Sur le départ ...

Cette fois c'est parti !

Re: Sur le départ ...

Messagede MdJ le Mar 31 Aoû 2010 22:51

Gurvan a écrit:Gurvan s'approcha à grandes enjambées du camion conduit par Jilm Baser. Il l'accueillit, l'informa qu'ils s'apprêtaient à faire un vol d'essai, et appela Khrys et Khaadaric pour leur demander de venir le relayer auprès du client. Puis il le salua, et regagna le vaisseau.


En fait la bulle utilitaire était automatisée. Lui même était dans une bulle limousine noire conduite par un chauffeur. Il s'était changé, un nouveau costume, un type de saharienne. Il avait à la main une sac de cuir. Il désigna au capitaine la camionette.

Capitaine Gurvan. Pouvez-vous vous charger de faire garder mes bagages ? Je vais aller en baie d'observation pendant que vous ferez votre tour d'essai. Derrière lui le chauffeur entassait encore d'autres bagages qu'il tirait du coffre de la limousine pour les poser sur une palette gravitique.

Le chauffeur poussa la palette à ses cotés. Merci monsieur Harl. Monsieur, répondit en retour le chauffeur, je vous souhaite un bon voyage. Il remonta ensuite dans sa limousine qui s'envola en direction du sommet du silo.

Resté seul Jilm Baser fouilla dans sa poche à la recherche de son étuit à cigarette.

A tout à l'heure capitaine, faites votre devoir, j'ai de la lecture, ne vous inquiétez pas. Il s'alluma une cigarette en regardant le Méphisto.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Sur le départ ...

Messagede Gurvan le Mar 31 Aoû 2010 23:12

Gurvan demanda donc à Khaadaric de garder un oeil sur les volumineux effets personnels de Monsier Baser. Il lui demanda aussi le numéro d'appel de son minicom et proposa de lui transmettre les images du vol d'essai.

Quelques minutes plus tard, il s'installait dans son siège sur la passerelle, et tandis qu'il établissait la connexion entre les systèmes de détection du navire et le persoc de leur client, donna le top départ à Sémirande.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Sur le départ ...

Messagede Sémirande le Mer 1 Sep 2010 01:59

Gurvan a écrit:[PV]
"Je ne sais pas pour toi, mais j'ai l'intention de lui faire faire quelques acrobaties, à notre vieux rafiot tout neuf, pour vérifier que tout va bien. S'il y a un problème, ce serait mieux pour sa sécurité qu'il soit au sol."

[Sourire - PV]
"On va dans le nuage de Oort, loin derrière leur plus lointaine barrière de forteresses. Messieurs" dit-elle en s'adressant au Pilote et à l'Ingénieur... "... sortez-le nous jusqu'aux limites de l'espace Tortugan, s'il vous plait."
Elle passa en un instant à ce silence et cette immobilité caractéristiques des cyborgs intégraux. Debout derrière le pilote, elle commença à "écouter" le Méphisto, à le "sentir". Elle observait également le Pilote Tortugan à la manoeuvre ; et ne trouva rien à redire.
Elle ne tourna pas ses sens vers l'extérieur, vers Port aux Ombres qui défilait et s'éloignait. Elle ne prêta attention à la traversée du champ de force que dans la mesure où cela interagissait avec le Transistel. Les champs "sol" et "navire" s'accordèrent correctement et ils passèrent sans problème. Il ne lui appartenait de se préoccuper des myriades de navires qui s'entrecroisaient que dans la mesure où cela lui permettait de vérifier que les détecteurs étaient bien réglés. Elle s'aida pour cela de son Intégration Mentale. Quand ils passèrent en TL, elle s'immergea dans les systèmes et fusionna avec la Méphisto.
Malheureusement, la surdimension Khinesténique était assez terne. Ils percevaient cependant le mur du Roncier au loin. Mais ils n'iraient pas jusque là.
"Je prends."
Ils ne furent pas déçus. Elle pila et redémarra à dix reprises, créa une dizaine de Points de Vérité dans chaque sens, puis, en TL, passa en revue toutes les manoeuvres dont elle savait leur transport capable, même les très très limite :? .
Après une série de tonneaux barriqués de plus en plus serrés qui se terminèrent en toupie folle, elle se mit en vol rectiligne, fit un point sur sa position et créa un Point de vérité.
Ils étaient dans le nuage de Oort, mais le plus proche noyau cométaire était... loin.
"A toi, commandant. Secoue-le."
Elle avait noté tout ce qui ne lui convenait pas, mais sa liste fut assez courte.
Sémirande
 

Re: Sur le départ ...

Messagede khaadaric le Mer 1 Sep 2010 06:46

Gurvan a écrit:Gurvan demanda donc à Khaadaric de garder un oeil sur les volumineux effets personnels de Monsier Baser. Il lui demanda aussi le numéro d'appel de son minicom et proposa de lui transmettre les images du vol d'essai.
Quelques minutes plus tard, il s'installait dans son siège sur la passerelle, et tandis qu'il établissait la connexion entre les systèmes de détection du navire et le persoc de leur client, donna le top départ à Sémirande.

Pendant que notre client regarde les acrobaties de nos pilotes, je gardes bien les deux yeux sur les effets personnels de monsieur Baser. J'en profite même pour enregistrer tout ce qui me parait " hors norme " ( comme un sac à dos avec un chien dedans).
Je lui lances à la volée...
Vous déménagez pour de bon ?
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Sur le départ ...

Messagede MdJ le Mer 1 Sep 2010 08:18

Le petit utilitaire fut déchargé par des formecs loués pour l'occasion. C'était des caissons de sécurité, numéroté, anonyme. Difficile de savoir de quoi il s'agissait sans les ouvrir. Khaadaric, les installa dans un coin du silo, juste en face de la baie d'observation. Comme ça il pourrait garder un oeil dessus.

Monsieur Baser avait poussé lui même sa palette antigrav jusqu'à la baie d'observation. Il s'était assis confortablement, avait récupéré dans son sac en cuir une flasque, un gobelet en métal argenté, s'était versé un doigt d'un liquide ambré faisant sans doute plus de 40 ° et avait entrepris de lire sa tablette de données tout en tirant sur sa cigarette.

Il leva un oeil quand Khaadaric rentra et jeta un oeil sur les caissons qui attendaient le retour du Méphisto. Il se replongea dans sa lecture.

khaadaric a écrit:...
Je lui lances à la volée...
Vous déménagez pour de bon ?


Il posa sa tablette, dévisagea Khaadaric avant de lui répondre Non, mais j'aime bien mon confort. Pendant que j'y pense ... il prit dans la poche de poitrine de sa saharienne et lui tendit deux petites aiguilles de données, la liste des armes que j'embarque et mon dossier médical complet.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Sur le départ ...

Messagede Gurvan le Mer 1 Sep 2010 09:48

Sémirande a écrit:Ils étaient dans le nuage de Oort, mais le plus proche noyau cométaire était... loin.
"A toi, commandant. Secoue-le."


Les comètes étaient fort lointaines, certes... au moins à une centaine d'Unités Astronomiques, hors de portée des senseurs. Mais leurs orbites s'affichaient au-dessus des holoprojecteurs de navigation et dans la vision virtuelle de Gurvan.

Ce n'était absolument pas reglémentaire, mais il se leva et vint se poster devant la baie d'observation de la passerelle, toujours apparié par son plot vertébral à l'ordinav du vaisseau. Il enclencha le mode C+ des moteurs, et le point de Vérité se forma immédiatement. Le saut ne dura qu'une poignée de secondes, à vitesse extrêmement réduite, mais ils franchissaient quand même plusieurs milliards de kilomètres à chaque instant, tandis que Gurvan sentait les fluctuations subtiles du Triche-Lumière. Ils ressortirent, et immédiatement les relevés gravimétriques et les détecteurs de proximité s'affolèrent. Il redémarra à la vitesse-espace maximale du navire, plongeant dans le Grand Noir. En vision normale, on ne pouvait rien distinguer, pourtant elle était bien là, cette boule de neige sale qui, au hasard des fluctuations gravitationnelles, pouvait tomber vers l'intérieur du système en laissant derrière elle un panache lumineux de millions de kilomètres de long. Gurvan alluma les projecteurs, et ils virent le noyau cométaire. Il entama une série de cabrioles entre les montagnes de glace poussiéreuse aux formes tarabiscotées par l'absence de gravité. Le navire répondait bien, les virages à angle droit ou aigu succédaient aux freinages et redémarrages brusques sans coup férir. Et sans bien sûr que personne ne ressente la moindre gêne à bord grâce aux compensateurs d'inertie.

Le second saut fut légèrement plus long. Il était vrai que le Triche-Lumière n'était guère inspiré, mais ça n'en rendait que plus facile la Perception des objets astronomiques mineurs tels que les planètes. Monsieur Antillès repéra ce qu'il cherchait après quelques larges cercles. Une bulle de savon irisée ayant à peine une existence. Il créa un nouveau point de Vérité. Pour les personnes assises dans les sièges derrière lui, sa silhouette se découpa soudain en ombre chinoise sur le panorama qui se déployait de l'autre côté de la baie d'observation. Maëlstroms de nuages lumineux habités d'éclairs capables de détruire une cité planétaire, chatoiement de couleurs chaudes. Le Méphisto avait émergé dans les couches supérieures de l'atmosphère de l'une des géantes gazeuses du système. Il fit redémarrer le vaisseau, le faisant voler à grande vitesse au travers des nuées, et une gangue de plasma se forma autour des écrans déflecteurs qui encaissèrent sans broncher. Puis il fit faire une "chandelle" au Méphisto, et ce fut comme si la géante gazeuse avait enfanté une comète de flammes qui se mit à foncer vers ses anneaux... qu'il survola à moins d'un kilomètre pendant quelques minutes, avant de les traverser en slalomant entre les blocs de glace.

Il aurait bien continué ainsi pendant des heures... mais il fallait revenir à Tortuga, à présent. Il fit une dernière vérification. Ils étaient dans le puits de gravité de la planète. Un point de Vérité "entrant" serait moins stable. Il activa tout de même les motivateurs de plissement, et l'iris de lumière octarine s'ouvrit dans l'espace. Il dirigea le navire au centre du point de Vérité, lui fit franchir l'Interface. La coque émit quelques vibrations graves, mais il pénétrèrent à nouveau dans le Triche-Lumière sans problème.

Il se tourna enfin vers le pilote tortugan :

"A vous le plot. Ramenez-nous à Port aux Ombres, s'il vous plait."

Il avait aussi noté quelques détails mineurs pendant le vol. Sans doute moins nombreux et moins pointus que ceux relevés par Sémirande. N'est pas Rosa qui veut...
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Sur le départ ...

Messagede Sémirande le Mer 1 Sep 2010 10:50

Gurvan a écrit:Il avait aussi noté quelques détails mineurs pendant le vol. Sans doute moins nombreux et moins pointus que ceux relevés par Sémirande. N'est pas Rosa qui veut...
//Non mais quel flatteur :lol:
Sémirande
 

Re: Sur le départ ...

Messagede Gurvan le Mer 1 Sep 2010 11:13

Sémirande a écrit:
Gurvan a écrit:Il avait aussi noté quelques détails mineurs pendant le vol. Sans doute moins nombreux et moins pointus que ceux relevés par Sémirande. N'est pas Rosa qui veut...
//Non mais quel flatteur :lol:

// "N'est pas cochon d'inde qui veut" non plus, mais là ça n'a absolument aucun rapport... :drunk:
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Sur le départ ...

Messagede khaadaric le Mer 1 Sep 2010 19:29

MdJ a écrit:Il posa sa tablette, dévisagea Khaadaric avant de lui répondre Non, mais j'aime bien mon confort. Pendant que j'y pense ... il prit dans la poche de poitrine de sa saharienne et lui tendit deux petites aiguilles de données, la liste des armes que j'embarque et mon dossier médical complet.

Merci bien.
Juste pour me rassurer, vous avez bien pensé à les mettre de coté vos armes, histoire que je les stockes dans l'armurerie ?
Sinon je peux vous aider à les chercher....
( //khaadaric en mode curieux, yaquoiladedanscescaisses...)
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Sur le départ ...

Messagede MdJ le Mer 1 Sep 2010 23:38

Précision : Les bagages contenus dans l'utilitaire étaient des caissons aux normes militaires, garantissant leur contenu contre les éléments, le vide, la dépressurisation. Empilables, couverts d'une peinture mimétique programmable et résistants aux chocs. Des numéros peint et des puces embarquées permettaient de les reconnaître.

Les bagages qu'il avait tenu à garder avec lui sur la palette antigrav étaient eux des bagages de luxe, un cuir naturel recouvrant des petits bijoux de technologie.

khaadaric a écrit:Merci bien.
Juste pour me rassurer, vous avez bien pensé à les mettre de coté vos armes, histoire que je les stockes dans l'armurerie ?
Sinon je peux vous aider à les chercher....( //khaadaric en mode curieux, yaquoiladedanscescaisses...)


Un drôle d'éclat passa dans les yeux de monsieur Baser. Irritation ? Amusement ? Il reprit sa tablette et recommença à lire. C'est d'une voix lointaine qu'il lui répondit :

Je vous confie le caisson numéro 4 : il s'agit de mes armes lourdes. Je garde les autres à ma dispositions.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tortuga, nous voila


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron