MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Où débute une nouvelle histoire...

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:29

Message de M. Jdryk'll


Voilà un genre de moment qu’il n’aimait pas.

Il pouvait lui raconter toute l’histoire au Tridiphone, mais quelle attention pourrait-elle apporter en plein vol à seize pauvres créatures manufacturés, promis comme tant d’autres à une forme de destruction ou a une autre dans ce monde colonial.

Ce ne serait pour elle qu’une tragédie parmi une autre, digne d’une écoute éventuellement compassée mais guère plus.

Sa seule chance de la convaincre était de lui faire toucher du doigt la situation réelle de ces clones et qu’une confrontation avec ceux-ci emporterait ses réticences.

Mais s’il ne lui disait pas la vérité, s’il l’attirait ici sous un prétexte fallacieux, fière et obstinée comme il la connaissait, elle risquait de tourner les talons à la seconde où elle considèrerait qu’on l’avait attiré dans un piège.

Et il ne voulait pas lui faire ça non plus.

Il hésita un instant et se lança :

Commandante … Sémirande, j’ai un problème et vous êtes la seule à pouvoir m’aider. Je vous demande comme un service personnel de venir à la bourse aux chargements.

J’aimerais vous présenter des gens que vous êtes la seule à pouvoir aider dans ce monde pourri.

Je sais que cela parait mystérieux, mais il m’est difficile de vous présenter la situation réelle par communication Tridi.

Si vous pouviez m’accorder quelques heures de votre temps, je vous en serais très reconnaissant.

Viendrez-vous ?
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:31

Message de M. Edelman


Epstar Jdryk'll a écrit:Dire qu’il avait vu Khrys, grièvement blessé, ramper pour tenter d’aider d’autres enfants sans espoir d’en tirer un quelconque bénéfice. Si même lui n’arrivait pas à ouvrir les yeux comment espérer convaincre les autres …


// objection :roll: le benefice etait reel à l'epoque, puisque ces enfants etaient les temoins du miracle de la guérision de la maladie de la Spire 8)
Sinon, on peut considerer que je n'etais pas dans mon etat normal, car j'etais grievement bléssé :wink: //

(à mi-voix)
Euh... Epstar, vous etes sur de vouloir vous meler de cette affaire? Soit dit entre nous, je comprends votre demarche pieuse et charitable :roll: mais croyez vous vraiment trouver un systeme où ils pourront avoir leur chance?
(encore plus bas)
Même si la pensée nauséabonde d'un transport..hmm .. gr... gra.... gratuis (beurk) est faisable si vous arrivez à convaincre notre pilote en chef et le patron... ne comptez pas sur moi pour s'occuper de tels passagers.

Khrys reprend un peu plus de serenité en s'occupant de faire la liste de l'avitaillement prévu initialement. :arrow:
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:35

Message de M. Jdryk'll


// petit retour en arrière //

Alors que Khrys l'avait entrainé pendant un instant hors de portée auditive des autres.

Je ne vous entends. Je ne vous approuve pas, mais je ne tenterais pas de vous convaincre de faire quelque chose qui améliorait votre karma. Finalement faire quelque chose de "gratuit" pour une fois vous enrichirait.

Une pause.

Si vous ne voulez pas les aider, ni vous en occuper, peut-être que vous pourriez m'aider moi ? Pourriez-vous étudier les mondes situés sur notre route et voir s'il y a un monde succeptible, humainement et légalement, de les accueillir. Si possible ayant une institution religieuse pouvant les recueillir.
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:36

Message de Sémirande


Khrys a écrit:Khrys reprend un peu plus de serenité en s'occupant de faire la liste de l'avitaillement prévu initialement. :arrow:


Ouais. Et n'oublie pas la cargaison ... :D
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:40

Message de Sémirande


[Impénétrable]
Plusieurs réponses vinrent aux lèvres de Sémi, comme « Ca ne peut vraiment pas attendre demain ? » ou « Dites, vous savez que je viens de me taper une heure et demi de bulle et que j'arrive à la TSA ? » ou encore, moins avenante « Vous vous rendez-compte de ce que vous me demandez, là ? ».

Mais ces réponses, elle les ravala toutes. Certes, elle avait un peu « attrapé le cigare » depuis quelques temps ; mais pas trop quand même. Et puis, on ne traitait pas à la légère une telle demande, quand elle émanait d'un type qui, désintéressé, avait affronté à mains nues deux estafiers caparaçonnés du Pacte, au mépris de sa propre existence !

« Il me manœuvre que c'en est une honte » pensa-t-elle.

Sans couper son micro, elle s'adressa à la personne qui se tenait près d'elle : « Cela t’ennuie si on retourne dès ce soir à EM ? J’ai une urgence. » L'Etre dut répondre d'un signe, car Sémi, toujours sans couper la communication avec le Guérisseur, passa un autre appel : « Timothée ? Ici Sémirande Chalmak. Cela vous ennuierait-il si nous partions pour EM dès ce soir ? Bien ! Vous êtes adorable. Oui, faites. » Entre la perspective de passer la soirée à TSA Beach et la possibilité d'être à EM pour la fête de la Première Respiration, ledit Timothée, mécanicien à la TSA, dut vraiment être déchiré.

S'adressant de nouveau au Guérisseur : « Vous ètes où exactement ? Petit frêt ? J'arrive. Laissez-moi trente-sept minutes, je ne peux pas faire plus vite. »

La bulle de sport arriva à la TSA vingt minutes plus tard. Elle se dirigea droit au Méphisto, qui ouvrit son sas supérieur pour l'accueillir. Ses Varlets chauffaient déjà, et Chubby était opérationnel. Timothée était quelqu'un d'efficace. Dommage qu'il n'eut qu'un seul petit niveau en Moteurs Varlet. Mais pour ce vol atmosphérique, cela irait bien.

Bavardant avec la personne qui l'accompagnait, Sémirande se rendit à la passerelle, échangea un mot avec Timothée aux machines, demanda et obtint les autorisations nécessaires. En cinq minutes, tout fut en ordre.

Les deux lasers lourds du Méphisto se braquèrent vers le ciel et, divergés, lancèrent POUR LA DERNIERE FOIS leur faisceau vers la voute celeste maintenant noire ; antique procédure utilisée sur les terrains sommaires pour dire « Attention ! on part ».

Le vieil - et superbe - astronef fila droit vers le ciel. En quatre minutes, il avait atteint la haute atmosphère. D'une de ces accélérations fantastiques caractéristique des Varlets, il se positionna au-dessus d'Emporion Magna, et repiqua vers le sol. Il prit la place du Classe I que Khrys et Epstar avaient regardé décoller une heure et demi plus tôt.

Le sas s'ouvrit, la bulle en sortit, Timothée fila retrouver des copains, bref ...

Trente-sept minutes après sa conversation avec le Guérisseur, deux femmes entrèrent dans le hall du Petit Frêt de l'astroport d'Emporion Magna.

La première, petite, ronde, noire de peau, portait une robe à arceaux crème avec veste assortie sur une chemise à lacets dont le tissus brillait de mille feux. Elle avait renoncé à ses sempiternelles sandales au profit d'une paire de bottes de cuir rouge sombre du plus bel effet.

La seconde était une grande femme brune, blanche de peau, très altière. Elle était enroulée dans une fine cape bleue qui semblait à la fois voler autour d'elle et l'entourer intimement, masquant ses formes. Son visage de Madone arborait une expression de franche hilarité. Mais elle se corrigea bien vite et se tint derrière Sémirande quand celle-ci s'arrêta devant le groupe.

Sémi embrassa la scène de son regard qui ne s'arrêtait jamais, ou bien rarement ... Tiens, comme maintenant. Fixant le Guérisseur, elle demanda sur un ton très formel :
« Bonsoir, Mon Père. Que puis-je faire pour vous aider ? »
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:43

Message de M. Jdryk'll


Epstar s’était levé et était venu à la rencontre de Sémirande quand il l’avait vu pénétrer dans le hall. A quelques distances de la cafétéria, à eux trois ils formaient un îlot d’immobilité dans la foule mouvante qui malgré la fête et la tombée de la nuit se pressait en ce lieu. Le spectacle et les affaires continuaient.

Il commença à lever la main avant de se souvenir que son interlocutrice n’aimait pas les contacts physiques. Un peu embarrassé il mis la main dans la poche ventrale de sa veste avant de lui adresser à elle et à son amie un signe de tête et un sourire que démentait le sérieux de son regard.

Bonsoir Commandante, bonsoir madame (son regard se fit un peu interrogatif, mais se reporta rapidement sur Sémirande). Je vous remercie d’être venue aussi vite. Je voudrais vous présenter quelques personnes qui ont un grand besoin d’aide et que vous pouvez si vous le voulez, aider. Je ne leur ai rien promis, mais … bref, laissez moi vous les présenter.

Il ramena Sémirande à la table et fit les présentations.

Puis il demanda à Nad Cyclamen de répéter une fois de plus son histoire avec ses mots, l’interrompant parfois pour apporter quelques précisions notamment sur leur age réel et sur le désintérêt de l’administration quant à leur cas.

Il fut tenté de conclure et de rajouter quelque chose sur la rédemption et sur la possibilité qu’il leur était offert de faire quelque chose de simplement décent pour une fois.

Mais il ne dit rien.

Il croisa simplement le regard de Sémirande et lui demanda :

Commandante, voulez-vous que nous fassions quelques pas et que nous en parlions ?
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:44

Message de Sémirande


[Concise]
« Marcher ne sera pas nécessaire, Mon Père. J'aimerais vous poser deux questions :
1) Pourquoi vous être adressé à moi, et pas l'Honorable Pétrus Alcaline ?
2) Quelle est votre idée ? Notez, je m'en doute un peu, mais j'aimerais vous l'entendre dire ... »
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:45

Message de M. Jdryk'll


Cette femme se prenait pour un scalpel... mais autant trancher dans le vif tout de suite.

Il la regarda dans les yeux et lui répondit.

Si j'étais aller voir M. Alcaline directement, comment l'auriez-vous pris ? ...Il hésita un instant ... Et je crois en vous.

Il bu une gorgée de raktajino maintenu tiède par la résistance à induction au fond de la tasse.

Puisque il vous plait de me l'entendre dire ....

Pourquoi diable voulait-elle rendre les choses si difficiles ? Prenait-elle plaisir à le voir mendier une faveur ?

Serait-il possible de prendre à bord Nad Cyclamen et sa parentelle afin de leur faire quitter cette planête où ils sont promis à un sombre avenir ? Je considèrerais ça comme une faveur personnelle et vous en serais redevable.
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:46

Message de M. Edelman


Si la commandante cherchait un avis auprès de Khrys, il lui suffit de voir la mine renfrognée... évidemment, lui demander ne servirait pas à grand chose. Tout au plus, il aurait sorti une de ses phrases sibylline afin de ne choquer personne, mais diplomatiquement creuse.

Tout de même, on pouvait noter, que sa liste d'avitaillement était complète, que les différents points d'achats possible de la cargaison étaient validés et qu'il avait pris soins d'optimiser leur prix d'achat. 37 minutes étaient largement suffisant pour un marchand de son niveau 8)

Enfin, ça doit être des restes de son passage au Clergé, il est sur le point de donner une liste de système à Epstar, avec pour chaque le degré de tolérance de tels Etres. Mais il n'en fera guère plus...

(en montrant le résultat de ses recherches à Epstar et à Sémirande)
... tout ceci va encore nous apporter des ennuis... :(
Sémi Déhèmette
 

Re: MM Edelman & Jdryk'll font les courses

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 26 Aoû 2008 09:50

Epstar Jdryk'll a écrit:Cette femme ... serais redevable.[/i]


[Impavide ]
De son index droit, la jeune navyborg commença une énumération sur les doigts de sa main gauche :
"Sémirande Chalmak, palmarès :
- Robinson, refus d'obtempérer aux autorités
- Robinson, insolence à l'encontre des autorités
- Robinson, soustraction de personnes ayant attenté à l'ordre public aux forces de la loi
- Espace profond, soustraction de naufragés aux autorités du PA, ayant mandat de la Division Nova, entrainant ainsi la mise en danger des dits naufragés
- LulaB, mise en danger de la vie d'autrui pour avoir donné l'ordre à des personnes sur laquelle elle avait autorité de se dissimuler dans un bâtiment propriété de la fondation Maestrovitch, où un membre de son équipage fut agressé"


Elle commençait à manquer de doigts. Derrière elle, son amie avait l'air de franchement s'amuser.
"- LulaB, décollage et survol de zone écologique hautement sensible sans autorisation
- LulaB, rapt de l'Honorable Tim Calata
- LulaB, utilisation d'armes lourdes à l'encontre de soldats du PA ayant mandat de la Division Nova,
- LulaB, assassinat de quatre soldats du Pacte d'Airain,
- LulaB, décollage en configuration prohibée, seule à bord d'un Varlet exigeant un équipage de 4 PNT minimum.

Bien bien bien. On va donc continuer par transport illicite de passagers, et après, allez, trafic d'armes ?"


La grande et belle femme laissa échapper un rire bref, éclatant, cristallin. Elle mit la main devant sa bouche et se détourna, n'en pouvant visiblement plus.

Khrys Edelman a écrit:Si la commandante ...

Sémi prend connaissance de la liste tendue par le marchand.

"Merci, monsieur Edelman. C'est gentil. Ah, pour la cargaison, faites un effort pour nous trouver quelque chose d'immédiatement rentable, ou la croisière va être dure. Je compte sur vous. Mais pour l'instant ..."

Sémi se tourne vers les silhouettes enfantines et leurs quelques protecteurs. Elle tape deux fois dans ses mains et dit haut et fort :
"Tous sur le Méphisto, les enfants. Vous allez vous laver, nettoyer vos vêtements, et puis le traiteur va amener de bonnes choses à manger. Il y a plein de jeux vidéo, dont des batailles spatiales, et je vais essayer de trouver des clowns, euh, des VRAIS clowns."

Ceci dit avec un regard de travers au Guérisseur.
"Votre code d'accès est toujours le même. Je vous préviens, vous êtes responsable d'eux. Je ne veux pas en voir un dans la sdm, la passerelle ou ... vous m'avez compris. Et dès demain matin VOUS ME FAITES LE PLAISIR DE CONTACTER L'HONORABLE PETRUS ALCALINE. Vous lui expliquerez tout cela. Moi, je vais réfléchir à tout cela. Bonsoir, mon Père."

S'inclinant vers le guérisseur, puis vers monsieur Edelman, Sémi prend congé. Elle sort en compagnie de son amie, dont on entend le rire cristallin retentir de nouveau dès qu'elles atteignent la porte.
Sémi Déhèmette
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Hyperactive


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron