le remord ou les illusions de la moralité".... Il frisonna, il aurait préféré que Kald ait trouvé la presence d'installations, au moins les pirates et autres adeptes de la flibuste ne tentent pas de vous bouffer tout cru!

"Je descend là-bas armé, je sais pas ce qui s'y trouve, ni même si c'est ce que nous cherchons mais Jones était quelqu'un de prévoyant, s'il avait besoin de flingues c'est qu'il y a du danger"
Avatar de l’utilisateur
Dom
 
Messages: 80
Inscription: Mer 23 Sep 2015 22:43

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Jim Highway le Mar 22 Déc 2015 22:26

Jim regardait le minuscule petit point qu'avait représenté Kald. Il soupira, il avait passer les dernier jours à démonter et remonter l'ensemble de ce que contenait l'armurerie, pas un micro fragment de poussière quantique ne lui avait échappé.

"Ah enfin un peu d'action j'espère."
Avatar de l’utilisateur
Jim Highway
 
Messages: 253
Inscription: Lun 11 Nov 2013 22:48

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Theo Calderon le Mer 23 Déc 2015 09:54

Théo Calderon esquissa un sourire :

"Bon, soit nous avons de la chance, c'est le noyau résiduel d'une ancienne géante gazeuse dont l'atmosphère a été vaporisée quand son étoile tutélaire a explosé en supernova, et on a un diamant de la taille d'une planète qui se cache sous cette croute de régolite. Soit nous n'avons pas de chance, et c'est juste un tas de cailloux, regorgeant de métaux rares et de minerais radio-actifs, mais qu'il faut creuser comme des taupes. Pour autant que ce soit bien de cet objet que Jimmy a extrait les matières premières qu'il a revendu à Monsieur Djé Rico de la Otepom."

Il était vrai que le Grand Univers débordait de vie et que celle-ci pouvait s'adapter à toutes sortes d'environnements, même les plus hostiles. Mais si un caillou mort comme celui-ci, dérivant dans le vide glacé depuis des temps immémoriaux, abritait une forme de faune autochtone, l'absence d'énergie devait l'avoir rendue particulièrement apathique, et le plus vif de ses représentants était sans doute plus lent qu'un limassol neurasthénique.

"Il n'y a rien non plus sur les canaux hypercoms, a priori. Jimmy avait bien dissimulé sa découverte. Je préconise malgré tout un saut de puce dans le TL à la limite de portée des senseurs actifs, suivi d'une approche prudente."
Dernière édition par Theo Calderon le Mer 23 Déc 2015 13:34, édité 1 fois.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 511
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Brise de Feu Matinal le Mer 23 Déc 2015 12:28

Brise tiquât brutalement sur le mot "radioactif". Ses cerveau entrèrent en frénésie pour harcèler Theo.
radioactivité. Planète nouvelle
Matériaux radioactifs prospection
TpT. Mauvais radioactivité

Du fermier son elevage
dur est le labeur
Pour decouvrir du mauvais
Avatar de l’utilisateur
Brise de Feu Matinal
 
Messages: 252
Inscription: Mar 24 Fév 2015 11:44
Localisation: New Caledonia

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Theo Calderon le Mer 23 Déc 2015 21:42

Théo essaya tant bien que mal de calmer le méthanien :

Rogue / flotte / vide
Le minerai / rayonne / mort
Surface / émet / néant


Dans l'espace file un globe noir
Solitaire et mort
Demi-vies d'atomes enfuies
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 511
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede MdJ le Jeu 24 Déc 2015 00:43

Hors RolePlay :
Pas de réaction de Zelda, les fêtes de fin d'année sont là. ;-) Bon j'enchaîne et on fera un rétro pédalage si Zelda a une objection.


Theo Calderon a écrit:"Il n'y a rien non plus sur les canaux hypercoms, a priori. Jimmy avait bien dissimulé sa découverte. Je préconise malgré tout un saut de puce dans le TL à la limite de portée des senseurs actifs, suivi d'une approche prudente."


Il en fût fait ainsi. Un court saut fit tourbillonner leurs sens avant que l'émersion ne les ramène dans un univers désolé et monochrome. Kald Les fit attendre quelques poignées de seconde avant de leur demander un nouveau saut : il souhaitait examiner sous tous ses angles leur objectif et sa vitesse de rotation était faible, de l'ordre d'une révolution en soixante douze jours. Enfin ils 'immobilisèrent.

La planète vagabonde était encore loin, à plusieurs dizaines de minutes lumières, totalement invisible à travers les baies de la passerelle.

Chacun était retourné à son poste, mais l'on avait décidé de diffuser sur le circuit interne du Songe l'ensemble des images et des échanges afin que chacun puisse du fond de la salle des machines ou de l'infirmerie suivre ce qui ce passait.

Kald attendit ce qui était une éternité pour une intelligence artificielle : quatre minutes de silence ... Alors que Théo s'éclaircissait la gorge, s'apprêtant à demander ce qu'il se passait, Kald l'avait interrompu : un peu de patience monsieur Calderon; j'analyse.

Une poignée de seconde plus tard il reprit : Désolé, j'essayais d'analyser les images et de les améliorer. Voici mes conclusions.

Une nouvelle projection holographique se déploya devant eux. Elle était infiniment plus précise que la première. L'image dévoila une sphère profondément marquée par les cratères météoriques, par de profondes failles et canyons. le gouffre le plus profond faisait environ 100 km de profondeur et le sommet le plus élevé 18 km.

Il s'agit d'une planète de classe K, couverte sur l'ensemble de sa surface de couche de poussière de carbone sans doute accumulée au cours de sa longue errance. Il semble qu'elle dérive depuis une temps que j'estime à 2,4 milliards d'années plus ou moins 20 %. Elle a dut au cours de cette errance croiser plusieurs systèmes solaires et avoir été bombardé par plusieurs corps étrangers pendant cette traversée. Il précisa : des corps naturels en première analyse.



Plusieurs agrandissements apparurent sur la projection.

J'ai découvert plusieurs emplacements à la surface qui semblent avoir accueillis récemment des équipements de sondage ou d'imagerie géologique. Ces équipements ne sont plus en place. Par ailleurs il y a une faille, une des plus profondes située non loin du tropique sud, qui semble avoir été le siège d'un camp organisé. Des traces d'atterrissage sont encore visible à proximité. Néanmoins un éboulement s'est produit dans la faille, ensevelissant toute trace de celui-ci. J'estime à plus de 60% la probabilité que cet éboulement ait été provoqué par des charges explosives.

Aucune trace de sources d'énergie ou d'émission sur quelque fréquence que ce soit n'a été détecté.


Il s'interrompit.

Je tiens à préciser que ces traces sont extrêmement discrètes : une analyse basique, standard, n'aurait aucune chance de découvrir ces traces.

Enfin une analyse par supra-onde à résonnance magnétique laisse à penser que cette planète est rocheuse, totalement éteinte et stérile. Son taux de métaux rares semble de 80 % inférieur au seuil de rentabilité recommandé par la hanse.

Néanmoins la plupart de ces éléments devront être confirmés par des prélèvements sur site.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2872
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Concession spatiale - 14 Laplace 1505 TUP

Messagede Zelda Zonk le Ven 25 Déc 2015 13:46

La tentation de se poser était forte... Mais la prudence était de mise...

Des traces de prospections avaient été repérés par Kald, ainsi que ceux d'un ancien campement... Des traces si tenues qu'elles seraient passées inaperçues pour un ordinateur quelconque, qui en outre aurait classé l'astre errant comme "non rentable"...

Tout avait disparu ! "On" s'était donné beaucoup de mal pour effacer les traces de Jones... Mais qui était ce "On" ? Jones était le "propriétaire" légal de ce Monde mort... Il avait fuit cet endroit et était mort de ses blessures... Alors, qui ? L'équipage ? ... Peut-être ! Mais, c'étaient visiblement de gars réglos... Alors, cette Diaz Kola ? Zelda senti son sang bouillir... Elle croisa les bras sous sa poitrine et fixa la projection holographique... La planète noire s'effaça pour laisser place à un visage grimaçant...

oO(Elle est là... Je la sens ! Cette Jézabel...)

Préparons nous pour une reconnaissance ! On prend la bulle pour un survol et atterrir au plus près... Mr Highway ! Equipement de combat complet pour tout le monde, y compris pour ceux qui restent à bord... Sir Spoutkin ! En approche lente pour une mise en orbite basse... Kald, détecteurs au maximum... Théo, Jimmy, Dom ! retrouvons nous à la bulle... Spoutkin, vous avez le commandement ! Si le site est clean, vous ferez atterrir le Songe et nous installerons le campement...


Zelda attendit, comme à chaque fois, les commentaires et suggestions de ses compagnons...
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Suivante

Retourner vers Masters


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron