Page 11 sur 11

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Mer 21 Déc 2011 20:54
de Sémirande
[Pas fraiche]
Sémirande fit un salut de la tête.
"Je vais vous sembler ridicule. J'ai moi même un peu honte de ce que je vais vous dire, mais cette idée m'obsède. Voilà.
Ces fichus cochonnets sont loin d'avoir les mêmes scrupules que nous concernant les pouvoirs psy, les manipulations génétiques, le respect de la personne. Et en pensant à cela une idée m'est venue. Une idée obsédante.
Monsieur Baser a été enlevé par les Kiffs, c'est entendu. Qu'avons-nous vu de lui après ?
Une chose baveuse et éructante a été présentée à mes compagnons, avec laquelle ils n'ont pas pu échanger une parole sensée.
Puis nous avons sauvé, dans des circonstances difficiles, un Etre avec lequel nous n'avons pas pu parler beaucoup plus.
Une idée m'obsède."
Elle se tourna vers son patron "Pardonnez-moi monsieur Baser, pardonnez-moi tous. ET SI ON NOUS L'AVAIT CHANGE ?
Si c'était un esprit Kiffish dans cette enveloppe humaine. Ou alors si on avait conditionné cet homme pour qu'il renseigne un maître Kiffish quelconque.
Certes, l'ordre de mort de Cochonou, les circonstances de son sauvetage, le fait que ce navire Kiffish ait percuté accidentellement le Nod rendent cette hypothèse ridicule... Je sais tout cela.
Mais cette question m'obsède. Et m'emplit de honte, et ce d'autant que je sais bien, Madame, que les anciens prisonniers de ce genre de créatures psychopathiques très banales font l'objet d'un suivi.
Voilà. C'est tout ce que je voulais demander avant d'aller, si vous le voulez bien, dans votre infirmerie pour que l'on déconnecte enfin certaines de mes fonctions cyberneurales."

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Mer 21 Déc 2011 23:19
de Djal Gorda
Djal avait pris quelques minutes pour épousseter sa tenue de la nano saleté (merci l'auto cleaner). Il prit une douche à particules et se frictionna virilement le menton avec une lotion dépilatoire à l’arôme boisé. Il se sentait revivre…

Il avait précédemment accompagné M Baser jusqu'à sa cabine et l'avait aidé à se rendre présentable... Jilm était livide, fatigué et visiblement au bout du rouleau… Djal lui ouvrit la porte et dit solennellement « Après vous, Patron... »
Tout en se dirigeant vers la salle de réunion Djal observa M Baser oO(Qui va lui dire pour le Lt Khaadaric…)

Djal arriva dans la salle et salua très correctement la capitaine Salhana Indrani Korva. Puis il écouta Sémirande avec attention...

Sémirande a écrit:Elle se tourna vers son patron "Pardonnez-moi monsieur Baser, pardonnez-moi tous. ET SI ON NOUS L'AVAIT CHANGE ? Si c'était un esprit Kiffish dans cette enveloppe humaine.


oO(heu...)

Djal se tourna vers Jilm Baser puis vers Sémirande :

"hum... Si je puis me permettre, Sémirande... Je vais développer... Si j'ai bien compris, tu penses que l'esprit de Jilm Baser, ici présent, est habité par un symbiote mental ! A fortiori par l'esprit d’un kiff !... Si tel est le cas, M Baser est psioniquement "KIA" ?... J'avoue y avoir songé... Et je me suis posé une question : qui est le symbiote ? Le Prince lui même... peu probable... Car il aurait beaucoup trop à perdre... Mais n'écartons pas cette hypothèse... Puis une seconde question : si "parasite" spy il y a, peut-on l'extraire sans pour autant endommager l'esprit reclus de son hôte ?"

Djal comme à son habitude pensait à voix haute... Il s'interrompit et regarda ses compagnons puis Sémirande...

"Mais comment savoir si ce n'est pas un pur délire paranoïaque de nos esprits surmenés, Sémi ?"

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 00:44
de Gurv Hemmedeji
Khrys a écrit:Il se connecta avec son com au réseau public de bord pour voir s'il existait des boutiques et divers divertissements...

Rien de bien folichon : il y avait des salons de repos et des salles de projection TriD pour les longues traversées, mais pas de boutique duty free. C'était un navire militaire, un croiseur rapide, et non un paquebot.

La capitaine Korva écouta les hypothèses formulées par Sémirande et Djal puis hocha la tête :

"Je comprends vos craintes. Selon les rapports qui nous ont été faits, l'attitude qu'a eu Jilm Baser lorsque vous êtes rentrés en contact avec lui à bord de la nef amirale du Prince Sikkmakva résultait bel et bien d'un conditionnement spécial propre à son ancienne profession au sein du Guet Impérial, une auto-hypnose destinée à protéger son esprit et à l'empêcher de céder à toute tentative d'extorsion d'information. Vous connaissez tout comme moi la nature profonde des Kiffs : leur nation est morcelée et partagée en une multitude de sphères d'influence placées sous l'autorité de chefs de guerre. Sikkmakva n'avait réussi à réunir une majorité de ces territoires qu'en raison de la menace représentée par les raol'K'r. Maintenant que vous avez éliminé cette menace - Grâces vous en soient rendues - les Kiffs vont très probablement se diviser à nouveau. Si Jilm Baser avait été conditionné comme vous l'envisagez, ce serait pour servir d'espion au Prince Sikkmakva. Or ce dernier n'est plus qu'un nuage de particules élémentaires en route vers le puits de gravité de Charybde. Monsieur Baser n'aurait donc plus aucun maître à renseigner. C'est un avis tout personnel, bien sûr, et nous allons évidemment prendre les dispositions qui s'imposent pour lui fournir le suivi psychologique dont vous parlez, en plus des soins médicaux."

Un Être de la même espèce que le pilote du "calmar" fit son entrée sur la passerelle du Valeris : plus de deux mètres dix de haut, une petite tête ronde aux yeux immenses perchée au sommet d'un cou interminable, des membres d'une longueur et d'une minceur extrême, la créature portait une tenue de couleur blanche ornée du traditionnel caducée, et elle poussait devant elle une civière antigrav.

"En ce qui vous concerne, Madame Chalmak, le docteur Taun-Wi va vous emmener tout de suite à l'infirmerie, ainsi que Monsieur Baser. L'enseigne Rivel va guider ces messieurs jusqu'à leurs quartiers. Une dernière chose avant de prendre congé : je suis chargée par le gouvernement de l'Alliance de vous amener sur le monde de votre choix, dans notre Espace ou celui de l'Empire. Par conséquent, c'est à vous de décider de notre destination."

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 00:53
de Gurvan
Gurvan jeta un regard circulaire à ses compagnons :

"Merci de votre accueil et de votre sollicitude, capitaine Korva. Mes amis, je propose que l'on décide démocratiquement. Je vote pour Viala, bien sûr."

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 01:00
de Sémirande
[Sémi : //off]
"Comme tu veux. Je veux plus avoir mal. S'il vous plait docteur.."
Il ne fallut pas la prier pour qu'elle s'allonge sur la civière.

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 07:28
de Khrys
Gurvan a écrit:Gurvan jeta un regard circulaire à ses compagnons :

"Merci de votre accueil et de votre sollicitude, capitaine Korva. Mes amis, je propose que l'on décide démocratiquement. Je vote pour Viala, bien sûr."


Je vote pour Tréfolia. J'y ai un pied à terre, et des connaissances...

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 18:22
de Gurv Hemmedeji
// J'enchaîne après avoir eu les avis de Djal et Manchu...

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 21:30
de Djal Gorda
"Viala ! top là..."

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 23:05
de Gurv Hemmedeji
// Ca fait dix jours que Manchu n'a pas posté, il doit encore avoir de la famille chez lui, j'enchaîne...

Messieurs Skriblllz et Skrublllz répondirent à l'unisson :

"Nous votons aussi pour Viala."

Gurvan se tourna en souriant vers la capitaine Korva, qui lui rendit son sourire. Elle déclara sans marquer une seconde d'hésitation :

"Nous nous poserons à Amarzèle dans trente six heures environ. Monsieur Rivel va vous conduire à vos cabines."

Derrière eux, le médecin de bord avait déposé avec délicatesse le corps de Sémirande sur la civière. Apparemment, celle-ci était équipée pour traiter aussi bien les organismes vivants que les cyborgs, car une multitude de microfils avaient jailli du médibloc intégré et s'étaient connecté à toutes les prises d'interface de l'enveloppe synthétique. Le visage de Madame Chalmak se détendit presque immédiatement : les récepteurs de douleur avaient été neutralisés. Le docteur Taun-Wi quitta la passerelle, suivie de l'enseigne Rivel qui mena Khrys, Djal, Manchu et Gurvan à leurs quartiers.

Moins d'une demie-heure plus tard, le Valeris créa son point de Vérité et se translata dans le Triche-Lumière.

La suite est .

Re: De l'obscurité à la lumière

MessagePosté: Jeu 29 Déc 2011 19:18
de Manchu, le Fu
Hemmedéji a écrit:// Ca fait dix jours que Manchu n'a pas posté, il doit encore avoir de la famille chez lui, j'enchaîne...


// Je confirme !
J'en profite pour présenter de sincères excuses à tous mes compagnons de Route (intrestellaire bien sûr). Je n'arrive pas à suivre le rythme des contributions ... Pourtant, j'apprécie tous ces échanges. Je me suis remis à lire passionnément ... "Le Canal Ophite" de John Varley, traduit en français en 2004 seulement, dans lequel j'ai ENFIN reconnu l'une des principales sources d'inspirations du jeu de rôle Empire Galactique. J'ai aussi entamé le roman "De bons présages" écrit par Terry Pratchett et Neil Gaiman. Le ton parodique, mais l'écriture très pointue, documentée, me rappellent le style de Sémirande Chalmak/ SemiDéhémette. Je n'oublie pas de féliciter MdJ pour sa plume, bien sûr, et cette mission que j'ai prise en cours.
En ce moment même, je prends connaissance des 8 ou 9 dernières pages de "De l'obscurité à la lumière" seulement maintenant, avec une grosse semaine de retard ... et je constate que vous êtes déjà passé à un autre sujet. Je vais aviser en fonction de ce que je vais lire.
C'est bien de m'avoir chaque fois associé aux choix et actions de mes co-guildiens Gurvan Antillès et Sémirande Chalmak. J'aurais fait de même si j'avais eu le temps de répondre.//