Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Modérateur: MdJ

Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede MdJ le Sam 23 Jan 2016 11:23

Hors RolePlay :
nous venons de


Ils s'engagèrent donc dans le labyrinthe que constituait les sous sols de la planète errante tout juste rebaptisée par Spoutkin. Il traversèrent plusieurs salles, empruntant des couloirs dans lesquels ont aurait put faire passer de front une vingtaine de varlets comme le leur.

Les lieux qu'ils traversaient restaient mystérieux quant à leur rôle, mais cela se prêtait assez bien à des lieux de stockage ou des hangars à navire. Mais malgré leurs efforts ils ne purent relever aucun marquage, aucune installation technique ... pas de gaine d'aération à ce niveau, pas de source lumineuse visible, pas de sas entre les pièces ... c'était étrange et dérangeant, car très éloignée des habitudes architecturales des peuples de l'Empire.

Enfin ils parvinrent au "sas" donnant vers l'extérieur de la planète, sas enterré sous les 50 km de scories et de roc. Le dit sas avait lui aussi des dimensions considérable : circulaire d'un diamètre de 3 km il donnait sur une salle cubique dont l'arête avait deux fois cette taille. Une salle d'un seul tenant sans pilier.

Mais c'est là qu'ils trouvèrent leur première trace de technologie de familiarité : entourant le sas qui s'ouvrait en iris des bulbes renfermaient ce que Kald identifia comme des projecteurs antigrav de très forte puissance. Un rapide calcul permis à l'IA du bord d'affirmer qu'il y a avait une probabilité de 92 % que ces projecteurs servent à dégager les 50 km de terre obstruant et dissimulant le sas pour libérer celui-ci et ouvrir un passage vers la surface. Soucieux d'exactitude il estima aussi qu'il y avait 80 % de chance pour que ces projecteurs puissent aussi servir de grappin magnétique pour guider ou capturer des navire ou objets spatiaux vers la salle où ils se trouvaient.

Sur la paroi qui faisait face au grand sas extérieur se trouvait une série de sas plus petits, à peine un kilomètre de diamètre chacun, au nombre total de 9 qui selon les capteurs du trisonar donnaient sur des couloirs s'enfonçant au cœur de la planète ... un de ces sas semblait plus clair que les autres. Et pour cause : il semblait avoir été manipulé assez récemment pour que la poussière qui s'y était déposée en ait été en partie chassée.

Enfin et cela les avait alarmé dans un premier temps, il y avait des constructions familières dans la grande pièce : des affuts d'armes lourdes typique de l'armée Impériale pour les spécialistes de l'armement qui se trouvaient à bord. Les affuts au nombre de 24, situés à proximité des sas, intérieurs et extérieurs, étaient vides de tout armement, abandonnés.

Alors qu'ils se posaient à proximité du grand sas, à proximité d'un des affuts les mécaniciens jetaient un coup d'œil ou de capteur optique sur les variations d'alimentation ne notaient rien de remarquable de ce coté là, mais par contre quand ils s'approchèrent des sas ils découvrirent les porteuses des modules de commande de ceux-ci. Le protocole de communication était indubitablement impérial et militaire.

Hors RolePlay :
A vous. Et désolé du retard pour les posts cette semaine, très très occupé et jamais chez moi avant 22h30.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2860
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede Zelda Zonk le Sam 23 Jan 2016 23:57

MdJ a écrit:Un rapide calcul permis à l'IA du bord d'affirmer qu'il y a avait une probabilité de 92 % que ces projecteurs servent à dégager les 50 km de terre obstruant et dissimulant le sas pour libérer celui-ci et ouvrir un passage vers la surface. Soucieux d'exactitude il estima aussi qu'il y avait 80 % de chance pour que ces projecteurs puissent aussi servir de grappin magnétique pour guider ou capturer des navire ou objets spatiaux

Voila qui pourra nous servir de "sortie de secoure" ! dit Zelda avec enthousiasme... Mais, y a t-il moyen de nous y connecter, de les activer ?

MdJ a écrit:un de ces sas semblait plus clair que les autres. Et pour cause : il semblait avoir été manipulé assez récemment pour que la poussière qui s'y était déposée en ait été en partie chassée.

Bingo... Ce tunnel est assez large pour le Songe... Ser Spoutkin, à vous l'honneur. C'est presque une invitation !

MdJ a écrit:des affuts d'armes lourdes typique de l'armée Impériale pour les spécialistes de l'armement qui se trouvaient à bord. Les affuts au nombre de 24, situés à proximité des sas, intérieurs et extérieurs, étaient vides de tout armement, abandonnés.

De quelle époque date les affuts d'armes ? Je ne suis pas une spécialiste... Sont-ils récents, datent-ils de l'époque de l'Empereur Paul l'Immuable ?
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 456
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede Brise de Feu Matinal le Dim 24 Jan 2016 09:48

Hors RolePlay :
Jones ball... la couille de Jones :P


Brise bossait toujours sur son drone dès qu'il pouvait. Lors de ses quarts il s'appliquait aux tâches habituelles, bien que répétitives il ne tenait compte d'un quelconque ennui de par sa race.
De ses 3 cerveaux, 2 s'occupaient de la tâche en cours ce qui était bien suffisant voir même excessif pour la surveillance et l'entretient courant. Mais selon l'ordre des priorités il réservait quand même 2 cerveaux à cette activité contractuelle.

D'un autre côté, le dernier cerveau travaillait à fond sur le programme de mise en autonomie du petit droîd qu'il baptisera Nonono. Référence à son numéro zéro (ndlr et à albator bien sûr :D )
Sans toucher à la partie conscience, il adapte plutôt les diverses options embarquées à leur utilisation pure et réfléchie dans le cadre de ses futures missions.
Il est temps que Nonono vole de ses propres ailes, aboutissement de quelques temps de fabriquation, et d'années de recherches et prototypes de toutes sortes dans le sens d'en fabriquer un personnel et... secret sans les immatriculations obligatoires de ceux achetés dans le commerce et donc pas de déclarations afférentes.
Il réserva un des tiroirs de son costume de survie pour y loger confortablement Nonono avec pièces et batteries de rechange, de même qu'un socle de connexion
Avatar de l’utilisateur
Brise de Feu Matinal
 
Messages: 244
Inscription: Mar 24 Fév 2015 11:44
Localisation: New Caledonia

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede MdJ le Lun 25 Jan 2016 00:29

Zelda Zonk a écrit: ... Mais, y a t-il moyen de nous y connecter, de les activer ?
...
De quelle époque date les affuts d'armes ? Je ne suis pas une spécialiste... Sont-ils récents, datent-ils de l'époque de l'Empereur Paul l'Immuable ?


A ces deux questions ce fût Kald qui brûla la politesse aux experts de matériel militaire du bord, qui avaient reconnu pour ce qu'ils étaient les affûts.

Oui commandante, ces affûts sont typiques du règne de l'empereur Padishah auquel à succédé Paul L'immuable : sa base en étoile et sa composition en plastacier massif a été remplacée dans les forces Impériales par des matériaux plus légers en structure fractale et par une forme plus arrondie lors de la réforme et l'unification militaro-industrielle de 10670.

Par ailleurs tout indique que les sas, ses émetteurs et les affuts sont reliés à la grille d'alimentation qui draine de manière passive les emissions et les rayonnements magnétiques. Je pense que cette grille peut être inversée pour alimenter tous ces équipements, mais ce n'est pas le cas pour l'instant et je ne sais d'où est piloté cette grille.

Les sas intérieurs disposent d'une réserve d'énergie suffisante pour être ouvert ou fermé une dizaine de fois avant de devoir être rechargés. Par ailleurs je vous confirme que le protocole de communication qu'utilisent ces équipements est Impérial, un ancien code militaire utilisé par les Scorpionautes. Ce code est aujourd'hui déclassifié et j'en possède les clefs.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2860
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede Jim Highway le Lun 25 Jan 2016 14:57

Kald a écrit:Les sas intérieurs disposent d'une réserve d'énergie suffisante pour être ouvert ou fermé une dizaine de fois avant de devoir être rechargés. Par ailleurs je vous confirme que le protocole de communication qu'utilisent ces équipements est Impérial, un ancien code militaire utilisé par les Scorpionautes. Ce code est aujourd'hui déclassifié et j'en possède les clefs.


Kald, est ce qu'en extrapolant à partir de la déperdition énergétique tu peux nous dire a combien de temps remonte le fait que les réserves énergétiques des portes soient pleine? Et de quand date la déclassification du code?
Avatar de l’utilisateur
Jim Highway
 
Messages: 250
Inscription: Lun 11 Nov 2013 22:48

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede MdJ le Lun 25 Jan 2016 16:24

Jim Highway a écrit:Kald, est ce qu'en extrapolant à partir de la déperdition énergétique tu peux nous dire a combien de temps remonte le fait que les réserves énergétiques des portes soient pleine? Et de quand date la déclassification du code?


J'estime que la dernière charge est intervenue dans un espace de temps située entre 2 semaines et 2 ans. Quant au code il a été déclassifié il y a 818 ans monsieur Highway.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2860
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede Zelda Zonk le Mer 27 Jan 2016 22:04

D'une voix douce et calme
Ouvre le sas, Kald... Spoutkin c'est à vous !

Zelda s'installa à la place du second pilote et commença à scanner méticuleusement les environs. Elle lança une routine de scan radio sur les antiques fréquences impériales... Puis, elle s'évertua à dresser une cartographie des lieux...

On garde les yeux et les oreilles grands ouverts !
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 456
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede MdJ le Jeu 28 Jan 2016 23:30

Le sas s'ouvrit en iris dans le plus grand silence, vide spatial oblige, découvrant le couloir qui plongeait ver les centre de la planète. Ils s'engagèrent à puissance réduite dans celui-ci, guettant, observant ... Le lieu était désert. C'était étrange, comme si on avait construit cette chose et qu'on ne l'avait pas terminé : pas de trace de vie ou d'installation permettant celle-ci. Des salles de stockage, des pièces de contrôle plus petite dont tout équipement technologie était absent ... sur leurs scanner trisonar ils suivaient la cartographie que Kald dessinait au fur et à mesure de leur lente descente.

Ils parvinrent à d'autres salles, d'autres couloirs qui formaient un dédale qu'une colonie de fourmis de Tagriss n'aurait pas reniée. Mais leur guide était les sas les plus propres, ceux qui avaient été activés récemment. Ils continuaient leur descente.

1000 Km sous la surface : ils firent une pause pour changer les équipes et pour prendre le temps d'observer une installation industrielle à la limite de leur scanners : c'était un réacteur nucléaire automatisé, un engin NT4 ou NT5 vu sa compacité. Il était totalement à l'arrêt, ses barres de combustibles isolés par des champs de stase ... Brise observa un long moment l'architecture de celui-ci et parvint à une conclusion : ce n'était pas le travail de la loge et ça ne ressemblait à rien de ce qu'il connaissait. Hummmm ? Dom observa d'un peut plus prés la salle qui abritait le réacteur : là ! il demanda un agrandissement. Dans les sas qui menaient au réacteur il y avait des silos furtifs très difficilement détectable : ça ressemblait diablement à des tourelles automatisées à laser lourd mark IV. Il en avait vu lors de son service : des saletés qui se désoccultaient au dernier moment pour surprendre leur adversaire. Par contre le champs d'occultation devait être un peu défaillant ou d'un modèle ancien : normalement il n'y avait aucune chance de les repérer avec un simple tr-sonard de bord.

Ils décidèrent* de laisser cela de coté et continuèrent à suivre les traces du lapin blanc : toujours plus profond cela les entrainait.

Spoutkin qui lisait les relevés nota que plus ils s'enfonçaient plus les installations semblaient alimentées régulièrement.

Un changement majeur se produisit à 1300 km de profondeur : ils pénétrèrent dans un sas, qui ne semblait pas se distinguer des autres, le sas extérieur se referma et Théo perçu sur sa console un brusque pic d'énergie. Chacun à bord eut un pincement au cœur, mais n'eut pas le temps de s'inquiéter : les capteur percevaient que l'on injectait du gaz à l'intérieur du sas : azote, oxygène, quelques gaz rares et le tout se stabilisa à 1,02 bar : des conditions parfaitement adaptées à la vie humaine. La température s'afficha : il faisait froid, -15 °, mais ce n'était pas insurmontable.

Le second sas s'ouvrit dévoilant de nouveaux couloirs, mais les pièces qu'ils croisaient semblaient plus petites. Ca ressemblait à des installation environnementales, serres hydroponiques, bassin de recyclage d'eau, et ce qui pouvaient ressembler à des quartiers de logement : des petites salles alignées. Néanmoins les capteurs leur indiquait que tout cela était vide, abandonnés, sans la trace de la moindre vie : les bassins et les salles hydroponiques étaient vides de tout végétaux ou eau.

Hors RolePlay :
*si vous décidez autrement je fait un rétro-pédalage
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2860
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede Theo Calderon le Ven 29 Jan 2016 11:11

Théo Calderon gardait le silence depuis plusieurs minutes, contemplant le fantastique environnement dans lequel le Songe d'Aran s'enfonçait, cette Moria des légendes antédiluviennes, mais à l'échelle d'une planète entière. Il ne voulait pas en perdre une miette. Ce fut lorsqu'ils pénétrèrent dans l'espace atmosphérisé qu'il se décida à vocaliser les pensées qu'il faisait tourner dans sa tête depuis un moment déjà :

"Nous avons suivi les traces laissées jusqu'à maintenant par le précédent passage du Songe, a priori, avec Jimmy dans le rôle du rongeur aux grandes oreilles et au pelage immaculé. Mais vraisemblablement, le Vieux Jones n'avait guère d'hésitation lorsqu'il est passé par ici. De deux choses l'une : il a suivi les mêmes traces que nous, ce qui pourrait signifier qu'il existe encore une population autochtone qui fait usage de ces sas et de cet habitat souterrain. Ou bien il avait un plan précis de ce labyrinthe planétaire, ou bien un guide, ou les deux... Kald, peux-tu lancer une nouvelle recherche dans les données archéologiques de Dame Diaz Kola et déterminer s'il y est fait mention de ce lieu, peut-être même sous forme de légende ? J'aimerai bien savoir si nous nous trouvons dans un avant-poste établi sur ordre de l'Empereur Padisha XIV ou de sa soeur Alia, ou bien dans une base de repli cachée par Paul l'Immuable."
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 508
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Jones Ball - 19 Laplace 1505 TUP

Messagede Zelda Zonk le Sam 30 Jan 2016 22:43

Cet endroit me donne la chair de poule... J'ai de plus en plus l'impression d'être dans une tombe.

Zelda frémit légèrement, bien que la température de la passerelle fusse soigneusement régulée et répondait aux conditions optimales de confort.

Je me demande où s'est retranchée la population de ces cavernes d'acier... Car j'en suis persuadée, il y a forcement une population... Jones n'aurait pas acheté 30.000 tenues de combats et toutes la panoplie juste pour le plaisir... Alors, où sont-ils ?

Zelda prit une décision...

Jim, lance un appel radio en boucle sur toutes les fréquences de l'ancien Empire, en Interlingua... On diffuse également sur les hauts parleurs extérieurs..."Ici la Capitaine Zelda Zonk, et l'équipage du Songe d'Aran, Navire Corsaire Impérial en mission d'exploration. Nos intentions sont pacifiques. Nous souhaitons prendre contact avec ceux ou celles écouterons ce message. Je répète..."

Zelda se leva pour se concocter un jus de Metacoff brulant...
On reste à l'écoute sur toutes les fréquences... Brise, ton OeilVolant est-il prêt à reprendre du service... J'aimerai qu'il visite les environs, qu'il fouine un peut partout... C'est possible ? Pendant ce temps, on continu d'avancer tant que l'on peut manœuvrer...
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 456
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Suivante

Retourner vers Masters


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron