Cette fois, c'est la fin !

... This is the end

Cette fois, c'est la fin !

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 4 Avr 2010 08:03

[Les grands esprits...]
Epstar Jdryk'll a écrit:Mais l’essentiel de son temps se passa en compagnie de conseillers financiers, conseillés légaux, de changés de communication, de rencontres avec des membres éminents de la société civile.
Quand il le dit à mademoiselle Chalmak, celle-ci- le regarda avec un petit sourire et lui répondit : "Nous avons eu la même idée, je crois. Moi-même effectue des démarches identiques. Tiens, vous me faites passer les statuts de votre assoce ?"

Epstar Jdryk'll a écrit:Le reste de son temps avait été consacré à ses autres projets et aux placements des derniers enfants si ceux-ci n’avaient pas encore trouvé de famille d’accueil.
Aucun problème. AUCUN.

Khrys Edelman a écrit:Enfin, sur Viala, Khrys aida à trouver les meilleurs alinéa aux statuts de l'entreprise naissante. Ce sont toujours ces alinéas qui sauvent quand le coup dur se fait sentir. On peut dire qu'il ne s'épargna pas en cherchant dans les diverses bases de la Hanse, de la loge Tekno, pour trouver ce qui pouvait profiter au mieux à l'entreprise, protéger ses actionnaires de toute faillite, servir de bouclier si les assurances se retiraient,
"Tiens..." dit mademoiselle Chalmak "...et pourquoi se retireraient-elles ? Quand c'est signé, c'est signé, non ?" Elle avait l'air surpris ?!?

Khrys Edelman a écrit:etc... Il entreprit même de prévoir une clause ou l'entreprise pouvait rompre un contrat avec le client si les conditions de travail s'avéraient suicidaire, politiquement dangereuse, ou même si le client abusait ouvertement de la situation.
"Ca, il faut le prouver, non ?"

Khrys Edelman a écrit:Il s'arrangea aussi pour éviter à l'entreprise d'être responsable de la teneur de sa cargaison si celle-ci avait été tenue secrète, ou si le client avait faussé sa déclaration.
Là, elle ne dit rien, mais on la sentait dubitative.
Sémi Déhèmette
 

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 4 Avr 2010 08:42

[Oubli]
Mademoiselle Chalmak fit passer à tous le statut de la Confrérie des Corsaires. M. Edelman eut droit à une note séparée : "Vérifiez qu'il n'y a pas d'incompatibilité avec que ce que vous avez rédigé. Bon courage !"
Sémi Déhèmette
 

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Gurvan le Dim 4 Avr 2010 09:11

Monsieur Antillès passait le plus clair de son temps à bord du Méphisto, à étudier :
  • Ses cours de capitaine : astrographie, météorologie du Triche-Lumière, et d'autres sujets nettement plus prosaïques mais ô combien nécessaires...
  • Les moindres recoins du Méphisto et tous ses systèmes embarqués, des tourelles d'armements aux nacelles de détecteurs et mâts d'antennes. Il passait presque autant de temps sur la passerelle qu'à la machinerie. Il avait d'ailleurs commencé à s'intéresser à l'idiome et aux usages pratiqués par les Panzanopèdes, par respect, et pour faciliter la communication.
  • Les statuts de leur compagnie naissante, et la charte des Corsaires A12S.

Il lui restait heureusement quelques heures de libre, qu'il consacrait à Manouchka Kwolèk lorsque leurs emplois du temps respectifs le permettaient, ou bien à des virées, seul ou avec un(e) passager(ère), à bord de son Gerfaut.

Lorsque Gurvan reçut le carton d'invitation du Père Jdryk'll, il eut un sourire amusé : cet Epstar, toujours farouche défenseur des traditions ancestrales ! Il lui manquerait, assurément. Il envoya un message à son ami Jaffar Rosa Van Holst, capitaine de Lord Valentin, le vaisseau éclaireur du Service Cosmodésique de l'Alliance sur lequel il avait servi des années auparavant, pour le prévenir de la vente de charité organisée par le Prêtre.

La soirée à l'Ambassade fut agréable -- ne disait-on pas en effet que les soirées de l'Ambassadeur étaient toujours un succès ? Il faut aussi dire que quand il était allé la chercher dans son uniforme navyborg de cérémonie, avec la tunique longue où brillait l'oiseau solitaire sur fond d'étoiles, symbole de sa spécialité, les épaulettes dorées et la casquette blanche, Manouchka lui avait dit qu'elle le trouvait très sblonk...
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede khaadaric le Dim 4 Avr 2010 11:01

semirande chalmak a écrit:[Oubli]
Mademoiselle Chalmak fit passer à tous le statut de la Confrérie des Corsaires. M. Edelman eut droit à une note séparée : "Vérifiez qu'il n'y a pas d'incompatibilité avec que ce que vous avez rédigé. Bon courage !"

Khaadaric avait quelques notes à la main. Tout le monde le savait, il sortait d'un entretien avec Kolène pour lui narrer les derniers instants de Madame Norsjank.
Ce moment la fut long et pénible pour les deux hommes mais il leur était nécessaire pour faire le deuil.
Khrys, une fois que tu auras fini avec notre charte, j'aimerais que tu jètes un coup d'œil à ces actions, il y en a de différentes entreprises. Il me faudrait une évaluation totale de ces actions savoir si ça vaut le coup de le vendre ou en vendre qu'une partie.
Dans tous les cas, estime la somme totale et divise par sept. Madame Norsjank nous laisse ce septième à chacun, en comptant les panza.
TU estimes le tout, tu ne fais pas des affaires avec, je te dis ça car je ne connais pas la somme exact et je ne voudrais pas que ça te monte à la tête...ok associé ?

khaadaric appella le premier logimec qui passa proche de lui et commanda un café bien chaud et serré. Quelques gorgées plus tard...
aahhhh...ça fait du bien, y'a pas à dire...tout le monde y va à la sauterie d'Epstar ? il va y avoir du beau monde.
Khaadaric se dirigea ensuite vers l'une des consoles du Méphisto et rédigea quelques notes et mails.
Au fait, on aura quelques jours de libres avant d'attaquer notre activité ? j'ai deux trois endroits à visiter et des personnes à revoir.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 4 Avr 2010 11:30

[Haussement d'épaules]
Mademoiselle Chalmak répondit : "Oh, moi, dès que l'on a réglé le côté TSA, créé notre boîte et intégré les Corsaires, je disparais entre vingt jours et un mois, alors vous pouvez partir."
Sémi Déhèmette
 

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Gurvan le Dim 4 Avr 2010 11:45

[Un petit oubli]
Un matin, lorsqu'il consulta les comptes de sa toute nouvelle fondation, le Père Jdryk'll constata la présence d'un virement d'un million de crédits, au nom de Gurvan Antillès, Lieutenant Pilote de la Guilde Navyborg.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Epstar Jdryk'll le Dim 4 Avr 2010 12:06

semirande chalmak a écrit: [Les grands esprits...]
Epstar Jdryk'll a écrit:Mais l’essentiel de son temps se passa en compagnie de conseillers financiers, conseillés légaux, de changés de communication, de rencontres avec des membres éminents de la société civile.
Quand il le dit à mademoiselle Chalmak, celle-ci- le regarda avec un petit sourire et lui répondit : "Nous avons eu la même idée, je crois. Moi-même effectue des démarches identiques. Tiens, vous me faites passer les statuts de votre assoce ?"


Il sortit de sa poche une petite tige datas de couleur émeraude qu'il avait créé avec l'aide de l'agence de communication : elle contenait une présentation tridi de la fondation, une explication de son nom, et ses statuts. Un travail de pro destiné à convaincre d'éventuels donateurs.

L'agence de com en avait profité pour le relooker, sans que ça lui fasse ni chaud, ni froid. Il était maintenant vêtu d'un élégant costume gris clair, en tissus naturel, coupé sur mesure, dont le col d'officier blanc rappelait sans trop insister son statut de prêtre. Il était rasé de prés, les cheveux coupés avec soin et avait même bénéficié d'une manucure. C'était simple, élégant et passe partout.

Il s'agissait d'une fondation. Les statuts avaient été élaborés avec l'aide d'un cabinet juridique spécialisé, un des meilleurs de l'Alliance. Il s'agissait d'un document complexe de plusieurs dizaines de pages qui était rédigé de manière à ne pas être en contradiction avec les lois de l'Alliance, de l'Empire, de la république du Cygne et de la plupart des états indépendants.

Il en ressortait qu'il s'agissait d'une fondation laïque donc le but était de venir en aide aux plus démunis, de favoriser l'éducation, le développement des communautés isolées, lutter contre l'asservissement des êtres.

Sa pérennité s'appuyait sur des libéralités consenties de manière définitive et inaliénable, qui faisait l'objet d’un acte. Elle ne pouvait avoir un but lucratif, mais pour réaliser sa mission elle pouvait exercer des activités économiques. Ces activités économiques étaient prévues dans les statuts et représentaient un moyen nécessaire à la réalisation de l’objet d’intérêt général, ou au minimum restaient accessoires à cet objet. Si cette activité économique pouvait dégageait des bénéfices commerciaux, ils seraient affectés à la mission de la fondation et ne pourraient pas donner lieu à des dividendes.

Le comité directeur de la Fondation était composé de cinq membres : un permanent, Epstar, les autres étant nommés pour un an et étant désignés respectivement par le gouvernement de l'Alliance, de l'Empire, de l'Eglise de la Connaissance Totale et de la Liberté Cosmique.

Actuellement les personnes pressenties étaient respectivement Manouchka Qwolèk, Mone Baltus, Ringo Molozès et Conzuella Delgado.

L'appartenance au comité directeur de la Fondation ne donnait pas lieu à une rémunération mais un dédommagement pour les jours de séance, calculé sur la base des salaires moyens des participants.

Le président du comité était désigné pour un an à la majorité. C'était un boulot à temps plein. Pour la première année d'activité ce serait Epstar. Sa tache était de coordonner les activités économiques et d'appliquer la politique sociale de la Fondation. La rémunération du Président était décidée par le comité et ne pouvait en tout état de cause dépasser le salaire d'un techno de grade 6.

L'ensemble des comptes étaient examinés par le comité chaque année et validés par un cabinet indépendant.

Bref, c'était transparent en ce qui concernait l'argent et ce n'était nullement un moyen de s'en mettre plein les poches. De multiples clauses assuraient la prérénité de la Fondation Norjansk - Qruze dans de multiples cas de figure, allant de la disparition physique d'Epstar à la guerre entre l'Alliance et l'Empire.


semirande chalmak a écrit:
Khrys Edelman a écrit:Enfin, sur Viala, Khrys aida à trouver les meilleurs alinéa aux statuts de l'entreprise naissante. Ce sont toujours ces alinéas qui sauvent quand le coup dur se fait sentir. On peut dire qu'il ne s'épargna pas en cherchant dans les diverses bases de la Hanse, de la loge Tekno, pour trouver ce qui pouvait profiter au mieux à l'entreprise, protéger ses actionnaires de toute faillite, servir de bouclier si les assurances se retiraient,
"Tiens..." dit mademoiselle Chalmak "...et pourquoi se retireraient-elles ? Quand c'est signé, c'est signé, non ?" Elle avait l'air surpris ?!?

Khrys Edelman a écrit:etc... Il entreprit même de prévoir une clause ou l'entreprise pouvait rompre un contrat avec le client si les conditions de travail s'avéraient suicidaire, politiquement dangereuse, ou même si le client abusait ouvertement de la situation.
"Ca, il faut le prouver, non ?"

Khrys Edelman a écrit:Il s'arrangea aussi pour éviter à l'entreprise d'être responsable de la teneur de sa cargaison si celle-ci avait été tenue secrète, ou si le client avait faussé sa déclaration.
Là, elle ne dit rien, mais on la sentait dubitative.


// De mon point de vu, histoire que ça ne soit pas une surprise pour la suite : il y a des lois qui règles tout ça, des accords entre les Etats "bilatéraux" comme entre l'Alliance et l'Empire, des traités ou conventions signés par de multiples Etats et les lois des Etats en eux mêmes. Dans aucun cas les statuts d'une société ne peuvent être en contradiction avec ces loies, conventions, accords ou traités, ou ils seront considérés comme étant non écrits. Par ailleurs un contrat comportant trop de clauses restrictives, visant à dégager de toute responsabilité un des contractant pourrait être considéré par un tribunal comme léonin et être frappé de nullité. D'un point de vu commercial, même si on est à la limite, on risque de vous préférer une compagnie moins tatillonne, une "qui ne cherche pas à se défiler".
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Epstar Jdryk'll le Dim 4 Avr 2010 12:29

Gurvan Antillès a écrit:[Un petit oubli]
Un matin, lorsqu'il consulta les comptes de sa toute nouvelle fondation, le Père Jdryk'll constata la présence d'un virement d'un million de crédits, au nom de Gurvan Antillès, Lieutenant Pilote de la Guilde Navyborg.


Lors de son don on l'avait fait patienter quelques instants. Les systèmes de la banque vérifiaient "qui" donnait de l'argent. Les statuts de la Fondation permettait de refuser certains dons. Cela avait pour but de ne pas accepter de l'argent "sale" ou venant de personnes douteuses, ce qui aurait été préjudiciable à terme à son image.

Ça ne dura qu'une courte minute, le temps de permettre aux systèmes semi-intelligents de pister ces fonds. Dans le cas de Gurvan cela ne posait évidemment pas de problème.

On lui demanda simplement de confirmer ce transfert, on l'informa que c'était définitif, on le remercia, on lui donna un reçu et on l'informa qu'il recevrait à l'avenir, sauf s'il ne désirait pas, la lettre d'information de la Fondation Norjansk - Qruze.

Epstar passa le remercier personnellement un peu plus tard dans la journée.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 4 Avr 2010 13:27

//C'est bien mon avis.

[Rupture avec la TSA]
Les accords arrivèrent par radio TL, les véritables documents étant mis au départ dans un navire qui ferait Terra Formatta ==> Triple Grâce ==> Tréfolia ==> Viala avant de continuer vers la République du Cygne. Ils arriveraient sous une quarantaine de jours, mais les accords "radio" étaient considérés comme suffisants.

[Fondation]
La fondation reçut du cabinet Tekna des Winx la somme de 2 857 142,86 crédits exactement, a titre de don définitif. La donatrice n'avait pas souhaité garder l'anonymat, monsieur Jdryk'll sut donc immédiatement que Sémirande avait tenu parole. Le cabinet Tekna des Winx informa également qu'un virement de 1% des bénéfices, avant ou après impôts (cela dépendrait des lois locales) réalisés par mademoiselle Chalmak seraient remis à la fondation. Le paiement s'effectuerait une fois par an. Tekna des Winx était mandaté pour recevoir toute demande de don exceptionnelle, avec pouvoir de décision limité.

[Sacrée Sémirande !!!]
Si monsieur Jdryk'll prit des renseignements sur le fameux cabinet, il vit qu'ils géraient aussi bien de belles fortunes (bien qu'en A12S la différence entre les salaires minimum et maximum soit limité de 1 à 10) que le particulier lambda. C'était une association de légistes, financiers, diplomates en activité dont c'était le second métier, économistes an so on. Il y avait des représentants de tous les peuples et états voisins de l'A12S. Mais attention ! : leur activité se bornait à la gestion des biens de personnes amenées à voyager loin et en conseil. Leur charte morale était drastique : c'était celle du citoyen de l'A12S ; et ce n'était déjà pas un cadeau ;( Bref, c'était une belle affaire bien huilée comme les Alliés les affectionnaient.

[Gestion de la Fondation]
  • Les deux religieux, Ringo Molozès et Conzuella Delgado, acceptèrent.
  • Manouchka Qwolèk se désista, proposant Yévaud da Trankk, (dit "Yéyé" pour les intimes) C'était le jeune garçon qui avait fait partie du "comité d'évaluation" à leur retour de Myrtil. Au début, monsieur Jdryk'll fut un peu inquiet, mais plusieurs heures de discussion avec le jeune homme le rassurèrent pleinement. A défaut de l'âge, il avait le niveau. L'accepte-t-il ?
  • Mone Baltus, très occupé, répondit simplement : "Tu ne veux pas confier cela à Gellir, plutôt ? En tant qu'ambassadeur je peux lui confier cette tâche, au vu de ses diplômes, elle a le droit de l'accepter, et pour ce qui est de l'assumer : tu la connais ... Ca ne t'embête pas ?" Le Prêtre accepte-t-il la femme de l'Ambassadeur ?


[Création d'entreprise]
Tous se retrouvèrent rapidement dans un lieu neutre (une salle de conférence d'un grand hôtel appartenant à des indépendants). Mademoiselle Chalmak n'était pas seule.
  • Son conseiller financier était un humain, un Impérial.
  • Sa juriste était une grande femme habillée de façon stricte et portait sur elle le même air sérieux que celui que monsieur Antillès avait vu sur les traits d'une des pilotes de chasse avec lesquels il avait effectué sa "virée" quelques semaines plus tôt. Elle était Cygnienne.
  • Son conseiller pour les affaires extérieures était un type qu'on aurait imprudemment pu qualifier de falot. Grave erreur. Ce bonhomme avait une connaissance de politique et sociétale du Cygne, de Kiff, des Agrippines, de Gion et, bien évidemment, de l'Empire Galactique assez ahurissantes.
Plusieurs logimecs entouraient ce beau petit monde. Sans être distante le moins du monde, Sémirande Louise Motoko Chalmak consacra plus de temps avec ses conseils qu'avec ses compagnons. Il faut dire que les heures qui allaient suivre seraient importantes.

Mes amis : à vous.
Sémi Déhèmette
 

Re: Cette fois, c'est la fin !

Messagede Khrys le Dim 4 Avr 2010 13:45

[les actions en héritage]
Vois-tu Khaadaric, pourquoi diviser par 7 ces actions, alors qu'elles peuvent constituer un fonds et des revenus pour l'entreprise? Vu que l'on est tous actionnaires à égalité, ces revenus seront donc automatiquement reversés dans les bonnes proportions... Par contre, je vais soumettre tes données à la banque de la Hanse locale pour l'estimation à ce jour de la somme... Ca ne devrait pas mettre longtemps.

[les clauses du contrat]
Vous savez, toutes les clauses et annexes que j'ai émis sur le statut de l'entreprise nous permettrons de nous protéger, même si nous nous trouvons au milieu d'une guerre, ce que les assurances ne couvrent pas...


[la réunion]
Khrys avait simplement emprunté un logimec spécialisé dans l'administration à la Hanse des Marchands. Il était le lien direct et rapide pour valider ou non un tel statut d'entreprise. Sa base de données était aussi connectée à la Loge Tekno pour ce qui était des closes légales.
Ce qui lui permit rapidement d'éliminer les alinéa illégaux, ou pouvant être amenés à créer des conflits légaux suivant les systèmes. Et pour le reste, d'en modifier les tournures et la forme, afin que l'écriture en soit compréhensible et non-interprétable par la plupart des systèmes connus.

En possession de Glubule et du prêt du logimec de la Hanse, il lui faudrait quelques secondes à peine pour détecter toute anomalie dans la contractualisation. :ugeek:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Suivante

Retourner vers Epilogue


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron