Marine, encore un peu

... This is the end

Re: Marine, encore un peu

Messagede Sémi Déhèmette le Ven 19 Mar 2010 23:24

Gurvan Antillès a écrit:"Pour le commandement du Méphisto... C'est... très gentil de ta part. Si tu penses que j'en suis capable et si cela ne te coûte pas d'abandonner le poste, j'accepterai cette charge. De toutes façons, tu es Rosa depuis longtemps, tu resteras Premier Pilote. Si j'obtiens la qualification pour tous Varlets et Lehouine en même temps que le Capitanat, on en reparlera. Pour moi, les grades sont secondaires, c'est l'expérience qui prime."
"Mais non, voyons. Si je ne t'en croyais pas capable, je ne t'aurais pas proposé. Quand j'ai coupé les écrans et mis le Méphisto en rotation, comme désemparé, quand j'ai surchargé les batteries, quand j'ai attendu que l'autre attardé du Skiff approche, tu as obéi non pas parce que tu es incompétent mais parce que tu as jugé ma compétence. Tu savais ce que tu valais, et ce que je valais. En une fraction de seconde, tu as pesé cela et choisi la bonne option."

Gurvan Antillès a écrit:"Avant de nous envoyer à Tréfolia, les gens de l'A12S m'ont dit la même chose que toi à propos de Khrys et d'une histoire pas trop à son honneur sur Rubisse. Je n'ai pas poussé au-delà. Si à l'occasion, tu peux me raconter... Mais le fait est qu'essayer de tourner le moindre événement en juteuse opération commerciale a le don de m'agacer, moi aussi. Je suis peut-être un peu trop idéaliste."
"Il a ramassé un blé fabuleux en espèces en achetant des armes non létales fabriquées en A12S, transportées jusqu'à TF pour être réimportées - discrètement - sur Rubisse. Le convoyeur s'est fait gauler pour une toute autre affaire en venant à TF chercher la marchandise, et le fourgue l'avait sur les bras et se retrouvait sans vaisseau pour le convoyage. On partait pour Triple Grâce, ce qui ne faisait pas un gros détour. J'ai remarqué ses caisses, qu'il avait fait garder par Chubby, notre robot mécanicien. J'étais en train de lui demander des explications, quand ma cervelle a grillé, ou peu d'en faut. Il a été nommé commandant, et a fait ce qu'il a voulu. Moi, j'étais à l'ouest. Il a gagné beaucoup d'argent. Beaucoup..."

Gurvan Antillès a écrit:"Khaadaric. Vaste sujet... ... / ... ..."
"Il nous en faudrait bien un sixième, mais avec sa manie de tuer la moitié des gens et de menacer l'autre moitié de traitements inhumains... J'hésite à le garder. S'il était légal de demander un sondage télépathique approfondi, je le ferais crois-moi. Mais c'est heureusement rigoureusement interdit." Elle sourit à ses derniers mots.

Gurvan Antillès a écrit:"Quand nous avons vu le Mollow arriver, Khaadaric a lâché Madame, comme elle l'avait demandé. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête d'Epstar, il s'est élancé pour la récupérer, mais Khaad l'a arrêté. Et le Mollow a avalé la cliente, comme prévu. Et il a commencé à agoniser, comme prévu. Et pour tout te dire, je me suis senti un peu con d'avoir fait tout ce ramdam sur le cata"
"Donc, si on lui donne un ordre, il est fiable. Hum."

Se donnant visiblement le temps de réfléchir, elle changea de sujet de conversation. Elle lui montra son bouquin : "Tu me le montres. Hummm. Quel boulot. Et tout à la plume. Oh ! Un mollow, sous ses trois formes : larve, jeune et adulte. Rien à voir avec ce que nous avons croisé. Et ça !" C'était un placide monstre marin colonisé par des plantes très urticantes parmi lesquelles vivaient des petits poissons à l'allure teigneuse"Transport lourd, artillerie, escorte de chasseurs : on a rien inventé." Elle rit. "Dès qu'Edelman arrive, on se réunit. Il y a une caverne qui sert en cas de cyclone « centenaire ». Il est possible de la louer. On fera cela, on dira que c'est pour une action de grâces. On pourra y convier nos Panzanopèdes par TriD : ce site ferme hermétiquement. Ca va donner. Je te laisse." Elle se leva et partit bouquiner au bout de son wharf.
Sémi Déhèmette
 

Re: Marine, encore un peu

Messagede Sémi Déhèmette le Ven 19 Mar 2010 23:29

Epstar Jdryk'll a écrit:Mademoiselle, mademoiselle, je ne voulais pas ... je suis désolé, j'étais complètement à coté de la plaque. S'il vous plaît. Arrêtez vous ... vous pouvez me casser l'autre bras si vous voulez.
"Je, non, ce n'est rien, rien du tout. Ce n'est rien, croyez moi : rien du tout. Ca arrive. Je... je dois y aller de toute façon : on a entraînement au canot dans une heure. Bon après-midi." Et elle partit, toujours aussi gênée.

Il avait fait ce qu'il avait pu...
Sémi Déhèmette
 

Re: Marine, encore un peu

Messagede Sémi Déhèmette le Ven 19 Mar 2010 23:45

[On boucle]
C'est par ici
Sémi Déhèmette
 

Précédente

Retourner vers Epilogue


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron