L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

la Toile, l'administration, la vie quotidienne

L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Schattenbogen le Mer 29 Oct 2014 12:05

En ce qui concerne l'Admintek, j'avoue que j'ai un faible pour l'idée d'en faire une guilde.
> On aurait nos six guildes, d'autant que l'Admintek est déjà présente dans le background.
> On introduirait dans le concret l'importance de l'Admintek qui est bien plus grande que ce que les règles veulent faire ressortir.
> Le fait que peu/pas de joueurs ne la choisisse ne signifie pas qu'elle ne vaut pas la peine d'être développée. Le côté intéressant ou non dépendant en fait du champ d'activité de l'Admintek (une nouvelle d'Asimov sur l'importance de savoir manipuler l'appareil administratif me vient à l'esprit).

Police Impériale (Justice)
Qui s'occupe des délits civils à l'échelle impériale ? Ce n'est jamais une bonne idée de laisser ce genre de choses à une force militaire.
Qui s'occupe de faire appliquer une décision de justice impériale ?
S'il existe des crimes impériaux, il y a des pénitenciers pour ce genre de crimes, qui s'en occupe ?
Un profil d'agent de loi, que ce soit un enquêteur en civil ou un agent en uniforme.

Recensement (Recensement)
L'Admintek gère une énorme masse d'informations qui demande à être vérifiée, validée, contrôlée, voire subir des contrôles internes pour éviter une manipulation de celle-ci.
C'est un rouage important qui permet d'avoir autant des statistiques et de prévisions aussi fiables que possible, comme d'avoir un retour permanent sur l'état d'esprit de la population (cf. RG français).
C'est un champ très vaste et une occupation parfaite pour une personne à l'esprit aventureuse (assez proche d'un roman de Vance où le héros commence comme contrôleur des règles d'hygiène).
Un profil d'enquêteur, moins orienté combat et plus orienté technique et recueil d’informations.

Projets Impériaux (Projets, Travaux)
Que ce soit des chantiers de construction à l'échelle d'une planète ou la colonisation d'un secteur, un programme d'enseignement à l'échelle de l'Empire, un programme d'urgence parce qu'un soleil va tourner en Nova, il y a des projets qui demandent non seulement la coopération de toutes les guildes, mais aussi la coordination et la vérification de ceux-ci.
Plutôt un profil de leader/négociateur doublé de compétences techniques.

Éducation (Éducation)
Comme la Justice, l'Éducation est d'abord du domaine des gouvernements locaux.
Mais comme la Justice, l'Éducation à l'échelle galactique est indispensable à créer une cohérence de l'Empire.
Que ce soit des professeurs itinérants qui échange des cours contre des poules ou des titulaires d'Universités Impériales (fondées et financées par l'Empire), je pense qu'il y a là de la place pour des aventuriers avec une formation un rien plus académiques. Sans parler des chercheurs qui bénéficient de bourses impériales de recherche dans des domaines non couverts par la Loge Tekno (si cela existe, cela dépend de l'étendue des compétences Tekno, notamment dans les sciences "humaines").
En corrélation à cela, il y a tout le domaine artistique, qui même s'il n'est pas forcément compris par tout un chacun, joue un rôle essentiel à l'élaboration d'une culture impériale.

Administration (Administration)
La partie la moins intéressante pour un joueur, ce n'est pas loin d'être aussi fermé aux joueurs que peut l'être la Propulsion Lehouine chez les Navyborgs, d'autant que les Admins résidant à Prima ne sortiront que rarement de chez eux.

Finance (Finance)
Les plus craints, les plus maudits, les plus détestés. Peut-être pour cela que l'entrainement au combat fait partie de leurs cursus de base.
Si l'aspect le plus visible de ce département est de s'assurer l'entrée des recettes impériales, leurs tâches sont bien plus diverses que cela : ils gèrent les finances de l'Empire, ce sont eux qui sont en charge de la création de valeurs réelles ou virtuelles à l'échelle impériale, stockent et surveillent les valeurs impériales, ils coopèrent avec le département de Justice en suivant les traces de toute forme de richesse pouvant être liés à un délit, ils sont chargés de toute affaire relative à de la contrefaçon de crédits impériaux.
Des enquêteurs spécialisés dans l'analyse de données.
Dernière édition par Schattenbogen le Mer 29 Oct 2014 14:51, édité 3 fois.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Theo Calderon le Mer 29 Oct 2014 13:13

Tout celà me plait beaucoup

Ne peut-on pas y ajouter les Douanes Impériales ?

Schattenbogen a écrit:La partie la moins intéressante pour un joueur, ce n'est pas loin d'être aussi fermé aux joueurs que peut l'être la Propulsion Lehouine chez les Navyborgs, d'autant que les Admins résidant à Prima ne sortiront que rarement de chez eux.

C'est la raison pour laquelle à mon humble avis, la Section Lehouine doit être mentionnée dans le background comme une branche "à part", mais doit être remplacée par autre chose dans les choix de carrières avancées. J'aime bien l'idée de "Méchanaute", les spécialistes des APU, AMP et autres formecs de combat. Une Section qui serait fortement liée à l'Armée, et qui comme les Pressyborgs, ne serait pas orientée vers la navigation spatiale.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Schattenbogen le Mer 29 Oct 2014 13:37

J'ai hésité pour les douanes, mais la Division Nova de l'Armée s'occupe à la fois de la piraterie, de la contrebande et des secours spatiaux. L'équivalent de "Garde-Côtes" en somme.
Aux US, c'est une branche militaire qui n'est pas sous le contrôle des Forces Armées (actuellement Homeland Security, avant cela Transports et avant encore le Trésor), mais qui devient partie des Forces Armées en cas de guerre.
Pour ma part, ça me dérange pas trop de laisser cela à l'Armée en se disant que c'est une branche armée un rien plus "civile" (décontractée) que les autres (et ne dites jamais aux US que les Cost-Guards se la coulent douce, les militaires de toutes les branches vous feraient la leçon). Ça permet aussi à certains personnages de choisir l'Armée même s'ils n'ont pas une vocation militariste.

Pour l'Admintek, je me demande si la branche administration ne pourrait pas être appelée "Alpha", parce qu'en fin de compte, c'est ce qu'elle fait : gérer "Alpha" (et de là une tradition d'appeler les autres branches par des noms de lettres grecques ou autres ?).

Administration > Alpha > A
Culture > Prométhée > Pi > P
Finance > Métis > > Mu > M
Justice > Eunomie > Espilon > E
Recensement > Thémis > Thêta > T
Travaux > Hérakles > Êta > H

Par tradition, les membres de l'Admintek se réfèrent à une section : "Section A", "Section E", ...
"Un Admintek est aussi surnommé "amphet" parce qu'il ne se repose jamais".


J'aime l'idée de jouer sur une ambiguïté aux sujets de l'Admintek : d'une part, ses membres sont mal considérés, vu comme des comptables grisâtres, des empêcheurs de tourner en rond, de ronds-de-cuirs tatillons, d'autre part ce sont eux qui huilent quotidiennement les rouages de la machine sans laquelle l'Empire ne pourrait pas tourner.
Et je n'aime pas trop le nom d'"Admintekno". C'est lourd et "tekno" devrait être réservé à la "Loge Tekno".
"Admins", Alphans", "Serviteurs" ???
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Theo Calderon le Mer 29 Oct 2014 15:43

J'aime bien

On peut trouver des synergies entre Admintek et autres Guildes : la Section Finances avec le Consortium des Banques de la Hanse, par exemple. Cette section est la Police Economique Impériale dont il est fait mention à un moment dans l'Encyclopédie. Et les Récupérateurs décrits qui sont sensés manier l'arachnopistol en feraient partie.

Dans la partie Justice, il faut aussi intégrer les Fidèles Légistes.

Pour la dénomination, Admin me va bien.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede MdJ le Mer 29 Oct 2014 23:23

Pourquoi pas.

Les libr'ab de cette guilde seraient des fidèles juristes, des conseillers fiscaux ...

Mais deux points me gênent aux entournures.

D'un : Est-ce que ça ne risque pas de faire double emploi avec certaines carrières de marchand ?

De deux : à quoi ça sert ? Notre expérience prouve que le rôle de marchands est difficile à tenir, voir à combler autour d'une table, qu'elle soit virtuelle ou réelle. Le rôle préféré est généralement celui de Navyborg (vers l'infini et au delà), suivi de prés par celui de soldat (bourrin un jour, bourrin toujours), avec ensuite à égalité les Technos et les prêtres ... viennent ensuite les marchands.

En résumé, comment imaginer une aventure qui puisse faire de ces personnages des acteurs de premier plan ? "Contrôle fiscale sur perdito luz" ... "procès d'un androïde qui rêvait de moutons électriques ?" Hummm ... pas certain que ça intéresse grand monde.

Du point de vue de la construction intellectuelle, c'est bien entendu intéressant. Mais Est-ce jouable ?
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede MdJ le Jeu 30 Oct 2014 00:17

En ce qui concerne la "police" sous cette dénomination se cache de multiples réalités.

De mon point de vue chaque guilde dispose en son sein de ses services de contrôle, de régulation, de sa police interne, habilité par délégation de de l'autorité impériale à certaines missions spécifiques : prévôté militaire, psypol, service de régulation boursier de la hanse, commission d'étique de la loge ... Bref, les guildes font le ménage en leur sein.

En dehors de ces missions spécifique la police à savoir les services chargés d'assurer la sécurité, d'enquêter sur les délits et les crimes, de collecter des preuves, d'arrêter les auteurs et les détenir en attendant leur jugement, peuvent prendre des formes multiples : service de sécurité corporatiste dans des colonies minière de la hanse, miliciens municipaux dans la mégalopole d'Ouz la rayonnante (NT4), hatani dans des mondes tout juste sorties du moyen âge, gendarmerie galactique dans les mondes troublés ou les nouvelles colonies ... Leur seul point commun est d'accomplir une mission de service publique par délégation du pouvoir Impérial.

Car ne nous y trompons pas : l'Empereur assure la sécurité, est le garant de l'équité et détenteur des pouvoirs de justice. Les multiples institutions qui assurent ces missions ne le font que par délégation de ce pouvoir impérial. L'Empereur est la source du pouvoir et le sommet de l'état, seul détenteur des pouvoir de police et de justice. La justice est rendue en son nom, les arrestations se font en son nom. Même si les institutions sont profondément démocratiques, même si les organismes sont représentatifs de leurs membres, l'Empire n'est pas une république.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Schattenbogen le Jeu 30 Oct 2014 00:29

Je répondrais plus longuement à ces intéressantes remarques, je me permets juste de mettre ci-dessous l'état un peu plus formel de mes réflexions :

Mais l’Admintek n’est pas que cela. Elle est le bras excécutif de l’Empire, celui qui veille à l’application des lois Impériales et donc de la volonté de l’Empereur. Pour le meilleur et pour le pire, cela dépend de ce que vous avez fait ou oublié de faire.

La Section A, ou « Alpha », est entièrement dédiée au fonctionnement de la mémoire Alpha, que ce soit directement en résidant à Prima ou que ce soit sur les mondes de l’Empire en transmettant l’ensemble des données requises.

La Section E, ou « Epsilon », regroupe l’ensemble de l’appareil judiciaire impérial. La « Police Impériale » habilitée à enquêter sur des crimes commis à l’échelle de l’Empire, petits ou grands pourvu qu’ils dépassent la juridiction locale, en collaboration avec la Division Nova ou encore les forces de police locales auxquelles elle peut apporter son aide technique, la « Justice Impériale » qui juge les crimes impériaux et gère l’ensemble des balises diplomatiques et des adminicules juridiques affiliés, les « Exécuteurs Impériaux » qui se chargent d’appliquer les sentences, que ce soit des séances de thérapies ou des peines d’emprisonnement en sécurité maximale.

La Section H, ou « Êta », est celle des grands travaux à l’échelle de l’Empire. Que ce soit pour revitaliser une planète suite à quelque erreur industrielle, l’évacuation d’urgence d’un système parce qu’un soleil est sur le point de se transformer en Nova, la gestion logistique d’une expédition vers la Galaxie d’Andromède ou tout autre accomplissement demandant la mobilisation de ressources à l’échelle de l’Empire. C’est pourquoi elle est habituée à coopérer avec l’ensemble des autres guildes ou pouvoirs locaux.

La Section M, ou « Mu » est la plus méprisée, la plus détestée, la plus crainte des section de l’Admintek. Elle gère les finances impériales et à ce titre, c’est elle qui récolte les impôts, taxes et amendes impériales. Mais elle veille aussi aux dépenses de l’Empire, gère les trésors et possessions impériales et collabore avec la Section E ou d’autres forces de l’ordre dès qu’il y a un délit financier ou que ses compétences sont requises pour pister et neutraliser des criminels.

La Section P, ou « Pi » est celle qui promeut l’Art et l’Éducation, au sens large du terme, à travers l’Empire. Elle subventionne artistes, cirques itinérants, exposition et festivals, de même qu’elle est responsable de l’ensemble des collections impériales. Elle gère des universités et des programmes de recherche dans les domaines qui ne sont pas ceux de la Loge Tekno, telles les sciences humaines, tout comme elle compte dans ses ranges des professeurs itinérants sur des mondes de basse technologie qui échange nourriture et abri pour la nuit en échange d’un peu de connaissance. Ses spécialistes sont également habilité à intervenir en n’importe quel lieu où des civilisations nouvelles sont découvertes, que celles-ci soient mortes ou encore vivantes, pour étudier celles-ci, au grand dam des promoteurs qui voient leurs travaux arrêtés durant ce temps.

La Section T, ou « Thêta », est la section la plus discrète, celle dont les agents se confondent la plupart du temps avec la population locale. C’est elle qui veille au recensement des habitants et des informations dans l’Empire, qui est la source d’innombrables rapports qui seront traités par la Section A, mais c’est aussi elle qui vérifie la validité des informations contenues dans les Archives Impériales. Elle emploie des Êtres de tous milieux, de toute condition, et s’intéresse à tout, jusqu’aux détails qui semblent pourtant insignifiants. Ces mêmes agents sont souvent détachés auprès des autres sections, voire des autres guildes, en tant que correspondant au fait des coutumes locales et des dernières rumeurs.

Si les rumeurs veulent que leurs traditions remontent aux origines l’humanité, mais cela ne se remarque guère dans leur organisation faite de rigueur toute logique et de leurs vêtements essentiellement utilitaires dont la seule décoration est la lettre dorée symbolisant leur section d’appartenance.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Schattenbogen le Jeu 30 Oct 2014 11:28

(préparer une longue réponse et se la voir effacée parce que déconnecté automatiquement ...)

Bien entendu que c'est une construction intellectuelle, mais pour ma part, c'est un rien mon plaisir de MJ.
(Aussi pour cela que j'apprécie les échanges sur ce site)

Je suis en train de mettre en forme le contenu de l'Encyclopédie pour mon adaptation personnelle à Wushu (usage strictement privé pour moi et quelques éventuels futurs joueurs) et en relisant la description des guildes et de la structure de l'Empire, j'ai ressenti un certain vide.

Les guildes sont un constituant de l'Empire, mais à bien y regarder, elles seraient le constituant de n'importe quel système.
Elles n'ont pas de réelles obligations de servir l'Empire, si ce n'est que les affaires vont mieux dans un système stable que dans le chaos et l'anarchie. Mais quoi qu'il en soit, et même si le motto officiel est "Pour l'Empereur, l'Empire et ma guilde", il manque à mes yeux une structure réellement dédiée à l'Empire. Les guildes, tout en étant actuellement fidèles à l'Empereur ont une autre priorité initiale : assurer la survie et l'expansion d'elle-même.
L'insistance mise sur la fidélité de l'Armée et le légalisme des Navyborgs a une raison d'être.

Ce quelque chose existe en fait, c'est l'Admintek, mais elle est à la fois très importante au fonctionnement de l'Empire et reléguée dans un coin, probablement parce liée à une image de fonctionnaire insignifiant.
Je trouve cela dommage.

Est-ce qu'il y a recoupement entre des pouvoirs que je pourrais donner à l'Admintek et les guildes ?
Oui, bien entendu, et c'est à mes yeux une bonne chose.
Diviser pour régner est une règle qui est tout aussi valable dans l'Empire, d'où la structure des guildes, et les conflits de juridiction sont aussi une source intéressante de scènes de scénario.
Mais là où les spécialistes des guildes sont liés aux intérêts de leur guilde, le crédo de l'Admintek est "Les Empereurs passent, l'Empire reste". Sans l'Empire, pas d'Admintek, et si certaines fonctions peuvent se recouper, la motivation n'est pas exactement la même.

L'existence des guildes permet aux joueurs de créer des personnages dont le champ d'action est la galaxie.
Mais de fait, l'existence des guildes, parce que diviser c'est régner, implique aussi que chaque champ d'action est limité.
Si on prend la police, celle-ci peut avoir une juridiction illimitée mais locale ou globale mais avec de des limitations liées au champ d'action de la guilde. Il n'existe donc aucun équivalent d'un "FBI".

Les guildes "habituelles" pratiquent un pouvoir délégué par l'Empereur et limité à leurs champs de compétences, l'Admintek est le bras direct du pouvoir impérial, limité par les champs de compétences spécifiques des guildes.
De manière plus générale, il n'existe aucun organisme de vérification de ce que font les guildes et du respect qu'on les guildes de l'ordre impérial et je ne pense pas que l'Empire soit naïf au point de penser que l'auto-régulation suffit.
De plus, en raison d'une approche un rien différente, l'Admintek est plus orientée à la coopération inter-guildes que ne pourrait l'être des guildes qui par la force des choses, sont obligés à tenir compte des intérêts particuliers qu'ils représentent (ce qui ne veut pas dire qu'à force d'être indispensable l'Admintek n'attrape pas la grosse tête, mais là, les guildes se feront un plaisir pour lui rappeler sa place).
Dernier point, en intégrant l'Admintek dans le système des guildes, on intègre aussi l'Admintek dans la structure du pouvoir sans pour autant changer celui-ci ou ajouter une nouvelle couche.

Connaissant certains de mes joueurs potentiels (et surtout de mes joueuses, elles sont souvent un rien plus compliquées avec moi), j'aurais de la peine à placer certaines de leurs affinités en matière de stéréotypes.
Je vois pas trop où placer un professeur d'université spécialisé dans l'anthropologie, ni un artiste itinérant à l'échelle galactique, si la préoccupation principale de ceux-ci n'est pas le commerce de leurs compétences.

Du point de vue des carrières de joueurs, toutes ne sont pas forcément viables ou recommandables, mais c'est aussi le cas dans les autre guildes, et de toute manière, j'aime offrir un système de carrières qui implicitement donne aux joueurs un rôle social. Héritage de Warhammer JDR (1ère édition), certaines carrières ne semblent pas utiles pour des aventuriers, mais en passant pas celles-ci, les personnages ont un vrai rôle social et ne se contentent pas d'être des psychopates maniaco-dépressifs dont il faut se méfier.
J'ai des joueurs qui commenceraient volontiers comme """bête""" comptable du service Finance de l'Admintek avant de devenir des enquêtes spécialisés dans les manipulations financières (tendance Mentat) et qui se feraient un plaisir d'épingler certains affiliés de la Hanse ...

Difficile de placer un marchand dans un groupe d'aventuriers ? Ils font comment pour rentabiliser au mieux leurs aventures ?
(PS1 : Adepte du remplacement de la table des "Rencontres Aléatoires" par la table des "Taxations Aléatoires" dans tout environnement civilisé)
(PS2 : Et grand adepte de WHJDRF 1ère édition ... "Mort sur le Reik", c'est un peu le genre de vie des aventuriers dans EG, non ?)

De toute manière, comme j'aime m'assurer que chaque personnage ait son quart d'heure de gloire, je m'arrange toujours pour adapter mes aventures, ou tout au moins certaines scènes, en fonction du style des personnages.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Theo Calderon le Ven 31 Oct 2014 11:50

Schattenbogen a écrit:Difficile de placer un marchand dans un groupe d'aventuriers ? Ils font comment pour rentabiliser au mieux leurs aventures ?
(PS1 : Adepte du remplacement de la table des "Rencontres Aléatoires" par la table des "Taxations Aléatoires" dans tout environnement civilisé)
(PS2 : Et grand adepte de WHJDRF 1ère édition ... "Mort sur le Reik", c'est un peu le genre de vie des aventuriers dans EG, non ?)

Nous n'avons pas dit que c'était difficile de placer un marchand dans un groupe d'aventuriers... Mais que l'intérêt ludique d'un test de "Marché" ou d'"Industrie" était relativement limité. Et même sur un forum, nous avons constaté que les scènes d'emplettes aux magasins généraux de l'astroport ou à la boutique duty-free du Lehouine ne devaient pas trop s'éterniser sous peine de lasser le reste du groupe... Par ici, le Marchand est plutôt le porte-parole et le négociateur (qui a dit barde ?) et la partie commerciale est plutôt réduite à la portion congrue. Sans doute aussi en réaction à la folie spéculative des marchés financiers IRL, à laquelle nous essayons d'échapper ici en nous racontant des calembredaines... ;)

Sinon, je connais Warhammer de nom mais je n'ai jamais joué, et donc Mort sur le Reik ne m'évoque rien d'autre qu'un nom de campagne vu dans des Casus Belli il y a un quart de siècle. J'ai bon ?
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: L'Admintek (issu de "Pouvoir Central")

Messagede Schattenbogen le Ven 31 Oct 2014 14:20

Pour MsR, tu as tout bon.
La campagne commence lorsque les héros trouvent une barge abandonnée dont ils prennent possession et qu'ils peuvent utiliser pour naviguer sur le Reik (Rhin).
Il leur est parfaitement possible de faire du commerce en transportant des denrées (voire en les achetant et en les revendant) ou des passagers, d'autant que les taxes d'accostage ne sont pas données.

Cela dit, pour le marchand, c'est souvent sa fonction et c'est bien ainsi. C'est le style qu'il apporte qui m'importe.
Le marchand aura généralement des points de vue un rien différent du prêtre qui peut aussi avoir ce genre de fonction.

"Ca va nous rapporter quoi ?" dit-il en dégainant son ordinateur de poche.
"Mollo sur les munitions, on va dépasser nos frais généraux" tandis qu'il inscrit soigneusement les munitions utilisés. (si, si, j'ai eu une joueuse ainsi)
"Sérieux les mecs, qui a accepté de se faire payer avec 10 tonnes d'artisanat Lucanien ?" suivi de "OK, mais ce sera 40% de commissions" ... "10% c'est mon dernier mot" ... "allez quoi, soyez sympas, 3%".
"La moitié du royaume et la main de la princesse ? Euh ... je peux pas avoir un contrat d'exclusivité plutôt ?"


(J'aime beaucoup la série des AAA Ace de R. Sheckley).

Et bon, quoi de mieux qu'un marchand pour vérifier la validité d'un contrat de mercenaires avec plein de clauses en tout petits, petits, petits caractères.
Parce que pour ce que j'en ai compris, un chasseur de primes, un mercenaire, un pilot de course professionnel, c'est plutôt affilié à la Hanse vu que c'est une activité économique.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Suivante

Retourner vers L'empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron