Sur le départ ...

Cette fois c'est parti !

Re: Sur le départ ...

Messagede Sémirande le Ven 3 Sep 2010 19:51

[Ironique]
"Oui, merci. Et les lance-aiguilles Gauss que tu as récupéré dans la forêt de Nan-Chay, quand tu a rencontré la famille Soëlla ?"
Sémirande
 

Re: Sur le départ ...

Messagede khaadaric le Ven 3 Sep 2010 20:49

Sémirande a écrit:[Ironique]
"Oui, merci. Et les lance-aiguilles Gauss que tu as récupéré dans la forêt de Nan-Chay, quand tu a rencontré la famille Soëlla ?"

Je te tends une tasse fumante d'un café qui hume la bonne humeur.
Les autorités de Nan-Chay s'en sont servis avec ma déposition, pour coffrer qui de droit.
Je voulais juste me mettre de coté un tout petit....aaahhhhhh.....c'héé chaud!!! bordel !!!! :clap:
J'she vouléshe chjusste garder un shouvenir....ché mal....infirmerie.

Je files en direction de l'infirmerie tout en bougonnant.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Sur le départ ...

Messagede Sémirande le Ven 3 Sep 2010 21:08

[Yeux au ciel]
"Enfin !"
Elle retourna à sa tâche.
Sémirande
 

Re: Sur le départ ...

Messagede Sémirande le Ven 3 Sep 2010 22:16

[Sourire]
"Gurvan vient de me faire un sketche. Cela dit, il n'a pas tort. Ce type est surarmé. Je me demande ce qu'il porte sur lui. Cela ne doit pas être triste.
Bon, je pars du principe que le voyage sera bien plus long que ce à quoi nous nous attendons. Comment veux-tu organiser les quarts ?"
Sémirande
 

Re: Sur le départ ...

Messagede MdJ le Ven 3 Sep 2010 22:35

Monsieur Baser s’était fait discret. Il lisait sagement, les laissant aménager l’intérieur du Méphisto à leur idée. A un moment il avait demandé au petit ordinateur d’ambiance de la salle d’observation de lui mettre un peu de musique, un air de Kaloahs. Une planète aride du coté de Prima où les artistes locaux avaient développé une technique à l’aide de grandes trompes creusées dans la roche, de percutions sur des grandes plaques minérales et de chants … Il en résultait une musique éthérée aérienne ou le bruit du vent dans les trompes de pierre se mêlait intimement aux chants. Un murmure chanté, une brise qui semblait chuchoter des paroles que l’on ne pouvait déchiffrer.

Lorsqu’on l’avait averti qu’il pouvait enfin monter à bord, il avait coupé la musique, rangé sa tablette et poussé sa palette jusqu’au navire. En rentrant dans le sas, il s’était arrêté un instant devant la plaque de cuivre portant le nom de Sachiel Qruze. Il avait passé la main sur la plaque, puis avait repris sa route, se laissant guider vers le pont passager.

Sur le pas de la porte il s’était de nouveau immobilisé, observant le paysage artificiel. Un léger sourire passa sur son visage, comme un rayon de soleil sur une plaine ombragée.

Je me demandais quel serait votre choix … milieu urbain, palais en toc, dépouillé, haute technologie. Vous avez opté finalement opté pour une jungle ? Amusant comme choix.

Il fit quelques pas, respirant avec précaution, se rapprochant de la fontaine qui avait été transformé en petite cascade naturelle … Il y trempa quelques doigts avant de les ressortir et de les agiter pour les sécher.

Sans plus de commentaire il revint à sa palette et la poussa en direction de sa cabine, y entra, fut attentif à la visite qu’on lui en fit, demanda où étaient les bulles d’évacuation, puis remercia Khrys qui l’avait fait visiter : Merci, ce sera très bien. Je vais prendre un peu de temps pour m’installer, me reposer un peu. Vous pouvez décoller et suivre le plan de vol prévu. Je donnerais mes instructions sur notre destination définitive dans quelques heures. Si vous pouviez à cette occasion me faire visiter l’ensemble du navire de visu, j’apprécierai particulièrement.

Il raccompagna ensuite Khrys à la porte et resta seul.

Pendant ce temps les préparatifs étaient terminés : le plein d’A.M était fait, les déchets avaient été évacués, les magasins du bord étaient plein de pièces détachées, l’armurerie était bouclée et les étoiles attendaient.

Au poste de pilotage les consoles avaient été allumées une par une, les panneaux holographiques sensitifs renvoyaient des indications rassurantes … tout allait bien, leur vieux navire était prêt … un des petits droïd de maintenance fila comme une flèche pour vérifier l’état d’un joint sur le réseau d’eau usé : fausse alerte. Juste de la condensation qui allait disparaître au fur et à mesure que le contrôle environnemental se stabiliserait.

Gurvan et Sémirande étaient à leur poste, devant leur console respectives, se livrant au contrôle prés vol. Khaadaric rentra à son tour et s’assis devant la console de contrôle de tir. Vient enfin Khrys, désœuvré, mis à la porte par le client. Il s’assit devant le contrôle environnemental.

Les mécaniciens contactèrent brièvement la passerelle pour les informer que tous les paramètres étaient au vert.

Le contrôle de vol de Tortuga leur donna leur plan de vol. Les ordinateurs d’approche prirent les commandes, les extrayant avec délicatesse du silo, les faisant sortir de Port aux Ombres.

Ils laissèrent les étoiles artificielles, mortes, de cette cité décadente et retrouvèrent l’espace. Les systèmes automatisés les firent sortir du dédale de défenses de Tortuga, les abandonnant bientôt aux étoiles vivantes.

Cela ne dura qu’un instant. Une ultime vérification et ils plongeaient dans le triche lumière, disparaissant dans un bref éclat de lumière, laissant l’obscurité se refermer derrière eux.

La suite est .
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Précédente

Retourner vers Tortuga, nous voila


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron