Paradisio

Cette fois c'est parti !

Re: Paradisio

Messagede Sémirande le Mar 3 Aoû 2010 23:25

Gurvan a écrit:"C'est qui ce gus, d'après toi ?" chuchota-t-il.
"Ce n'est surement pas un "officiel". Il est muni de matériel louche (son jeton de casino doit être... mortel !). Hmmmm Un privé ? La pègre ? Une barbouze, voire un torpédo, Impérial ? Va savoir. Allez on part."
[In petto]
"Hôtel vite fait. Je dois prendre mes armes. Puis les Corsaires !"
La navette s'ébranla. Le trajet lui semblerait... long !

Message édité - quelques corrections dont mise en forme.
Sémirande
 

Re: Paradisio

Messagede MdJ le Mer 4 Aoû 2010 20:32

La navette était un peu plus vide qu'à l'aller. Ils traversèrent la nuit artificielle, piquée ci et là de lumières qui l'étaient tout autant : des maisons, des hôtels, des relais, des installations techniques ...

La ville était un joyau lumineux qu'ils survolèrent avant de pénétrer dans le flux de plasma.

Une demi-heure plus tard ils étaient arrivés à la gare centrale. Ils récupérèrent leurs armes dans leur coffre et étaient sur le point de quitter les installations de sécurité quand le communico de gurvan sonna :

C'était monsieur Skriblllz ? Ou monsieur Skrublllz ? difficile à dire : Un homme demande à nous rencontrer. Il est dans le hall de l'hôtel. L'avez-vous envoyé ? Avez-vous des instructions ?
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Paradisio

Messagede Sémirande le Mer 4 Aoû 2010 20:41

[Immédiatement]
"Ne le recevez pas : danger de mort. Faites-le patienter sous prétexte religieux. NE DECLINEZ PAS VOS NOMS ! On arrive et on s'en occupe."
  • Lancement autotest de la bulle
  • Karatapoigne poignet gauche : OK
  • Karatapoigne poignet droit : OK
  • Karatapoigne cheville gauche : OK
  • Karatapoigne cheville droite : OK
  • Etourach : OK
  • Poignard : OK
  • Consultation autotest de la bulle.
"Gurvan, celui-là, on se l'offre." Mademoiselle Chalmak demanda et paya une priorité ponctuelle ; puis elle lança "sa" bulle dans le trafic.
"Si ils nous emmerdent : je les bute. Et si ce faisant ils m'empêchent d'aller me balader dans cette ville, ce sera après torture. Non mais..."
Ils commençaient à la chauffer sévère, ceux-là !
Sémirande
 

Re: Paradisio

Messagede Sémirande le Mer 4 Aoû 2010 21:07

PS : "Commandant, j'espère qu'ils n'ont pas fichu un traceur su ma bulle, ou c'est fichu. Tiens, au fait : les codes de sécurité." Elle fit passer à son commandant les codes qui lui permettraient d'accéder à l'intégralité des systèmes de l'engin. "On se pose un pâté de maison avant."
MdJ :
  • Comment l'entrée de l'hôtel est-elle fichue ?
  • Est-il possible d'y entrer ou d'en sortir discrètement ?
  • Où se situe le quartier louche et mal famé le plus proche, celui déconseillé par les notices touristiques ?
Sémirande
 

Re: Paradisio

Messagede MdJ le Mer 4 Aoû 2010 22:12

Elle se connecta au réseau et paya 100 crédits, utilisant le compte ouvert par Gurvan pour bénéficier d'une priorité de trajet.

Ce faisant elle essayait de se remémorer la configuration de l'hôtel. Une entrée pour les clients, un hall, assez vaste, mais pas au point pouvoir s'y glisser directement. Il devait y avoir une ou des entrées de services, ne serait-ce que pour livrer quelques produits frais, accéder aux parties techniques. Mais elle ne les avait pas vues. Zut !

Port aux ombres était une sorte de parc d'attraction pour adultes ... glauque, voir glauquissime, mais globalement sans réel danger. Le summum dans ce domaine était "Les terriers" les anciennes galeries des premiers pirates, depuis longtemps aménagés en boutiques spécialisées hors de prix. Danish Town était un des quartiers considérés comme ne présentant pas beaucoup d'intérêts : des bars, des magasins pour les habitants et les travailleurs de Tortuga, de grandes tours dortoir plus profondes que hautes. Les guides ne conseillaient pas spécifiquement de ne pas y aller : ils n'encourageaient pas, affirmant qu'il n'y avait aucun lieu d'intérêt.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Paradisio

Messagede MdJ le Mer 4 Aoû 2010 22:12

// je laisse un peu de temps à Gurvan
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Paradisio

Messagede Sémirande le Mer 4 Aoû 2010 22:26

MdJ a écrit:// je laisse un peu de temps à Gurvan
//Moi aussi.
//"Rien ne vaut un bon ADSL classique." Proverbe.
Sémirande
 

Re: Paradisio

Messagede Gurvan le Mer 4 Aoû 2010 23:00

Gurvan avait suivi sa coguildienne et grimpé à bord de sa bulle pick-up. Tandis qu'elle pilotait avec maestria à travers le trafic dense de Port des Ombres, il activa d'une pensée son arachnoparal dont le double canon se matérialisa sous son poignet.

"Je préférerai qu'on neutralise plutôt qu'on bute. De manière à ce que Khaadaric puisse interroger ensuite. Mais si les circonstances nous y obligent..."

Il laissa sa phrase en suspens.

L'éjecteur d'arachnobilles était sous tension, le paralyseur réglé sur "faible", la dose de speed était toujours prête à être injectée dans sa circulation sanguine. Il accéda également à l'infosphère et téléchargea une carte de Port aux Ombres dans son localisateur de contact, confirmant le débit sur son compte tortugan. Utilisant son plot vertébral, il se connecta aux systèmes de la bulle et projeta une représentation du quartier et des abords de l'hôtel sur l'un des afficheurs de l'habitacle.

// Un peu capricieuse la 3G, en effet. Pourtant, sur les conseils de Sémi, je porte mon four à micro-ondes en bandoulière, pas sur l'oreille. Retour en Essonne et à l'ADSL illimité Samedi en début d'après-midi.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Paradisio

Messagede MdJ le Mer 4 Aoû 2010 23:30

Le trajet fut rapide, a peine dix minutes à vitesse élevée, zizagant entre les files ordonnées de véhicules. Ils ralentirent à proximité de l'hôtel et trouvèrent une rue discrête dans laquelle il n'y avait quasiement que des entrepots automatisés.

Ils étaient à deux blocs de l'hôtel. Ils coupèrent le contact de la bulle. Le manteau de la nuit s'était refermé sur eux. Les lampadaires lançaient des cones de lumière blafarde, le pluie s'écrasait sur la verrière de la petite bulle.

Et maintenant ?
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Paradisio

Messagede Gurvan le Mer 4 Aoû 2010 23:48

[Par PV, cryptage maximum]

Aux mécanos :

"Nous sommes à deux blocs. Arrivée discrète à pieds. Savez-vous si l'individu qui voulait vous voir est toujours dans l'hôtel ?"
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tortuga, nous voila


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron