La chasse sur Nan-Chay

Où les gens ont l'air bien prévenants...

La chasse sur Nan-Chay

Messagede Sémi Déhèmette le Lun 6 Oct 2008 21:04

Petit rappel des faits :

Monsieur Daykard, Mââââdame, Kolène Espéréro et Sémirande sont partis pour tuer une sorte de chauve-souris géante apparemment assez dangereuse, nommée Chaflou ou chafrou, ou ... enfin bref :evil:

"Madame" a fort curieusement demandé à monsieur Daykard de protéger Sémirande, lui enjoignant de les laisser se débrouiller, elle et monsieur Kolène Espéréro.

Deux groupes se sont créés. Madame et Kolène Espéréro sont partis en avant dans les bois débusquer et tuer la bête. Ils ont laissé Mademoiselle Sémirande Chalmak et le détective en arrière. Ce dernier, pris d'un besoin naturel, laissa Sémi s'éloigner un peu en avant. Ce n'était pas plus imprudent que cela, le bête étant signalée plus haut dans la colline. Alors qu'il s'en revenait, il fut agressé par trois silhouettes munies de camouflages actifs. Il en étourdit une, fut blessé par les deux autres qui possédaient des fusils gauss :shock: (cela dit, ce n'étaient pas des foudres de guerre).

Dans sa fuite, il tomba sur une bestiole épouvantablement agressive qui l'allait manger tout cru, mais qu'il parvint à neutraliser avec son arme non léthale (très efficace). Les deux autres allaient l'achever quand ...
=====================================================================================================
De son côté, monsieur Khaadaric, garde champêtre stagiaire, revenait d'une patrouille de nuit sur son aéromob qui, quoique vénérable, pouvait encore vous donner de belles chamades ... Sur un appel de ses collègues, il se détourna pour chasser d'éventuels braconniers (le plus souvent des mineurs en RTT :) ). S'approchant d'une trouée suspecte dans la canopée, il se fit tirer dessus par un laser lourd, répliqua et tua son assaillant.

Entendant du vacarme et des cris à quelques distances, il s'approcha, entendit la Bête crier sa clameur de mort et intervint pour sauver un type en fâcheuse posture. Ce faisant, il avait eu le temps d'apercevoir un cinquième larron franchir un monticule, sans avoir eu le temps de s'en occuper.
====================================================================================================
Monsieur Daykard avait tourné de l'oeil :cry:
Monsieur Khaadaric avait à ses pieds :
- un Chaflou paralysé et ligoté par une munition d'arachnopistol comme il n'en avait jamais vue. De la très haute technologie, manifestement.
- Un gus en ceinture de vol et tenue camouflage actif qui, non content d'avoir pris un coup d'étourdisseur, s'était payé un arbre.
- Une nénette qui achevait de brûler, petite poupée noirâtre. Tel était l'effet d'une décharge de laser à pleine puissance.
- Un autre, paralysé lui aussi, et qui dans son inconscience gardait un air vaguement méprisant.
- leur adversaire, en sang, évanoui.

Le Garde Champêtre avait morflé, lui aussi.
====================================================================================================
Koikifont ?
Sémi Déhèmette
 

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede khaadaric le Lun 6 Oct 2008 21:49

"Je ne suis pas médecin mais vue la blessure du mec que je viens de sauver, s'il sert les dents il devrait pouvoir s'en sortir...j'ai vu pire lors de séance d'entrainement " Pensa Khaadaric Orkalys.
Je lui colle une claque ou deux pour voir s'il revient à lui. ( dire qu'a l'armée, le sergent nous pincé fortement lorsqu'on tourné de l'oeil....)
Suivant l'endroit ou il saigne, s'il ne revient pas à lui ( si c'est abondant et pas à la tête ) je lui fais un garrot.
J'ai mal, tu parles, se faire allumer par un débutant au fusil gauss, mais ce qui me fait vraiment mal au bide, c'est ce café qui m'attend et qui refroidi....
Un pseudo braconnier à réussi a se planquer et il va surement revenir, en tout cas, c'est ce que je ferais, aucun pote tombé au combat ne sera laissé sur le champ.
Il faut que je sécurise cette endroit.
Je désarmes nos joyeux "braconniers " ( les fous, me laisser un fusil gauss, une ceinture de vol... :twisted: ), je m'empares de ce joli arachnopistol, et inspectant rapidement les lieux, met en sécurité ce pauvre type qui a servi de jeux dans ce qui me semble être une chasse à l'homme.
Je préviens les autorités locales, en leur faisant un état des lieux de la situation puis je m'écartes de la zone, afin d'accueillir avec "joie" ce dernier braconnier, un bon coup d'arachnopistol devrait le calmer.
Ensuite, ce sera temps de les faire parler...
Et dire qu'en plus, il y a un choflon sur le carreau, encore long un rapport à faire.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede Sémi Déhèmette le Lun 6 Oct 2008 22:05

khaadaric Orkalys a écrit:Je lui colle une claque ou deux pour voir s'il revient à lui.
A mon humble avis, tu vas avoir une surprise :lol:

khaadaric Orkalys a écrit:Suivant l'endroit ou il saigne, s'il ne revient pas à lui ( si c'est abondant et pas à la tête ) je lui fais un garrot.
Mollet droit, assez abondant. Deux aiguilles au moins. Le muscle est déchiqueté car ces saloperies étaient à expansion.

khaadaric Orkalys a écrit:( les fous, me laisser un fusil gauss, une ceinture de vol... :twisted: ),
Deux fusils Gauss, deux ceintures de vol, quatre boîtes de munitions, et plein plein plein de petit matériel sympatoche :twisted: :twisted:

khaadaric Orkalys a écrit:je m'empares de ce joli arachnopistol,
Euh, celui-, il est au "pauvre type qui a servi de jeux dans ce qui me semble être une chasse à l'homme."Quand à l'arachno, il est effectivement superbe. Trois canons. Il reste trois arachnobilles, et on peut s'en servier en étourdisseur, paralyseur, arachno, ou deux à la fois, ou les trois à la fois. Du beau matos.

khaadaric Orkalys a écrit:Je préviens les autorités locales, en leur faisant un état des lieux de la situation
Tu appelles la police, donc. EUX, ils semblent percuter.

khaadaric Orkalys a écrit:Cette fois puis je m'écartes de la zone, afin d'accueillir avec "joie" ce dernier braconnier, un bon coup d'arachnopistol devrait le calmer.
Eh bien non ...

Un cri de femme retentis derrière la butte. Un cri déchirant, un cri de panique. Le hurlement d'une femme terrifiée.

Que fait le Garde Champêtre ?
Sémi Déhèmette
 

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede khaadaric le Lun 6 Oct 2008 22:46

Décidement, tout le monde se ligue contre mon café matinal !!!

Arme au poing, j'actives la ceinture de vol ( merci les gars, je me voyais mal courir dans mon état) pour me diriger vers les cris...
J'espère que c'est pas un choflon qui a trouvé un nouveau casse croute.
Des que j'ai cette femme en visuel, je lui crie :
"CALMEZ VOUS !!!, au nom de l'Empire, je suis le garde champetre de cette foret, avancez vers moi doucement et vous serez sous ma protection, obtemperé de suite, c'est un ordre Madame et surtout pas de geste vif "
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede Sémi Déhèmette le Lun 6 Oct 2008 23:08

[Et c'est encore : non ! :roll: ]
Pauvre, pauvre, pauvre Khaadaric Orkalys ... Il ne s'attendait certes pas à ce qu'il vit.

Une femme, grande, blonde, visage d'aristocrate, vêtue comme les gus paralysés ou qui finissaient de brûler, se battait contre une autre femme, une petite nénette ronde mais pas enveloppée, dont le corps était noir ! Noir comme la suie, comme le fin fond du vide ... La noiraude était manifestement blessée, et perdait pas mal de sang. Son bras droit n'était qu'une plaie, et pendait, inutile.

Et pourtant c'était la blonde avait le dessous. La brune avait réussi on ne savait comment à mettre l'autre épaules au sol, à lui coincer le bras gauche entre sa cuisse et sa jambe droites. De sa main gauche, elle tenait un couteau, qui s'approchait de la gorge de la blonde, dont la main droite refermée sur le poignet de son adversaire ne parvenait pas à stopper l'avance.
"Pitié, madame, pitié, je ne le ferai plus" pleurait la blonde.

Le couteau de la noiraude était en silex taillé. Son visage faisait peur à voir.

Que fait le Garde Champêtre ?
Sémi Déhèmette
 

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede khaadaric le Lun 6 Oct 2008 23:55

Pas le temps de réfléchir, je met le pistolet en mode étourdisseur et tire sur la brune (heu oui oui, même si elle est de dos...) aucun meurtre ne sera commis en ma présence, cette décharge l'empêchera de faire une bêtise mais ne l'a tuera pas, (en théorie, sauf en cas de mauvaise chute sur un caillou. :? :? )
je passe ensuite l'arme sur les trois modes et tire sur la blonde.
Comme le dit mon père, " une bonne claque sur le museau et après tu causes.".
"Bon avec tout se monde a trimbaler et interroger, je peux faire une croix définitive sur mon café, va falloir que je me "détendes" sur l'un d'eux...."
Il est temps de désarmer ce beau monde car femme ou pas, elles ont l'air toutes les deux dangereuses encore que la blonde est pas prête de broncher.
Des que la dame brune reprend ses esprits, elle fera connaissance avec " KO ".
" Ma p'tite dame dont je ne connais pas encore le nom, je suis le Lieutenant Khaadaric Orkalys et aussi le garde champêtre de cette foret et a partir de maintenant, vous êtes vous aussi en état d'arrestation, j'ai besoin de faire le point. J'ai 2 morts sur les bras, j'ai 3 tueurs dont cette femme en attente d'interrogatoire :twisted: , j'ai un type blessé qui apparemment était un " touriste " soit disant seul et vous. Donc soit je vous refroidi au nom de l'Empire, vu le bordel qu'il y a dans ma foret, ça passera inaperçu, soit vous obéissez à mes ordres et vous me suivez en portant cette femme, on va voir si l'autre type qui pisse le sang comme une fil....(petit blanc confus..), bref on va voir s'il est toujours en vie. Ah oui, j'allais oublier, ne vous avisez plus de menacer une personne en ma présence ou je vous aère le cerveau, tout est clair ou je vous répète mes ordres??"
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 7 Oct 2008 05:39

Khaadaric Orkalys a écrit:Pas le temps de réfléchir, je met le pistolet en mode étourdisseur et tire sur la brune (heu oui oui, même si elle est de dos...) aucun meurtre ne sera commis en ma présence, cette décharge l'empêchera de faire une bêtise mais ne l'a tuera pas, (en théorie, sauf en cas de mauvaise chute sur un caillou. :? :? )
Pouf ! Morphée ... La brune tombe sur la blonde, qui commence à se dégager maladroitement.

Khaadaric Orkalys a écrit:je passe ensuite l'arme sur les trois modes et tire sur la blonde.
"Merci, oh merci je ..." re-Pouf ! Mais la semi intelligence du vecteur de la toile d'araignée décelant deux corps enlacés, elle les ligote toutes deux, l'une à l'autre. C'est meugnooooon !

Khaadaric Orkalys a écrit:Il est temps de désarmer ce beau monde car femme ou pas, elles ont l'air toutes les deux dangereuses encore que la blonde est pas prête de broncher.
L'autre non plus d'ailleurs ...

Khaadaric Orkalys a écrit:Des que la dame brune reprend ses esprits, elle fera connaissance avec " KO ".
Qui va faire la connaissance de l'autre :?:

Les choses ne se passent pas tout à fait comme cela.
Comme je l'écrivais plus haut, la brune est théoriquement dans les vapes pour un moment. Elle est ligotée à la blonde. Son bras droit est déchiqueté ; l'os est en esquilles et tu n'as pas besoin d'être toubib pour te rendre compte qu'elle est bonne pour une régénération totale. Bref : pour ce qui est de porter l'autre, tu peux faire une croix :lol: .

Elle ouvre cependant les yeux assez vite, regarde le Garde Champêtre, s'en désintéresse immédiatement et tourne son regard vers le ciel. Khaadaric Orkalys réalise que cette nénette doit avoir un régène de type militaire pour :
- ne pas avoir perdu tout son sang
- avoir pu combattre dans cet état, et avoir le dessus :o
- avoir pu reprendre conscience aussi vite

khaadaric a écrit:" Ma p'tite dame dont je ne connais pas encore le nom, je suis le Lieutenant Khaadaric Orkalys et aussi le garde champêtre de cette foret et a partir de maintenant, vous êtes vous aussi en état d'arrestation, j'ai besoin de faire le point. J'ai 2 morts sur les bras, j'ai 3 tueurs dont cette femme en attente d'interrogatoire :twisted: , j'ai un type blessé qui apparemment était un " touriste " soit disant seul et vous. Donc soit je vous refroidi au nom de l'Empire, vu le bordel qu'il y a dans ma foret, ça passera inaperçu, soit vous obéissez à mes ordres et vous me suivez en portant cette femme, on va voir si l'autre type qui pisse le sang comme une fil....(petit blanc confus..), bref on va voir s'il est toujours en vie. Ah oui, j'allais oublier, ne vous avisez plus de menacer une personne en ma présence ou je vous aère le cerveau, tout est clair ou je vous répète mes ordres??"


Une voix derrière le Garde Champêtre ...
"Paix. Ne tirez pas, ne pointez pas votre arme sur moi." Se retournant, Khaadaric Orkalys voit une autre femme, une brune à peau blanche, en tenue de crapahut discrète, sans autre arme qu'un arc qu'elle est en train de poser au sol."Je suis Constantine Thelmà Norjansk et je chasse un choflon, autorisation n°537 du ... Sémi !" Elle s'était approchée et venait de voir la scène dans son intégralité. Mais en venant plus près elle vit le visage de la blonde et pousa un cri "Birgitta !!! Mais qu'est-ce que cela veut dire ?"

Venant de la mine, la bulle découverte de la police locale stoppa pile au-dessus d'eux, descendit à travers la Canopée et se posa avec aisance au milieu des arbres. La belle, quoiqu'un peu sévère, lieutenant Ursano et deux de ses hommes en descendirent. "Bonjour, Khaadaric. Qu'est-ce que tu nous a pêché là ?"
Sémi Déhèmette
 

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede khaadaric le Mar 7 Oct 2008 19:23

"Lieutenant Ursano, bien mes hommages du matin, c'est toujours un plaisir de vous voir.
Je vous résumes rapidement la situation, je faisais un dernier tour avant de rentrer à la cabane boire mon excellent jus de chaussette, lorsque j'ai repéré une minière. J'ai de suite compris que j'avais affaire à des braconniers, ça devient de plus en plus fréquent ces derniers mois.
Mais j'ai été shooté sur mon aeromob à l'arme lourde,le tireur est mort, un débutant. vous le trouverez un peu plus loin au sud de notre position.
Ensuite, j'ai entendu des pas d'une course poursuite un peu en avant de ma position, lorsque j'ai eu tout le monde en visuel, j'ai ordonné aux deux poursuivants de se rendre. Les inconscients ont ouvert le feu, au fusil gauss les enfoirés!!, j'en ai eu un, j'ai été un peu touché sur le coté et l'autre a été touché par celui qui est la bas, celui qui était poursuivi par ces deux enfoirés, ils l'ont aussi shooté au fusil gauss, il pisse un peu le sang mais il devrait pas crever de suite.
Le pauvre type est tombé sur un choflon, il a cartonné la bête et le type avec cette arme que j'ai réquisitionné de suite ( je lui montre l'arachnopistol). Je me suis dit, la, c'est bon t'as eu ta dose d'adrénaline de bon matin, il est temps de faire venir les secours et rentrer boire le café. Pensez vous donc lieutenant, pas sitôt tirez d'affaire que j'ai entendu ici même des bruits de combats et lorsque je suis arrivé les deux p'tites dames été en train de s'étriper. J'ai pas calculé, il fallait les neutraliser donc j'ai usé de l'arachnopistol, bien que la tentation d'user le fusil gauss fut grande, vous me connaissez un peu, sans mon café, je deviens vite irritable....
Au final, 2 morts dont je ne sais rien, et des blessés et paralysés comme s'il en pleuvait, la pêche miraculeuse si vous préférez.
Mon lieutenant, voici un rapide debriefing de la situation tout sera consigné sur mon rapport. Ici, vous trouverez le matériel assez sophistiqué des braconniers invisibles...
A mon avis, vu la situation, on est en présence de deux groupes de braconniers, les uns chassant un choflon avec une pseudo autorisation, les autres, chassant les chasseurs...
Mon lieutenant, je me tiens à votre disposition si vous souhaitez interroger toutes ces personnes."


Malgré la douleur qui me tiraille, je sors mon calepin noir, mon crayon papier, je souris au lieutenant et lui dit :
" Bon on commence par qui ? j'ai une soif de rat."
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede Sémi Déhèmette le Mer 8 Oct 2008 12:35

[Tonitruante]
"Par ceux qui sont blessés, inconscients ou les deux près d'un animal dangereux attaché avec des liens destinés à une créature de taille humaine, crétin !!!"

Laissant ses deux hommes s'occuper des deux femmes liées l'une à l'autre, ( ce qui incluait, entre autres d'étancher le sang de la noiraude qui pissait toujours de son bras haché menu), elle se mit à courir vers le premier groupe. Madame Norjansk était déjà partie durant le speech, et ils trouvèrent encore un autre type (il s'agissait en fait de Kolène Espéréro) qui achevait le Chaflou, d'un coup de poignard en silex bien placé. La bête avait rapidement repris conscience, et s'était presque libérée de l'arachne.

Madame Norjansk regada les deux inconscients, dit "j'aurais du m'en douter" puis, se tournant vers la poupée noirâtre qui rougeoyait encore, elle l'examina. Plusieurs bijoux étaient encore parfaitement reconnaissables. Impavide, elle passa un appel : "Mon Père ? Commandant ? J'ai un service à vous demander. Empêchez la petite Solène d'approcher de la TriD, et surtout qu'elle ne regarde pas les infos. Sa maman vient d'être tuée. Je vous expliquerai." Elle alla soigner Monsieur Daykard, à qui Kolène Espéréro avait donné les premiers soins.

Le lieutenant Ursano, quand à elle, montrait à KO, qui pour le coup l'était peut-être un peu, que l'autorisation n°537 était bel et bien valable. On voyait les TriD de Madââââme, de Kolène Espéréro, de Sémirande Chalmak ainsi que tout l'équipage du Méphisto ; ces gens ayant le droit de venir chasser un Chaflou, dûment répertorié et payé par Constantine Thelma Norjansk. "Ne t'en fais pas, c'est le stress, va. Tu n'as pas mal travaillé du tout" lui dit-elle avant de se tourner pour appeler des renforts.

Une dernière réponse, puis tout le monde se retrouva à bord du Méphisto.
Sémi Déhèmette
 

Re: La chasse sur Nan-Chay

Messagede I.A.Daykhard le Mer 8 Oct 2008 15:13

Daykhard ouvrit les yeux lorsque Mâââââââââdame était en train de finir les soins commencés par Koléne, aah... un ange... je dois être mort, c'est donc ça le Paradis, il cligne plusieurs fois des yeux et tente un peu de se redresser AAAH! putains d'enfoirés, j'm'rappelle, y sont où? y sont où? bandes de salopards... y m'ont piqué mon arachno-pistol! les salopards!, il avise Mâââââââdame, reprenant son sérieuxc'était une belle blessure, merci pour vos soins, fusil Gauss, n'est-ce pas? ça fait vraiment un mal de ch..., s'interrompant, ses yeux s'écarquillent un instant, son visage devient blême,par le Grand Néant! Sémirande! ne me dites pas... , il essaye de se mettre debout et commence à appeler en proie à une vive inquiétude...
I.A.Daykhard
 

Suivante

Retourner vers Triple Grâce


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron