Anguille sous roche

Où les gens ont l'air bien prévenants...

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:40

Message de M. Jdryk'll


// Je proteste pour la forme : une bonne carcasse bien fraiche et encore saignante, tiède, c'est ça que j'avais en tête ... Il y a pas un prédateur terrestre qui résisterait à cette invitation, lion, requin, loup ou ours ... maintenant on a affaire à un T-rex format réduit, alien; donc je dis rien :wink:

Bon, tout le reste avait foiré ... plan B :cry:

message mental : Khrys je vais y aller, je parts à droite. Si tu t'en sorts prends soin des enfants.

Il prit sa respiration ... et poussa un cri primal le plus puissant possible en faisant mine de CHARGER de manière super agressive vers un des T-rex; ce cri se doubla de sa réplique mentale.

La surprise, la destabilisation, le comportement aberrant de leur proie lui donnerait peut être les quelques fractions de seconde qu'il lui faudrait. C'était des animaux, pas des hommes.

Il feinta en direction des prédateurs, bifurca à vitesse maximum vers l'arbre qu'il avait précédemment repéré et tenta de bondir vers les branches les plus basses ... s'il arrivait aux branches il avait une bonnes chance de s'en sortir : les pattes de ces bestioles ne valaient pas des mains humaines pour grimper aux arbres.
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:41

Message de Sémirande


Epstar Jdryk'll a écrit:// Je proteste pour la forme :
Protestation dument enregistrée et classée. Elle sera traitée en temps utile.

Epstar Jdryk'll a écrit:maintenant on a affaire à un T-rex format réduit, alien; donc je dis rien :wink:
Ce sont des vélociraptors.

Epstar Jdryk'll a écrit:Il prit sa respiration ... et poussa un cri primal le plus puissant possible en faisant mine de CHARGER de manière super agressive vers un des T-rex; ce cri se doubla de sa réplique mentale.
Effectivement, cela fonctionne, et très bien. Le premier, l'agressif, devait n'être qu'une grande gueule : il fit demi tour et fila tout droit devant lui. Ce faisant, sa queue manqua de balayer le prêtre. Qui, devant reculer, trébucha, et tomba. Et CA, ce n'était pas bon.

Khrys, de son côté, avait sorti sa vibrodague. Il n'était pas au courant pour le troisième Véloce, aussi se tourna-t-il en direction du second pour venir en aide au prêtre. Le second commença à balancer sa tête ... Considéra le prêtre au sol, le marchand et sa dague, trouva ce dernier plus dodu et bondit.

Par la suite, jamais Khrys ne put se souvenir de la façon dont il fit cela. La bestiole attaqua en baissant le cou et en levant la tête, apparemment invulnérable. Mu par un trait de pur génie, le marchand bondit à plat ventre, sa vibrodague tenue à 30° vers le "ciel" orangé des Trois Grâces. Les crocs puants passèrent 5 cm au-dessus de sa tête, les ergots tranchants comme des rasoirs de ses antérieurs déchirèrent le côstuuuume à gauche, le côstuuuume et l'épaule à droite. Mais la vibrodague se planta dans le cou de la bestiole, traversa la trachée artère, trouva la colonne et la sectionna sec ! Monsieur Khrys Edelman prit 90 kilos de chair mourante sur la tronche. Et cela lui sauva la vie !!!

Le troisième animal, le plus rusé, le plus dangereux, l'avait choisi pour cible et lui avait sauté dans le dos. Le sifflement mélodieux que poussa l'animal fut en fait un cri de dépit rageur. Il tomba sur le corps agonisant et secoué de soubressauts de son congénère qui lui barrait le chemin du casse-croûte, avisa monsieur Jdryk'll qui entamait à peine un mouvement pour se relever et s'apprêta à bondir.

Deux sifflements ... Deux bouts de bois emplumés, lancés à près de 400 kilomètres par heure, se plantèrent l'un dans la poitrine, l'autre dans le crâne de la bête. La flêche de Sémirande avait traversé le coeur et était ressortie en explosant une côte flottante de l'animal. Celle de madame Norjansk avait fait ce dont aucun archer humain des temps passés n'aurait rêvé : elle avait perforé le crâne blindé de la bête et s'était désagrégée en fines esquilles dans son cerveau pervers. Le vélociraptor tomba aux pieds d'Epstar Jdryk'll. Mort. Foudroyé.

Les deux femmes se tenaient à une trentaine de mètres, leurs arcs à l'horizontal au bout de leurs bras tendus, leur autre main posée sur leur épaule.

Très très zen.

Les réactions de ces messieurs ?
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:43

Message de M. Jdryk'll


Epstar se redressa vivement et chercha à localiser en priorité le troisième animal qui s'était enfuit ...

Quand il devint évident qu'il ne reviendrait pas à la charge il procéda à quelques vérifications : d'abord qu'il n'était pas blessé, dans un second temps l'état de son short et dans un troisième temps comment se portait Khrys.

Puis il se retourna vers les deux femmes; une ressemblait beaucoup à Sémirande dans son numéro de Diane chasseresse et l'autre ne pouvait être par déduction que madame Norjansk.

Il n'était pas franchement content, content, et sentait frémir en lui la soupe primordiale de sa colère.

Tout en essuyant de la main les mouches de sang qui lui avaient éclaboussées le visage, Il commença à parler à haute voix :

J'inter ... sa voix était croassante, il s'éclairçit la voix, se lécha les lêvres et reprit, avec une petite dose d'acidité :

Nous interrompons une partie de chasse ? Un lâcher de lézards ? Vous voulez que l'on fasse les appâts pour le dernier ?
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:45

Message de M. Edelman


(// je tiendrais ma promesse de mettre un point de plus en combat contact ;) ))

Khrys se mit d'abord a faire un baiser à sa vibrodague, puis a sa veste qui venait a nouveau de lui sauver la vie...

Puis se releva, et regarda le pretre en train de libérer son trop plein d'adrénaline sur les deux femmes (inconscientes!).

"C'etait une mise en scene d'acceuil??? Sinon, c'est de tres mauvais gout!!
Et puis sur trois prédateurs, vous n'etes que deux chasseurs, si je me débrouillait pas tout seul avec CE raptor, je serais peut etre deja en train d'agoniser les tripes à l'air!!!

Vous pourriez mettre un affiche à l'entrée de votre domicile, comme 'reserve de chasse' ou 'attention raptor'... je pourrais porter plainte pour moins que ca!

J'espere que vous avez une bonne excuse pour tout cela?
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:46

Message de M. Jdryk'll


Khrys a écrit:"C'etait une mise en scene d'acceuil??? Sinon, c'est de tres mauvais gout!!
Et puis sur trois prédateurs, vous n'etes que deux chasseurs, si je me débrouillait pas tout seul avec CE raptor, je serais peut etre deja en train d'agoniser les tripes à l'air!!!

Vous pourriez mettre un affiche à l'entrée de votre domicile, comme 'reserve de chasse' ou 'attention raptor'... je pourrais porter plainte pour moins que ca!

J'espere que vous avez une bonne excuse pour tout cela?


Epstar regarda du coin de l'oeil Khrys qui avait dut être méchament secoué par la perte de son argent dans un premier temps, par la perte de sa veste ensuite et par le fait d'avoir manqué d'y être passé enfin.

C'était une des première fois que les manières octueuses du marchand cédaient le pas à de l'énervement face à un client.

De son point de vue Khrys était sur le point de craquer ...
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:47

Message de Sémirande


[Impavides]
Les deux archères s'approchèrent, couvrant les quelques 30 mètres qui les séparaient d'un pas tranquille. Sémi marchait derrière, impassible. La femme qui la précédait n'était pas une inconnue : cette charmante dame les avait sorti du hangar la nuit précédente.

Elle différait peu de la TriD qu'ils avaient vu d'elle.

ImageElle était aussi grande que le prêtre, voire même un chouïa plus. Elle portait une veste rose à même la peau, un short et des sandales. Cependant, de petites rides apparaissaient par moment à ses yeux, à la commissure de ses lèvres, sur son front. Du blanc constellait sa chevelure noire taillée court. Ses belles mains aux ongles coupés ras réussissaient le tour de force d'être à la fois celles d'une intellectuelle, et celles d'une travailleuse d'un de ces mondes où le labeur était le quotidien de la multitude. Cependant, un de ses bras était vraisemblablement cybernétisé.

La diatribe de monsieur Jdryk'll, suivie de celle du marchand fut écoutée avec attention. Puis : "Dites ..." Se ravisant. "Non, rien." Elle se tourna vers Sémirande : "Bonne flèche, mais elle ne serait pas parvenue à sauver la vie du Père Jdryk'll. Il aurait eu entre dix et trente secondes pour tenter de faire une dernière fois ce qu'il savait faire de mieux : tuer, pour manger ou se divertir. Enfin." Elle regarda les deux cadavres. "Deux de moins à caser. On ira tuer le troisième ce soir"

Sarcastique. "Et si nous allions boire un verre ? Ou pour vous ce sera un raktagino, n'est-ce pas ? J'en ai du frais, qui a poussé ici."

Elle tourna les talons et se dirigea vers la maison. Le deux hommes sentirent chaun une main se mettre au creux de leur coude. Sémirande avait détendu son arc, et s'était glissée entre eux. Elle marcha à leur côté jusqu'à la maison, le regard au sol mais tenant fermement ses compagnons, visiblement heureuse qu'ils soient en vie. L'épaule de Khrys Edelman commençait à lui cuire. Son régène avait libéré ce qu'il fallait pour qu'il ne tombe pas dans les pommes, mais n'avait évidemment pas stoppé les signaux d'alarme du corps.

Ils passèrent le champ de force. Sorbier était en train de jouer avec une enfant de son age. Tous (toutes ?) deux vinrent fêter les arrivants. Le salon de plain pied s'ouvrait sur la prairie. Là-bas, le troisième vélociraptor était revenu, il renifla les cadavres de ses congénères et :?

Madame Norjansk avait sorti une sorte de valise et montra un canapé à Khrys Edelman : "Otez le haut et asseyez-vous". Tandis que Khrys s'exécutait, le bras droit de la dame s'ouvrit. Un couteau suisse :shock: , voilà ce que c'était. Constantine Thelma Norjansk relia un faisceau de câbles & de tuyaux de la valise à son bras, s'approcha du marchand et tout en discutant, lava l'épaule au moyen d'une mousse qui s'évaporait une fois appliquée, rapprocha les chairs lacérées jusqu'à l'os, les recousit, les pansa ... La mécanique de son bras travaillait merveilleusement vite.

"Bon, on dirait que fouiner partout est dans votre nature. Sachez qu'il y a des installations dangereuses ici. Bien. Que désirez-vous ?"
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:49

Message de M. Jdryk'll


Epstar fut surpris en voyant la blessure de Khrys. Il n'avait pas réalisé que celle-ci était aussi profonde. Il était entre de bonnes mains aussi demanda-t-il où était le cabinet de toilette le plus proche.

Après s'être occupé de l'essentiel, il prit le temps de se laver le visage et les mains afin d'en rincer le sang. Sous la lueur un peu blanche des candélabres à impulsion il observa longuement ses mains qui tremblaient légèrement. Il ferma plusieurs fois avec force les poings, avant de fixer son reflet qui lui rendit un regard un peu hagard.

Quelques minutes après, les mains enfoncées dans les poches, abhorrant un masque ironique de circonstance, il se rendit dans le salon où madame Norjansk terminait de panser Khrys.

En passant, il posa la main sur l’épaule de Sémirande et la serra brièvement ; quand elle releva la tête il lui sourit dans un geste qui voulait dire « tout va bien / je vais bien / merci ».

Il continua jusqu’à s’asseoir en face de madame Norjansk

Vous m’aviez proposé un verre je crois ? Le raktagino pourra attendre : j’ai eu ma dose de caféine pour l’instant. Par contre si vous aviez quelque chose de plus corsé, c’est avec plaisir. Je peux faire le service, si vous m’indiquez où est le bar.

Il poursuivit d’un ton badin :

Des installations dangereuses ? Je vous crois volontiers, mais comment voulez-vous que nous le sachions si rien ne nous l’indique ? De plus j’ai un peu de mal à croire que vous ne nous aillez pas invité dans cette partie de chasse : votre télésiège privé ne s’est pas déclenché par hasard ; vous n’êtes pas du genre à ce qu’un visiteur, un de vos employés ou un innocent, soit victime de vos … loisirs.

Je ne permettrais pas d’exprimer mon opinion sur ces dits loisirs remarquez, sauf quand moi ou mes amis sommes la proie d’un de vos jouets génétiques.

Sinon je ne « fouinais » pas : j’étais à la recherche de mon amie et de ma pupille dont je ne savais rien. Et croyez moi sur parole : j’ai des raisons de m’inquiéter.
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:51

Message de M. Edelman


Khrys se contenta d'un silence morne, et se laissa soigner tranquillement... la journée était trop remplie d'imprévue aujourd'hui.

Mais tout de même, aux paroles d'Epstar, il fit mine d'acquiescer...
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:52

Message de Sémirande


Epstar Jdryk'll a écrit:En passant, il posa la main sur l’épaule de Sémirande et la serra brièvement ; quand elle releva la tête il lui sourit dans un geste qui voulait dire « tout va bien / je vais bien / merci ».
Sémirande acquiesca, avec son inévitable mouvement de recul quand il posa sa main, si bref fut le geste. "Décidément" pensa le prêtre.

Elle s'occupait de son arc.

Epstar Jdryk'll a écrit:Vous m’aviez proposé un verre je crois ? ... Par contre si vous aviez quelque chose de plus corsé, c’est avec plaisir. Je peux faire le service, si vous m’indiquez où est le bar.
Madame Norjansk indiqua un meuble du menton. Un petit meuble tout simple, sans une once de technologie, qu'il fallait ouvrir en tournant une clef et en faisant pivoter un battant de porte. Un truc artisanal très raffiné, qui devait coûter :?

Epstar Jdryk'll a écrit:Des installations dangereuses ? Je vous crois volontiers, mais comment voulez-vous que nous le sachions si rien ne nous l’indique ? De plus j’ai un peu de mal à croire que vous ne nous ailliez pas inviter dans cette partie de chasse : votre télésiège privé ne s’est pas déclenché par hasard ; vous n’êtes pas du genre à ce qu’un visiteur, ...
A ce moment, une douce sonnerie retentit. Madame Norjansk interrompit courtoisement monsieur Jdryk'll d'un petit geste de deux de ses doigts restés disponibles. Son regard se figea un moment, attitude on ne pouvait plus naturelle à cette époque. Puis elle dit à voix haute :
"Tu peux répéter ? J'amplifie."
La voix de Kolène Espéréro s'éleva dans la pièce. "Bonjour messieurs. Je disais que j'ai retrouvé l'émetteur du panneau holographique dans les broussailles, que l'ascsensiège a été activé depuis en bas, et que l'on a stoppé l'émission du message sur le canal 1(1) ; et en a strappant les sécurités pour faire bonne mesure. Bref, on a envoyé ces messieurs au casse-pipe. Je préviens la milice ?"

La dame réfléchit une petite seconde. "Non. Mais on va hâter le départ. Dis à tous que je prendrai la parole à l'agora ce soir après dîner."

La suite de son discours mourut sur les lèvres de Guérisseur.

Madame Norjansk reprit : "Tout ceci est ma faute je crois. Je vous expliquerai tout cela en vol. Mais je veux être partie dans une semaine au plus tard."

Un silence. Elle regarda en direction du troisième Véloce qui poursuivait son abominable repas.
"Ce ne sont pas des jouets génétiques. Aucun zoo ne veut de ces bestioles, et les projets que j'avais pour elles ne verront jamais le jour. Leur espérance de vie sur leur monde d'origine serait nulle. Je me dois donc de les abattre. Et si je le fais à l'arc, croyez moi : il y a une raison."

Droit dans les yeux du prêtre(2)
"Pour ce qui est des reproches à mon égard : en privé tout ce que vous voulez. Vous êtes un homme de Foi donc cela entre dans vos prérogatives. Mais si vous me tenez un seul discours de ce type en public, c'est la porte. Compris ?" Sémirande derrière qui lançait elle aussi un regard au prêtre une prière, un appel désespéré, un message ...

Madame Norjansk s'adressa à Khrys Edelman : "Quand vous tiendrez sur vos jambes, allez dans la chambre au bout du couloir. C'est celle de feu mon mari. Vous avez sa corpulence. Prenez un costume ou deux. Bah. Prenez tout si vous le désirez."

Messieurs ?

======================================

1) Réservé aux messages d'urgence devant arriver sur le com de tout un chacun.
2) Et pourquoi pas les yeux de Khrys, hein ? Parce qu'allez regarder dans les yeux de quelqu'un qui vous tourne le dos 8)
Sémi Déhèmette
 

Re: Anguille sous roche

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 16 Aoû 2008 22:54

Message de M. Jdryk'll


Sémirande Chalmak a écrit:Madame Norjansk indiqua un meuble du menton. Un petit meuble tout simple, sans une once de technologie, qu'il fallait ouvrir en tournant une clef et en faisant pivoter un battant de porte. Un truc artisanal très raffiné, qui devait coûter


Il fit tourner la clef, ouvrit les battants et commença à observer les flacons dont certains reposaient dans un champ de stase afin d’éviter que leur contenu arrivé à l’idéal maturation ne se dégrade. Il y avait là quelques flacons dont la rareté et la provenance lointaine rendait le prix ridiculement astronomique. Il observa avec attention un des flacons de vin … un Citadelle Kashik liquoreux qui, s’il en croyait le logo chatoyant inséré dans le col de cristal provenait directement des caves impériales … Il eut le second choc de sa journée.

Désignant la bouteille d’un doigt ému :

Je peux ? S’apercevant qu’il manquait à tous ses devoirs il repris : Pardon, je vous sers quoi ?

Sémirande Chalmak a écrit: A ce moment, une douce sonnerie retentit. Madame Norjansk interrompit courtoisement monsieur Jdryk'll d'un petit geste de deux de ses doigts restés disponibles. Son regard se figea un moment, attitude on ne pouvait plus naturelle à cette époque. Puis elle dit à voix haute :
"Tu peux répéter ? J'amplifie."
La voix de Kolène Espéréro s'éleva dans la pièce. "Bonjour messieurs. Je disais que j'ai retrouvé l'émetteur du panneau holographique dans les broussailles, que l'ascsensiège a été activé depuis en bas, et que l'on a stoppé l'émission du message sur le canal 1(1) ; et en a strappant les sécurités pour faire bonne mesure. Bref, on a envoyé ces messieurs au casse-pipe. Je préviens la milice ?"
Madame Norjansk reprit : "Tout ceci est ma faute je crois. Je vous expliquerai tout cela en vol. Mais je veux être partie dans une semaine au plus tard."


Epstar avait entendu tout ça avec une certaine stupéfaction. Toute colère envolée et toute ironie mise à part il lui répondit d’une voix calme.

Mes excuses madame Norjansk. Je croyais qu’il s’agissait de votre part … Bref je me suis fait des fausses idées. Je retire ce que j’ai dit tout à l’heure et à l’instant.

Un instant de pose …

Je ne crois pas que l’on cherche à me tuer ou à tuer Khrys (//quoique), mais sans doute à vous nuire ?

Je sais … vous vous en ouvrirez à nous quand nous serons en vol. J’aurais quand même aimé savoir si ce genre de tentative doit se renouveler et si d’autres membres de notre équipages ou nos petits passagers pourraient être visés par une tentative aussi ignoble.

J’avoue que je brûle de savoir pourquoi on a cherché à me tuer.


Sémirande Chalmak a écrit: Droit dans les yeux du prêtre(2)
"Pour ce qui est des reproches à mon égard : en privé tout ce que vous voulez. Vous êtes un homme de Foi donc cela entre dans vos prérogatives. Mais si vous me tenez un seul discours de ce type en public, c'est la porte. Compris ?" Sémirande derrière qui lançait elle aussi un regard au prêtre une prière, un appel désespéré, un message ...


Rassurant Sémirande d’un battement de paupière : il n’allait pas commencer directement à se prendre la tête avec leur cliente.

Il leva une main en signe d’apaisement.

C’est compris. Autre chose ?
Sémi Déhèmette
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Triple Grâce


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron