Page 1 sur 10

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 01:39
de Sémi Déhèmette
[Le lendemain matin]
La journée puis la nuit passent. Le jour se lève. Loyauté attend (cool, le client). Mademoiselle Chalmak vous fait savoir qu'elle désire, effectivement, qu'on lui f.... la paix quelques jours (ce sont ses premières vraies vacances depuis des années)

Messieurs ?

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 08:42
de Epstar Jdryk'll
Xxzzzz ?! Les yeux encores collés par le sommeil, son sac sur l'épaule, saluant les habitant qu'il croisait, Epstar s'engagea sur le ponton. Le jour pointait à peine lorsqu'il arriva à l'échelle de coupée. Il demanda la permission de monter à bord de la Loyauté et après avoir retiré ses sandales, s'exécuta.

La veille au soir il avait offert, avec l'aide de l'aubergiste, de tous les gens de bonne volonté, une petite fiesta pour dire au revoir à leurs sauveteurs. Il avait payé ce qu'il fallait rubis sur l'ongle pour que ce soit réussi. On avait mis en perce quelques tonneaux, mis à tourner les broches et l'orchestre local était entraînant. Une soirée sympa, ou le feu sur la plage lançait des lucioles de flammes en direction de Tao et Karma. Il avait bu avec modération malgré tout.

Il salua les marins puis s'installant le plus confortablement, utilisant son sac comme oreiller, termina sa nuit.

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 10:01
de Gurvan
Gurvan Antillès n'était pas un grand amateur de viande d'ovidés, mais il garderait longtemps un souvenir ému du méchouis de chouhoura dégusté la veille au soir sur la plage. Toute la nourriture avait été cuite pendant des heures selon une méthode ancestrale, à l'étouffée, dans un trou creusé dans le sol, garni de pierres volcaniques brûlantes, et recouvert de feuilles de palmiers et de sable. Un vrai régal.

Les mains dans les poches de son short, ses mocassins attachés à l'une des lanières de son sac à dos jeté négligeamment sur son épaule droite, le Navyborg remonta à son tour le ponton un quart d'heure après le lever du soleil, et grimpa à bord. Il avisa le Prêtre endormi sur le pont, et s'accouda au bastingage non loin de là.

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 13:24
de Khrys
Khrys était trop content de se rapprocher du Mephisto, ne serait-ce que temporellement. Il fut, avec Epstar et Gurvan, dans les premiers à monter à bord du bateau... Si la commandante avait décrété que nous étions en vacances, Khrys serait plus confortablement installé à bord du Mephisto.

Pour la marchandise, pas de problème, je vais te donner un coup de main. :emo:

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 14:58
de Epstar Jdryk'll
Khrys allait être déçu : on ne retournait pas à Magnon, ce n'était pas là quétait transformé le gwuss ... ils prendraient l'autre direction vogueraient vers d'autres îles et reprendraient Sémirande au retour.

Pour peu que les vents soient favorables. :twisted:

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 21:06
de Khrys
pas grave! Tant que je peux me sentir utile :mrgreen:

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 21:39
de Epstar Jdryk'll
// ... L'île fabricant les cigarettes de gwuss est Esztor au sud est de notre position. A vu de nez c'est assez proche.

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 22:58
de Sémi Déhèmette
[Esztor est un archipel :D ]
[Départ]
Les quatre hommes partirent donc avec la marée. Ils en avaient pour cinq jours si tout alla bien. Ah, si : on doit mentionner un incident : ils croisèrent un navire pirate. Quelques minutes plus tard, accroché à une épave, un de ceux-ci disait à son chef "Tu avais dit qu'on allait se refaire, eh bien nous sommes refaits" tandis qu'un autre, originaire de l'équateur, disait " Elle est foid' "

Après un calme voyage donc, leur marchande Légère arriva au port en eau profonde de Smoky, situé sur l'île éponyme. Leur navire put se mettre à quai à marée basse, ce qui était remarquable avec un marnage de 12m.

Ils se renseignèrent sur les tabacs, et on leur montra une dizaine de ballots de tabac sur le quai, prêts à être vendus au plus offrant. Prié de donner son avis, le patron de Loyauté, Isidore LOMNENE répondit : "Oh, moi, je ne me mêle pas de çà !" Il resta buté sur sa position, et alla avec son équipage de quatre personnes s'en jeter un.

On les regardait curieusement, mais sans plus. Monsieur Edelman regarda ces ballots de toile, bien fermés, certes, mais l'instinct du marchand lui soufflait qu'il y avait quelque chose qui clochait. Posant la main sur une toile humide de rosée, il cherchait l'erreur. Hummm !!! Bien fermés pourtant. Mais le Marchand n'était pas tranquille.
Messieurs : qu'est-ce qui inquiète le marchand ?

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 23:32
de Gurvan
Monsieur Antillès aperçut la mine soucieuse de Monsieur Edelman tandis que ce dernier examinait les ballots de tabac.

Etonnant que la marchandise qu'ils étaient venu négocier soit précisément disponible à leur arrivée. Il essaya de se remémorer s'il avait vu des marinaes échanger un jeu de signes similaire à ce qu'il avait surpris à leur départ de Marcandier. Il activa aussi les senseurs de ses yeux artificiels, IR, UV et autres détecteurs passifs, et se concentra sur la cargaison de gwuss.

Re: Achetons des drogues douces...

MessagePosté: Lun 22 Mar 2010 23:41
de Khrys
Khrys se releva de ses sacs, tourna un peu autour des sacs sans être de dos à son interlocuteur et se pinça le nez avec un regard suspicieux au reste de l'équipe.

Dites-donc, ça fait combien de temps qu'il moisit ici votre tabac? Et comment saviez-vous que nous venions pour du tabac ? Vous vouliez peut-être nous berner? Nous venons d'ailleurs, mais nous ne sommes pas idiots... :fubar: