Le Méphisto sur le tarmac

Où débute une nouvelle histoire...

Re: Le Méphisto sur le tarmac

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 12:22

Message de Sémirande


SPQR a écrit:Alors que Joseph Laïusse attendait ses réponses et qu'Epstar terminait son monologue sur l'intercom, la tension semblait monter ... Moi et Monsieur Lohnsöme sommes ici à votre disposition.


A monsieur Lohnsöme : "Et vous ? Z'ètes dépassé, c'est çà ? Oui, eh bien je ne voudrais pas être à sa place, à Alcaline. Allez, tout le monde à l'hôtel pour la nuit. Et réjouissez-vous que ce ne soit pas au poste pour diverses recherches d'information."

En disant "tout lemonde", il désigne MM Fénilara, Qruze, Lohnsöme et Daykard. " Allez, ouste, vous reviendrez demain dans la matinée."

Alors que ces quatre messieurs se voient tout juste accordés le temps de mettre le vaisseau en configuration "sol", en haut ...

[Mandarina della Notché]
"Vous aurez vos réponses. Sémi m'a expliqué ... que tous autant que vous étiez n'aimiez pas trop les secrets." (oh, que c'est Sibyllin :lol:) "Mais pour l'heure, il va falloir redonner une saépite aux enfants. Je vais la commander, il faut le temps qu'on l'amène : on est Satu soir, lendemain de la Respiration ! Après, nous accompagnerons les enfants à mon Eglise, le temps que le monsieur en bas finisse son enquête. Demain, je vous promets, je vous expliquerai tout, vous entendez : TOUT"

Alors que Della Notché s'éloigne un peu pour passer son appel, le enfants (qu'elle intimidait un peu) se ruent sur MM Edelman & Jdryk'll, et cela pépie dans tous les sens, malgré les efforts de Cyclamen pour discipliner un peu tout cela :
"Vous avez vu, tontons, on a embêté les méchants. Ils seront plus jamais méchants, maintenant ?"

Mandarina della Notché revient. "C'est bon. J'aurai besoin de votre aide pour les rassurer."

Réagissez une dernière fois, puis on passe à la fin de l'épisode.
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Méphisto sur le tarmac

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 12:25

Message de M. Daykard


Daykhard pesta intérieurement, Laïusse ne l'avait pas oublié, il n'allait pas pouvoir se la couler douce, manifestement le capitaine par intérim le trouvait si insignifiant qu'il ne lui avait donné aucune mission, tant mieux ça lui ferait quelques heures de repos pour monter son propre film relatant les derniers faits. Comme d'habitude, il expurgerait sa version selon les désirs de la Police mais il la vendrait au prix fort à un groupe Holos de Téhéf...

Que ferait-il de cet argent? il avait un projet mais il attendrait d'être seul avec Khrys pour cela...
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Méphisto sur le tarmac

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 12:26

Message de M. Jdryk'll


Mandarina della Notché a écrit:"Vous aurez vos réponses. Sémi m'a expliqué ... que tous autant que vous étiez n'aimiez pas trop les secrets." (oh, que c'est Sibyllin :lol:) "Mais pour l'heure, il va falloir redonner une saépite aux enfants. Je vais la commander, il faut le temps qu'on l'amène : on est Satu soir, lendemain de la Respiration ! Après, nous accompagnerons les enfants à mon Eglise, le temps que le monsieur en bas finisse son enquête. Demain, je vous promets, je vous expliquerai tout, vous entendez : TOUT"


... Au fond de lui Epstar voulait savoir et était un peu inquiet quant à l'avenir des enfants. Ils avaient besoin de paix, pas d'être considéré comme des phénomènes de foire, étudiés ou pire "utilisés".

Mais il ne voulait pas en discuter devant les enfants avec Mademoiselle della Notché : cela risquait de les inquiéter.

les enfants a écrit:"Vous avez vu, tontons, on a embêté les méchants. Ils seront plus jamais méchants, maintenant ?"


S'accroupissant sur ses talons pour être à leur hauteur :

Ce que vous avez fait n'est pas "bien". Je sais que vous vouliez juste vous défendre, mais vous avez fait aussi du mal à des gens qui n'y étaient pour rien.

Il se força à sourire pour dédramatiser.

Il faut que vous appreniez à ne plus "jouer" comme ça sans savoir ce que vous faites. Nous jouerons avec vous pour vous montrer ... mais vous ne devez plus "punir" personne comme ça. D'accord ?

Il conclua par une caresse sur la joue d'un des petits avant de se redresser.

Mandarina della Notché a écrit:Mandarina della Notché revient. "C'est bon. J'aurai besoin de votre aide pour les rassurer."


A voix trés basse :
d'accord, mais que ce soit clair : je ne ferais et ne laisserais rien faire contraire à leur intéret présent ou futur. Je ne doute pas de votre coeur, mais parfois l'enfer est pavé de bonnes intentions. J'en sais quelque chose.

Claquant les mains pour avoir leur attention :

Les enfants : nous allons aller maintenant visiter l'église de mademoiselle della Notché ... c'est un chouette endroit, nous y passerons la nuit ensemble
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Méphisto sur le tarmac

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 12:35

Message de Sémirande


[Satu 6 quinte 503 - 21ème heure et des minutes]

[Les Dalton]
A moins qu'ils ne demandent expressément à accompagner les enfants à l'Eglise de la Connaissance Totale, cas auquel ils seraient les bienvenus, messieurs Qruze, Daykard, Fénilara et Lohnsöme se voient remettre un "billet de logement" 8) leur octroyant le prix d'une nuit d'hôtel dans un établissement quelconque. La somme, non convertible en devises, permet de passer une nuit assez euh basique. Libre à eux de choisir un meilleur établissement, et de rajouter des sous.

[Les nounous]
Della Notché se rallie rapidement à la suggestion de M. Jdryk'll de procéder aux injections de la saépite dans les locaux de la Connaissance Totale. "Vous avez raison, monsieur l'Acolyte. Mieux vaut que votre navire reste pour eux un havre inviolé."

Le transfert est assez rondement mené. Mais ce sont des gens de ce que l'on appelle "la société civile" qui y procèdent, dans des véhicules personnels. Glira Mancèlès, son mari, le Malachite entraperçu la veille, des amis (TRES "Bobo") de la Dame ... En moins d'une heure, tout fut plié. Cela dit, on pouvait supposer que les costauds de Laïusse n'étaient pas loin.

N'allez pas croire que l'Eglise de la Connaissance Totale était un bâtiment monumental. Terra Formata compte 83 millions d'habitants, pas plus. Cette "Eglise" était un petit immeuble de quatre étage. Le rez-de-chaussée était consacré à la Connaissance. Quiconque pouvait y utiliser - gratuitement - les installations sur tous les supports possibles. Dame Mandarina leur dit plus tard qu'il y avait au premier un petit coin musée où il y avait des rouleaux de parchemin qui provenaient de mondes NT2. Tout ceci pour montrer au citoyen que multiple était l'Empire Galactique.

Les enfants reçurent leur saépite sans problème aucun ; et furent couchés à leur grande joie dans la cafétéria où un gigantesque aquarium occupait tout un pan de mur.

Le rêve ...

Quand aux membres d'équipage du Méphisto, ils savaient une chose : ils ne décolleraient pas le lendemain.

Et maintenant, la Fin du Prologue
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Méphisto sur le tarmac

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 12:36

Message de M. Fénilara


A l'ordre de Laiusse, Sandhaar obtempéra immédiatement.
Soumission absolue à l'autorité ? Plutôt un désir qu'on ne le repère pas ou le moins possible.

Il tenta malgré tout de rattraper Daykhard, à vrai dire il n'avait pas compris grand chose à la situation non par inattention mais plutôt à cause de la facheuse tendance qu'il avait d'être à l'exterieur durant les alertes sanitaires.

Sous la pluie qui plus est.

A vrai dire si une enfance dans le désert peut pousser certaines personnes à adorer la venue de l'eau, le liquide porteur de vie. Pour lui ce n'était absolument pas le cas. Il haïssait la pluie et encore plus les nuages.

Arrivé prés de Daykhard, il le suivit jusqu'à être hors de portée de Laiusse et ses sbires. Peu aprés il lui annonça :

"Bien, à propos de cette histoire, je suis complétement dans la panade, je suis sûr que vous allez pouvoir éclairer ma lanterne.
En plus nous avons la nuit devant nous n'est-ce pas ?"


Il entreprit de tirer les vers du nez à IAD, pour qu'il lui raconte notamment ce qui s'était passé durant cette foutue alerte sanitaire vraie-fausse-vraie puis la nature des liens qu'il l'attachait au gigot trop cuit qui s'était cru intelligent en tirant en plein milieu d'un astroport.

EDIT ; désolé téléscopage de message, je le reporte dans le sujet suivant.
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Méphisto sur le tarmac

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 12:37

Message de M. Qruze


Sachiel Qruze passa le commandement du Méphisto aux forces de police, puis les salua règlementairement.

Il prit son billet puis termina sur le terminal les dernières tâches, la plus part avaient déjà été accomplies à l'atterrissage. Puis il envoya par hyperondes un compte-rendu microcom des évènements à Petrus Alcaline, le propriétaire du vaisseau. Un bien léger compte-rendu du fait du peu d'informations disponibles, les objections du médi-tekno de bord le docteur Jdryk'll jointes en annexe, mais Petrus Alcaline saurait quoi faire pour le capitaine et le vaisseau.

Sans se tourner vers son interlocuteur, Sachiel Qruze adressa sur la passerelle ses seules paroles non protocolaires.

Monsieur Daykhard, ce n'est plus à moi de donner les ordres. Faites ce que bon vous semble.

Il quitta la passerelle sans se retourner pour se diriger vers ses quartiers. Il s'arrêta, pensif, au pas de la porte quelques secondes, hypnotisé par son cube triD trônant au milieu de sa chambre. Dés que son regard put s'en détacher, il rangea tout son matériel, se changea et fourra dans son fourre-tout quelques affaires de rechange et son livre de chevet.

Puis il se dirigea vers la salle du propulseur Varlet bâbord, en ouvrit la porte et s'y engouffra. Les néons s'allumèrent, illuminant la pièce et la machine d'une lumière blanche crue et pure. Il posa son sac près de la porte, en sortit son livre et s'agenouilla près de la machinerie. Il retira de son cou une croix qu'il posa sur le transducteur dimensionnel. Sa main gauche sur le transducteur qu'il caressa avec tendresse, sa main droite portant son missel près du coeur. Alors il commença à prier.

Grand Univers, vous qui êtes les Cieux.
Que votre Substance soit sanctifiée, que votre Règne soit éternel.
Que votre Volonté s'exprime par la Vie et par la Mort.
Illuminez nous de votre céleste Lumière,
Et guidez nous sur la voie du Savoir et de la Sagesse.
Pardonnez nous notre ignorance et notre orgueil,
Mais révélez nous la Vérité et bénissez nous, pauvres Êtres de matière.
Amen.


Sacheil Qruze se recueillit une minute dans le silence mais il sentait présente la colère grandissante de Malebolgia grondant, feulant et chantant son chant funèbre.

Puis il reprit une autre prière, une prière plus personnelle.

Sainte Rosalia, Enfant de l'Univers.
Garde nous du Mal et accompagne nous vers la Vérité.
Par ta lumière guide nous vers le Salut et sauve nous des Ténèbres.
Protège et bénis l'Humble Sémirande Chalmak
Dans les Epreuves et les Dangers qu'elle doit surmonter.
Louée sois-tu, à jamais et pour l'Eternité.
Amen.


Ces prières terminées, Sachiel Qruze remit à son cou sa croix, se leva, rangea ses affaires, jeta son sac sur l'épaule et quitta la salle.

Il sortit du Méphisto. Doucement, la pluie continuait de tomber. Au loin régnaient l'effervescence, le brouhaha, les lumières multicolores. Une bulle détruite, les gyrophares multicolores, les personnels de sécurité, les badauds et les journalistes avec leurs projecteurs.

Cela n'intéressa même pas l'enseigne. Lui, il levait la tête vers les cieux, l'air triste. Il regardait le ciel, imaginant, par delà les nuages noirs et les brutales lumières de la ville, les étoiles, les nébuleuses, l'espace qui l'appelaient. Les gouttes de pluie perlaient sur son visage, emportant avec elles les quelques larmes que versaient ses yeux.

On lui avait encore volé l'espace, et encore une fois le malheur avait frappé là où il se trouvait. Des ténèbres de Malebolgia s'élevaient un ricanement moqueur vibrant toujours à la même fréquence.

Il partit à pied vers la ville. Une heure plus tard, il passa devant la façade merveilleusement et richement décorée d'un lupanar de l'Eglise de la Lumière Intérieure. Les prêtres, hommes, femmes, trans, accueillaient les visiteurs et les passants en leur proposant de rechercher l'élévation par le plaisir, par tous les plaisirs. Sexe, alcools, drogues, plaisantes discussions et écoutes sincères, tout était disponible chez eux. Oui, on pouvait s'élever, mais si on n’y prenait pas garde, la chute n'en serait que plus vertigineuse.

Y trouver un peu de chaleur était tentant. Malebolgia se faisait séducteur. Il ronronnait et chantait sa douce sérénade, inhumaine, arythmique et hypnotique, mielleuse et électrisante, crescendo et diminuendo. Seul le souvenir de tous les morts le ramena à plus de réalisme et l'empêcha de retomber encore une fois. Sachiel Qruze reprit son chemin jusqu'au prochain hôtel, un bouge mal éclairé, à la limite du miteux. Il était enfin temps de se réfugier dans les ténèbres du sommeil et de l'oubli ......
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Méphisto sur le tarmac

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 24 Aoû 2008 12:40

Allez allez : fini, tout le monde là :
la Fin du Prologue
Sémi Déhèmette
 

Précédente

Retourner vers Hyperactive


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité