La vie quotidienne

la Toile, l'administration, la vie quotidienne

Re: La vie quotidienne

Messagede Bruhuk le Mar 12 Nov 2013 10:43

euh c'était un brin d'humour à la sauce syndicaliste :jokercouleur:
le sage a dit le pardon est divin, mais ne paie pas une pizza plein tarif si elle a trois minutes de retard
Avatar de l’utilisateur
Bruhuk
 
Messages: 328
Inscription: Lun 11 Mar 2013 13:35
Localisation: bagneux 92

Re: La vie quotidienne

Messagede Khrys le Sam 16 Nov 2013 14:35

Bruhuk a écrit:euh c'était un brin d'humour à la sauce syndicaliste :jokercouleur:

oui, forcement, vu de notre XXI° siecle, ca fait bizzare, mais le niveau de vie très élevés des mondes de l'Empire permet cela...
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: La vie quotidienne

Messagede Schattenbogen le Mer 15 Oct 2014 10:57

Un sujet un rien délicat.

L'Empire est un vaste agglomérat de diversités, certaines qui nous sont familières, d'autres qui sont à venir.

Je pense que l'idée que les gens doivent travailler pour trouver un sens à leur vie est largement faux, issu d'une manière de penser qui nous est spécifique.

Dans les sociétés de chasseurs/cueilleurs, les heures de travail journalières se compte sur une main au maximum. En effet, ces sociétés dites primitives n'ont pas toute une infrastructure à entretenir et travaillent beaucoup moins que les sociétés dites plus évoluées. Beaucoup de loisirs donc, même s'ils sont très simples.

Dans les sociétés agricoles pré-industrielles, les besoins en production de nourriture sont tels et la marge de manœuvres si faible en raison de l'augmentation de population et de sa spécialisation, que le travail devient synonyme d'esclavage, de peine, de douleur. Ne dites jamais à un NT2 que le travail c'est bien, il ne rêve que d'un monde où il sera libéré de ce fléau, à moins bien entendu de faire partie d'une élite de clercs, de nobles et de guerriers dont les heures de travail se comptent une fois de plus sur les doigts d'une main.
Dans les sociétés industrielles, la situation n'a pas tellement changé, si ce n'est que l'élite comprend maintenant également tout ceux liés à la production de bien et au commerce.

En NT6, sans travail il n'y aurait plus rien ?
Imaginons une vie faite d'études volontaires, de loisirs et de voyages.
C'est ce qu'aujourd'hui une partie relativement privilégiée de la population fait au moins pendant une dizaine d'années de leur vie (18 ans plus études universitaires, soit un bon 20% de sa vie active) et franchement, je suis pas certain que ce soit si désagréable. J'en connais pas mal qui serait prêt à continuer s'ils pouvaient, d'autant que tant qu'ils ont la forme, les retraités mènent une vie assez similaire.
De plus, une bonne partie actuelle de la population consacre environ 10% de son temps aux voyages, et au moins 10% de la semaine à ses loisirs. Sans parler des artistes (au sens large, inclure les artisans dedans) pour qui leur œuvre n'est pas du travail, mais un mode de vie et des parents (ouais, pas oublier la reproduction non plus).
Même aujourd'hui, dans nos sociétés, combien de gens s'ils le pouvaient ne travailleraient qu'à mi-temps (soit 20 heures/semaine) sans aucun problème existentiel ?
La compétition existe toujours, que ce soit être le meilleur dans un domaine d'études, le meilleur dans un loisir ou la recherche de nouvelles expériences.

En NT6 pratiquant la distribution des richesses, aucun citoyen n'a besoin de travailler pour vivre dans un luxe raisonnable lui permettant de mener sa vie comme il l'entend. Cela dit, il y aura toujours des gens qui voudront plus et qui feront tout pour avoir plus, et il y a toujours de la place pour des sapiens dans des travaux à forte valeur ajoutée.
Et pour ceux qui rêvent d'aventures, il y a toujours les Guildes Impériales ...

Au passage, une technologie NT6 ne signifie pas non plus que l'on pratique une distribution équitable de la richesse.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: La vie quotidienne

Messagede Theo Calderon le Mer 15 Oct 2014 14:01

Peut-être la citoyenneté impériale donne-t-elle automatiquement droit à un revenu universel permettant à tout à chacun de vivre décemment (un connapt modeste en banlieue, de quoi payer ses dépenses quotidiennes de nourriture, l'accès aux transports en commun, et quelques menus à côté comme l'abonnement à l'Infosphère locale), que l'on peut ensuite complémenter si et comme on le souhaite : activité salariée, commerciale, artistique, etc...
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: La vie quotidienne

Messagede Schattenbogen le Mer 15 Oct 2014 16:26

D'autres case possibles, sous d'autres formes de gouvernance.

On peut considérer que le logement, les soins, l'éducation, le transport, la nourriture et les loisirs, sont considérés comme un droit pour chaque citoyen et accessible sans restriction sur la présentation d'une simple carte de citoyenneté permet d'y accéder.

On peut considérer que chaque citoyen est actionnaire de l'état et qu'il reçoit un dividende.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: La vie quotidienne

Messagede Manchu, le Fu le Mer 15 Oct 2014 18:18

Bonnes analyses !
Avatar de l’utilisateur
Manchu, le Fu
 
Messages: 227
Inscription: Jeu 10 Fév 2011 20:39

Re: La vie quotidienne

Messagede Schattenbogen le Mer 15 Oct 2014 18:38

Exemple un rien plus concret.

Imaginons que vous vouliez ouvrir un bar à thèmes.
Vous signalez votre projet et les instances gouvernantes vous indiqueront une liste de lieux qui justement manque de ce genre de divertissement.
Si vous avez accepté l'un de ces lieux, les travaux d'aménagement seront à la charge du gouvernement, de plus celui-ci vous versera un bonus supplémentaire pour services à la communauté. Rien ne vous oblige à accepter l'un de ces endroits, mais en ce cas, tout sera à votre charge.
Dans tous les cas, les matières premières seront gratuites, au pro-rata de la fréquentation du lieu.

Faire du rendement ne sera donc pas votre souci.
Ce qui va être votre souci, c'est de vous faire un nom, une réputation, c'est de devenir un endroit où les gens aient envie de venir. Premièrement pour justifier votre utilité publique, mais surtout parce que dans un monde où l'argent à moins de valeur, la réputation, la célébrité devient quelque chose de plus précieux.
Somme toute, tous les Youtubeurs ne sont pas professionnels, mais ils gagnent quelque chose en échange de ce qu'ils offrent, non ?
D'autant que si la plupart des fournitures sont gratuites, il est fort probable que si vous désirez des denrées fort rares d'autres planètes, il vous faille soit les acheter, soit être assez reconnu pour qu'on ait intérêt à s'associer à votre réputation en vous les fournissant.

Pas tellement plus difficile d'avoir du personnel non plus.
Parce que des gens voudront faire l'expérience un certain temps, parce que certains voudront être reconnu comme de grands chefs ou maître en cocktails, parce que c'est fun d'être barman ...
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: La vie quotidienne

Messagede Schattenbogen le Jeu 16 Oct 2014 09:42

Dernier petit truc :
"Oui, mais si les choses sont gratuites, où est-ce se place la limite de ce à quoi les gens ont le droit ?"

Les choses sont gratuites parce que les ressources et les moyens de production ne sont pas limités comme elle le sont dans notre système.
Actuellement, nous vivions dans une économie de rationnement.
Dans une technologie NT6, entre les ressources abondantes et peu chères fournies par exemple par les ceintures d’astéroïdes/nuages de Oort et l'extraction faite par des robots, on peut considérer que le rationnement est moins présent, ou tout du moins qu'il s'est déplacé sur des substances très rares/très difficiles à extraire.

Cela ne signifie pas que tout est disponible tout de suite.
Plus quelque chose est rare et/ou a de la valeur, plus longtemps il faudra pour pouvoir l'obtenir en tenant compte du fait que les moyens de production sont essentiellement dévolus aux choses courantes et qu'il faut plus de ressources pour obtenir quelque chose de rare.

Donc, pour les personnages, la question n'est plus "combien", mais "quand".
Dans un cas comme dans l'autre, fournir des ressources complémentaires (sous forme matérielle ou d'argent) facilitera l'acquisition.
Dernière édition par Schattenbogen le Jeu 16 Oct 2014 10:20, édité 1 fois.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: La vie quotidienne

Messagede Theo Calderon le Jeu 16 Oct 2014 10:03

C'est le modèle d'économie "post-scarcity" (post-pénurie ? post-rareté ?) que l'on trouve dans les univers transhumanistes situés "après la singularité" (quoi que cette expression signifie...). Un jeu comme Eclipse Phase ajoute la réputation réelle (dans le monde physique) et virtuelle (sur les réseaux sociaux de la Toile) pour déterminer la facilité avec laquelle un individu peut accéder aux produits dont il a besoin. Ca rejoint ce que tu disais précédemment sur le citoyen impérial qui veut ouvrir un bar.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: La vie quotidienne

Messagede MdJ le Ven 17 Oct 2014 00:01

La vie quotidienne d'un citoyen impérial variera profondément en fonction du lieu ou il vit.

Certains besoins sont de toute façon garantis par la couronnes, devenant des droits, financés ou assurés par les guildes : le droit à l'éducation, à la sécurité, à l'accès à la justice, à la santé, au logement, à l'accès aux réseaux de communications et d'information planétaire, à la liberté de pensée et d'expression ...

Mais ces droits sont parfois dispensés en fonction des conditions de vie et des moyens planétaires de manière fort différente au sein de l'Empire.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron