Des conditions de détention scandaleuses

De l'autre coté du limes ...

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Epstar Jdryk'll le Mer 17 Fév 2010 23:05

Pas d'alcool pour l'instant, pour moi ... Un poisson cru cuit au coco et au citron vert serait l'idéal. Avec un grand boc d'eau de coco glacé ...
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Sémi Déhèmette le Mer 17 Fév 2010 23:08

[Miracle]
Il suffit de demander dit une voix derrière eux, qu'ils connaissaient bien.
La colonelle Pilar Jackson, du corps de Scorpionautes "Servir ou Mourir" portait à la fois un maillot une pièce dont les couleurs variaient, frôlant parfois la transparence sans jamais l'atteindre ET les boissons demandées sur un plateau. "J'espère ne pas m'être trompée, messieurs." Elle servie le prêtre en dernier et s'assit à côté de lui. Ce n'était pas une mise à la porte des autres, non, seulement une façon de dire qu'il n'y aurait pas de compétition. "Vous m'inviterez ce soir, petit prêtre ? J'ai regardé le prix de la Mampre : c'est ridicule. Mais quelques conques grillées avec une de ces piquettes fruitées de Marine ?"

Puis elle donna les nouvelles. Tous les soupçons portés à l'encontre de Hultien & Loupédrou s'étaient vérifiés ; absolument tous ! Le Connétable Grandier, qui avait créé le "comité de base" dont il était le seul représentant, était en fuite vers les Agrippines, où tous ses avoirs avaient été transférés. Mais il avait la division Nova et l'astromarine A12S à ses trousses, et les deux états avaient ouverts leurs Espaces aux chasseurs de l'autre état. Grandier avait une chanche de s'en tirer. Sur 1 x 10 eex23 aux dernières statistiques.

Voyant qu'aucun des secours promis n'arrivait, le Révérend Sage Maltiolli avait d'abord tenté de fuir Tréfolia par ses propres moyens. Il était attendu par la PsyPol à Joliot-le-Découvreur. Voyant que les Etres face à lui avaient anticipé toutes ses actions mentales, il voulut commettre un suicide rapide mais cinq tirs de paralysants de la Garde Territoriale l'en avaient empêché.

On était en train de le repeindre au saepens. Trois couches.
Sémi Déhèmette
 

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Khrys le Mer 17 Fév 2010 23:14

semirande chalmak a écrit:On était en train de le repeindre au saepens. Trois couches.


//J'imagine la scène :D

Haaaaa... l'hospitalité de l'Empire ;) Je vous remercie Madame...

Khaada... hmmmm, la donzelle ne doit pas être loin, elle essayait de communiquer avec un des formecs là-bas.


Ramenant un peu plus de chaise autour d'une table...

Bon, allez, discutons un peu du futur... annoncez-moi de bonnes nouvelles nous concernant. :!:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Gurvan le Mer 17 Fév 2010 23:23

Gurvan Antillès remercia la Colonelle Jackson d'un signe de tête. Il se pencha pour attraper l'une des chaises ramenées par Khrys, croisa les jambes en l'utilisant comme repose-pieds, et se mit à siroter son mojito avec délice, le regard perdu vers l'horizon, la brise marine aux effluves iodées caressant son visage.

"Dites-moi Pilar, vous avez des nouvelles de Myrtil ? Que devient Mademoiselle Chalmak ?"
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Sémi Déhèmette le Mer 17 Fév 2010 23:37

[Haussement d'épaules]
"Rien. Elle a disparu avec ses Smarks."
Sémi Déhèmette
 

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Epstar Jdryk'll le Mer 17 Fév 2010 23:41

Il avait trinqué avec Pilar, essayant de deviner ce qu'elle buvait, son épaule délicieusement proche de la sienne.

Pour ce soir, vos désirs sont des ordres Ma Dame.

Il écouta paisiblement le rapport qui tombaient de ses lèvres parfaitement ourlées.

Tout est bien qui finit bien alors. Le reste ... appartient aux comptables, aux espions de tout poil, aux policiers, aux diplomates, aux politiciens ... je parie qu'il leur faudra plus de temps pour démêler définitivement tout ça qu'il ne nous en a fallu pour glisser quelques pelletés de sable dans leur mécanique parfaitement huilé.

Bon, allez, discutons un peu du futur... annoncez-moi de bonnes nouvelles nous concernant.


Khrys ? Laisse tomber veux-tu ? Profite du moment présent, repose toi, mange, bois, profite de la chance qui est la tienne de vivre cet instant.

Il y aura un futur, il y aura des rapports, des soucis, des remises en causes, de l'argent peut-être ? Qui sait ?

Parce que ce futur appartient aux survivants, les morts eux n'ont pas cette chance. Alors profite de ta vie.


Il bailla et s'étira comme un chat. Il était presque sec et le sel commençait à dessiner des taches blanche sur sa peau ... J'irais bien refaire trempette moi. Presque timidement il effleura la main de Pilar ... Ca vous dit ? Après on pourrait aller marcher un peu, le long de cette plage, en silence ou pas ...
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Gurvan le Jeu 18 Fév 2010 00:22

Gurvan observa un moment le manège du Prêtre, non sans un certain amusement.

Puis il laissa son esprit vagabonder, buvant son cocktail à petites gorgées. Il en commanda un autre pour terminer les délicieux mezzés, puis un thé glacé pour accompagner le plat de poisson.

A moins qu'une réunion ne soit planifiée cet après-midi avec quelque officiel impérial, il irait bien louer un aquajet à Chamille et faire du cabotage le long de la côte.

Quant à ce soir... Le Navyborg se dit qu'il dormirait sans doute à la belle étoile. Etaler un futon sur la terrasse de son bungalow, s'allonger dans l'obscurité, avec le velours noir saupoudré d'étoiles au-dessus de lui, le clapotement de l'eau tout autour, les bruissements de la végétation et le son apaisant du ressac au loin. De quoi le faire dormir comme un bébé jusqu'au petit matin.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede khaadaric le Jeu 18 Fév 2010 00:46

Esteban Calvert a écrit: Au fait, vous avez vu Khaadaric ?


Angélina avait récupéré sa boisson au passage lors de l'arrivée de Pilar.
En douceur, elle s'était rapprochée du reste du groupe, le temps de bien observer tout le monde, de voir cette joie et cette bonne humeur alors qu'il y a peu, on avait échappé plusieurs fois à la mort.
Notre prêtre avait vraiment l'air emballé.....vraiment, il paraissait guimauve au coté de Pilar.
Khrys avait déjà des crédits pleins les yeux, ça se voyait à sa manière de parler, de bouger ses mains, de passer sa langue sur ses lèvres.....
Gurvan quand a lui respirait la joie d'être la, simplement, après avoir fourni un effort et un combat effroyable...
Prenant une pose qui se voulait fatal, un peu à la "Basic instinct"
Je te manques ? ou c'est Khaadaric qui te manque. On a plus besoin de se cacher maintenant.
Profitez bien de la vue d'Angélina, demain, votre.......gaffeur ?....énerveur ?.....votre gentil bourrin....il sera la.

Angélina affiche bien évidement un sourire de circonstance..
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede Sémi Déhèmette le Jeu 18 Fév 2010 01:30

[Cinq belles journées]
Ce qui devait se passer se passa pour certains (Pilar Jackson n'avait pas eu de vraies vacances depuis cinq années, et le fameux Wladimir était très capable de mener sa boutique). La suite de ce qui se passa entre elle et le Prêtre leur appartient.

Tous sentirent la fatigue leur tomber dessus ; pas de celles que l'on soigne d'un comprimé magique, non ! La fatigue nerveuse que seul le temps peut apaiser. Et puis aussi... la côte était belle, ici, mais... elle donnait des envies de Marine !

Le matin du cinquième jour, Epstar Jdryk'll qui pionçait reçut un coussin sur le nez "Viens, viens vite !!!" Pilar Jackson appela les autres sur leur com "Mettez-vous sur A12S canal Ethno, vite !"

Elle avait assombri la pièce et déployé une grande projection. Cela se passait de nuit, dans une clairière qu'ils connaissaient mais ne reconnaissaient déjà plus. L'endroit était éclairé par un soleil artificiel. Il était noir de monde : humains, Smarks et autres Etres se mélangeaient sans la moindre anicroche. Six Smarks des deux sexes portaient une civière recouverte d'un filet de stase. Sémirande Rosa Chalmak marchait derrière, parmi les femmes qu'ils avaient sauvés. Ils étaient en tenue traditionnelle, sauf le scaphandre NT6 que portait la Navyborg. Son visage était triste et fermé.

Il y eut un plan arrière, et on l'on vit qu'un Tabron attendait. C'était un cargo court courrier de l'Alliance. Les porteurs posèrent leur fardeau sous l'appareil, et reculèrent dignement. Sémirande, toujours vêtue de son mongua en fibres naturelles, approcha du filet de stase qu'elle avait posé dix années auparavant, coupa l'alimentation et le roula, aidé par une des femmes Smark.

Le sang bleu de Simblo se remit à couler, tandis que son semblant de vie le quittait pour de bon, cette fois. Mademoiselle Chalmak posa ses lèvres sur celles du mort, en un long baiser, caressa son visage et se releva, ne prenant pas garde au fait que son corps quasi nu était maculé du sang bleu de Simblo. Ou alors, elle s'en fichait. Elle posa doucement son bel arc sur le corps, ainsi que ses flêches et son klum.

"Je ne savais pas qu'un cyborg pouvait pleurer..." dit Pilar Jackson. Le Prêtre la regarda brièvement. Avait-il eu des hallucinationa auditives, ou bien la voix de sa maîtresse du moment était-elle légèrement tremblotante ?

Sémirande prit la parole, et sa voix amplifiée devait s'entendre dans toute la clairière. "Il ne voulait pas se transformer en charogne dans les couloirs moisis d'un tumulus infect, en compagnie de malheureuses qui n'auraient demandé qu'à vivre. Il voulait voir les étoiles et leurs mondes : l'industrieuse Viala, le verte Tréfolia, les neiges de Vonda, et tant d'autres. Je ne peux les lui montrer, MAIS JE NE LE LAISSERAI PAS POURRIR SOUS CETTE TERRE TRAGIQUE. Je vais partir, pour toujours. Je l'emmène. Surveillez la constellation de Mamba, le bras du guerrier." Quelques Smarks vinrent l'étreindre rapidement, puis elle monta, en tenue bien peu réglementaire, dans le nez transparent de l'engin, où se trouvait le fauteuil de pilotage. Le radeau fut doucement mis en soute, mais les portes restèrent ouvertes.

Le soleil artificiel fut éteint, ce qui prit trois minutes. La nuit noire regagna ses droits.

Le Tabron décolla, et prit tout doucement de l'altitude, tous feux allumés. Il n'y eut pas de prise de vue aérienne, un digne et discret commentateur avec une pointe d'accent ET expliquant que les Smarks s'y étaient opposés.

Tout le monde regardait vers le ciel. Quelques minutes plus tard, il y eut d'abord la tache d'un Point de Vérité (il se trouva que celui-ci était rouge) puis une seconde plus tard, venant du Bras du Guerrier, une boule lumineuse dorée illumina les alentours comme en plein jour, puis s'éteignit.

Une part de Simblo était redescendue donner de la force à la forêt par photosynthèse, tandis qu'une autre partie de son corps charnel mué en radiations nobles partait pour un long voyage vers l'infini.

Ce fut la fin du reportage.
Sémi Déhèmette
 

Re: Des conditions de détention scandaleuses

Messagede khaadaric le Jeu 18 Fév 2010 08:48

Angélina qui pour le moment n'avait pas encore changé d'apparence, s'ecria comme une folle dans son com:
Vous avez vu !!! tas de ferrailles est toujours en vie !!!
Quelqu'un a pu voir convenablement le nom de son Tabron ? faudrait aller l'accueillir la ou elle va se poser, histoire de lui faire une surprise.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

PrécédenteSuivante

Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron