Le Prêtre et le gris ...

Où débute une nouvelle histoire...

Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:01

Message de Sémirande


Ici la conversation entre MM Qruze et Jdryk'll.
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:17

Message de M. Jdryk'll


... Epstar attendait que le second mécanicien parle le premier.

Il s'adossa à la porte maintenant fermée.

Une infime vibration harmonique presque immédiatement compensée lui remonta le long de la colonne vertébrale : les moteurs varlet du Mephisto tournaient rond, si ça se trouvait on était déja en vol ...

Il songea avec un pincement de coeur aux bouteilles de vin qu'il n'avait pas eu le temps d'acheter pour le voyage.

Il chassa cette idée parasite et se concentra sur son interlocuteur.
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:18

Message de M. Qruze


Epstar Jdryk'll a écrit:Il se précipita ensuite à la recherche de Sachiel ... Et finit par sonner à sa porte

ding dong

Sachiel vous ètes là ? Ouvrez mon vieux !


La porte s'ouvrit automatiquement, sans bruit. Sachiel Qruze était assis sur son lit, apparemment en train de réfléchir, en manipulant un cube triD. Sa cantine, ouverte, tronait au milieu de la chambre.

Il tourna la tête vers le nouvel arrivant, les yeux remplis de colère et de tristesse. Mais sa voix resta calme, posée, ... froide.

Que puis-je pour vous, mon Père ?

Epstar Jdryk'll a écrit:... Epstar attendait que le second mécanicien parle le premier.

Il s'adossa à la porte maintenant fermée.

Une infime vibration harmonique presque immédiatement compensée lui remonta le long de la colonne vertébrale : les moteurs varlet du Mephisto tournaient rond, si ça se trouvait on était déja en vol ...

Il songea avec un pincement de coeur aux bouteilles de vin qu'il n'avait pas eu le temps d'acheter pour le voyage.

Il chassa cette idée parasite et se concentra sur son interlocuteur.


Sachiel Qruze sentit également la vibration qui lui arracha un léger sourire cynique. Il continuait de tripoter son cube triD.

Le temps des choix vient de se terminer, mon Père. Vous savez que chez toute espèce vivante, face à un évènement inattendu la première réaction biologique est de choisir entre la fuite et l'agression. Arrogante est l'Unimanité qui croit avoir dépassé ses instincts alors qu'elle n'a fait que les habiller de culture.

Depuis la réunion de cet après-midi et le refus de ce tekno de communiquer plus tard, j'ai longuement médité sur le choix que je devrais faire. Soustraire les émotions animales, les évidentes comme les cachées, à la pensée pour obtenir le vrai raisonnement.

Rester, profiter de l'opportunité, l'affronter, malgré les premières impressions et l'absence de la Commandante, pour enfin atteindre l'espace et se libérer de cette pesante gravité qui emprisonne les âmes...

Ou fuir, tenter sa chance ailleurs que sur l'esquif de Médusa, mais avec des probabilités réduites, et en continuant de s'empoisser l'esprit comme celui des profanes.


Sachiel s'arréta de tourner et retourner son cube triD, pour le regarder directement, avec sévérité.

Et lui est là, toujours là. Toujours caché, toujours prêt à bondir au moment le plus opportun. Au moins, je sais que ne pas suivre ses suggestions est la bonne solution...
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:19

Message de M. Jdryk'll


Quel charabia esotho philosophico verbeux … Il avait du mal à suivre son raisonnement et les non dits étaient nombreux. Bref le gars était torturé.

… Vous avez l’air de quelqu’un qui en a gros sur la patate.

Il fit un pas en avant, récupéra le siège à induction magnétique et se posa en fasse de lui.

Je ne comprends pas la moitié de ce que vous me dites mais je peux quand même essayer de vous répondre quant à ce que j’ai compris et … ce que j’ai vu.

Vous me dites que vous avez le choix entre la fuite et l’agression … vous oubliez que l’homme est un animal certes, mais un animal social qui a à sa disposition une troisième voie : la collaboration.

Ce que vous m’avez dit de votre histoire me laisse à penser que pendant les centaines d’années que vous avez passé dans …

il allait dire les limbes, mais vu l’état d’esprit de son interlocuteur il préféra corriger
...en temps suspendu … vous avez perdu tous vos proches, amis et membres de votre famille. Ceux que vous avez connu ne sont plus.

Maintenant que vous reste-t-il ?

Croyez-vous que vous soyez le seul à avoir perdu toute votre famille ? J’ai connu beaucoup de personnes qui ont tout perdu : guerre, catastrophe naturelle, épidémie … Et après que reste-t-il aux survivants ?

Eux : leur vie et on continue. On dépasse l’épreuve et on continue. Je ne dis pas que c’est facile, ni que c’est « juste », mais il n’y a pas de justice à attendre de l’univers et aucune bienveillance particulière.

Par contre vous pouvez compter sur certains d’entre nous et sur la communauté des êtres sensibles et pensants pour … interagir avec vous et vous enrichir.

Toute vraie richesse est biologique.

Je ne dis pas que les gens sont bienveillants ou méchants ; ils sont chacun à leur manière en adéquation avec leur milieu, adaptatifs. Et dans la majorité des cas ils vous rendront ce que vous leur donnez.

Vous nous êtes peut être supérieur dans bien des domaines techniques, mais exprimer cette supériorité n’est pas forcément adéquate. Vous n’êtes pas une machine jugée sur vos seules capacités, mais un être humain, un animal social fait de réflexion, d’instinct de chair et de sang. Vous êtes tout ça à la fois. Vous êtes UN et pourtant vous n’êtes pas seul : vous n’existez que par le regard et l’échange que vous avez avec les autres.

Pousser votre individualité au point de ne vous renfermer sur vous-même et n’avoir de rapport qu’avec vos machines est vain et stérile. Ce n’est qu’en reconstruisant quelque chose avec les autres que vous retrouverez votre vie.

Maintenant je suis peut être à coté de la plaque … mais n’hésitez pas à venir me voir si vous avez besoin ou simplement envie de me parler. Et pas seulement pour ce qui vous préoccupe : on peut avoir des conversations plus légères, voire futiles.

Je vous donne quand même un conseil gratuit et sans frais dont vous ferez ce que vous voulez.

Si vous êtes supérieur dans un domaine, vous le savez intimement et vous n’avez pas besoin de l’exprimer verbalement.
Montrez le en faisant simplement votre travail ou en aidant les autres à s’élever. Les gens qui sont à bord sont des gens dignes … d’intérêt et je suis certain que si vous avez beaucoup à leur apporter de par vos compétences techniques, ils peuvent vous apporter en échange d’autres choses … comme dirait mon ami Khrys c’est une bonne transaction : tout le monde y est gagnant.

Nous ne sommes pas sur un navire de la guilde navyborg ; la discipline la hiérarchie sont plus gérés par nos rapports humains que par un stricte règlement.

Au fait Khrys a été nommé commandant et Sémirande bien que souffrant d’aphasie est remontée à bord comme pilote …

Mais je parle, je parle … je ferais mieux de vous écouter.
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:20

Message de M. Qruze


Non, vous ne comprenez pas. Vous ne distinguez pas l'ampleur du Grand Oeuvre.
C'est normal. Nous, les Pèlerins, avons une plus grande vue d'ensemble du Salut de l'Âme. Je citerais l'un de nos plus anciens prophètes, Konstantin Tsiolkovski : "La Terre est le berceau de l'humanité. Mais passe-t-on sa vie entière dans un berceau ?"

Je répondrais aux évènements futurs à bord par la coopération que vous vantez tant. Et méditez sur le fait que la coopération pourrait être une solution évolutionniste permettant à deux ou plusieurs individus d'affronter une situation qu'un seul d'entre eux ne pourrait résoudre.


L'intercom se mit à cracher la voix du Premier mécanicien.
"Allo ?
M. Qruze ? J'ai besoin de vous en salle des machines, tout de suite !
Je veux vous voir ici toutes affaires cessantes !
Apparament, on va aussi avoir besoin de trouver ou aller ...

Sachiel leva la tête, écoutant le message d'un sourire amusé. L'appel terminé, il se leva.

On va avoir besoin de moi. Avant cela, mon Père, peut-être parviendrez vous à appréhender un aperçu de la Vérité avec ce que je vais vous montrer. Peu de personnes ont vu cet enregistrement personnel, personnels navyborg compris.

Il posa le cube triD au milieu de la pièce sur le sol, enclencha l'interface vocale du cube.

Extinction des lumière. Lancement programme Mamba 32 à T plus 11705 secondes.

Le noir se fit dans la chambre de Qruze et le cube triD commença à projecter au milieu de la pièce dans les airs sa matrice triDéo, alors que murmurait Sachiel comme une dernière prière...

"Ici et maintenant, je suis la Mort, le Destructeur des Mondes."
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:23

Message de M. Jdryk'll


// et il me montre quoi le cube ? si c'est un film cochon je te préviens tout de suite : je te flanque dans un sas sans combinaison et je presse sur le bouton d'ouverture externe
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:23

Message de M. Qruze


L'enregistrement commence par une vision, dans l'espace, dans son silence, sur un disque annulaire fantastiquement lumineux et fluide. De son centre partent d'immenses jets figés d'énergie d'un bleu électrique surnaturellement bleu. Autour de ces faisceaux sont enroulés en spirale des lignes argentées.

Cette hypnotisante vision est vite interrompue par un atroce bruit lanscinant de métal déchiré. Et très vite ce qui semble immobile commence à prendre, lentement mais implacablement vie. Et plus la vue se rapproche de cet objet anormal et étrange, plus tout s'accélère.

Le disque de lumière et de matière bouillonne, tourbillonne et se disloque, sa substance est attirée implacablement vers son centre, de plus en plus vite.

Les jets ardents d'énergie sont crachés en de fulgurantes saccades accélérées. Les flexibles faisceaux argentés qui les enveloppent, tels de gigantesques tentacules animés par une vie bestiale propre, se contorsionnent, cherchent à s'échapper des ces flammes bleutées et infernales, frappent furieusement le vide autour d'elles.

Des sons deviennent de plus en plus audibles, de plus en plus assourdissants. Le disque éblouissant mugit sans fin son atroce grincement, de plus en plus fort, en même temps que sa matière se désagrège. Les jets ardents poussent d'effrayants hurlements inhumains alors que les tentacules argentés se contorsionnent chaotiquement en gémissant d'aigus et discordants sifflements.

Et au sein de ce capharnaium sonore, terrible et déroutant, se fait entendre une pulsation, très basse, presque inaudible, qui glace les os et etreint le poitrine d'une macabre torpeur. Un coeur colossal dont les battements indicible accélèrent inexorablement.

Les battements de ce coeur démoniaque est accompagné par un indescriptible et funeste chant aux milles voix vibrantes de terreur et de colère, discordant et déconcertant, qui s'emballe au crescendo.

Puis au centre de cette évocation des enfers apparait un oeil, un puit d'insondables ténèbres. Une couronne d'étoiles filantes orbitent autour de ce globe diabolique. Le regard malveillant de cette chose infernale, semblant habitée par une intelligence malveillante, parait se fixer funestement sur vous. Et comme hypnotisé, vous avez l'impression que votre corps est paralysé, et que votre âme pétrifiée se désagrège...



Fin de programme ! Lumières !

La vision d'horreur indicible, effrayante au pire, mettant mal à l'aise au mieux disparait enfin.

Sachiel était debout, face au prêtre, les mains dans le dos. Son visage impassible.

"Alors je vis surgir de la mer une Bête ayant sept têtes et dix cornes, sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des titres blasphématoires."
...
Vous venez, mon Père, d'avoir un bref aperçu de la Vérité de l'Univers. Un aperçu de Malebolgia.

Aucune épreuve n'est comparable à cela !


En disant ça, les lèvres de l'Enseigne esquissaient un sourire malicieux.
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:24

Message de M. Jdryk'll


// Notons que la description ci-dessus fait appelle a beaucoup d’éléments d’interprétation qui ne sont que le reflet de la perception que Sachiel a de ce trou noir.

Epstar avait gardé le silence pendant la projection du trou noir. La lumière revenue il regarda de manière inexpressive Sachiel …

Intéressant fit-il prudemment.

Comment avez-vous obtenu des sons et ces couleurs ? Quels genres de traitements avez-vous appliqué pour parvenir à ce résultat ?

Il se leva du siège.

On en reparlera, vous comme moi le devoir nous appelle.

Comme vous me donnez des sujets de réflexion je vous vais vous en donner aussi un.

Toute vie porte en elle le germe de sa propre mort.

La vie ne s’épanouie que sur le terreau de la mort et n’a de sens qu’en opposition avec cette dernière.

Rien n’est éternel, même le temps finira par rendre des comptes. Même ce trou noir moura avec l’univers.

De la mort nait la vie, l’évolution, le renouveau. Même l’univers est soumis à ce cycle ou à cette respiration, à cette alternance de cris de naissance et de derniers soupirs.

Mais …

Nous nous sommes ici, maintenant : nous avons dans notre bref passage ici bas la possibilité d’accomplir tous les actes de volonté que nous souhaitons, de changer les choses à notre échelle.

Refuser cette possibilité c’est tourner le dos à ce qui nous est donné, c’est gaspiller le don qui nous est fait et vouer un culte vain à thanatos à qui nous sommes de toute façon promis.

Bref : profitez en pendant que ça dure.


// On peux continuer ou on considère que c’est bon et que l’on rejoint tout le monde ?
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:26

Message de M. Qruze


// Ce n'est aucunement l'unique interprétation qu'en fait Sachiel, parce que sinon, je ne me serais pas fait chier jusqu'à 3 heures du mat'. Car dans ce cas je me serais borné à faire une simple description technique du trou noir :P
// et les sons dont certains sont émis à des fréquences proches de l'infrason et de l'ultrason suffisent déjà à bousculer tout être.

Aucun traitement, aucun effet spécial. Pour ne pas parler trop technique, je définirais ça comme un enregistrement multi-spectral de la mission Malebolgia, et l'impression d'accélération est une conséquence de la distorsion temporelle à sa promixité au sein de son propre référentiel espace-temps.
Pour les sons; c'est essentiellement une restitution électronique des différentes fréquences enregistrables. Les battements proviennent de la fréquence de rotation de la singularité et la "chanson" est l'effet de résonnance de fréquence provoqué par les ondes gravitationnelles du trou noir sur les écrans et la coque énergétique.

Vous parlez de vie et de mort. Je vois que vous n'avez pas bien compris que vous préchiez auprès d'un converti. Vous savez mais ne voyez pas.

"Puis je vis des cieux nouveaux, des terres nouvelles - car les premiers cieux et les premières terres ont disparu, et d'océan des âmes, il n'y en a plus. Et je vis la Cité Sainte, Jers'Halem nouvelle, qui sortait du Néant, par la Grâce de l'Eternel Tout-Puissant. J'entendis une voix clamer du Trône : "Voici la demeure de Dieu avec ses enfants... Voici, je fais l'Univers nouveau"."

Il est temps, mon Père...


Sachiel Qruze se dirigea vers sa cantine, l'ouvrit pour en sortir sa combinaison de vol.

Je crois que quelqu'un m'attend. Je dois me préparer. Les Spires du Destin ont déja tout écrit. Et je pense que vos ouailles vous attendent aussi.
Sémi Déhèmette
 

Re: Le Prêtre et le gris ...

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 23 Aoû 2008 15:27

Message de M. Jdryk'll


// Je ne crache pas sur travail, je ne tire pas sur l'ambulance. Je dis que rien chaque personne a une perception différente des choses et que la description ci-dessus est forcément subjective.
Certains croisent une charogne au bord d'un chemin et en sont dégouté, d'autres en tirent un très beau poème.
C'est la vision de TON personnage, permets que ce ne soit pas celle du mien.

Hummmf ?! se contenta de grommeler de manière neutre Epstar.

allons y : on se verra plus tard pour votre visite médicale que nous n'avons pas eu le temps de faire

Sur ce il sortit et se dirigea vers la passerelle pour voir le commandant.
Sémi Déhèmette
 

Suivante

Retourner vers Hyperactive


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron