Gerfaut 500

De l'autre coté du limes ...

Gerfaut 500

Messagede Sémi Déhèmette le Mar 23 Fév 2010 22:13

[Pas dupe]
Mademoiselle Chalmak souriait encore quant elle quitta le hangar. Monsieur Antillès était certes adorable. Mais elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'il y avait comme une très légère arrière-pensée à l'envoyer à perpète les cent-mille pieds alors que le travail se finissait, que monsieur Espéréro, le Prêtre, peut-être même Madame (mais c'était peu probable) allaient passer. Une façon de montrer qu'il était là ? Surement.

Bah ! Elle sourit encore. Elle était au-delà de ça, maintenant.

Et puis, si on y réfléchissait bien, cela aurait du venir d'elle. Elle aurait du s'éclipser sous prétexte de repos ou d'affaire à régler avec l'A12S ou de réquisition par les Légistes pour l'affaire du DARC ou... n'importe. Elle aurait du le mettre en avant. Bref, il avait eu raison. Ce type pourrait faire un bon commandant de bord.

Elle arriva près du Gerfaut. D'une pichenette mentale, par l'intermédiaire de son PV, elle le fit s'élever de 30 cm, agrippa une poignée rétractable, et le tira a la mano vers la sortie du hangar.

[In Petto]
"Il va y avoir des moments désagréables. Il va falloir que j'explique au Prêtre deux ou trois trucs au sujet de la façon dont fonctionne l'équipage d'un astronef. Je sens que cela va donner.

Puis il y a notre Commissaire. Il est vraiment tourné sur lui-même. Qu'il ne se pose pas de questions sur la façon dont je me paye mes fringues, mes accessoires, mes combinaison de vol "de luxe", un corps de cyborg intégral : admettons que l'on puisse mettre cela sur le compte de la discrétion. Mais quand je lui ai dit que j'avais voté pour moi, il n'a même pas essayé de connaître le montant de mes parts de la TSA. Il n'est vraimentpas curieux. Je ne suis pas marchande, loin de là, mais je pense que ce trait de caractère pourrait nous jouer un sale tour, un jour. Et cette erreur qu'il a commise dans sa négociation avec Maxime Tucrainhain. Le fric qu'on a perdu dans ce ratage ! S'il fait cela avec la caisse du Méphisto, on va se retrouver sur la paille. Khrys est un type qui fait "des coups", mais se fait manipuler trop facilement. Je lui parlerai aussi.

Et on va se fâcher, et cela m'ennuie, car je les aime(1), tous les deux, malgré leurs horribles défauts. Et je suis très mal placée pour donner des leçons."


Elle tira le Gerfaut jusqu'à la porte, vit qu'il y avait du vent et se résolut à monter immédiatement à bord pour activer l'ancre gravifique. Dans l'habitacle, elle ferma les yeux, et commanda à son régène, beaucoup plus petit que celui qu'elle possédait avant car ne devant s'occuper que d'un cerveau et d'une moelle épinière, une dose de stimulant destinée à effacer sa fatigue. Elle n'aimait PAS DU TOUT utiliser ce genre de produit, mais elle préférait être au top pour piloter ce joyau. Elle attendit patiemment qu'il agisse avant de commencer la check-list. Puis elle demanda l'autorisation de décoller, l'obtint, et partit pour un long vol de cinq heures trente, qui la fit monter à 127 852 pieds le long d'un cercle de 350 kilomètres qui la mena de la mer aux monts Brumeux. C'était un vol facile, classique pour les débutants dont elle était, mais tellement enthousiasmant...

Elle revint conquise. Elle tira l'engin "a la mano" jusqu'à son aire de rangement, et le plia elle-même, avec grand soin. Puis elle se rendit à son navire, où Kolène Espéréro s'entretenait avec monsieur Gurvan Antillès, depuis un moment déjà.

1) Mademoiselle Chalmak utilise un mot de Galactique qui signifie "forte affinité amicale"
Sémi Déhèmette
 

Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron