Entretien entre un Prêtre et son Evêque

De l'autre coté du limes ...

Entretien entre un Prêtre et son Evêque

Messagede Sémi Déhèmette le Sam 20 Fév 2010 19:13

[On sort]
La Prêtresse dit « pardonnez-nous » à l'assistance, et son fauteuil se mit en mouvement. « Ils préfèrent que je ne marche pas encore, ni que je ne porte de vêtements avant deux-trois jours. Je suis bien certaine que c'est inutile, mais je leur dois quand même la vie. Alors les règles élémentaires de la politesse... Que puis-je pour toi, Epstar ? » Elle redevenait la femme superbe qu'il avait rencontré sur Tréfolia.
Sémi Déhèmette
 

Re: Entretien entre un Prêtre et son Evêque

Messagede Epstar Jdryk'll le Dim 21 Fév 2010 05:26

Bizarrement il lui était difficile de la tutoyer. Il en avait envie, mais … il ne savait trop. La tutoyer en l’appelant « Ma Mère » ? Mère ? Ca lui semblait étrange. L’appeler par son prénom ? Elle était sa supérieure, même si ce terme n’avait qu’un sens établissant les responsabilités et un ordre hiérarchique au sein de leur église. Il s’y essaya malgré tout.

Il s’assit sur un siège en face d’elle et inclina la tête vers elle, parlant inconsciemment à voix basse.

Mère je voulais surtout te faire un rapport sur ce qui s’est passé sur Tréfolia. Un rapport ? Te raconter surtout. Je ne sais pas ce que tu as pu apprendre d’ici, mais je veux m’assurer que les informations qui t’ont été communiquées n’ont pas été tronquées.

Il entreprit ensuite de lui raconter tout ce qui s’était passé. A une exception notable cependant : sa relation avec la colonelle Pilar Jackson, dont il ne parla simplement pas.

Il répondit à ses éventuelles questions et s’abima ensuite dans un long silence.

Il reprit enfin.

Mère, j’avoue avoir été profondément troublé par le degré de corruption, de malveillance qui s’est glissé au sein de nos institutions religieuses. La psypol elle-même a été infiltrée, nos organes de contrôle ont échoués.

Et … sur le fond je suis aussi dubitatif quant au monothéisme des institutions de l’Alliance.


Il se lança sur les chemins de sa pensée.

J’ai le sentiment qu’il y a quelque-chose qui se construit ici, quelque-chose dont … l’Empire a besoin. Une vision de la citoyenneté qui manque parfois à certaines de nos planètes Impériales.

L’Histoire Impériale nous a appris que l’Empire est un organisme vivant, qui lutte pour sa cohérence, pour sa survie, pour croitre parfois, qui se bat aussi. Mais en définitive qui s’adapte toujours. Les rares fois ou un modèle de société lui a résisté ou l’a vaincu, l’Empire s’est adapté, faisant sien ce nouveau modèle s’en emparant et l’intégrant. C’est peut être ce qui se passera en définitive.

Mais … la mainmise de l’Eglise de la connaissance totale sur l’Alliance me fait peur. C’est une religion qui fait la part trop belle à l’esprit, à la pensée … et qui en oublie le cœur, l’Amour, la volonté, le désir, les faiblesses humaines. J’ai peur d’un avenir sans poésie, sans plaisir, sans folie.

Et pourtant … les habitants de l’Alliance que j’ai pu rencontrer m’ont tous parus extraordinairement équilibrés, éduqués et heureux.

Cela signifie-t-il que c’est nous qui faisons fausse route ? Sinon comment expliquer que notre église soit à ce point minoritaire au sein de l’Alliance et que notre doctrine, basée sur l’Amour et la Liberté soit aussi peu écouté.

Cela signifie-t-il que l’Alliance soit le plus beau modèle que l’humanité puisse atteindre ; un stade de son évolution ou la disparition de la haine, du malheur, nous rend inutile et que nous puissions, après notre garde millénaire, enfin prendre notre retraite ? Sommes-nous un organe superflu que l’évolution de l’humanité, de la communauté des êtres pensants, fera bientôt disparaître tel un doigt vestigial ?
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Entretien entre un Prêtre et son Evêque

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 21 Fév 2010 13:52

[...]
Silence

[Léger soupir]
"Tout d'abord, ne les crois pas monothéistes. Ils sont pour la plupart athées. Si la Connaissance Totale est implantée ici, ce n'est pas comme Eglise en tant que telle, mais plutôt comme..." elle étendit le pouce "source de données," elle déploya l'index "lien, au sens diplomatique, avec les Eglises de l'Empire Galactique" ce fut au tour du majeur "coopération sur les recherches psy..."

Elle garda un silence hésitant. Après tout, elle ne connaissait que très peu l'homme qu'elle avait à ses côtés. Puis elle lança ce blasphème :
"...domaine laissé totalement en friche chez nous, pour des raisons autant idéologiques que mercantiles ; par pétoche si ce n'est simplement par flemme pure et simple."

Encore une pause.
"Cette lacune pourrait bien nous coûter cher dans les siècles qui vont venir. Ces immondes salauds que tes courageux compagnons et toi avez fait arrêter, sont des gens qui prétendent réguler les pouvoirs psy et châtier leurs débordements. Pour ce faire, ils n'ont rien trouvé de mieux que de laisser des phénomènes immondes manquer tuer des milliards d'innocents... pour redonner un peu de force à leur pouvoir moisissant. Et les courageux et honnêtes prêtres de base de ces mêmes Eglises qui travaillaient ici, tu sais quoi ? Eh bien rien ! On ne leur a rien reproché, on a même eu des mots de sympathie pour eux. C'est nous qui avons reçu une leçon. NON MAIS QUEL GACHIS !"

Elle secoua la tête, puis continua.
"Mais je digresse. Tu sais que ton amie Sémirande appartient à la CT ? C'est sérieux, tu sais, elle y est à fond, et depuis un moment déjà. T'a-t-elle semblé manquer de cœur, d’Amour, de volonté, de désir ? N'a-t-elle aucune faiblesses ? Manque-t-elle de poésie ? D'humour ? Et sa compagne d'un temps, cette Mandarina Della Notché : était-ce un monstre froid ?"

Un regard amusé.
"Oui, mademoiselle Chalmak et moi avons parlé ensemble. Un après-midi entier."

Pour le reste de tes craintes... Bah, rien n'est éternel. L'A12S peut disparaitre en quelques mois. Ils sont si peu (mais plus que douze mondes si tu veux mon avis).

Ensuite, leurs principes résisteront-ils à leur propre expansion ? Ton amie Gellir pense que cela peut être un problème.

Et puis la galaxie est vaste, et beaucoup de blasphèmes auront été proférés avant que leur système de pensée ne se répande."


Elle sourit. C'était vraiment une beauté.

"Epstar, nous appartiendrons tous un jour au passé. Mais pour le moment nous avons du travail mon frère. Beaucoup. Allez. Garde le moral. Toi et tes amis avez tant fait. Vous êtes très appréciés, ici, tu sais. Ils ne vous le montrent pas par de grands débordements éphémères mais par une discrétion respectueuse. Je crois que les machines qui rafistolent votre vaisseau sont NT6+. Et cela ne vous coutera pas un crédit.

Emmène-moi au jardin tropical, s'il te plait."
Sémi Déhèmette
 

Re: Entretien entre un Prêtre et son Evêque

Messagede Epstar Jdryk'll le Dim 21 Fév 2010 14:46

Il dirigea son fauteuil antigrav vers le jardin tropical qui s'ouvrait entre les ailes arrondies de l'hôpital.

Les paysagistes avaient fait du bon boulot ici, masquant grâce aux arbres les bâtiments, donnant l'impression qu'il s'agissait de sentiers parcourant une vraie jungle ... Il s'assit en bordure d'une rivière aux eaux chargées de limon brun sur une grosse pierre qui avait était taillée pour imiter un banc improvisé créé par l'érosion et le temps.

... il resta avec elle jusqu'à ce que l'heure de son rendez-vous avec Mone, discutant de tout et de rien.

Il revint brièvement à Sémirande et à son engagement dans la connaissance totale.

Elle a du coeur, elle a de l'humour, elle de la volonté, du désir. Des regrets aussi. Elle a été aussi particulièrement odieuse parfois. Mais il y avait sans doute des raisons. Tant internes d'externes ...

Je me suis aussi interrogé sur la signification profonde de sa transformation en cyborg. Çà m'a inquiété. Non ça m'inquiète. Abandonner son corps. C'est tellement radical.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Entretien entre un Prêtre et son Evêque

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 21 Fév 2010 14:54

Epstar Jdryk'll a écrit:Je me suis aussi interrogé sur la signification profonde de sa transformation en cyborg. Çà m'a inquiété. Non ça m'inquiète. Abandonner son corps. C'est tellement radical.[/i][/color]
"Ne pas juger. Ecouter. Comprendre. N'agir que si cela est nécessaire, et encore : avec mesure."

Ils devisèrent encore un moment, puis arriva l'heure du rendez-vous.
Sémi Déhèmette
 

Re: Entretien entre un Prêtre et son Evêque

Messagede Epstar Jdryk'll le Dim 21 Fév 2010 15:12

... après l'avoir racompagné et embrassé de manière protocolaire, il reprit un taxibulle : direction l'Ambassade Impériale.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Entretien entre un Prêtre et son Evêque

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 21 Fév 2010 20:23

Sémi Déhèmette
 


Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron