Des subdivisions administratives

Vos planètes, mondes, systèmes, stations spatiales, astéroïdes.

Des subdivisions administratives

Messagede Theo Calderon le Dim 29 Déc 2013 11:46

Voici quelques idées destinées à donner un peu d'épaisseur et de cohérence à ces secteurs et zones galactiques décrit un peu succinctement dans les Encyclopédies Galactiques. Commentaires et remarques sont les bienvenus.

Un District Galactique est un cube de 10.000 années-lumières de côté. Il y a 100 Districts Galactiques, identifiés par un chiffre romain. Le Ier District est celui abritant Prima, le IIème District celui situé à l'Est galactique du Ier, le IIIème celui situé au Sud galactique du IIème, et ainsi de suite dans le sens horaire.

Image

Allez hop, le secteur 412/39 est rebaptisé XXXième District Galactique.

Image

Un Secteur Galactique n'a pas de taille définie, mais c'est au minimum un volume d'espace cubique de 1.000 années-lumières de côté, contenu à l'intérieur d'un District Galactique. On y trouve plusieurs types d'espaces territoriaux aux statuts juridiques différents :

Lander Impérial

C'est un ensemble de systèmes planétaires tous placés sous la tutelle d'un membre de la noblesse locale, représentant de l'autorité impériale. Selon les cas, il porte le titre de Baron, Vice-Roi, Lord, Siridar ou Connatic, en fonction de l'héritage historique du secteur. Par exemple, le Baron Anthon de la Fiertayade dans le Secteur Gandalf, Sa Grâce le Baron Drugan Malevoy de Kerzut dans le Secteur du Trèfle, Lord Valentin de Majipoor dans le secteur éponyme.
Les systèmes qui composent un Lander abritent :
  • des mondes de niveau galactique NT6 (ex : Vonda, Tréfolia, Mandrake, Terra Formata, etc...).
  • des colonies de peuplement en cours d'écoformation (NT5 ou 6 selon l'ingéniérie planétaire requise) et des colonies d'exploitation minière ou agricole (ex : Kharg NT5), ou encore des planètes de villégiature (ex : Prénuptia). Ces mondes peuvent parfois être habités par une civilisation autochtone NT1 parquée dans des réserves. Ils dépendent généralement de la métropole impériale NT6 la plus proche qui finance leur développement et délègue un Gouverneur Général pour l'administrer.
  • des mondes abritant des civilisations autochtones NT2 et NT3, placés en quarantaine par le Bureau des Affaires Indigènes, dont l'Empire attend le développement autonome et l'accès au NT4 pour les intégrer à la société galactique.
  • des planètes-bagne (ex : Cerbère NT2) ainsi que parfois des mondes placés sous Restriction Technologique (NT3 ou NT4) par mesure de rétorsion politique (à cause d'éléments non contrôlés s'opposant aux autorités impériales).
Chaque monde du Lander est libre d'adopter son propre système de gouvernement. Un nombre variable de Conseillers Planétaires dépendant du poids démographique de la planète sont désignés (par vote ou par nomination) pour le représenter à l'Assemblée Sectorielle. Les membres de l'Assemblée Sectorielle choisissent (élisent ou nomment) à leur tour les Délégués qui vont siéger à la Chambre des Pairs sur Prima.

Protectorat Impérial

C'est un ensemble de systèmes planétaires, des unités politiques rattachées à l'Empire par des traités de défense, des accords économiques privilégiés, mais sans avoir intégré encore celui-ci. Les autorités gouvernementales du Protectorat envoient également des Délégués à la Chambre des Pairs, mais s'ils peuvent participer aux débats, ils n'ont pas le droit de voter les résolutions.

Provinces Souveraines

Il s'agit d'entités politiques distinctes de l'Empire, commerçant éventuellement avec lui, mais disposant de leurs propres forces de défense (ex : l'Alliance des Douze Soleils, la Confédération de l'Amas de Gion, la République du Cygne, la Coalition des Mondes Agrippins, les Territoires Kiffish). Ils peuvent envoyer des observateurs à la Chambre des Pairs, mais ils ne peuvent prendre part aux débats (ceux enregistrés au Journal Officiel...) que s'ils y ont été autorisés par décision du Premier Orateur de la Chambre, généralement à l'issue de grandes manoeuvres diplomatiques.

Systèmes Extérieurs

Il s'agit de mondes indépendants, qui ne sont rattachés à aucune des entités politiques de leur Secteur Galactique, de niveaux technologiques très disparates (ex : Brénus, Estébois, Jonction, Tortuga). Leurs seules relations avec le reste de l'Empire (quand ils en ont) sont de nature commerciale.
Dernière édition par Theo Calderon le Lun 22 Sep 2014 11:09, édité 1 fois.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Zelda Zonk le Lun 22 Sep 2014 00:59

Je trouve ton travail très structurant pour l’organisation territoriale des secteurs… Bravo !

J’ai bien sûr quelques idées et suggestions :

La première, c’est que l’usage du terme « Baronnie Impériale » est assez troublant, car au Marquis le Marquisat ou la Marche, au Duc le Duché et au Baron la Baronnie… Je vois mal un Vizir diriger une Baronnie :tmi:

Ne peut-on pas appeler les zones qui sont sous autorité Impériale des « Seigneuries » Impériale ? Bien évidement la désignation locale (Baronnie, Marche, Duché...) prendrait le pas sur la dénomination purement administrative, histoire de flatter l’autorité en place…

Je me suis permis de dresser une petite liste de titre de noblesse utilisable :

Roi - Reine / Royaume
Rix / Royaume celtique
Khan / Khanat
Négus / Royaume
Basileus / Royaume
Emir / Emirat
Khagan (Khan des Khans) / khaganat
Khédive / Royaume Oriental
K'ujul Ajaw / Royaume Maïa
Bey / beylicat (Royaume Perse)
Makoko / Souverain africain
Manikongo / Roi Africain
Raja - Rani / Roi - Reine indienne
Mwami / Roi Africain
Padishah – Padchah / Maitre des rois persan
Shah / Roi persan
Hospodar ou Gospodar / Roi Slave
Yula / Seigneur et chef militaire Ottoman (il partage un pouvoir bicéphale avec le Kündü)
Kündü / Seigneur et chef de religieux Ottoman
Yabgu / Suzerain turco-mongol
Kniaz / Prince Slave
Caesar / Dictateur de province, chef militaire
Freiherr / Seigneur germanique ou scandinave
Ispan / Seigneur de citadelle
Nizam / Titre princier Arabe
Župan / Prince ou Duc Slave
Patricien / Aristocrate latin
Sahib (fem. Sahiba) / Seigneur Arabe
Sébastocrate / Noble seigneur Bysantin
Tzar (Tzarine ou Tzaritsa) / Autocrate Russe
Kaiser / Souverain germanique
Wang / Souverain chinois
Vice-roi (Vice-reine)
Huangdi /
Prince (Princesse)
Conatic
Infant (Infante)
Dauphin (Dauphine)
Grand-Duc (Grande duchesse)
Archiduc (Archiduchesse)
Duc (Duchesse)
Falun
Shogun
Sultan (Sultane)
Maharadja
Radja
Djiva
Marquis (Marquise)
kōshaku
Hou
Margrave
Landgrave
Grave
Yarl
Leude
Daïmyo
Boyard
Comte (Comtesse)
Vicomte (Vicomtesse)
shishaku
Kongzi
Lord (Lady)
Zhuhou
Baron (Baronne)
Siridar
Banneret
Rancher
Voïvode (Voïvodine)
Vidame
Chevalier (Dame)
Vergobret
Palatin
Condottière
Ecuyer (Ecuyère)
Thuata
Calife
Chérif
Chogyal
Prince-abbé
Paladin
Sayyid
Thaumaturge
Despote
Earl
Magnat
Pacha
Ban
Bey
Échanson
Pervane
Vizir
Gouverneur
Légat
Consul
Proconsul
Echevin
Sénéchal
Bailli
Maire
"Va où tu veux, meurs où tu peux..."
Avatar de l’utilisateur
Zelda Zonk
 
Messages: 472
Inscription: Jeu 31 Oct 2013 10:46
Localisation: Rogue

Re: Des subdivisions administratives

Messagede MdJ le Lun 22 Sep 2014 10:36

Salut,

effectivement la baronnie est un nom générique permettant de désigner de manière synthétique un secteur/zone/ensemble ayant une unité historique, politique, légitime.

Après le titre du dirigeant dépend en grande partie du système politique adopté localement.

D'ailleurs question titres n'oublions pas quelques titres républicains :
Président
Premier ministre
Préfet
...

mais aussi des titres médiévaux :
sheriff
viguier
prévôt
...

et autres tirés de bouquins :
Main droite
Voix
...

sans oublier que des titres religieux peuvent être utiliser ci et là (Evêque, Cardinal, Rabbin, Mufti, Dalaï-Lama ...) ...

quant à utiliser le nom de seigneurie plutôt que Baronnie, pourquoi pas, sachant que se sera effectivement encore inadapté quand on parlera d'un président à le tête d'une seigneurie ;-)
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Theo Calderon le Lun 22 Sep 2014 11:01

Le terme de Baronnie vient du fait qu'outre la SF et le space opera, j'ai toujours été fan des Rois Maudits, et plus récemment (après la rédaction de mon article), de son pendant américain avec un touche low fantasy, Game of Thrones.

Dans les RM, Druon parle indistinctement de "princes" pour tous les membres de la famille royale (même s'ils ne gouvernent pas une Principauté) et utilise aussi indistinctement le terme générique de "barons" pour presque tous les seigneurs de la noblesse.

Voila donc pourquoi j'ai utilisé le terme de Baronnie. Ceci dit et à bien y réfléchir, les "barons" en question sont souvent les vassaux d'un seigneur plus important (comme les dissidents qui se rallient à Robert d'Artois plutôt qu'à Mahaut qui est pourtant leur suzeraine). Historiquement, le baron relevait directement du roi ou d'un grand prince féodal (le plus souvent un duc) dont il avait reçu son fief.

Dans GoT, on parle juste de Maisons (Stark, Lannister, Barathéon), un peu comme dans Dune. En haut de la pyramide féodale, le Roi, suzerain des seigneurs des grandes Maisons (qu'on appelle Lords) gouvernant chacun un fief correspondant aux sept anciens royaumes conquis et unifiés par la dynastie Targaryen. Les Maisons mineures inféodées à ces grandes Maisons sont des Bannerets, et tout homme fait chevalier peut porter le titre de Ser (prononcé 'seur'). Et c'est à peu près tout.

Pour revenir à Dune, une des principales inspirations de EG, les Grandes Maisons du Landsraad ont une plus grande variété de titre de noblesse que dans GoT : Duc Atréïdes, Baron Harkonnen, Compte Fenring. Mais si dans le système féodal classique, un Baron est une dignité inférieure à Duc (sauf erreur, la baronnie est une subdivision d'un duché ou d'un comté), cela n'est pas le cas dans l'Imperium de Frank Herbert, car en fait il n'y a qu'un seul vrai titre, Siridar, c'est à dire dirigeant de Maison et propriétaire d'un fief planétaire.

Par ailleurs, Empire Galactique ne semble pas être un univers véritablement régi par un système féodal : il y a des Chambres consultatives et législatives où un chef de clan d'un monde primitif a autant de poids qu'un Connatic gouvernant un amas stellaire, un Conseil Suprême et Sa Majesté au sommet.

Landsraad... Et si on assumait l'héritage dunien, et qu'on parlait de Lander Impérial à la place de Baronnie ? Ce serait a priori plus neutre.

Sinon j'aime bien ta liste de titres :up:
Dernière édition par Theo Calderon le Lun 22 Sep 2014 13:03, édité 1 fois.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Theo Calderon le Lun 22 Sep 2014 11:19

MdJ a écrit:Main droite

Je voulais d'ailleurs montrer mon nouveau visage de fanboy de GoT en nommant le premier ministre de l'Empire et président du Conseil Suprême "Main de l'Empereur" ;)
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Schattenbogen le Mar 14 Oct 2014 11:34

1) En informatique, on déteste les chiffres romains.
Vraiment, sincèrement, viscéralement.

2) Pour ma part, je trouve que le Commonwealth britannique est une bonne approximation du système Impérial.
Je ne vois pas l'empire imposer un titre à une planète qui ne reconnait pas les titres et je doute même que l'Empire ait envie d'une noblesse héréditaire possédant des planètes au nom de l'Empereur, mais plutôt qu'elle reconnait la hiérarchie issue de chaque système politique.

Si je me réfère à un exemple terrien, le Canada et l'Australie, sur une planète/système "démocratique", quel que soit le titre impérial du représentant, il y a de bonnes chances que son titre planétaire soit "Gouverneur", "Gouverneur Général", "Lieutenant-Gouverneur" et on s'adresse à lui en l'appelant "le très honorable".

Le Gouverneur est nommé par l'autorité supérieure (l'Empereur), mais toujours sur recommandation du gouvernement en place.
Il est le représentant direct de l'Empereur, mais son rôle est essentiellement cérémoniel, encore que d'un point de vue constitutionnel, il puisse posséder de nombreux pouvoirs exécutifs, fort utiles en temps de crise.

3) Possession vaut titre.
Une règle de base de la noblesse est que ce sont les terres qui donnent le titre, sinon on parle d'une "noblesse de courtoisie". Or, les règles de l'Empire ne me semblent pas donner automatiquement les terres aux nobles, dans la mesure où les terres dépendent du régime en place sur chaque planète, différence reconnue et protégée par le droit impérial.

Il me semble donc qu'il y a deux types de noblesse :
> La noblesse de terre, c'est à dire une noblesse qui est légitimée localement (au niveau d'une planète, d'un système) et reconnue au niveau de l'Empire. On a là un éventail très, très large de titres (voir liste au-dessus).
> La noblesse impériale qui est essentiellement une noblesse de courtoisie, plus honorifique que réelle et non héréditaire, encore que ces titres de courtoisie permettent à l'Empereur d'employer des représentants ayant un certain poids hiérarchique.
Les terres en phase de colonisation, ou des planètes rencontrant de sérieux problèmes, sont soit sous le contrôle de leur planète-mère, soit sous le contrôle direct de l'Empereur. Dans ce dernier cas, elle peut être dirigée par un noble impérial, mais la constitution impériale donne le droit à la colonie de voter pour sa propre constitution dès qu'elle a rempli un certain nombre de condition (taille par exemple).

Cette noblesse nommée à la discrétion de l'Empereur permet à la fois de favoriser les meilleurs éléments que lui et ses services pourraient repérer, comme de mettre sur des voies de garages des éléments posant problèmes.
La liste des titres est bien plus courte car strictement codifiée.

4) Je suis d'avis de différencier deux systèmes :
> Le système des Secteurs qui est un découpage rationnel créé pour des raisons pratiques de navigation, de catalogage, etc ...
C'est un découpage administratif.
> Le système des Landers est un découpage fait pour des raisons historiques, pour des questions affinités géo-économico-politiques.
Les deux systèmes se surimpose l'un à l'autre, mais ne sont pas synonymes.
Par exemple, si un jour l'Alliance des Douze Soleils intègre l'Empire, elle sera composée d'un certain nombre de secteurs, mais sera le Land de l'Alliance des Douze Soleils.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Theo Calderon le Mar 14 Oct 2014 16:38

Schattenbogen a écrit:1) En informatique, on déteste les chiffres romains.
Vraiment, sincèrement, viscéralement.

Même les ordinateurs à neuroprocesseurs du 116ème siècle ? ;)

Schattenbogen a écrit:2) Pour ma part, je trouve que le Commonwealth britannique est une bonne approximation du système Impérial.

Ca me plait bien cette idée

Schattenbogen a écrit:3) Possession vaut titre.

Des idées pour la liste restreinte de titres au sein de la "noblesse de courtoisie" impériale ?

Schattenbogen a écrit:4) Je suis d'avis de différencier deux systèmes :
> Le système des Secteurs qui est un découpage rationnel créé pour des raisons pratiques de navigation, de catalogage, etc ...
C'est un découpage administratif.
> Le système des Landers est un découpage fait pour des raisons historiques, pour des questions affinités géo-économico-politiques.
Les deux systèmes se surimpose l'un à l'autre, mais ne sont pas synonymes.
Par exemple, si un jour l'Alliance des Douze Soleils intègre l'Empire, elle sera composée d'un certain nombre de secteurs, mais sera le Land de l'Alliance des Douze Soleils.

Ca va finir en mille-feuilles administratif français, c't'affaire :mrgreen:
Mais l'idée est séduisante.
On pourrait dire que le Secteur c'est 1000x1000x1000 AL, et que le Lander est par contre de taille variable (un ou plusieurs Secteurs, voire dans certains cas, une fraction d'un Secteur).
Ainsi, si on se réfère à la carte galactique au début de ce fil de discussion, je dirais que Secteur et Lander se superposent pour les régions de Dante Aloisi, des Etoiles Brisées et du Trèfle, et que le Lander Gandalf est composé de 6 Secteurs Galactiques...
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Schattenbogen le Mar 14 Oct 2014 18:50

Exactement.
D'un côté on a un système propre en ordre (expression indigène), de l'autre un joyeux bordel, ce qui donne un cachet un rien "authentique".
De même, système numérique simple et rationnel d'un côté, système compelxe d'héritage de noms et de renommages de l'autre.

Pour la liste des titres, je pense que la plupart des joueurs sont familiers avec la hiérarchie franco-britannnique.

Chevalier/Sir, Baronnet, Baron / Marquis (pour les zones frontières), Comte, Duc, Prince (héritier impérial), Empereur (héréditaire).
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Laurent OUMAR le Mar 18 Nov 2014 21:09

J'approuve completement.
On peut d'ailleur s'inspirer de la période Napoléonienne et sa Noblesse d'Empire : titre de courtoisie accompagné d'une rente et d'une charge purement représentative...
Ou encore l'empire millénaire de la Chine antique et sa noblesse administrative qui colle nickel avec l'idée d'une noblesse de l'admintek ? Basé sur un système méritocratique.
Avatar de l’utilisateur
Laurent OUMAR
 
Messages: 27
Inscription: Mer 4 Déc 2013 02:06

Re: Des subdivisions administratives

Messagede Manchu, le Fu le Ven 20 Mai 2016 12:40

L'article est très intéressant et les échanges qui suivent également !

Malheureusement, les deux images n'apparaissent plus (de là où je consulte).

Serait-il possible de les remettre en ligne, s'il vous plaît ?
Dernière édition par Manchu, le Fu le Dim 29 Mai 2016 15:25, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Manchu, le Fu
 
Messages: 223
Inscription: Jeu 10 Fév 2011 20:39

Suivante

Retourner vers Astrographie Impériale


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron