Des conditions de détention scandaleuses

De l'autre coté du limes ...

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Epstar Jdryk'll le Jeu 18 Fév 2010 09:32

semirande chalmak a écrit:"Je ne savais pas qu'un cyborg pouvait pleurer..." dit Pilar Jackson. Le Prêtre la regarda brièvement. Avait-il eu des hallucinations auditives, ou bien la voix de sa maîtresse du moment était-elle légèrement tremblotante ?


Placé derrière elle, il l'avait doucement enlacé et avait posé son menton sur son épaule, sans quitter des yeux la scène; en silence.

semirande chalmak a écrit:...
Une part de Simblo était redescendue donner de la force à la forêt par photosynthèse, tandis qu'une autre partie de son corps charnel mué en radiations nobles partait pour un long voyage vers l'infini.

Ce fut la fin du reportage.


Il garda le silence.

Ce n'est que plus tard qu'il revint sur le sujet brièvement. C'est quelqu'un de ... complexe, Sémirande. Elle a ses démons, ses scories, ses ombres du passé. Et elle se bat. J'espère que ça lui permettra de se libérer un peu, de trouver un peu de paix. Et qui sait ... une fois qu'elle sera en paix avec elle-même, peut-être pourra-t-elle s'ouvrir un peu aux autres. Il sourit. Enfin on peut rêver.

Plus tard encore, alors que le soleil se couchait dans un bref flamboiement de pourpre et de vieil or, il s'adressa à nouveau à Pilar.

Il était assis, un verre sans alcool à la main.

Les vacances se terminent pas vrai ? Le devoir nous appelle, le vent nous pousse, notre volonté nous guide ... tu vas retourner faire ton boulot de pompier de l'Empire, éteignant les feux qui menacent de détruire nos institutions avant que cela prenne trop d'ampleur et je vais partir essayer ... faire ce que je peux pour ceux qui n'ont plus de voix, qui ont été abandonnés. Essayer.

Qui sait : L'Empire est vaste, nous somme débile face à l'espace ... mais peut-être nos chemins se croiseront-ils de nouveaux ? Les dieux de l'infi ne font pas de promesses, mais ils conspirent parfois pour la réalisation de nos désirs. Il caressa doucement, tendrement, son visage ... mais pour l'instant nous sommes ici et maintenant, tant que l'appel ne résonne pas, tant que le monde reste loin, n'y pensons pas.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Epstar Jdryk'll le Jeu 18 Fév 2010 09:41

khaadaric a écrit:...
Vous avez vu !!! tas de ferrailles est toujours en vie !!!
Quelqu'un a pu voir convenablement le nom de son Tabron ? faudrait aller l'accueillir la ou elle va se poser, histoire de lui faire une surprise.


Elle nous retrouvera quand elle sera prête. ne t'inquiètes pas.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Gurvan le Jeu 18 Fév 2010 10:15

Greg Blektar a écrit:
khaadaric a écrit:...
Vous avez vu !!! tas de ferrailles est toujours en vie !!!
Quelqu'un a pu voir convenablement le nom de son Tabron ? faudrait aller l'accueillir la ou elle va se poser, histoire de lui faire une surprise.


Elle nous retrouvera quand elle sera prête. ne t'inquiètes pas.


La voix de Gurvan s'était élevée quasiment en même temps que celle d'Epstar :

"Si elle veut nous retrouver, elle nous retrouvera. Il faut juste lui laisser le temps."

Assis sur le bord du lit à suspenseur, il avait éteint la TriD à la fin du reportage. Il se leva, s'approcha de la fosse de projection holo au-dessus de laquelle flottait un clavier immatériel. Il n'avait pas utilisé son plot vertébral depuis cinq jours. Par simple curiosité, il pianota une demande de recherche dans les banques de données du trafic spatial de l'A12S au sujet de ce Tabron et de son plan de vol.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Sémi Déhèmette le Jeu 18 Fév 2010 10:28

[Info très demandée :D ]
En plus des informations légales relatives au navire, il y avait le communiqué suivant :
Le Manitoba a fait une brêve escale sur la forteresse de combat Alfred Elton Van Vogt, pour changement d'équipage. Puis il est retourné à son affectation normale : le rapatriement des réfugiés Smarks de Noah-128(1) vers Myrtil.

A12S - Contrôle de vol espace profond


1) Petite colonie minière non répertoriée sur le bouquin, et qui avait accueilli dans l'urgence 500 réfugiés.
Sémi Déhèmette
 

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Sémi Déhèmette le Jeu 18 Fév 2010 18:55

[Les quelques jours qui suivirent]
Ils eurent encore quelques jours de répit, pendant lesquels ils apprirent par les actus que le scandale avait éclaté. Ca soufflait dans les Eglises, la Hanse et l'Armée. L'Honorable Veddar Padesh Loö Lu, remercié huit mois plus tôt, avait été prié... non : supplié de reprendre brièvement la tête de la Hanse, le temps que la crise s'apaise. Ils le virent à la TriD : il bichait, le vieux ruffian :mrgreen: . Le Connétable Grandier avait été appréhendé par la Guilde Navyborg et son chef avait démissionné. Mais c'était le Temple Oecuménique qui traversait la crise la plus grave. Un Grand Conclave serait organisé sous trois mois, et il serait public :shock: !!! La PsyPol du secteur avait été suspendue, et on ramenait des membres de cette redoutable, mais en principe honorable, institution par vaisseaux entiers depuis les secteurs voisins. Ils devraient faire le tri entre ce qui était pourri et ne l'était pas, et étaient chargés de former un tribunal Inquisitorial. Pour être triviale : ça chiait. Cela dit, ils n'avaient pas le choix car la Vox Populi, d'habitude longue à la détente, demandait cette fois des comptes, et l'A12S n'avait pas l'air décidée à lâcher le morceau.

Ils étaient bien, dans leurs bungalows !!! Mais un jour on les prévint qu'ils repartiraient le lendemain.

Les adieux du Prêtre et de sa colonelle furent brefs, et dignes ; comme s'ils allaient se retrouver la semaine suivante. Elle monta dans un FuseauJet pour Fontaines Cristallines tandis qu'eux partirent pour Nicomède. On les y interrogea deux jours durant, leur faisant raconter et re raconter leur histoire, mais sans discourtoisie. En fait, les interrogateurs firent leur travail ni plus, ni moins.

Puis ils se retrouvèrent dans le hall d'un grand hôtel de Nicomède, avec en poche
- un pass valable un mois pour tous les transports sur Tréfolia
- un bon de transport de 10 000 années-Lumière en confort 4/5 sur La Trangalactique
- un avis selon lequel leur guilde leur accordait cinq point d'échelon (le message de la Hanse à l'attention de monsieur Edelman, signé par l'Honorable Veddar Padesh Loö, était assez savoureux)
- Sept millions de crédits.

... Chacun !!!

Arriva également un message selon lequel Madame était prête à reprendre son voyage.

La suite
Sémi Déhèmette
 

Précédente

Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron