Page 1 sur 17

Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 13:49
de MdJ
Nous venons de

Le cyrano, auquel se collèrent quelques autres modules, se dirigea vers les quartiers populaires un peu en périphérie de la capitale, non loin d’une rivière qu’ils traversèrent juste avant de quitter le convoi.

La nuit était tombée, des réverbèrent antigrav, de petites plateformes lumineuses éclairaient de manière uniforme la petite rue.

Celle-ci était piétonne et ils durent descendre un peu avant.

En s’engageant dans la ruelle, ils notèrent la présence de quelques commerces sur le point de fermer et d’un ou deux petits restaurants de spécialités régionales. Il y avait quelques piétons qui passaient, pressés de rentrer chez eux ou faisant quelques courses.

La boutique Van Pif et Appel ne payait pas de mine : la devanture était renforcée, il y avait un sas, un petit comptoir ou un champ de force luisait d’un éclat légèrement bleuté.

La devanture disait :

Van Pif et Appel : change, vente et achat de métaux précieux, de pierre précieuses et semi-précieuses. Le logo et le numéro d’autorisation de la commission de commerce de l’Alliance était incrusté dans la vitre.

Derrière le comptoir, visible depuis la rue, une femme d’un certain âge, aux cheveux gris coupés à la garçonne semblait faire ses comptes sur un petit écran holographique.

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 14:12
de Sémirande
[Vidéoprojecrtion]
Les yeux de mademoiselle Chalmak projetèrent "à l'envers" (de façon à ce que la dame puisse lire) le texte suivant sur la vitrine: "Bonjour, Dame. Je suis madame Labouchère. Notre ami commun nous a dit que vous nous recevriez malgré k'heure tardive."

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 14:17
de Khrys
// notre R2D2 fait le boulot :rofl:

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 15:48
de MdJ
La femme, distraite par la lueur qu'elle percevait en périphérie de sa vision releva la tête et après un cours moment d'observation du petit groupe dévérouilla le sas.

La porte se referma dernière eux. Ils étaient quelque peu serrés dans la petite pièce.

La vitre derrière eux se teinta en noir, les isolant de la rue.

Bonsoir Madame Labouchère. Que puis-je faire pour vous et pour vos amis ?

Le champ de force bleuté était toujours en fonction.

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 16:17
de Sémirande
[Concise]
"Nous désirons convertir quelques liquidités en gemmes et / ou métaux précieux. Personnellement, ceci" Elle lui tendit une aiguille de données

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 16:42
de MdJ
La femme regarda son écran (impossible de lire ce qu'il y avait écrit si on n'était pas dans le bon angle).

Elle releva les yeux. Veuillez patienter s'il vous plait dit-elle à l'attention des autres. Elle appuya sur un bouton et le comptoir ainsi que la portion d'espace ou se trouvait Sémirande fut nimbé d'un champ de confidentialité gris bloquant les sons et les soustrayant à leur regard.

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 17:36
de MdJ
Quelques minutes plus tard le champs de confidentialité disparu et la femme demanda :

Au suivant de ces messieurs ?

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 17:43
de Sémirande
[On sort]
"J'en ai pour une minute" Mademoiselle Chalmak sort, et disparait au coin de la rue.

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 18:28
de Gurvan

Re: Jusqu'au bout de la nuit ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 19:50
de MdJ
Ca prit quelques minutes de plus. Le champ de confidentialité disparu, Gurvan s'écarta et la femme demanda :

Au suivant ?