De l'obscurité à la lumière

En espace inconnu

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede MdJ le Lun 19 Déc 2011 22:36

L’infirmerie de bord ressemblait à une église.

C’était une vaste salle blanche, octogonale, aux parois matelassées. Contrairement au reste du bord, dont les couloirs s’ornaient de peintures, de fresques, de tags parfois holographiques et mouvant, la salle était immaculée.

De petites veilleuses illuminaient l’obscurité, lucioles de lumière écartant les ténèbres artificielle des heures de nuit du navire.

L’infirmerie était pour l’heure plongée dans un silence, un silence entrecoupé du bref bourdonnement des logimecs qui assistaient le médecin de garde.

Assis à son pupitre centrale il avait une vue sur les vingt et un sarcophage autodoc qui occupaient sept des murs, empilés trois par trois … Mais pour l’heure il surveillait la reconstruction d’une jambe destiné à un des pirates. Sous ses yeux un membre naturel croissait en cuve. Ce n’était qu’une ébauche pour l’instant, un bout d’os encore mou sur lequel se poussait des muscles dans un liquide nutritif d’un rose écœurant. Il modifia imperceptiblement le mélange, l’adaptant à l’âge de son patient.

Il redressa la tête. Un bruit, un appel ? Il observa les sarcophages, jeta un œil sur ses écrans … tous ses patients dormaient, parfois aidés d’un puissant calmant. Les ondes cérébrales des malades le confirmaient.

Il se replongea dans sa reconstruction.

La main de monsieur Baser recommença à bouger avec lenteur. Il restait concentré sur ses pensées, isolant une partie de celle-ci. Dormir, rêver peut être ? C’est dans un état somnambulisme volontaire qu’il acheva de shunter du bout des doigts avec le bistouri laser qu’il avait volé au passage le panneau de contrôle du sarcophage. Bien, bien … Les yeux mi-clos il observait le médic qui tout à sa tache buvait doucement son racktagino tiédasse. D’ici une vingtaine de minutes l’homme allait devoir se lever et aller se soulager. Il pourrait alors se s’éclipser sans déclencher les alarmes et faire un peu de ménage dans les données de l’ordinateur médical.

En soupirant le médic posa sa tablette. Il se leva et quitta la scène pendant quelques minutes. A son retour rien n’avait changé dans l’infirmerie … Les logimecs avaient achevés de détruire les prélèvements de monsieur Baser et de les remplacer par des prélèvements plus anciens et anonymes.

Il se rassit lourdement et passa à la reconstruction d’une main …

Dans son cercueil de verre technologique monsieur Baser sourit brièvement avant de plonger dans un sommeil qui cette fois n’avait plus rien de factice.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2869
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Gurv Hemmedeji le Mar 20 Déc 2011 00:18

Les heures s'écoulèrent. La flotte pirate fonçait comme si toutes les armadas kiffish étaient à ses trousses. Ce qui était peut-être vrai, d'ailleurs. Les haltes pour corrélation de navigation en Espace profond furent limitées au strict nécessaire, et durèrent rarement plus de deux heures. Les blessés récupéraient lentement, l'Honorable Jilm Baser retrouvait figure humaine, comme un contre-point à Mayaul Jack qui s'était enfoncé dans un état catatonique. L'un des médecins de bord qui venait régulièrement surveiller les patients les plus atteints fit une grimace peu encourageante à Monsieur Gorda qui s'était enquis de son état :

"C'est une sorte d'autisme post-traumatique. Ca sera long..."

Environ cinquante heures après avoir quitté les abords de Charybde et avoir mis le cap sur l'Alliance, les plus expérimentés des voyageurs Perçurent deux flèches de bronze à l'odeur métallique qui bourdonnaient comme de gros frelons et manoeuvrèrent autour de la flotte pirate. Des T-51 Vautour, des Jabos biplaces d'escorte. La Colonelle Banks fit son entrée dans l'espace central de leur quartier deux minutes plus tard et se dirigea à grandes enjambées vers le petit groupe des ex-membres d'équipage du Méphisto.

"Nous sommes à 30 AL à l'intérieur de l'Espace de l'Alliance, et à quinze minutes du rendez-vous avec le vaisseau envoyé par l'Astromarine. Commencez à réunir vos bagages."

[Rendez-vous]

La nef pirate créa son point de Vérité et se matérialisa en Espace profond à 50 UA d'une supergéante rouge, suivie de près par les deux Jabos alliés et le reste de la flotte. Non loin de là flottait un astronef à la coque cylindrique prolongée de deux longues pointes effilées, un Classe III de 400 mètres de long portant le cartouche de l'Alliance. Une navette fusa de son flanc et se rapprocha de la nef de cuivre. De près, elle évoquait irrésistiblement un calmar, avec ses six bras robotiques groupés autour de sa carlingue ovoïde. Elle disparut de leur champ de vision en passant "sous" le vaisseau pirate.

Taïa Banks esquissa un sourire en s'adressant à l'équipage du Méphisto et aux commandos Nova :

"Bon, et bien je crois que nous nous séparons ici. Je reste à bord. Une dernière petite tâche à accomplir avant de pouvoir quitter la compagnie de ces flibustiers. Au fait... " (son regard se fixa sur Gurvan et ses compagnons) "... Vous savez sans doute que le Guet Impérial compte dans ses rangs un nombre non négligeable d'agents dormants. Des yeux et des oreilles, voire, pour les plus doués, des bras et des jambes. Au regard de vos actions ces dernières semaines, et avec vos appuis et vos recommandations, vous pourriez être intégrés sans aucun problème. Et votre statut de réservistes s'accompagnerait d'une rente annuelle. Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à contacter l'antenne locale de l'Armée sur le prochain monde impérial où vous ferez escale."

Un panneau coulissa à l'extrémité de l'un des couloirs menant à l'espace central. Deux humains s'approchèrent. Ils étaient vêtus de combinaisons navyborg de couleurs différentes, l'un d'une tunique descendant à mi-cuisse et l'autre d'un blouson en cuir. Le seul élément commun de leur tenue était une casquette à visière aux armes de leur navire.

"Bonjour. Enseignes Rivel et Gyomar, de la Marine de l'Alliance. La capitaine Korva vous présente ses félicitations et vous invite à monter à bord du Valeris."
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Sémirande le Mar 20 Déc 2011 02:15

Hemmedéji a écrit:"... Au regard de vos actions ces dernières semaines, et avec vos appuis et vos recommandations, vous pourriez être intégrés sans aucun problème. Et votre statut de réservistes s'accompagnerait d'une rente annuelle. Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à contacter l'antenne locale de l'Armée sur le prochain monde impérial où vous ferez escale."
[Simplement, sans perfidie]
"On ne peut pas multiplier les allégeances, madame. Mais je suis très honorée."

[Valeris]
"Ouahhhhhh. Vous m'avez vu cet outil ?" On aurait dit que d'un coup son moral remontait - et c'était vraisemblablement le cas.

Hemmedéj a écrit:Un panneau coulissa à l'extrémité de l'un des couloirs menant à l'espace central. Deux humains s'approchèrent. Ils étaient vêtus de combinaisons navyborg de couleurs différentes, l'un d'une tunique descendant à mi-cuisse et l'autre d'un blouson en cuir. Le seul élément commun de leur tenue était une casquette à visière aux armes de leur navire.
"Bonjour. Enseignes Rivel et Gyomar, de la Marine de l'Alliance. La capitaine Korva vous présente ses félicitations et vous invite à monter à bord du Valeris."

[Deux cultures...]
Sémirande était toujours surprise quand elle était confrontée à ces corps constitués, étrangers ou impériaux d'ailleurs, dans lesquels l'uniforme était considéré comme une coutume désuette. Ca, pour elle, ça ne passait pas. Mais bien sur elle n'en dit rien, si ce n'est un "Pas d'erreur : nous sommes revenus en A12S." qui n'engageait à rien.
Mais elle n'empiéta pas évidemment pas sur les prérogatives de son commandant quand aux présentations et aux propos à tenir.
Sémirande
 

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Khrys le Mar 20 Déc 2011 07:47

Enfin la civilisation... Khrys se frottait les mains d'excitation.
Il allait pouvoir se racheter des logimecs, un nouveau costume digne de son statut, renouer avec les méandres des marchés intersidéraux.

Hemmedéji a écrit:"... Au regard de vos actions ces dernières semaines, et avec vos appuis et vos recommandations, vous pourriez être intégrés sans aucun problème. Et votre statut de réservistes s'accompagnerait d'une rente annuelle. Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à contacter l'antenne locale de l'Armée sur le prochain monde impérial où vous ferez escale."


Réserviste... une rente annuelle... cela était tentant, mais Khrys était déjà issu des prêtres-marchands. Pouvait-il cumuler encore une autre charge pour un revenu peut-être insignifiant? Hmmm, peut-être pour l'honneur de l'Empire? Khrys y réfléchirai, mais plus tard. Il attendait de l'Empire le juste retour des sacrifices de l'Equipage du Mephisto. Et il avait sa prière intérieure. Monter dans la hiérarchie marchande. :angel:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Gurvan le Mar 20 Déc 2011 10:15

Le visage de Monsieur Antillès s'était également éclairé lorsqu'il avait aperçu la silhouette élançée du Valéris par les baies d'observation. Il avait augmenté son acuité visuelle et avait détaillé avec admiration les lignes du Classe III. Il dénombra les gueules ovales de pas moins de dix lances à plasma sur le flanc que leur présentait le navire de la Marine Alliée. Il devait y en avoir autant de l'autre côté, et un nombre de batteries de fleur de la mort à l'avenant. Deux autres Jabos avaient été largués, et décrivaient des orbites autour de la flotte pirate

Il ne répondit pas à la proposition de recrutement faite par Taïa Banks. Bien que jouissant de la double nationalité, il sentait sa loyauté pencher imperceptiblement vers l'Alliance des Douze Soleils. Les poursuites, à présent abandonnées, entamées à leur encontre par un haut fonctionnaire impérial un peu trop zélé n'y étaient probablement pas étrangères.

Il inclina légèrement le buste pour saluer les deux sous-officiers alliés et fit les présentations :

"Bonjour Messieurs. Gurvan Antillès, ex-commandant du Méphisto. Sémirande Chalmak, première pilote. Khrys Edelman, notre commissaire de bord. Manchu Le Fu, co-pilote et artilleur et Djal Gorda, notre infonaute. Nous sommes tous ravis de vous voir. La Lieutenante Kat'rin, des commandos Nova, a parmi ses hommes plusieurs blessés dont les traitements thérapeutiques ne sont pas terminés. Si vous voulez bien prévenir l'équipe médicale de votre navire de se tenir prête à les accueillir. Nous vous suivons."
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Gurv Hemmedeji le Mar 20 Déc 2011 10:20

[Un instant...]

La voix de la Colonelle du Guet s'éleva, déclarant avec fermeté :

"Jilm Baser reste avec moi. Il est mis aux arrêts. J'ai ordre de l'amener devant un tribunal militaire de l'Empire qui le jugera pour désertion."
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Sémirande le Mar 20 Déc 2011 13:39

Hemmedéji a écrit:[Un instant...]

La voix de la Colonelle du Guet s'éleva, déclarant avec fermeté :

"Jilm Baser reste avec moi. Il est mis aux arrêts. J'ai ordre de l'amener devant un tribunal militaire de l'Empire qui le jugera pour désertion."
[Diplomate]
"C'est çà, compte là dessus, Bloody Mary." D'un bond de son antigrav de fortune, le cyborg blessé alla se placer sous le nez de la si belle colonelle Banks "Ce type est un homme de devoir, un gentleman, un héros OUI PARFAITEMENT un héros. Il a perçu un danger tellement improbable que tes pairs l'auraient traité d'affabulateur. Sachant cela il a fait ce que lui dictait sa conscience, acceptant l'infamie sur son nom alors qu'il restait fidèle à son devoir d'officier. Il a souffert dans sa chair comme tu n'en a pas idée aux mains de ces psychopathes qu'on devrait renvoyer dans leurs cavernes-porcheries. TU NE PRENDRAS PAS JILM BASER !!!
Et je te préviens d'un truc beauté vénéneuse. On s'est trop fait manipuler dans cette histoire. Il devait y avoir au moins deux mouchards sur le Méphisto, dont un posé par tes petits copains ; et je déteste cela."

Elle alluma une clope... pas facile avec la pince à Chubby, mais elle n'était pas cyborg pour rien.
"Messieurs les sous-officiers de l'Alliance des Douze Soleils. J'en appelle aux principes fondateurs de votre nation, qui sont les nôtres bien que beaucoup d'entre nous l'aient oublié. Je vous demande de vous opposer à une tentative de rapt sur la personne de l'Honorable Jilm Baser, sous motif pseudo-juridique. J'ai toutes les raisons de m'inquiéter sur ses conditions de détentions prochaines, et sur l'équité d'un éventuel procès.
Merci d'en référer au Capitaine Korva."
Sémirande
 

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Gurvan le Mar 20 Déc 2011 18:05

Gurvan sourit d'une oreille à l'autre en entendant la tirade de sa coguildienne.

Sans se départir de son sourire, il vint se placer aux côtés de Sémirande, entre Taïa Banks et Jilm Baser, puis il croisa les bras, toujours silencieux.

Le message était clair : oO ( Si tu le veux, viens le chercher ! )

Oh, il ne doutait pas que la jeune femme en face de lui avait l'entraînement nécessaire pour le mettre au tapis en deux temps, trois mouvements et sans même déplacer une seule des mèches retenues par son bandana, mais il n'en avait cure.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Gurv Hemmedeji le Mar 20 Déc 2011 18:16

L'enseigne Rivel jeta un regard évaluateur aux deux navyborgs et à la colonelle du Guet Impérial devant laquelle ils s'étaient plantés. Son regard se fit lointain quelques brefs instants : les habitués reconnurent dans son comportement l'échange de messages subvocalisés à l'aide d'un plot vertébral connecté à un minicom.

Taïa Banks poussa un soupir sonore :

"Pourquoi faut-il toujours que vous rendiez les choses difficiles ?"
"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."
(Troisième Loi de l'Architecte Clarke)
Avatar de l’utilisateur
Gurv Hemmedeji
 
Messages: 907
Inscription: Ven 28 Oct 2011 12:07
Localisation: Dans les limbes du Grand Univers

Re: De l'obscurité à la lumière

Messagede Sémirande le Mar 20 Déc 2011 19:37

//Au fait, où est Baser ? Dans sa cuve dont il a trafiqué les données ou avec nous ?
Hemmedéji a écrit:"Pourquoi faut-il toujours que vous rendiez les choses difficiles ?"
"Remarque d'une remarquable vacuité venant d'une personne possédant votre intellect."
//Chieuse un jour,
//Chieuse ... ? (Un formec en carton à qui trouve la réponse)
Sémirande
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Au delà des frontières


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron