Affolez la banque hier ...

Où les gens ont l'air bien prévenants...

Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:39

Message de Sémirande


[Allons-y ...]
Donc, messieurs Daykard, Fénilara et bien sur le Commandant Edelman informèrent la dite Makzinero qu'ils ne déjeuneraient pas :) . Ils se rendirent sur le bord de la "plate-forme", guidés par une sorte de "Trapanelle" qui voletait devant eux. Il y avait plus simple pour diriger quelqu'un, mais celui-là était couramment employé pour être sur que l'hôte ne se "trompe" pas.

Imaginez une sorte d'avion de fête foraine, en plus grand et un peu plus confortable (il y avait une verrière).

Ils embarquèrent et Khrys Edelman donna leur destination : "Banca Tré". C'était le meilleur compromis. Elle n'était pas directement correspondante de la BTF de Terra Formata, mais était très liée à la Hanse. Cela dit, il ne soupçonnaient pas ce que serait leur périple.

Le "jouet" se détacha du l'astéroïde pour se déplacer au milieu de ce "rien" dans lequel planaient tant de choses. Le seul bruit fut d'abord celui du vent sur la carlingue (les moteurs étaient silencieux) ; puis comme ils survolaient un premier astéroïde ils furent surpris d'entendre une conversation comme s'ils étaient à côté des interlocuteurs.

Le voyage dura une bonne heure, au bout de laquelle ils arrivèrent sur une petite station accolée à un des "tubes à vide" semblable à celui que le Méphisto avait emprunté. Peut-être était-ce le même.

Leur "Guide" entra sans un grand sas, confortable, où il leur fut servi nourriture et boissons, tandis que sur une des parois une pendule égrenait "712, 711, 710, 706, ...". A "Zéro", un Varlet se matérialisa littéralement devant eux, et les parois s'osmosèrent. Ils embarquèrent, et la paroi disparut.

Ce Varlet, un Tracevide, ne possédait pas de pilote. Il était d'ailleurs évident qu'il n'irait jamais dans le Triche-Lumière. Le vol dura quatre heures, durant lesquelles le vaisseau fit plusieurs escales. Des gens montèrent, d'autres descendirent. Puis leur "guide" sortit et monta dans un "souffleur" qui ne vola, lui, qu'une dizaine de minutes ; jusqu'à un astéroïde résidentiel, percé de partout, dégoulinant de pastels. Le souffleur entra dans un bâtiment plutôt cossu, mais, diantre : c'était une banque !

Khrys se présenta devant un guichet électronique, mais les détecteurs de la banque avaient du évaluer le contenu de LA mallette. Un Malachite arriva, volant au ras du sol sur un skate antigrav. Il était en livrée noir et or, et respirait ... le pognon. "Bienvenue, messsssieurs, bienvenue. Veuillez me ssssuivre." Fort heureusement, ils n'eurent pas à surfer, des fauteuils antigravs se mettant à leur disposition.

Ils voletèrent un moment parmi les couloirs, jusqu'à un bureau sans fenêtre, sans fioriture, sans mobilier hormis un bureau nu. Une dame était assise, toute souriante.
Messieurs, soyez les bienvenus."

Quoi Khrys faire :D
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:39

Message de M. Edelman


Khrys se sentait enfin dans son élément 8)

Bonjour charmante dame... :wink:
Nous sommes venus déposer une somme rondelette en monnaie-papier afin d'alimenter un compte privé sur Terra Formata. Pouvons-nous faire un transfert direct?

Pour une partie de cet argent, je souhaite faire un virement sur plusieurs comptes... voici la liste des personnes concernées (liste de l'équipage).
Je souhaite leur verser 100000Cr chacun. Pour le reste, voici mes coordonnées bancaires.

Mais avant tout cela, pouvons-nous vous confier cette somme dans ce bureau ou devons nous nous isoler avant de vous confier tout cet argent? :arrow:
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:42

Message de Sémirande


[Entre rayeurs de moquette 8) ]
La femme, dont la peau "cuivrée" était du plus bel effet, sourit de toutes ses dents à Khrys. Elle avait mis environ un cinquième de seconde pour le désigner comme le seul personnage important du groupe. Itzak et Sandaahr n'existaient déjà plus ...

"Le plus simple, cher Monsieur, est d'ouvrir un compte ici-même. L'ouverture est gratuite, et les frais de gestion dérisoires" Le com de Khrys Edelman bipa : un tableau de tarification venait de s'y inscrire. Le même tableau s'était affiché derrière la dame, et nul doute que ... oui, sur derrière les trois hommes le même document s'était également matérialisé. Cela dit, nul doute qu'elle le connaissait par coeur. Elle continua : "Vous versez la somme que vous désirez virer par ailleurs plus les frais : c'est la première étape.

Pouvez-vous détailler la nature des différentes opérations ? Mais ..."
Se tournant vers les deux autres "Ces messieurs désirent peut-être aller se rafraichir ? Ou grignoter quelque chose à notre restaurant ?"

Comme ça :!:
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:43

Message de M. Daykard


Itzhak regarde la banquière droit dans les yeux, sans la quitter du regard et avec une voix totalement monocorde:

Nul doute que vous avez une sécurité tres à la hauteur Madame mais quitter mon Capitaine des yeux serait une grave offense.

-Eût égard pour son statut au sein de la Hanse, son importance auprès des autorités guildiennes de Terra Formata, la somme avec laquelle il se balade, le fait que cette somme est le salaire de l'équipage et que je fait partie de cet équipage, je ne quitterais pas cette pièce.

-Sauf si mon Capitaine m'en donne l'ordre.


Il se tourne vers Khrys:

-Capitaine?
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:44

Message de Sémirande


Itzhak Abbart Daykhard a écrit:... je ne quitterais pas cette pièce.

Sourire poli. Très poli. Très très poli.
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:45

Message de M. Fénilara


Sandaahr gardait les yeux fixés sur la banquière avec un sourire au coin des lèvres.

"Madame, je tiens à vous rappeler que nous sommes tout les trois en mesure de comprendre ce que vous pourriez nous raconter.
De plus, nous ne sommes pas là pour affaires privées ou secrètes, aussi il n'y a donc aucune raison pour que le moindre d'entre nous parte."


Le mécanicien se pencha ensuite vers Krys pour lui glisser au creux de l'oreille :
"Désolé d'insister Commandant mais on ne sait toujours pas comment on va financer le rachat d'un nouvelle Trepanelle."
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:46

Message de M. Edelman


Sandaahr Fénilara a écrit:"Désolé d'insister Commandant mais on ne sait toujours comment on va financer le rachat d'un nouvelle Trepanelle."


(repondant à même hauteur de voix)
C'est pour moi le financement... je dois bien cà à la TSA.

(se retournant vers la banquiere)
Ces membres d'équipages sont ma sécurité privée, voyez vous une gêne quelconque à ce qu'ils restent dans la pièce? Ils peuvent s'éloigner si vous pensez que la confidentialité bancaire est en jeu, mais ils resteront en vue.
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:48

Message de Sémirande


[Le client est roi]
"Bien sur, bien sur. C'était pour leur être agréable. Bon, ce détail ?"
Et Khrys Edelman vit face à lui son propre reflet version féminine, quand les ¢ s'allumaient dans ses yeux.
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:48

Message de M. Edelman


Ne pouvant éviter d'avoir un regard soupçonneux tout autour de lui, Khrys décide d'ouvrir sa mallette...
On aurait dit un enfant qui montre ses coquillages d'été à un camarade de classe. A la fois fier et précautionneux, il l'entrebailla d'abord, histoire de tenir en haleine son alterego, puis l'ouvrit d'un geste calme et mesuré revelant des billets soigneusement rangés par valeur, et dans une harmonie que comprenait tout agent de la Hanse.

Il y a exactement 47.275.700 Cr. Je vous prie de les recompter devant moi afin d'être tout a fait d'accord sur la somme à encaisser.
J'ouvre donc un compte au nom de la "Khrys Gold Bank", dont je serais le propriétaire.

De cette somme, je fais un virement à chaque membre d'équipage sur leur compte personnel (la liste transmise contient toutes ces données) d'un montant de 100.000 Cr.

Je transfert aussi 14.645 MegaCrédits à la banque de TerraFormata pour remboursement et solde de tout compte me concernant (cela comprend 1% d'intérêt).
Je transfert à cette même banque un remboursement de 1.2MCr pour lever le reste d'hypothèque concernant le Mephisto (Sémirande me remerciera un jour).
Je transfert sur le compte de la TSA 800.000 Cr, pour "Intérêts divers concernant la compagnie", et pour solder les frais divers touchant le Mephisto.

Il doit rester au final sur mon nouveau compte chez vous la rondelette somme de 30106200 Cr. Vous avez un homme sans dettes devant vous désormais, donc un homme riche suivant l'adage :D

Certains frais de réparation concernant le Méphisto vont bientot vous parvenir...
Je sais, je sais, je dépense déjà beaucoup, mais n'ayez crainte je compte faire d'autres affaires...

(pendant que le logimec de compte s'affaire sur les billets)

Avez-vous des liens avec la Banque Impériale et dans quels frais puis-je transférer mes fonds du compte impérial vers le votre et vice-versa?

Etes-vous représentatifs dans la galaxie, ou votre aire d'influence est-elle plus réduite?
Sémi Déhèmette
 

Re: Affolez la banque hier ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 17 Aoû 2008 01:51

Message de Sémirande


[Une curieuse réaction ...]
Les billets passaient l'un après l'autre dans le chargeur de la machine. Le contrôle de chaque billet durait de une à cinq secondes. Durant ce laps de temps, la coupure subissait une implacable série de tests, qui les authentifiait, cherchait leur histoire, les vérifiait (afin de savoir s'ils pouvaient être remis en circulation ou bien devraient être détruits et remplacés par un nouvel exemplaire ...)

La dame regardait avec fascination le compteur de l'appareil. Au début, elle tint une de ces conversations "passe-temps" de mise en de telles circonstances.
"Oui, vous pourrez trouver de tels établissements où le matériel d'occasion est en bon état. Mais bien que ce ne soit pas mon domaine d'activité, je tiens à vous prévenir, que le prix ne sera pas si intéressant ..."

Puis son débit commença à se ralentir au fur et à mesure où le chiffre s'incrémentait, grossissait, gonflait.
"Oui, certes, mais ce genre de prélèvem... euh placement ne peut être perçu, je veux dire garanti dans la mesure ..."

Les trois hommes comprirent alors qu'elle n'y avait tout d'abord pas cru, même après le rapport des détecteurs d'entrée puis même au vu des billets. Qui était-elle ? Surement une débutante à qui l'on faisait recevoir un client peut-être intéressant, mais aussi peut-être sans le moindre attrait.

Ses yeux se mirent à s'arrondir, et sa respiration devint audible
"Oui, je, euh, excusez-moi, que disiez vous ?"
35.657.300, 35.657.600 ...

Elle cessa de parler. Elle se mit à haleter légèrement, et avec discrétion, alors que ses joues rosissaient. On passa la barre des 45.000.000 de crédits. Les yeux de la dame commencèrent à se révulser légèrement, sa bouche, jusqu'alors entrouverte, s'arrondit franchement et elle étouffa de justesse un petit gémissement. Elle se trémoussa sur son gravisiège, dont le Mek eut du mal à l'empêcher de basculer. Puis le dernier billet passa, et alors un "Aaaaaaah :!: " retentit dans le bureau. Le teint de la banquière était rouge, y compris le haut de son corsage. Elle croisa précipitamment les cuisses.

"Ex ... Excusez-moi. Bien ! Je crois que ... tout est ... correct ..."
Elle se rassit face à ses interlocuteurs, et commença, lentement d'abord, puis avec de plus en plus d'assurance, à effectuer les prestations demandées :
"- Mademoiselle Chalmak : 100 K¢
- Monsieur Lohnsöme 100 K¢
- Monsieur Qruze : 100 K¢
- Monsieur Jdryk'll : 100 K¢ en trois parts selon ses instructions. Voilà, c'est fait.
- Messieurs Fénilara & Daykard : 100 K¢ chacun ; voilà messieurs, je vous donne vos reçus en main propre. Cela évitera les frais de coursiers assermenté. Il n'y a pas de petite économie, hein ? Ah ah ah."
Se reprenant. " Bon. Le reste des sommes est envoyé par virement par le prochain "paquet" hyperonde, qui part dans trois petites heures. Je pourrais envoyer un "paquet" spécial, mais c'est très cher pour ne gagner peut-être rien du tout si les destinataires répondent par la voie normale. Tiens, le remboursement du crédit à la Hanse peut être fait ici directement, dites donc. 14,645 M¢. Voilà."

Elle s'était reprise, et avait repris son enjouement professionnel.
"L'opération de remboursement des hypothèques dure normalement 36 heures d'ici à Terra Formata, mais l'expérience montre qu'il vaut mieux en compte 48. Je vous propose de nous revoir dans deux jours ; à moins ..." et elle jeta un regard humide et plein d'espoir à Khrys :lol: "... que vous n'ayez besoin de moi avant ?"

(Inspiré par le comportement réel de deux banquières d'un certain crédit mutuel Toulousain, lors d'une soirée mémorable suivant la présentation des bilans aux actionnaires ...)
Sémi Déhèmette
 

Suivante

Retourner vers Triple Grâce


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron