La colonelle

De l'autre coté du limes ...

Re: La colonelle

Messagede Epstar Jdryk'll le Mar 9 Fév 2010 23:30

Il replia ses lunettes de soleil et les glissa dans la poche de sa chemisette avant de répondre.

En version courte ? Parce que vous nous avez épargné sur Myrtill.

Un plateau antigrav arriva avec leurs cafés … il fit le service, gouta et repris.

Si vous aviez simplement obéi aux ordres, nous serions morts. Point final.

Il prit une gorgée et apprécia l’aspect aromatique du noir breuvage.

… Et nous ne profiterions pas de cet excellent breuvage, de cette vue et de notre compagnie partagée.

Il sourit brièvement …

Donc, vous vous êtes rendu compte à ce moment là que vous étiez bernée et de notre coté nous nous sommes aperçu que vous n’étiez pas notre ennemi.

Vous avez choisi de désobéir à un ordre direct.

Pourquoi ?
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: La colonelle

Messagede Sémi Déhèmette le Mer 10 Fév 2010 09:45

[Décidément, la manipulation n'est plus ce qu'elle était]
"Les questions, c'est moi qui les pose. Que savez-vous ? Qu'attendez-vous de moi ? Ou plutôt de nous ?" Pas folle, elle ne leur avait pas demandé comment ils étaient arrivés si vite sur le Trèfle.
Sémi Déhèmette
 

Re: La colonelle

Messagede Epstar Jdryk'll le Mer 10 Fév 2010 12:11

… Il récupéra le paquet de cigarettes au fond de sa poche et en sorti une qu’il alluma avant de répondre.

Ce que j’attends de vous ? Je vous l’ai dit : Votre aide.

Je vous demande, à vous et à vos soldats, de nous prêter votre assistance logistique afin de s’assurer des personnes soupçonnées de conspiration et de trahison contre l’Empire. Quand le moment sera venu.

Ce que nous savons, ne regarde que nous. Sachez simplement que pour l’instant nous continuons notre enquête, le plus discrètement possible ; nous avons déjà un certain nombre de preuves, de pistes et d’éléments à charges. Et c’est la nature des personnes impliquées et les moyens dont elles disposent qui m’incite à demander votre aide.

Vous étiez prête à sacrifier votre vie pour un mensonge, je vous offre de vivre pour la justice.


Il tira calmement sur sa clope en attendant sa réponse.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: La colonelle

Messagede Sémi Déhèmette le Mer 10 Fév 2010 12:45

[Bein voyons...]
"Bon, mes congés sont rares et précieux. Ce que vous me racontez : c'est du vent. Je ne vous aurais pas croisé sur Myrtil, on ne m'aurait pas donné cet ordre absurde, j'aurais déjà tourné les talons. Vous avez maintenant la gentillesse de me dire ce qui se passe ; et je veux quelque chose de plus concret qu'une banale théorie du complot. Je verrai ce que je fais.

Et ce que vous savez ne regarde pas que vous."
Sémi Déhèmette
 

Re: La colonelle

Messagede Epstar Jdryk'll le Mer 10 Fév 2010 16:40


… …

Vous croyez quoi Ma’am Colonelle ? Que je suis arrivé ici par l’opération de l’infi ? Que ce genre de morpheur se trouve sous le sabot d’un kroukas ?

Il était dégouté.

Nous sommes ici dans le cadre d’une opération commune décidée au plus haut niveau par les autorités de l’A12S et de l’Empire, pour enquêter, pour trouver les auteurs de la conspiration et les traduire devant la justice.

Parce qu’il y a eu conspiration, parce qu’il y a eu détournement, parce qu’il y a eu trahison contre l’Empire.

De la part de membres de la psypol, d'anciens membres de "la belle mort qui siffle", de cadres à haut niveau de la hanse des marchands. J'ai des noms, j'ai des preuves, mais vous n'en bénéficierez que quand je saurais ce que vous décidez.

Et de tout çà vous êtes partie prenante.

Comme actrice, comme victime de votre foi dans nos institutions. On vous a manipulé, on vous a trompé. Bref on s’est bien foutu de votre gueule et on s’est assuré que vous ne reviendrez pas pour témoigner.

[i]J’ai tout fait pour vous protéger, j’ai affirmé que vous étiez innocente des charges de trahison.

Pourquoi ? Parce que je respecte la foi et le choix que vous avez fait dans une certaine clairière de Myrtill. Parce que vous avez choisi de désobéir à un ordre non seulement stupide, mais aussi criminel. Vous avez à ce moment là choisi votre camp.


Mais maintenant vous ne pouvez plus rester en dehors du coup.

Ma’am Colonelle : je vous tends la main, je vous offre la possibilité de laver votre honneur, celui de votre corps d’armée, de faire non seulement ce qui est juste, mais aussi ce qui sert la justice.



Il était franchement dégouté.

Ne la repoussez pas une fois de plus. Je vous en supplie.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: La colonelle

Messagede Sémi Déhèmette le Mer 10 Fév 2010 18:32

[Ironique]
Au mot « morpheur » elle avait lancé un regard rapide mais aigu et inquisiteur vers « Angélina ».

Puis elle se tourna de nouveau vers le Prêtre. « Ah quel meneur d'hommes vous faites ! Vous dites « haut placés dans la Hanse ? » J'hésite entre Haurl Fsiomède, Bongota Tsubouth et Griselda Loupédrou. Tous trois sont plutôt copains avec un certain commandant en chef play-boy que je soupçonne fortement d'avoir été à lui tout seul le « Comité de Base » ; qui a disparu corps et bien (le comité, pas le play-boy) après le dernier ordre que j'ai reçu de lui : vous buter.

A vous, très cher."


C'était moins léger qu'il n'y paraissait, croyez-le bien.
Sémi Déhèmette
 

Re: La colonelle

Messagede khaadaric le Mer 10 Fév 2010 18:51

JE continue de siroter ton thé au jasmin pendant que Greg fait sa plaidoirie devant notre invitée.
J'observe tour à tour Greg puis Pilar, je ne perds aucune miette de la joute verbale qui vient de s'engager.
semirande chalmak a écrit:A vous, très cher.

Voyant une ouverture suite à une légère hésitation de Greg à répondre spontanément, je tend ma main vers Pilar.
Griffe de fer dans un corps de velours mon Colonelle...
Vous avez surement cité le tiercé gagnant, nous avons certaines preuves les concernant que Greg va s'empresser de vous transmettre, n'est ce pas mon enquêteur favori ?
Un petit regard charmeur, à l'attention de Greg..
Il nous manque quelques pièces ou lien pour compléter le puzzle mais on est pas loin de la vérité pour comprendre les enjeux financiers, politiques et militaires mis en place lors de cette haute trahison.
Deux de nos comparses collent au basques de l'un d'entre eux, il faut agir vite et bien pour éviter que toutes traces ou personnes disparaissent.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: La colonelle

Messagede Epstar Jdryk'll le Mer 10 Fév 2010 21:08

Il hocha la tête aux paroles "d'Angélina" ...

Je dirais que pour Griselda Loupédrou nous en sommes aux certitudes. Pour les Minekkos aussi. L'implication de certains membres de d'Eglises est aussi certaine. Celles de leurs églises ... reste à établir. Nous poursuivons l'enquête, en transmettant nos éléments au fur et à mesure à nos supérieurs.

Ainsi, même si nous échouons
... il eut un sourire sinistre : ses yeux ne riaient pas ... il n'y a pas une seule planète dans cette galaxie où ils pourront se planquer et profiter en toute tranquillité de leur forfait. Un jour ou l'autre on leur demandera des comptes. On leur présentera l'addition. Je n'ai aucun doute là dessus.

Ce qui m'amène à vous Colonelle.

Vos aimables employeurs se sont égayés dans la nature, ils se sont fait la malle et vous ont planté là.

Ils savent pertinemment que vous avez été reconnu, identifié et désigné : je transmettais en direct à la flotte lorsque nous nous sommes rencontré et je ne doute pas que ces informations leurs soient parvenues.

Donc, je résume : ils vous chargent d'une mission suicide, vous survivez, vous en savez beaucoup, ils vous rapatrient ... J'aurais normalement parié que vous auriez eu à ce moment là un stupide accident de vaisseau, mais ils étaient peut être pris de court par leur échec ... et ils disparaissent du paysage vous laissant seule. Seule face à l'avalanche qui se prépare.

Il y a dés lors qu'une possibilité. : ils vous désignent comme bouc émissaire ou se servent de vous comme piste pour se donner le temps de s'enfuir ... car ils n'ont plus le choix.

Mais vous, vous en savez trop. Alors, il est presque certain qu'ils vont vous éliminer, éliminer vos hommes un à un comme on raye d'un trait de plume une écriture comptable.

Car c'est ce qu'ils sont : Des comptables de la mort, des épiciers de la guerre ...

Conjoncture ? Je ne crois pas.

Et vous ? Vous êtes prête à parier vos vies sur leur étique et leur fidélité ?
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: La colonelle

Messagede Sémi Déhèmette le Mer 10 Fév 2010 21:35

[Si tu la prends par les sentiments]
Elle regarda le Prêtre, et "Angélina". Elle était du genre à ne pas mettre trois plombes à se décider. Les trois secondes qu'elle s'accorda auraient duré trois jours chez certains. Puis, à voix haute pour montrer qu'elle jouait franc jeu.
"Wladimir ? Tu vas aller piquer quatre transports au 5ème Formation, à Luciette. Tu diras à Solène que c'est pour moi. Puis t'iras au dépôt qu'tu sais récupérer not'matos de Myrtil, tu touches pas à celui qu'on doit recevoir aujourd'hui. T'annules toutes les permes, mais tout l'monde va s'balader par trois dans les rues d'Fontaines Cristallines. On r'passe pas à l'immeuble, et tu dis à ceux qui y sont d'en r'sortir dare dare. Mangez rien, buvez rien. Rendez-vous ici sur la plage à la douzième."

Puis se tournant vers les deux espions : "C'est qui les curetons ? Quelle Eglise ?"

Il est vrai que son discret pendentif de la Glorieuse Volonté avait quelque chose de fascinant.
Sémi Déhèmette
 

Re: La colonelle

Messagede Epstar Jdryk'll le Mer 10 Fév 2010 22:37

Calmonté et Maltiolli, le premier est mort, le second est en vie.

Il se perdit un instant dans ses souvenirs.

Un vrai salopard le Calmonté, mais ... il soupira ... si ça se trouve c'était aussi une victime, manipulée. Triste épitaphe.

Il secoua la tête : Ils appartenaient respectivement à la Lumière Intérieure et à la Conscience Universelle. Il désigna d'un coup de menton le médaillon. Cette église n'est pas dans le collimateur. Pas plus que celle de la connaissance totale. Et la mienne n'est pas concernée non plus.

Bon ... nous restons ensemble ? Prêt à agir ?

Comme ça vous donnera l'occasion de nous raconter précisément qui vous avez rencontré à ce fameux "comité" et ce qui s'y est dit ...
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

PrécédenteSuivante

Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron