Page 2 sur 2

Re: Vol d'essai

MessagePosté: Sam 27 Fév 2010 00:08
de Gurvan
Monsieur Antillès avait envoyé le message ainsi que son Numéro Un l'avait demandé.

Depuis, il gardait le silence, tandis que le Méphisto flottait dans le vide interstellaire. Son regard semblait plongé dans la contemplation du rideau de velours noir piqueté de lumières. Au loin, droit devant, brillait l'Amas de Gion. Un peu plus à l'Ouest, les volutes de gaz de la nébuleuse d'Agrippine, éclairées de l'intérieur par les jeunes étoiles blanches et bleutées des systèmes miniers. Il semblait perdu dans ses pensées, mais il avait tout de même réglé le trisonar pour lui envoyer une alerte via son plot vertébral au moindre signe d'activité suspecte.

C'était la première fois qu'il participait à un combat spatial. Il était heureux que cela se soit passé sous les ordres de Sémirande. Compétente était un qualificatif trop faible pour la commandante du Méphisto. Experte, voire Prodige aurait été plus proche de la réalité.

Il se concentra sur les affichages holos des senseurs, analysant d'un coup d'oeil les courbes et les colonnes de données.

"Bon, rien à signaler. Ca fait une heure maintenant. On doit pouvoir reprendre la Route."

Re: Vol d'essai

MessagePosté: Sam 27 Fév 2010 13:34
de Sémi Déhèmette
[Calme, sans sécheresse mais d'un ton sans réplique]
"Non. On attend la cavalerie. Une heure encore."

L'heure s'écoula. Quand la "cavalerie" arriva à distance raisonnable, le Méphisto se relança dans le Triche-Lumière. Il ne croisa pas les vaisseaux qui chassaient les intrus. Ils signalèrent à leurs collègues qu'ils auraient deux bonnes heures de retard.

Durant le vol, ils revérifièrent que leur navire n'avait pas subis de dommages, surtout les batteries qui avaient été surchargées à 113% de leur capacité maxima. Mais tout avait tenu sans faiblir. Mademoiselle Chalmak avait l'air d'être très contente.

Ils atteignirent Viala sans incident.

La suite