Avant le départ pour Marine

De l'autre coté du limes ...

Avant le départ pour Marine

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 20 Fév 2010 18:10

Ici vos actions avant le départ du Méphisto pour Marine
Sémi Déhèmette
 

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Gurvan le Sam 20 Fév 2010 19:42

Monsieur Antillès proposa son assistance aux Panzanopèdes pour superviser les travaux de rénovations du Méphisto. Il était en effet qualifié sur moteurs hyperluminiques Varlet pour tous les vaisseaux jusqu'au Classe I.

Il contacta les autorités de l'Alliance des Douze Soleils et Manouchka Qwolèk au sujet des démarches à effectuer pour obtenir la double citoyenneté A12S. Il laissa aussi des messages amicaux à ses amis pilotes avec qui il avait fait ce raid avant le départ pour Tréfolia.

Il n'avait jamais mis les pieds sur Marine. Cette planète était renommée au-delà du Secteur, et même jusqu'à Sidoine, son monde natal. Il téléchargea toutes les informations qu'il put trouver à son sujet, et en particulier ce que Madame Norjansk avait bien pu y faire, pour autant que ce soit public.

Il profita d'un moment de calme au cours des préparatifs de départ pour sortir son Gerfaut 500 de la cale et faire un vol d'essai, éventuellement avec l'un de ses compagnons. L'appareil se déplia automatiquement, les ailes ne se déployant qu'à leur envergure minimale. Il grimpa à bord. Il n'y avait pas de navimec pour connecter son plot vertébral, uniquement des commandes manuelles. Une fois les autorisations obtenues auprès de la capitainerie d'Amarzèle, l'engin biplace partit comme une flèche, quasiment à la verticale. Gurvan testa d'abord les répulseurs gonflés, les poussant à plein régime. A 3000 mètres, il les coupa, déploya la voilure au maximum, et commença à décrire de larges spirales à la recherche de courants ascendants. Deux heures plus tard, ses compagnons virent le bel oiseau de monsieur Antillès revenir, louvoyant entre les Varlet au décollage et à l'atterrissage. L'appareil se posa comme une plume sur le tarmac devant le hangar. Le Navyborg descendit, souriant comme un enfant.

Enfin, et comme promis à Epstar, il offrit une (ou plus) tournée(s) à ses compagnons pour fêter sa titularisation dans l'équipage du Méphisto.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Khrys le Sam 20 Fév 2010 21:17

Revoyant Sémirande revenir vers le Méphisto:
Tiens, voici notre portée disparue...
Par égard à ta bienveillance passée, je ne t'ai pas radiée de la TSA.

Soit quand même la bienvenue à bord! :D

Les travaux que tu as commandé avancent vite... mais sur quels critères as-tu décidé d'opérer ces changements? Et reprends-tu le titre de Commandant, puisque tu décides pour le reste de l'équipage? :^)


Khrys ménagea une pause en regardant le chantier, son ordinateur NT6 diffusant quelques informations sur Marine.

Comme tu le sais déjà, nous allons sur Marine, une planète où la surface est recouverte en très grande majorité par des océans. Il semblerait judicieux d'équiper l'ensemble de l'équipage avec des respirateurs, et d'autres affaires pouvant nous aider en cas de naufrage... J'essaie désormais d'imaginer toujours le pire.

Bon, ok, je liste aussi les matériaux qui sont importés sur Marine. Il me semble que cette planète manque cruellement de métaux et alliages légers, de matériaux de construction, et d'équipement individuel de basse technologie. Mais j'attends de la base de la Hanse, que je fouille actuellement, de savoir s'il est plus intéressant d'acheter de la matière première et de la vendre, ou seulement de contacter un marchand habitué des lieux pour lui proposer seulement un transit de marchandises avec la place restante dans la cale.
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 20 Fév 2010 22:36

Une journée bien remplie
Gurvan Antillès a écrit:Monsieur Antillès proposa son assistance aux Panzanopèdes pour superviser les travaux de rénovations du Méphisto. Il était en effet qualifié sur moteurs hyperluminiques Varlet pour tous les vaisseaux jusqu'au Classe I.
Sémirande et lui prirent le même Cyrano. "Viens voir." lui dit-elle. Ils allèrent à l'atelier voisin. Les fils constituant la coque avaient été partiellement désénergisés, bobinés sur des supports spéciaux et étaient maintenant déroulés à grande vitesse pour subir quelque mystérieux traitement avant que d'être rembobinés en bout de chaîne. "Vérification structurelle, application d'un revêtement en or sygma et préparation à la remise en forme. Il avait pris des coups, notre Méphisto, dans sa longue et mystérieuse carrière, avant qu'on ne le retrouve abandonné dans l'Espace. On va changer environ 15% des tissus. L'architecte dit qu'on pourra laisser la couleur "or vieilli" telle quelle, que cela lui donnerait un aspect à la foi un peu suranné et rassurant quand à la santé financière de l'entreprise."
Ils revinrent au Méphisto :
"J'ai passé des heures, des jours et des semaines à regarder cet engin sous toutes les coutures. Je pouvais savoir quel servo fonctionnait rien qu'au bruit qu'il faisait. Et je vais recommencer cet apprentissage, tu sais ? Tiens, viens voir"
Elle l'emmena entre les deux Varlets, après en avoir courtoisement informé Messieurs Skriblllz et Skrublllz. Son corps de cyborg polarisa à mort, et on eut l'impression qu'elle était entourée d'une aura électrique qui aurait fait d'elle une déesse de la foudre.
"Quand ils ont reconstitué ses documents (si coûteux) voici un siècle, ils n'ont évidemment pas fait ce que nous faisons. Je me doutais bien qu'un ou deux trucs clochaient, oh rien de grave (c'est dans les notes que je t'ai remises) mais j'aime bien en avoir le coeur net." Elle montra les deux Varlets, sorcière aux doigts de feu bleuté "On aura maintenant une synchro à 1 x 10eex-17, autant dire autant qu'un navire moderne. L'arrivée d'antimatière pourra être affinée de 0,001%. Et tout un tas de petites choses qui font qu'on gagnera au moins 1 pétawatt, mais je parierais sur 1,2 : toujours bon à prendre pour les antigravs, les lasers et tout le toutim n'est-ce pas ?"
Elle l'emmena dans l'espace passagers : "Nous pourrons accueillir même des créatures respirant du fluor, ou vivant dans du méthane/ammoniac. On pourra rajouter 10% de variétés d'écosystèmes en plus.
J'ai viré cette merde de sas inférieur, et j'ai mis une pair de laser UV doubles. On sortira de la passerelle par la verrière, mais il y a maintenant une ouverture prévue pour : plus besoin de sauter à poil dans les champs moissonnés."

Elle revint vers son co guildien.
"Cela te va ?"
Ils travaillèrent deux heures de mieux, prenant contact avec leur ancien / nouveau vaisseau.

Gurvan Antillès a écrit:Il contacta les autorités de l'Alliance des Douze Soleils et Manouchka Qwolèk au sujet des démarches à effectuer pour obtenir la double citoyenneté A12S. Il laissa aussi des messages amicaux à ses amis pilotes avec qui il avait fait ce raid avant le départ pour Tréfolia.
La belle Géante apparut : "Mais oui, il faudra un peu de temps, mais c'est parti." La réponse avait été immédiate : elle devait être revenue sur Viala. Quand aux pilotes de l'A12S qu'il avait rencontrés, ils étaient repartis avec leur gigantesque Lehouine. Il lui fut promis que son message leur parviendrait "dès que possible". Eh oui ! C'était un dur métier que soldat sur un tel monstre. Il y avait des contraintes de par lesquelles on ne faisait pas ce que l'on voulait.

Gurvan Antillès a écrit:Il n'avait jamais mis les pieds sur Marine. Cette planète était renommée au-delà du Secteur, et même jusqu'à Sidoine, son monde natal. Il téléchargea toutes les informations qu'il put trouver à son sujet, et en particulier ce que Madame Norjansk avait bien pu y faire, pour autant que ce soit public.
Oh, trouver des infos sur Marine : c'était facile. Il vit même que mademoiselle Chalmak avait déposé quatre projets de plan de vol, pour faisabilité, et que lui, Gurvan Antillès avait été désigné comme ayant tous les droits de demander des modifications si besoin en était. Mais pour les activité de Madame Constantine Thelma Norjansk sur place : Rien. Nada. Que dalle. Zéro. Que pouic. Trou noir. Kuhidkarla.

Gurvan Antillès a écrit:Il profita d'un moment de calme au cours des préparatifs de départ pour sortir son Gerfaut 500 de la cale et faire un vol d'essai, éventuellement avec l'un de ses compagnons. L'appareil se déplia automatiquement, les ailes ne se déployant qu'à leur envergure minimale. Il grimpa à bord. Il n'y avait pas de navimec pour connecter son plot vertébral, uniquement des commandes manuelles. Une fois les autorisations obtenues auprès de la capitainerie d'Amarzèle, l'engin biplace partit comme une flèche, quasiment à la verticale. Gurvan testa d'abord les répulseurs gonflés, les poussant à plein régime. A 3000 mètres, il les coupa, déploya la voilure au maximum, et commença à décrire de larges spirales à la recherche de courants ascendants.
Sémirande déclina, mais à regret : elle s'occupait de son cher vaisseau. Il put cependant voir sa silhouette le regarder décoller avec envie ;(
"Pas très réglementaires, tes antigravs, mec." C'était la voix rigolarde d'un contrôleur de vol. "Va au-dessus des dépollueurs, cheminée 4. Après tu te démerdes."
Il fit cela. Et il prit le plus gros coup de pied au derrière de sa carrière. Le vario grimpa à +40, les ailes de canard se plièrent vers le haut, restituèrent l'énergie en redescendant par simple élasticité, remontèrent. Le sol s'éloignait à toute vitesse. L'engin réagissait sur une simple caresse : le réglage d'usine était parfait. Amarzèle lui apparut en entier, perle de civilisation sur un monde d'une dureté incroyable. Et dire qu'on avait pris celle qui avait installé cette colonie en ce lieu pour une bimbo sans cervelle. On ne savait jamais qui était la personne que l'on avait face à soi.

Ce Gerfaut 500 était tout simplement une oeuvre d'art, on l'aurait dit vivant. Il vira sur l'aile, croisa un grand rapace qu'il éloigna au moyen du siffleur qui équipait l'appareil...

Gurvan Antillès a écrit:Deux heures plus tard, ses compagnons virent le bel oiseau de monsieur Antillès revenir, louvoyant entre les Varlet au décollage et à l'atterrissage. L'appareil se posa comme une plume sur le tarmac devant le hangar. Le Navyborg descendit, souriant comme un enfant.
Sémirande l'attendait, une pince à flux connectée à son bras gauche. "Alors ? Dis rien : il va bien, hein ?"

Monsieur Antillès reçut un message de Manouchka Qwolèk : "Pouvez-vous être à la vingt-troisième heure au Café de Bloom ?" C'était tard, mais, bon, ce serait l'occasion de payer les tournées qu'il devait.

Donc :
Gurvan Antillès a écrit:Enfin, et comme promis à Epstar, il offrit une (ou plus) tournée(s) à ses compagnons pour fêter sa titularisation dans l'équipage du Méphisto.
Ils s'installèrent à une table non loin de la scène. Il y eut des danseurs, un poète, quelques musiciens, puis...
Arghllllllllllllllllllllllllllllllllllll :shock: :? :o
Manouchka Qwolèk arriva sur scène sur une musique langoureuse. Elle fit un numéro dans lequel acrobatie, danse et érotisme torride se mélangeaient dans un cocktail terriblement excitant. Elle était magnifique.
Mais ils n'étaient pas au bout de leurs surprises.
A la fin du numéro, alors qu'elle était très applaudie, elle leva la main pour demander le silence. "Nous avons ce soir parmi nous un Etre qui a obtenu, et brillament, la citoyenneté A12S. J'ai besoin des quatre témoins habituels."Quatre Etres, dont un ET, vêtus comme des noceurs se levèrent et s'approchèrent de la table auprès de laquelle l'artiste avait sauté d'un bond. Elle était toujours en tenue de scène, c'est à dire qu'elle avait de la veine que la salle soit chauffée.
Mais, curieusement, un silence total se fit dans l'établissement.
"Gurvan Antillès, vous avez maintenant la double nationalité : celle de l'Empire Galactique dont les préceptes fondateurs sont la base de nos idéaux, et celle de notre Alliance des douze Soleils. Nous tous ici présents vous demandons, au cas où un conflit de loyauté viendrait à vous déchirer, de choisir votre camp selon ce que vous trouverez le plus juste en vertu des principes que j'ai citée plus haut, et non de votre intérêt personnel. Soyez le bienvenu." Il y eut une ovation. Gurvan Antillès eut droit à la bise de "Marylin" et de bien d'autres beautés, à moulte claques dans le dos et dut aller chanter sur scène.
Sémirande riait comme une enfant.
Ce fut une soirée que personne n'oublia de sitôt.
Sémi Déhèmette
 

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 20 Fév 2010 23:01

Khrys a écrit:Revoyant Sémirande revenir vers le Méphisto:
Tiens, voici notre portée disparue...
Par égard à ta bienveillance passée, je ne t'ai pas radiée de la TSA.
Sourire.

Khrys a écrit:Soit quand même la bienvenue à bord! :D
AUtre sourire.

Khrys a écrit:Les travaux que tu as commandé avancent vite... mais sur quels critères as-tu décidé d'opérer ces changements? Et reprends-tu le titre de Commandant, puisque tu décides pour le reste de l'équipage? :^)
"Je vais, si vous le voulez bien, répondre dans le désordre, monsieur Edelman."
Elle fit apparaître un holo qu'elle donna à son interlocuteur : "Voici ma confirmation de mes aptitudes au pilotage."
Un autre holo apparut : "Voici la confirmation de mon aptitude au commandement."
Un troisième holo fut mis sous le nez du marchand : "La décision du CA de la TSA, avec 80% des voix, les 20 derniers pour cent étant « absents excusés pour raison valable et sérieuse » de me rétablir dans mon commandement. Vous remarquerez que j'ai voté pour moi. Ensuite...

J'ai entamé ces travaux parce qu'ils sont nécessaire au bon fonctionnement d'un vaisseau qui, pour ne nous avoir pas lâché lors de l'incroyable périple que nous lui avons imposé, n'en souffrait pas moins de quelques dysfonctionnement mineurs. J'ai décidé d'y remédier."


Khrys a écrit:Comme tu le sais déjà, nous allons sur Marine, une planète où la surface est recouverte en très grande majorité par des océans. Il semblerait judicieux d'équiper l'ensemble de l'équipage avec des respirateurs, et d'autres affaires pouvant nous aider en cas de naufrage... J'essaie désormais d'imaginer toujours le pire.
"Eh bien, occupez-vous en, monsieur le Commissaire."

Khrys a écrit:Bon, ok, je liste aussi les matériaux qui sont importés sur Marine. Il me semble que cette planète manque cruellement de métaux et alliages légers, de matériaux de construction, et d'équipement individuel de basse technologie. Mais j'attends de la base de la Hanse, que je fouille actuellement, de savoir s'il est plus intéressant d'acheter de la matière première et de la vendre, ou seulement de contacter un marchand habitué des lieux pour lui proposer seulement un transit de marchandises avec la place restante dans la cale.
"Oui, et ce faisant, faites bien gaffe à n'y pas faire entrer de produits illicites. Vous savez que Marine est hyper protégée par l'A12S, et que l'Empire Galactique a officiellement approuvé ligne par ligne cette protection."

Puis un adorable sourire apparut sur son visage dont bien malin qui eut pu dire, que ce soit à la vue, à l'ouïe, à l'odeur au toucher ou même au goût qu'il était synthétique. "Merci pour tout, Khrys."

Elle se détourna, fit trois pas, se retourna et lui lança "Travaillez bien !"
Sémi Déhèmette
 

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Khrys le Sam 20 Fév 2010 23:34

Quand elle lui annonça qu'elle reprenait le titre de Commandant de Bord, Khrys n'eut pas l'air étonné, mais on pouvait lire sur son expression générale un "ouf" de décontraction.

Au "merci pour tout" de Sémirande, Khrys répondit d'un geste de la main "y'a pas de quoi"...

Mais finit par ouvrir un peu la bouche quand même ;)

Félicitation Sémirande, et bon retour parmi nous, j'essaierais de vous servir au mieux de mes capacités, et de ne pas trop vous ennuyer avec mes projets commerciaux :D

Quand Sémirande s'éloigna, Khrys valida d'une simple pression sur son ordinateur l'achat de l'équipement dont il avait fait la liste. Bien-sûr, c'était la TSA qui allait payer :angel: .

- 6 respirateurs, et 5 fois plus de recharges
- 2 canot de sauvetage (qui ressemblait chacun à une trousse à outils, mais qui pouvait embarquer 12 personnes chacun)
- 12 Jerricanes vides (mais que l'on pourra à loisir remplir d'eau potable) qui pourront flotter même remplies d'eau.

Je me renseigne aussi sur le protocole à suivre lors de l'arrivée sur Marine:
- technologie autorisée
- us et coutumes à connaitre impérativement
- les moyens de transports locaux
- la position des balises impériales
- ...
tout cela afin d'informer au mieux l'équipage, et qu'il n'y ait pas d'impair quand on rencontrera des autochtones :emo:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Gurvan le Sam 20 Fév 2010 23:54

Il était deux heures du matin lorsque Gurvan se retrouva devant le hangar où les bobineuses étaient en train de recouvrir le Méphisto de sa nouvelle coque gris-doré mat. Il était fatigué, un peu ivre aussi, mais il se sentait incroyablement bien.

Il sentit Sémirande derrière lui. Elle aussi était passée voir où en étaient les opérations de maintenance.

Il lui semblait que leur relation avait légèrement évolué : elle n’était plus strictement professionnelle, plus amicale. Elle était restée formelle avec Epstar et Khrys mais lui, elle l’avait tutoyé toute la journée. Il continua de regarder les logimecs travailler sur le Transistel et déclara sans se retourner :

« Bravo pour ta promotion. Je suis vraiment ravi que nous puissions retravailler ensemble. Nous avions parlé d’embaucher un nouveau pilote, mais la perspective ne m’emballait pas plus que ça. Nous avons eu droit à quelques jours de vacances sur Tréfolia avant de revenir ici. Nous t’avons vu à la TriD le jour des obsèques de Simblo. » Sa voix s’érailla quelque peu « Je pensais que tu aurais besoin de plus de temps pour… disons… cicatriser. Ce n’est pas aussi facile que pour ça » Il désigna son crane. « Enfin bref, du fond du coeur, bienvenue chez toi ».

Il se retourna, se massant les tempes avec les doigts.

« Bon je suis crevé. J’irais bien piquer un somme. Et toi ? Tu restes là ? Si oui, je sors un sac de couchage de l’équipement et je reste avec toi. Il ne faudrait pas qu’un de ces logimecs fasse un accroc en retissant la coque ».
Dernière édition par Gurvan le Dim 21 Fév 2010 00:24, édité 1 fois.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 21 Fév 2010 00:11

Gurvan Antillès a écrit:« Je pensais que tu aurais besoin de plus de temps pour… disons… cicatriser. Ce n’est pas aussi facile que pour ça » Il désigna son crane. « Enfin bref, du fond du coeur, bienvenue chez toi ».
"Mais je n'en suis pas sortie. Je pleure toutes les nuits."

Gurvan Antillès a écrit:Il se retourna, se massant les tempes avec les doigts.


Gurvan Antillès a écrit:« Bon je suis crevé. J’irais bien piquer un somme. Et toi ? Tu restes là ? Si oui, je sors un sac de couchage de l’équipement et je reste avec toi. Il ne faudrait pas qu’un de ces logimecs fasse un accroc en retissant la coque ».
"Je vais travailler, en effet. Dors, humain. Repose-toi, tu ne l'as pas volé. Et continue à rêver de Marilyn"
Sémi Déhèmette
 

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Khrys le Dim 21 Fév 2010 00:20

Khrys avait participé à la soirée, mais avait ponctué la soirée de ses bien connus discours sur la libre-entreprise et le risque commercial. Mais bon, en résumé, rien de bien nouveau. Khrys restait très sociable, mais un brin égocentrique et surtout cupide. :roll: Mais, son air suffisant avait disparu, et surtout il paraissait beaucoup plus détendu.

Ne plus être Commandant était une partie de ces maux, mais peut être que les évènements passés l'avaient un peu plus perturbés qu'il n'en laissait transparaitre.

Sa tête avait fini par être embrumée à la quatrième tournée, et il s'était levé en s'excusant poliment avant d'aller se coucher.
Globule lui servait de support à chaque fois qu'il commençait à tituber, hormis ces quelques écarts disgracieux, Khrys gardait un air digne malgré tout.

Demain, il commanderait une tenue légère pour ne pas être incommodé par les conditions climatiques de Marine. :wasntme:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Avant le départ pour Marine

Messagede Sémi Déhèmette le Lun 22 Fév 2010 21:39

[La honte...]
Monsieur Edelman rentra machinalement au Méphisto, vit le ballet des bobineuses, les arcs à plasma qui soudaient dans tous les coins, deux, euh, une Sémirande qui veillait son cher astronef comme Dame Ponya Edelman avait veillé sur son lui. Monsieur Gurvan Antillès Etait allongé non loin, dans un... un... un sac de couchage !!! "Beuark, quelle barbarie" fut la dernière pensée de notre Marchand en s'écroulant, retenu par Globule, entre deux caisses.

Il passa la nuit allongé à même le sol entre son argent chéri et son or adoré.
Sémi Déhèmette
 

Suivante

Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron