Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Où débute une nouvelle histoire...

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 14:47

Message de M. Daykard


IAD passe par l'une des cabines du spatioport pour appeler Aristide, évidemment il enregistre la totalité de sa conversation grâce à son matos personnel, intime pourrions-nous dire:

"M.Aristide? le boulot est fait... la viande doit déjà être froide à l'heure qu'il est, le Guérisseur de la TSA n'y a vu que du feu, vu le machin je ne serais pas étonné qu'il y ait des pertes au niveau équipage, vous avez les plaques?"
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 14:48

Message de Sémirande


[Satu 6 quinte 503 - 19ème heure et 41 minutes]

[Réponse]
"Rendez-vous au Petit Café. Maintenant."

"Il ne se refuse rien ..." pensa monsieur Daykard en se rendant à ce bar pour VIP. L'hôtesse-robot le dirigea vers un box douillet donnant sur le Tarmac. La bulle d'Aristide se posa immédiatement, toujours sur un emplacement légal. Deux hommes descendirent, couvrirent rapidement les quelques mètres qui les séparaient du bar, dont le champ de force s'ouvrit un instant. Monsieur Aristide tenait une mallette. Il était accompagné d'un grand grand type maigre. Les deux personnages s'approchèrent. Daykard eut un choc.

Le grand type avait l'air de n'avoir pas dormi depuis plusieurs jours. Il titubait, et son regard noir fusillait le détective.

Monsieur Aristide était méconnaissable. Lui non plus ne marchait pas droit. Son regard à lui était halluciné : on aurait dit un drogué. De grosses plaques rouges marbraient ses joues, son front et même la fraction de sa poitrine que l'on entrevoyait par sa chemise largement ouverte.

Il alla droit sur Daykard, le prit par le col, et lui hurla au visage "Tu me prends pour un con, dis ?" Il avait vraiment l'air méchant. "Ta petite comédie n'a pas pris, crétin. Je te laisse deux heures pour faire ton boulot, après je te lâche tous les tueurs de TF et même du secteur aux basques. Mais en attendant ..." Se reculant, il fit signe a son sbire.

Quand Daykard ouvrit les yeux, une douleur abominable lui vrillait le crâne. L'hôtesse robot lui parlait ... "Avez-vous besoin d'aide, monsieur ?" Péniblement, il se releva.

Pour faire quoi ?

[Satu 6 quinte 503 - 19ème heure et 57 minutes]
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 14:50

Message de M. Daykard


[Ouais...bon, je lui aurais filé rdv dans le spatioport en face de la milice de l'astroport mais bon... tant pis...]

IAD se redresse péniblement... putain de tocard, il s'était fait avoir comme un bleu, il se redressa et se massa les tempes, il ferma un instant les yeux et passa sur son PV.

Daykhard à Sémirande, cryptage maximum, codage de guerre Navyborg:

"Commandante, j'ai un souci avec le gros Aristide, il ne s'est pas fait avoir par notre petite mascarade... donc on passe au plan que j'avais recommandé avant que ce damné Epstar ne s'en mêle: décollage immédiat du Mephisto pour vérification mécanique des Varlets et du reste, si tant est qu'il vous faille un prétexte, envoyez moi Fenilara, je vais tenter une ultime ruse."

Suis son positionnement en langage Navyborg, c'est à dire inbitable pour le commun des mortels...

Daykhard à Fenilara, cryptage maximum, codage Navyborg:

"Fenilara rdv au spatioport dans la zone de frêt, soyez discret et tentez de me repérer un Varlet de la taille approximative du Mephisto... j'arrive..."
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 14:52

Message de Sémirande


Itzhak Abbart Daykhard a écrit:[Ouais...bon, je lui aurais filé rdv dans le spatioport en face de la milice de l'astroport mais bon... tant pis...]
Sois bien sur qu'il n'y serait pas venu ...

Itzhak Abbart Daykhard a écrit:Daykhard à Sémirande, cryptage maximum, codage de guerre Navyborg:
Ouche...

Itzhak Abbart Daykhard a écrit:"Commandante, j'ai un souci avec le gros Aristide, il ne s'est pas fait avoir par notre petite mascarade... donc on passe au plan que j'avais recommandé avant que ce damné Epstar ne s'en mêle: décollage immédiat du Mephisto pour vérification mécanique des Varlets et du reste, si tant est qu'il vous faille un prétexte, envoyez moi Fenilara, je vais tenter une ultime ruse."
"Je ... C'est Daykard ? Vous pouvez répéter le message, je ne l'ai pas compris ..."

Itzhak Abbart Daykhard a écrit:Daykhard à Fenilara, cryptage maximum, codage Navyborg:

"Fenilara rdv au spatioport dans la zone de frêt, soyez discret et tentez de me repérer un Varlet de la taille approximative du Mephisto... j'arrive..."
"Bien compris. Mais il n'y a qu'un transistel cette nuit, un classe Kalimera. Impossible de le confondre avec le notre."En jurant, Fénilara changea de direction et refit en sens inverse une partie du chemin qu'il venait de faire.
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 14:56

Message de M. Daykard


@Commandante: "Je suis dans la merde, la ruse n'a pas abusé de le commanditaire et comme on ne pourra pas confondre le Mephisto avec une vulgaire casserole, vous êtes aussi dans la merde, je pense que vous devriez mettre Cyclamen en sécurité et décoller immédiatement, je vais tenter de vous rejoindre mais ne m'attendez pas...
La seule chose que l'on puisse faire, c'est jouer le bluff, je le rappelle et on joue à fond l'intox en tentant de le persuader qu'il commet une regrettable erreur et qu'on a effectivement buté le clone, taux de réussite attendu: < 0.000000001% "

@Fenilara: "Désolé mon vieux, s'il n'y a rien d'autre qu'un Transistel pourri, retournez au Mephisto prendre vos ordres. Terminé."
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 14:57

Message de Sémirande


Itzhak Abbart Daykhard a écrit:@Commandante: "Je suis dans la merde, ... le clone, taux de réussite attendu: < 0.000000001% "
Monsieur Daykard n'obtient pas de réponse :?: ...

Itzhak Abbart Daykhard a écrit:@Fenilara: "Désolé mon vieux, s'il n'y a rien d'autre qu'un Transistel pourri, retournez au Mephisto prendre vos ordres. Terminé."
Un silence puis : "Bien compris. "

Nota : un modèle Kalimera est au Méphisto ce qu'une Toyota Prius est à une 404.
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 14:58

Message de M. Daykard


Dans la mouise, dans la mouise, il était dans la mouise et ça n'allait pas s'arranger... que faire?

IAD se prit un truc chaud au Petit Café, puis il se met à parler tout seul, à l'attention de M. Laïusse:

"Salut! vous vous êtes bien foutu de moi avec votre histoire de truc machin hyper-ondes que vous pouviez me suivre en subvocalisant, vous saviez qu'on allait se filer rencard au petit café et vous m'y avez laissé tout seul, putain d'enfoirés!
Aristide va me flinguer si je ne flingue pas les gamins, vous m'avez vraiment mis dans la merde, alors je vais le faire, je vais aller les buter tous ces petits tas de gènes défectueux, de toutes façons Téhéf a déjà fait leur procès, tout le monde se moque éperdument de ce qu'ils vont devenir... ah! ils seront morts avant ce soir... ou ce sera moi..."

IAD se lève et reprend la direction du spatioport, il dirige ses pas vers le Mephisto, vers ce qui sera sa prochaine demeure...
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 15:01

Message de Sémirande


[Satu 6 quinte 503 - 20ème heure et 12 minutes]
[Badabang]
Messieurs Fénilara et Daykard s'étaient rencontrés sur le chemin piétonnier menant à l'emplacement du Méphisto. Ils l'avaient presque atteint quand les feux de décollage cliquetèrent deux fois, on se demandait bien pourquoi d'ailleurs. Il s'était déjà éloigné du sol.

Tout se passa très vite. Il y eut un aveuglant éclair rouge qui illumina le ciel, la coque de leur navire qui s'auréola une seconde d'une inquiétante lueur, et dans la foulée trois craquements verts.
"Blaaaasters !" Hurla le mécanicien en plongeant au sol.

Puis il y eut un bruit de froissement, comme si on déchirait un million de ces curieuses feuilles que Sémirande utilisait pour écrire.

Quand les deux hommes levèrent la tête, ils virent à vingt mètres d'eux la bulle autrefois rutilante de Monsieur Aristide. Ses coussins "Last Chance" s'étaient gonflés in extrémis, amortissant la chute. A l'arrière, le bloc moteur avait fondu ; et il en émanait une chaleur intense sensible malgré cette satanée pluie. La verrière énergétique s'était éteinte. Le gros engin était noir. Et deux silhouettes, puis trois, puis quatre en sortirent. Daykard reconnut les deux gorilles et deux des trois "mousmés" d'Aristide, a demi nues. Ils se mirent à courir comme s'ils avaient le diable aux trousses.

La bulle était obscure et silencieuse.

Que font nos hardis aventuriers ? :D
Dernière édition par Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 15:03, édité 1 fois.
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 15:03

Message de M. Daykard


Les sbires étant partis et les gorilles notamment, IAD se déplace vers la Bulle, il active toutes les armes de son bras gauche et dégaine son pistolet laser, avec précaution il se place de sorte à voir ceux qui resteraient éventuellement dans le cockpit, son objectif?

Arrêter le chef mafieux secoué apres avoir mis hors d'état de nuire ses éventuels ultimes protections et protecteurs, se rappelant la cape holographique, il fait attention à toute diffraction visuelle et aux sons.

Jets de dés: Arrestation d'Aristide
Sémi Déhèmette
 

Re: Chaaaaaargez : Daykard à l'attaque ...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 15:06

Message de M. Fénilara


Sandaahr commença par faire ce que toute personne normale est susceptible de faire lorsqu'un astronef s'écrase à deux pas de sa position aprés lui avoir tiré dessus : il paniqua.

Dans le sens le plus strict du terme, c'est à dire que paralysé au sol il appela à l'aide par tout les moyens qu'il pouvait trouver : vocaux, numéro d'urgence les plus divers, les fréquence d'urgence etc.
Le résultat fut que la totalité des services pouvant apporter une aide quelquonque, du plus au moins sérieux, sur un astroport furent prévenus, sous réserve qu'ils ne soient pas déjà au courant, qu'une bulle s'était écrasé sur le tarmac à côté d'un certain Fénilara et que quelques individus non identifiés et probablement blessés s'étaient sorti de l'appareil et s'enfuyaient à toute jambes.

Quelques instants plus tard, lorsque le mécanicien a enfin repris le contrôle de ses nerfs, il s'engage à la suite de Daykhart dans l'appareil détruit pour tenter de trouver des survivants et les trainer jusqu'à l'extérieur.
Sémi Déhèmette
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Hyperactive


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron