Chez les Corsaires

De l'autre coté du limes ...

Re: Chez les Corsaires

Messagede Sémi Déhèmette le Jeu 25 Fév 2010 20:33

[Bein oui, encore un souk]
Cela ressemblait au souk de TF. La violence en moins. Oh, certes, certes, certes... Je le concède : les Corsaires étaient de rudes gaillards et parfois, il y avait des Etres qui volaient, bien que leurs organismes se soient pas prévus pour. Mais il n'y avait pas de meurtre, peu de vols et tous pouvaient aller y faire leurs achats sans crainte. Bon, à certaines heures, dans certains bars...

Mais c'était le milieu d'après-midi, et on ne risquait rien.

La zone franche Corsaire était séparée en trois entités distinctes :
- entrepôt des marchandises en transit. C'était une zone bien définie d'aires de stockage composées en majorité de hangars sous-terrains, mais avec quelques installations de surface.
- Grosses marchandises "A12S", elle ressemblait à la première, mais beaucoup plus petite.
- Petites marchandises. C'était une série de halles reliées par des passerelles, un peu comme sur TF.

Les objets artisanaux occupaient une "petite" de ces halles, et on serait cru transporté sur un autre monde.

Des étals de partout, des sacs d'échantillons ouverts, des produits bruts, alimentaires... de tout ! Le Prêtre vit un stand qui avait un succès fou : le marchand Malachite qui officiait là offrait café de Tréfolia, Kabor, Taô de toutes provenances, pailles de Raktagino fraiches, barres de cytomilles, marmelade déshydratée de larves de Chamus, que les habitants de TF connaissaient bien... Il suffisait de connecter son plot vertébral pour ceux qui en avaient un, ou de passer son auricaisse pour d'autres, ou encore enfin de lire l'étiquette pour connaître la provenance, les toxicités relatives, les risques d'accoutumance ; bref tout ce qu'il y avait besoin de savoir. C'était le bonheur des "buveux d'infusions".

Une autre série de stands était très attirante. Des gemmes de toutes sortes étaient présentées, du gravier blanc, joli mais sans plus, aux pierres semi-précieuses voire précieuses. Toutes étaient protégées par des systèmes antivol ne pouvant en aucun cas causer de blessure au voleur. C'était très beau, on pouvait y passer des heures (d'ailleurs, certains le faisaient).

Cependant, les gemmes vraiment coûteuses étaient stockées dans un bâtiment à part, libre d'accès à tout un chacun bien sur, mais où les mesures de sécurité étaient plus strictes. Mais là-bas non plus on ne blessait pas les voleurs...

Il y avait des hectomètres de stands dans lesquels des milliers de mètres de tissus s'étalaient, avec parfois des vendeurs très pittoresques qui vantaient leurs marchandises. Une visiteuse, une dame qui bien que belle encore était visiblement au soir de sa vie, se fit traiter de "vieille radine" par un vendeur, humain, que manifestement sa marchandise n'intéressait pas. Elle se contenta de pouffer dans sa main et de continuer son chemin.

C'était un lieu vraiment sympa...

Messieurs ?
Sémi Déhèmette
 

Re: Chez les Corsaires

Messagede Khrys le Jeu 25 Fév 2010 21:22

Khrys était aux anges, il papillonnait d'un stand à un autre... l'étal de pierres semi-précieuse le tentait bien, cela pouvait toujours lui servir de monnaie d'échange sur Marine. Khrys vérifia les autorisations...

Mais il se concentra sur ce qu'il était venu chercher. Ces fameux livres de "culture extérieure"... il chercha du coté des antiquités, ou bien des artisanats de basse technologie...
Epstar et Khaadaric, vous ouvrez l'oeil, n'est-ce pas? :call:

Il retournerait peut-être voir les pierres précieuses plus tard. Tout ce qui pouvait avoir une forte densité pécuniaire l'intéressait. 8)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Chez les Corsaires

Messagede Sémi Déhèmette le Jeu 25 Fév 2010 21:23

"Les livres ?" lui dit-on "C'est dans le hall d'à côté. Produits culturels."
Sémi Déhèmette
 

Re: Chez les Corsaires

Messagede Khrys le Jeu 25 Fév 2010 21:34

semirande chalmak a écrit:"Les livres ?" lui dit-on "C'est dans le hall d'à côté. Produits culturels."


Merci! Bonne fortune à vous ...

Khrys, tel un furet, se faufila parmi les badauds, et arriva devant le hall. Une belle bâtisse, un peu ancienne comme pour faire le parallèle avec ce qu'elle contenait. A l'intérieur, il y avait de véritables trésors, des éditions rare de livre en véritable papier antique, des videolecteurs très anciens dont personne ne se rappelait plus le fonctionnement. Des tableaux holo deux dimensions, des sculptures en bois véritable, d'autres dans des matériaux assez peu identifiable; seul Globule désigna une sorte de mélange de résine et de fibres végétales, avec un traitement thermique spécifique. Bref, il y avait de quoi contenter le collectionneur ou bien le Bo-Bo du CXVI°Siècle...

Bonjour,pardonnez-moi, mais sauriez-vous où trouver les livres cultures autorisés à la vente sur Marine...
Montrant les différents titres sur son ordinateur
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Chez les Corsaires

Messagede Sémi Déhèmette le Jeu 25 Fév 2010 22:33

[Une technique de guidage très moderne]
On aurait dit une Gitane, comme dans les contes ; et c'en était peut-être une. Elle ôta sa pipe de sa bouche, et en indiqua un tas de bouquins empilés au centre de son... hum ! Magasin. "Fais gaffe mon gars, y'a peutète un ou deux pas sortables dedans".

Monsieur Edelman s'approcha. Le premier était un livre pour enfant. Tiens ! Il n'était pas en 3D, et puis... Mais bien sur. C'étaient de jolis pastels, très simples, montrant d'un trait faussement naïf un monde qu'aucun des trois hommes ne connaissait. Pas de texte. C'était du premier âge. Un autre livre était un album, dessiné lui aussi au moyen d'une technique proche de l'aérographe, parlait d'un monde nomme Escandès. Les textes en franglique, traduits par Globule, étaient simples, parlants, et se gardaient de tout parti pris. Un autre livre, pour adulte celui-là, racontait l'histoire d'un monde qui s'était autodétruit à force de guerres. Cela avait commencé à coup de bâtons, et s'était terminé à la bombe thermonucléaire. Dorblon-la-Malheureuse, maintenant stérile. Là, il y avait une once de parti pris, pour la paix.

Et il y en avait... Le marchand commença à trier, aidé par Globule et par un vieux logimek que la "Gitane" lui avait envoyé d'un geste avant de passer à autre chose.

Tiens, celui-là... euh ! il ne passerait pas :oops:

Pendant ce temps, le Prêtre s'était approché d'un magasin de musique. Il y avait de tout. Des électroniques, des pneumatiques venant d'on ne savait où, des "naturels" comme son banjo. Il y avait des cordes frappées ou pincées, des percussions, des claviers de toutes tailles : pour des Géants ou pour des Skroui... De tout. Puis il eut un choc ! Là, sous ce champ de force ! C'était un Shamisen Malachite, un instrument de deuil, qui... Il lut l'étiquette CET INSTRUMENT N'EST PAS A VENDRE. Mais oui, bien sur. Ces instruments se donnaient au fil des siècles, d'un officiant à l'autre. Celui-ci devait être là car devant être joué deux fois par jour... Il croisa le regard amusé du marchand Malachite qui avait remarqué son manège, et en avait déduit le cheminement de son esprit.

Monsieur Orkalys remarqua une chose : pas une arme, même de collection.
Sémi Déhèmette
 

Re: Chez les Corsaires

Messagede khaadaric le Jeu 25 Fév 2010 22:40

Khrys, quand tu auras fini tes achats, essaie de me trouver un bel arc, dans une matière noble.
Assures toi que l'on pourra décoller avec sans aucun soucis.
Merci.

Je reste ensuite en retrait de mes deux compagnons, afin de bien les avoir en visuel, dans l'optique d'anticiper une quelconque agression. J'observe la foule et je fais appel à mon sens tactique pour rester le moins visible possible.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Chez les Corsaires

Messagede Khrys le Jeu 25 Fév 2010 23:09

Khrys remercia la "gitane" pour l'aide donné par son logimec.

Il commençait à empiler un joli petit tas... et puis la revue avec les estampes, on ne sait jamais, chez les marins, ça pourrait se vendre bien tout de même... à moins que l'administration s'y oppose. Globule vérifia cela...

Puis Khrys demanda 'en sourdine' à Globule d'estimer la valeur marchande de tout ce qu'il avait empilé.
(Jet d'Estimation de ma part??)
Enfin, il calcula avec l'aide de Globule le seuil d'achat de ces antiquités... en négociant un prix demi-gros au vu de la quantités que j'allais acheter, et en faisant le difficile (séduction) sur l'état des livres, et en prétextant que c'est dur à revendre ici, et que j'allais avoir des frais de livraisons (marchandage).

Bon, pour tout cela, vous me faites un bon prix j'espère? Parce qu'il va falloir que j'amortisse les frais de livraison à mes clients...

//MJ: à votre bon cœur m'dame :angel:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Chez les Corsaires

Messagede Khrys le Jeu 25 Fév 2010 23:13

khaadaric a écrit:Khrys, quand tu auras fini tes achats, essaie de me trouver un bel arc, dans une matière noble.
Assures toi que l'on pourra décoller avec sans aucun soucis.
Merci.


Mmmhh... mouais, je vais te chercher cela... et avec des flèches , ce serait mieux, ou tu veux seulement l'arc pour faire beau :wasntme:

Je fini ma transaction, et je m'occupe de toi. ;)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Chez les Corsaires

Messagede Sémi Déhèmette le Jeu 25 Fév 2010 23:17

Khrys a écrit://MJ: à votre bon cœur m'dame :angel:
"Bon allez, deux mille, me fais pas :x "(censuré)
Sémi Déhèmette
 

Re: Chez les Corsaires

Messagede Khrys le Jeu 25 Fév 2010 23:34

le prix semblait correct au vu des chiffres annoncés par Globule. (je ménage les nerfs du MJ, moua :mrgreen: )

Ok, je te les prends, tu fais une bonne affaire :D , et je te débarrasse un coin complet de ta table.

Il y a des formecs de service ici? C'est bien pratique pour faire livrer cette cargaison sur mon vaisseau...
Enfin, même un logimec adapté avec une plateforme antigrav me suffirait.


Une fois la cargaison prise en charge, et le logimec verrouillé, je repars serein vers un nouvel objectif :geek:
J'informe informatiquement le hangar du méphisto de l'arrivée de marchandises à prendre en charge. Tout cela sera à charger dès son retour d'essai. Autorisation d'ouverture et de manipulation : Equipage du Méphisto.

Une dernière chose... vous savez où je peux trouver des armes antiques, tels qu'un arc? J'ai un client qui vient me demander cela. Vous seriez bien gentille ;)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Suivante

Retourner vers Aux confins de l'Empire


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron