Redwone

Où les gens sont bien élevés ...

Re: Redwone

Messagede Khrys le Mar 12 Oct 2010 20:46

Sémirande a écrit:[Regard désespéré]
"Khaad, aide-moi à désincarcérer cette malheureuse !"


// :D :D :D

Khrys reste malgrès "l'accident" assez proche du client... laissant notre duo de choc s'occuper de la fille 8)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Redwone

Messagede MdJ le Mar 12 Oct 2010 22:07

Khrys a écrit:Khrys suivi du coin de l'oeil le manège des bulles, mais se concentra sur le cône d'intimité pour deviner si c'était possible les débats. Étaient-ils tombés d'accord? Leurs discutions s'étaient-elles calmées ou bien le contraire?


Visiblement la discussion était terminée. Avait-elle été raccourcit par les évènements du parking ? Peut être. Toujours est-il qu'ils coupèrent le champ de confidentialité et échangèrent encore quelques paroles que Khrys put entendre :

Monsieur Baser s'alluma une cigarette et en proposa une à "Rob" qui refusa :

... non merci Darën. Définitivement ? tu ne veux pas encore réfléchir ? Tu ne pourras pas t'échapper : tôt ou tard nous te retrouverons. C'est mon ultime conseil : rend toi pendant qu'il est temps.

Monsieur Baser prit une longue bouffée : désolé mon colonel. C'est non. J'ai encore à faire. Des affaires privées qui ne peuvent attendre.

Le moustachu secoua la tête : Les dieux te garde mon garçon ... Il tourna les talons, rejoint par ses hommes ils s'engouffrèrent dans le réseau sous-terrain de transport en commun.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Redwone

Messagede Khrys le Mar 12 Oct 2010 22:09

Je note tout cela sur mon ordi... je debrifferais cela avec les autres plus tard...
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Redwone

Messagede MdJ le Mar 12 Oct 2010 22:31

... pendant ce temps sur le parking c'était un peu le chaos. Des trappes s'ouvrirent dans le sol d'où sortirent quatre formecs de sécurité, à la peinture jaune et rouge qui s'approchèrent en déclarant d'une voix forme et répétitive : [ATTENTION - DANGER - RECULEZ - RESPECTEZ LA LIGNE - LES SECOURS SONT EN ROUTE ... ATTENTION - DANGER - RECULEZ - RESPECTEZ LA LIGNE - LES SECOURS SONT EN ROUTE ... ATTENTION - DANGER - RECULEZ - RESPECTEZ LA LIGNE - LES SECOURS SONT EN ROUTE]

Sémirande n'en tint pas compte et découpa à l'aide de son monofil un large trou dans la verrière fendillée. La mousse, froide, coula ... elle se dissipait à vu d'oeil, dans une poignée de seconde elle aurait disparue : elle repéra la femme. Elle avait réussi à se décrocher de son harnais de sécurité et elle cherchait à taton un objet dans l'habitacle. En voyant Sémirande elle se saisie d'une vibrolame sous sa veste trempée, mais n'eut pas le temps d'aller plus loin : avec vivacité Sémirande avait plaqué le "Niven Rod" sur son cou et lui assena trois décharges à puissance maximale. La dague s'échappa de ses doigts alors qu'elle poussait un gémissement sourd, s'affalant mollement au sol, en extase ...

Un des formecs commença à arroser de mousse isolante les circuits qui grésillaient.

Khaadaric vit que la scène étaient suivie avec intérêt par une multitude d'étudiants qui s'étaient agglutinés le long des fenêtres, certains utilisaient leur logimec assistant pour filmer la scène. Sortant de la tour la plus proche il vit arriver au pas de course un homme en uniforme de la sécurité du campus. Il serait là dans une vingtaine de secondes.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Redwone

Messagede Sémirande le Mar 12 Oct 2010 22:39

[Deux pas en arrière]
Madame Chalmak dit d'une voix forte et professionnelle :
"Elle a subis un choc, mais ça va. Vous devriez appeler la milice : elle a une arme."

Sémirande Chalmak s'intégra d'abord aux étudiants, laissant le garde examiner la blondasse, se laissa dépasser par les curieux et s'éloigna discrètement vers ses compagnons. Après tout, elle était encore invitée. Elle rejoignit les autres et dit à monsieur Edelman : "Vous n'auriez pas vu mon éventail bleu, celui perlé de nacre de Marine ? Je crois que je l'ai oublié en partant !"
Dernière édition par Sémirande le Mer 13 Oct 2010 00:41, édité 2 fois.
Sémirande
 

Re: Redwone

Messagede Gurvan le Mar 12 Oct 2010 22:45

Gurvan avait fait un petit salut légèrement moqueur à Monsieur Lapsig avant qu'il ne rejoigne "Rob" et ne prenne congé.

"Tu vois, pas besoin de toi pour se débarasser des importuns..."

[PV - Crypté]
[Destinataires : Sémirande, Khrys, Khaadaric, Baser]
"On dégage immédiatement dans la douze places, retour au Méphisto !"
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Redwone

Messagede Sémirande le Mar 12 Oct 2010 22:48

[A voix haute]
"Bon ! Il fera une heureuse. Ou un heureux, après tout, hein ?"
Sémirande
 

Re: Redwone

Messagede Khrys le Mar 12 Oct 2010 22:49

faisant la moue à l'arrivée de notre pilote...
Ton éventail? Et bien, il devrait encore être dans la salle... ou alors, tu n'as qu'à demander à la belle demoiselle que tu nous a présenté ;)


lisant sur son com.
Si monsieur Baser veut bien se donner la peine, la bulle douze place est prête. Nous vous attendons.
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Redwone

Messagede MdJ le Mar 12 Oct 2010 23:26

Gurvan a écrit:Gurvan avait fait un petit salut légèrement moqueur à Monsieur Lapsig avant qu'il ne rejoigne "Rob" et ne prenne congé.
"Tu vois, pas besoin de toi pour se débarasser des importuns..."


Il inclina la tête en réponse et lui glissa : Moi j'aurais prévenu la police dés le début. Anonymement bien entendu.

...

Quelques instants plus tard tout le monde était réuni dans la bulle 12 places. Alors que celle-ci décollait ils purent voir deux bulles de police se poser prés de l'épave : l'homme de la sécurité du campus avaient été rejoint par deux de ses collègues. Un d'entre eux tenait la tueuse en respect à l'aide de son propre fusil. La femme leva la tête en voyant leur bulle s'élever vers le ciel : un rictus de rage découvrit ses dents dans une réaction animale qui n'avait rien d'un sourire.

Monsieur Baser observait la scène. Bien joué. Maintenant il s'agit de partir avant que la milice municipale n'ai le temps d'analyser les enregistrements. Il proposa son manteau à Sémirande, qui était encore mouillée par la mousse.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Redwone

Messagede Sémirande le Mar 12 Oct 2010 23:29

[...]
Je... Je veux bien merci. Je, vous, ... le salir ? Elle bafouillait.
Sémirande
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La République du Cygne


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron