Ca se précipite...

De l'autre coté du limes ...

Re: Ca se précipite...

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 14 Fév 2010 23:55

Khrys a écrit:Il en profita pour ramper discrètement un peu plus loin, vers une cachette, un trou, enfin: n'importe quoi d'autre.

Et là !!! :o
Sémi Déhèmette
 

Re: Ca se précipite...

Messagede Gurvan le Lun 15 Fév 2010 00:10

Le Navyborg activa le bouclier de protection énergétique du formec. Le laser UV toujours à puissance maximum, il arrosa les Minekkos rassemblés autour de la bombe sur son traîneau antigrav, pour les forcer à s'égayer.

Il se mit à courir, dans le bourdonnement des servo-moteurs et des électromuscles du robot de combat, droit dans leur direction. Il espérait décourager les plus faibles -- pour autant qu'il y en ait -- par la vision du formec blindé leur arrivant dessus en crachant ses lances laser. Il prenait un pied comme il en avait rarement pris. Presque autant que lors de cette virée avec les pilotes de chasse de l'A12S, quelques jours auparavant, lorsque son chasseur avalait la Route à 40 EAL à l'heure.

Il essaya de repérer lequel des soldats avait pris le commandement du groupe, pour concentrer ses tirs sur lui. Il fallait qu'il tienne encore 10 minutes. Pour la deuxième fois en moins d'un quart d'heure, il se surprit à espérer que Sainte Rosalia soit en train de veiller sur lui.

Un micromissile jaillit du pod d'armement fixé à l'épaule du formec, guidé par radar vers les répulseurs du traîneau antigrav.
Dernière édition par Gurvan le Lun 15 Fév 2010 01:20, édité 1 fois.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Ca se précipite...

Messagede Sémi Déhèmette le Lun 15 Fév 2010 00:37

[-9 minutes]
[Psychologies]
Le laser UV, ils connaissaient. Ils se dispersèrent sans panique, et allèrent pour se remettre en position.

Mais le micromissile !!!

Aucun d'entre eux ne savait si Djidji avait eu le temps de mettre les modules de déverrouillage et d'armer l'engin. Quand le micromissile péta sous le traîneau, celui-ci prit de la gite et le lourd cylindre bascula, tomba, se mit à rouler en suivant la loi de Newton, en direction du plan d'eau où de la glace s'était formée suite à l'immersion de la taupe. Les Minekkos étaient des gens courageux, mais là, ils furent deux ou trois secondes pétrifiés d'horreur !!!

Action ?
Sémi Déhèmette
 

Re: Ca se précipite...

Messagede Gurvan le Lun 15 Fév 2010 01:08

Gurvan vit les soldats se figer, des expressions terrifiées sur leurs visages.

Les dixièmes de secondes s'égrenaient sans qu'ils ne répliquent à ses tirs. C'était plus qu'il n'en fallait aux réflexes cybernétiques du Navyborg interfacé pour neutraliser la majorité des Minekkos. Il réduisit la puissance du canon laser, et les visa, l'un après l'autre, continuant de se ruer sur eux.

[Mode Berserk On]
Les bras du formec commencèrent à faire des moulinets. Ceux que les faisceaux de lumière cohérente ne blesseraient pas allaient se prendre des directs à leur décoller la tête.

// Merci pour l'éclate. Maintenant, dodo. A demain.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Ca se précipite...

Messagede Sémi Déhèmette le Lun 15 Fév 2010 01:31

[Apathie]
Monsieur Antillès / Calvert en étala quatre, puis...

Le cylindre atteignit l'étang, fracassa la couche de glace et s'enfonça à moitié dans la vase.
- Trois Minekkos baissèrent leurs casques, et, selon le rite de Fils de l'Homme, levèrent les bras en direction de Notre Sainte Mère la Terre, soucieux de se mettre en paix avec l'Infi avant le Grand Voyage
- Deux autres semblaient prostrés, anéantis par la peur
- Trois autres encore baissèrent également leurs casques et fixèrent le cylindre d'une drôle de façon. Curieusement, le navyborg comprit ce qu'il ressentaient. Ils venaient de prendre conscience de ce qu'ils avaient fait. Et le remord leur tombait dessus.
- Les cinq derniers hésitèrent. Trois mirent crosse en l'air, et deux profitèrent d'un moment où le formec leur tournait le dos pour s'enfuir, ceinture de vol à fond et au ras du sol. Le navyborg ne put les mettre dans sa ligne de mire : tout était allé trop vite.

Voilà où en était la situation quand les quatre transports de la Division Formation prêtés par une certaine Solène à son amie Pilar arrivèrent à ce qui avait été la Forteresse Minekkos.
Sémi Déhèmette
 

Re: Ca se précipite...

Messagede Gurvan le Lun 15 Fév 2010 07:18

Tous les Minekkos qui ne s'étaient pas enfuits étaient assis au sol, prostrés, ligotés deux par deux dans des arachnofilets. Les chargeurs énergétiques de leurs armes étaient allés rejoindre la taupe et le cylindre au fond du plan d'eau. Les fusils à fusion entassés formaient une sorte de fagot de plastométal tordu qui aurait pû être l'œuvre d'un certain sculpteur de l'Antiquité de TerraPrime portant un nom d'empereur romain.
Quand les transports se posèrent, Gurvan ouvrit enfin le capot du formec, s'extirpa à regrets du cocon protecteur comme le sein maternel, et s'assit à son tour dans l'herbe, le dos appuyé contre la jambe massive du robot de combat. Le choc en retour de son ingestion de speed lui coupait les jambes et lui donnait le vertige. Il poussa un long soupir, moitié d'épuisement, moitié de soulagement tandis que sa pompe osmotique compensait la dépense physique.
A ses amis qui approchaient en compagnie de Pilar, il décrocha son habituel salut, deux doigts sur le front :
"Salut les filles, salut Epstar. Content de vous voir..."
Il désigna le cadavre carbonisé qui dégageait une odeur atroce, un peu plus loin :
"Dji Dji..."
Puis le bâtiment à l'intérieur duquel il avait vu Khrys ramper quelques minutes plus tôt :
"Khrys, Hultien, et le commandant des Minekkos..."
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Ca se précipite...

Messagede Sémi Déhèmette le Lun 15 Fév 2010 10:34

[La routine]
Plusieurs choses se produisirent :
- Les "Gus" de Pilar partirent sécuriser la zone. Ils avaient l'habitude...
- Pilar elle-même vint trouver Gurvan Antillès. Elle le considéra une seconde et dit : "Tu cherches pas du boulot, mec ?"
- Une Scorpionaute était allée voir le cylindre. Elle revint en disant : "Un AM Tav 2500. On l'a neutralisé. S'ils l'avaient fait péter au fond de leur puits, cela aurait été terrible. Nous sommes au-dessus de la discontinuité de Byblos. La croute est donc très fragile. Ils auraient creusé un entonnoir d'au moins cent kilomètres de profondeur, le magma aurait coulé, l'atmosphère aurait été rendue irrespirable... Même les stations orbitales y seraient passées à cause des projections." Elle tendit un hologramme à sa chef, salua et s'éclipsa.
- Surgissant de la nuit, deux véhicules arrivèrent du nord et tournèrent autour du site : c'étaient des logimecs drones des forces de police locales. L'un d'eux véhicules-robot se posa et se présenta à la colonelle, qui du coup, fut occupée à parler à la projection en uniforme qui venait d'apparaitre.
- Un message arriva de Wladimir : "On l'a chopée. On revient."
- Une demi-heure à peine après, un des scorpionautes dit : "Et voilà les vraies emmerdes qui arrivent.". Deux bulles pressyborg se posèrent aux limites du terrain. Il y en aurait d'autres...

Messieurs ?
Sémi Déhèmette
 

Re: Ca se précipite...

Messagede khaadaric le Lun 15 Fév 2010 11:08

Angélina avait suivie Pilar pour aller voir Gurvan le héros.
Avec une petite tape sur l'épaule.
Bon boulot mon gars, chapeau.

Voyant les bulles pressyborg se poser, je me retourne vers Gurvan et demande.
Mon pote tu as encore du jus pour te servir du formec, on dirait que l'on a encore des visiteurs.
Colonelle Pilar ? c'est votre supérieur qui arrive, celui qui a ordonné notre mort?
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Ca se précipite...

Messagede Gurvan le Lun 15 Fév 2010 11:37

semirande chalmak a écrit:- Pilar elle-même vint trouver Gurvan Antillès. Elle le considéra une seconde et dit : "Tu cherches pas du boulot, mec ?"

Le Navyborg commençait à retrouver des couleurs. Il se redressa, salua la Scorpionaute d'un hochement de tête, et sourit :
"J'ai déjà du boulot, Colonelle Jackson. Mais lorsque la TSA n'aura plus besoin de mes services, ou lorsque j'aurai envie de prendre l'air, je ne manquerai pas de vous appeler. Gardons le contact."

semirande chalmak a écrit:- Une demi-heure à peine après, un des scorpionautes dit : "Et voilà les vraies emmerdes qui arrivent.". Deux bulles pressyborg se posèrent aux limites du terrain. Il y en aurait d'autres...

De vieux souvenirs de sa vie antérieure comme pilote chez Pulsar Medias, sur Kharg, firent froncer les sourcils à Gurvan. Il marmonna à voix basse :
"Ils sont toujours là quand il y a de l'audience à faire, ces connards."

khaadaric a écrit:Voyant les bulles pressyborg se poser, je me retourne vers Gurvan et demande.
Mon pote tu as encore du jus pour te servir du formec, on dirait que l'on a encore des visiteurs.

Le Navyborg esquissa un sourire et fit un clin d'oeil au Soldat :
"Ce n'est pas l'envie qui me manquerait, mais que fais-tu de la liberté de la presse ?"
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Ca se précipite...

Messagede Epstar Jdryk'll le Lun 15 Fév 2010 15:01

Bon, la cavalerie était à la bourre songea-t-il en posant pied à terre.

Il grimaça en voyant le corps carbonisé, grimaça de rechef en entendant ce qu’ils s’apprêtaient à faire. Quelqu’un avait sorti des arsenaux une bombe AM. Rien que ça.

Il grimaça encore une fois en entendant les bulles des pressiborgs et de la police qui arrivaient.

Bon, une damnée chose à la fois.

Gurvän ? …Bon boulot. Dommage pour elle, mais … même si ça me fait chier de dire ça, je ne suis pas certain que tu ais eu le choix.

Ensuite … il vit la police arriver, les emmerdes continuaient. Trop tard pour quitter la planète et laisser tout le bordel derrière soi. Il profita de ses derniers instants de liberté. Pour éclaircir quelques points.

Colonelle Pilar ? Une bombe AM ne sort pas des arsenaux comme ça … Je vous charge de la sécurité de nos prisonniers : quelqu’un est complice au plus haut niveau militaire et risque de les faire assassiner à la première occasion. Avant qu’ils ne crachent le morceau.
Il cligna de l’oeil

Et si je parviens à sortir de prison, je vous demanderais de choisir le resto et le menu et me mettrais à votre disposition.

Il passa sur le canal protégé pour ses petits camarades : Les gars, on va être soumis à la question une fois de plus. La presse et la police. On s’en tient dans un premier temps à nos couvertures jusqu’à ordre contraire de Baltus ok ? Je vais le contacter et lui transmettre les derniers éléments avant que l’on ne soit plus en mesure de le faire.

Mon conseil : ne collaborez que sur ordre direct et identifié de Mone Baltus. C’est lui en dernière analyse l’autorité impériale qui nous a mandatée.

Il s’éloigna ensuite rapidement afin de ne pas être en première ligne et s’enferma dans une pièce du bâtiment principal. Il se connecta à sa boite mail et fit son ultime rapport. Il y indiqua qu’ils étaient sur le point d’être arrêté, qu’ils garderaient le silence le temps que l’on vienne les sortir de là. Il transmit les données brutes, indiquant le numéro de série de la Bombe s’il connaissait celui-ci.

Puis … il sortit pour voir si on se décidait à lui passer les bracelets. Il récupéra une tenture ou un drap et alla couvrir le corps carbonisé de la dénommée Djidji. Il adressa une prière silencieuse pour la paix de son âme.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

PrécédenteSuivante

Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron