Jonction

En espace inconnu

Re: Jonction

Messagede Gurvan le Dim 12 Déc 2010 01:06

H moins 30 secondes.

Le Transistel kiffish accéléra, incurvant imperceptiblement sa trajectoire. Bien que s’éloignant à grande vitesse, il était maintenant plus visible car il leur présentait ses évents de propulsion d’où sortaient les courts panaches d’énergie Varlet, avec leur forme conique si régulière.

H moins 15 secondes.

Un carillon tinta doucement sur la passerelle du Méphisto. Le plot de Gurvan envoya un ordre qui s’afficha sur la console de Monsieur Skriblllz (ou était-ce Monsieur Skrublllz ?). Le panzanopède déploya un tentacule dont les pseudo-appendices digitaux se mirent à voleter à une vitesse étourdissante au-dessus de ses commandes. Les blocs ovoïdes des moteurs Varlet s’illuminèrent comme des arbres de Noël, et leur bourdonnement atonal s’éleva dans la salle des machines.

H moins 5 secondes.

Le commandant du Méphisto coupa les antigravs au moment où le vert s’affichait sur tous les moniteurs trivids de la passerelle reliés à la machinerie. La vibration lointaine des Varlets se transmit au pont.

Un nouveau tintement se fit entendre. Le Méphisto s’élança vers l’espace, passant de l’immobilité à sa vitesse espace maximale en une fraction de seconde. Son plot vertébral apparié aux systèmes de navigation, Sémirande Rosa Chalmak aligna son navire sur la trajectoire définie par le modèle de Jilm Baser. Les deux Transistels s’éloignèrent l’un de l’autre, le corsaire prenant soin de rester dans le cône de silence de la propulsion du kiffish.

Monsieur Antillès jeta un regard bref vers le panneau holographique où flottaient les contrôles de la fleur de la mort.
"Arrêtes tes conneries" se morigéna-t-il.

Il apparia aussi son plot vertébral à l’ordinav du vaisseau, déploya le plan de vol dans sa vision virtuelle.

"Sémi, Triche-Lumière… maintenant !"

Corolle d’énergie flamboyante à la poupe, iris bleuté à la proue, flash de lumière octarine. Le Méphisto passa en mode C+. Les chiffres palpitèrent rapidement sur le pseudo-tachymètre et se stabilisèrent à 17. Pourvu que leurs rafistolages, pour certains infâmes, tiennent le coup...

Ils s’étaient éloignés de cinq mois-lumière et se faufilaient dans un nuage rugueux de ouate ambrée au bruissement mentholé, lorsque le Transistel kiffish fit brusquement son apparition dans leur Psychoperception.

"Cap au 270, azimut 50. Maintenant… Stop"

Le Méphisto mit en panne au beau milieu de cette curieuse manifestation duveteuse dont le toucher était aussi désagréable que l’odeur était plaisante. L’autre navire s’éloigna en direction de Jonction à très vive allure. Vraisemblablement, ses moteurs étaient gonflés.


"Cap au 110, azimut -30, vitesse 15"

Ils repartirent. Pendant douze interminables minutes, ils suivirent conscieusement le plan de vol établi par Jilm Baser, avec ses quatre autres changements de trajectoires et un second arrêt de cinquante secondes, entre les "mailles" d’une espèce de filet gris métallisé aux reflets changeants comme ceux du mercure, dont l’odeur musquée était si forte et le tintamarre si assourdissant qu’ils ne furent pas mécontents de repartir, même si c’était pour jouer à cache-cache avec les flèches argentées d’une paire de Tracevides évoluant à la limite de leur Psychoperception.

Et puis enfin, il n’y eut plus de navires kiffish patrouillant aux alentours. Ils étaient passés.

Gurvan se tourna vers les sièges toujours occupés par messieurs Baser et Edelman, inclina brièvement la tête.

"Nous avons réussi. Merci pour votre aide et bravo pour votre analyse de trajectoire, monsieur Baser. Je pense que vous pouvez regagner le pont passagers à présent. Khrys, peux-tu raccompagner notre hôte à ses quartiers s’il te plait ?"

Son regard redevint lointain tandis qu’il laissait la Psychoperception l’envahir de nouveau. Quelques minutes plus tard, le Méphisto redémarrait et mettait le cap sur Estébois.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Jonction

Messagede Khrys le Dim 12 Déc 2010 10:04

Répondant au capitaine:
Ce sera un plaisir...

Entamant la conversation avec le client:
Comme vous avez pu le constater, notre équipage est très performant. Vous serez toujours étonné par les ressources que nous pouvons trouver dans les moments critiques...[blahblah....] :mrgreen:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede Sémirande le Dim 12 Déc 2010 12:10

[...]
Madmae Chalmak était restée étrangement silencieuse. Elle avait obéi à son commandant, pris la parole quand il le fallait, communiqué quand c'était nécessaire, point !
Son commandant s'en inquiéta, qui vint la voir.
Elle était allongée sur son cher canapé, dans le salon équipage, et regardait un reportage holographique sur la découverte d'une gemme géante, en orbite lointaine autour d'un système nommé Arn-O-Mine, lui aussi très lointain.
Un Varlet était passé "derrière" l'étrange corps orbital par rapport à l'outis de prise de vue - en l'occurrence une grande caméra 3 D d'une résolution ahurissante - et l'avait éclairé. C'était splendide.
Comme toujours, l'éternel problème se posait : Qu'en faire ?
  • Tourisme ? Arn-O-Mine n'était pas très habité, et assez à l'écart des routes empruntées par les yachts et les paquebots de croisière.
  • Exploitation industrielle ? Oui, mais était-ce bien éthique, cette façon de s'approprier sans vergogne des trésors que la nature mettait tellement de temps à créer.
  • L'oublier ? Pourquoi pas ?
Ces images avaient trois ans. Pas question de les faire voyager en surpaluminique, évidemment.
A la question de son commandant, elle répondit d'un ton courtois mais sans réplique : "Laisse, laisse, cela va passer."
Puis, changeant de sujet : "Tu comptes réparer à Estébois ? Ils ont les installations ? En tous cas, je peux te dire que je profiterai de l'escale si l'honorable Monsieur Baser es est d'accord : il y a longtemps que je n'ai pas chassé, et cela me manque."
Sémirande
 

Re: Jonction

Messagede Gurvan le Dim 12 Déc 2010 12:38

Ils faisaient une pause en Espace profond sur le chemin d'Estébois.

Gurvan contempla les images, sirotant son mug de café debout à côté du canapé où sa coguildienne et amie se reposait. Il ne lisait bien sûr pas ses pensées, mais s'il l'avait fait, il aurait suggéré une quatrième solution : faire récupérer cette gemme géante par un Lehouine, et la ramener vers l'un des nombreux musées d'histoire naturelle galactique, comme le plus fameux, celui d'Artenante et son fameux mange-poussières-encore-en-état-de-marche.

Sémirande a écrit:Puis, changeant de sujet : "Tu comptes réparer à Estébois ? Ils ont les installations ? En tous cas, je peux te dire que je profiterai de l'escale si l'honorable Monsieur Baser es est d'accord : il y a longtemps que je n'ai pas chassé, et cela me manque."


"Oui, d'après le répertoire astrographique, ils ont une station orbitale de classe IV sous administration cygnienne, et trois astroports de classe III au sol. Je ne sais pas s'ils ont des arsenaux astronavals, mais en tout cas il faut refaire le plein avant de repartir vers Sima."
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Jonction

Messagede MdJ le Dim 12 Déc 2010 19:32

Khrys a écrit:Répondant au capitaine:
Ce sera un plaisir...

Entamant la conversation avec le client:
Comme vous avez pu le constater, notre équipage est très performant. Vous serez toujours étonné par les ressources que nous pouvons trouver dans les moments critiques...[blahblah....] :mrgreen:


Monsieur Baser obéi sans discuter aux ordres du commandant Antillès.

Pendant le vol d'évasion il était resté concentré, attentif. Une oreille attentive, cybernétique éventuellement, avait perçue le moment où il avait bloqué sa respiration quand le navire kiff inopportun avait pointé le bout de son vilain nez et le relâchement de celle-ci quand Gurvan les avait mis à l'abri dans les nuages d'ouate ambré.

Il entra les derniers chiffres et éteignit la console sur laquelle il avait travaillé. Après avoir salué de la tête le premier pilote, le commandant il se laissa guider par le commissaire de bord et regagna sans faire plus de difficulté la section passager.

Il hochait de temps en temps la tête au discours lénifiant de Khrys. Avant de se laisser abandonner dans ses quartiers il remercia Khrys et lui demanda d'adresser de sa part ses félicitations à tout l'équipage.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jonction

Messagede MdJ le Dim 12 Déc 2010 19:53

Gurvan a écrit:"Oui, d'après le répertoire astrographique, ils ont une station orbitale de classe IV sous administration cygnienne, et trois astroports de classe III au sol. Je ne sais pas s'ils ont des arsenaux astronavals, mais en tout cas il faut refaire le plein avant de repartir vers Sima."


A vrai dire Les informations qu'il avait pu rassembler sur le sujet n'étaient guère très encourageantes ... La station disposait de réserves d'A.M., mais il n'avait vu nulle référence à des chantiers civils. Les militaires disposaient peut être d'installations. Il faudrait voir sur place.

Sémirande, pendant son quart de veille avait put écouté les conversations qui s'échangeaient sur le réseau com : la rumeurs, puis les informations concernant la prise de contrôle kiffish de Jonction se répandait rapidement. Cela obligeait nombre de navires à se dérouter en catastrophe, à trouver une nouvelle route ou un astroport d'accueil.

Des rumeurs persistantes faisaient état de l'arrivée prochaine d'une flotte expéditionnaire Impériale et Tolienne, rumeur non confirmée.

Il était difficile de faire la part des choses. Les Kiffs affirmaient que la station restait ouverte. Les autorités militaire impériales, de la république du Cygne, Tolienne, demandaient à tous les navires d'éviter la zone. Des rumeurs, non confirmées elles aussi mais populaires sur les canaux marchands, faisaient état de navires pris d'assaut, confisqués et de leurs équipages capturés ...

Des dernières actions avant de partir pour Estébois ?
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jonction

Messagede Sémirande le Dim 12 Déc 2010 21:14

RAS
Sémirande
 

Re: Jonction

Messagede Gurvan le Dim 12 Déc 2010 23:38

Sémirande a écrit:RAS


Pas mieux.

Précisons que tout au long du voyage, Monsieur Antillès ne prit que le repos strictement nécessaire, et passa le reste du temps sur la passerelle, aux commandes ou à la vigie, tendant ses sens exacerbés par la Psychoperception pour ne pas se faire surprendre par un éclaireur de la flotte kiffish.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Jonction

Messagede MdJ le Lun 13 Déc 2010 01:45

…. Le vieux Mephisto taillait la route. Sa robe or tachée des pustules grises des réparations se vit débarrassée durant les longues heures du voyage vers Estébois de la poussière qui s’y était collée lors de son escale au cœur de la comète. Cypher et Lucy rampaient au sein du champ de normalité sur la surface de la coque, infatigables nettoyeurs.

Les heures s’écoulaient lentement.

Le vol ne laissait que peu de répit aux pilotes qui enchainaient les périodes de veille et de repos, revenant en espace normal pour s’orienter, y stoppant même à deux reprises pour effectuer des consolidations des réparations de fortune.

A la seizième heure ils effectuèrent un long détour : à la limite de sa psychoperception, au sein d’une gelée de menthe grumeleuse violette Gurvan avait brièvement senti la présence d’un corps étranger. Un navire ? Pour tout dire il n’était pas tout à fait certain de ce qu’il avait entraperçu, ni même qui ce n’était pas une simple hallucination. Son esprit lui jouait-il des tours ? A force de sonder à la recherche d’un maraudeur kiffish son cerveau ne créait-il pas de toute pièce l’illusion de celui-ci ?

Gurvan était seul. Sémirande dormait après une séance de pilotage en solo exténuante. Il était seul, enfermé dans le cocon technologique de la passerelle, dont les instruments aux lumières rassurantes ne lui étaient dans ce cas d’aucune utilité. Il sonda de nouveau. Rien. Avait-il rêvé ?

Il soupira et fit le choix de la prudence en entamant un large détour.

Le temps s’écoulait et l’antimatière filait dans le sablier qu’était le convertisseur d’énergie de la salle des machines. Il leur faudrait bientôt trouver de quoi remplacer ce fluide vital.

La suite est
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Jonction

Messagede Sémirande le Lun 13 Déc 2010 14:25

MdJ a écrit:… Gurvan était seul. Sémirande dormait après une séance de pilotage en solo exténuante. Il était seul, enfermé dans le cocon technologique de la passerelle, dont les instruments aux lumières rassurantes ne lui étaient dans ce cas d’aucune utilité. Il sonda de nouveau. Rien. Avait-il rêvé ?

Le sommeil n'est pas un obstacle à la pseudoperception. Je tire aussi ? Combien de dés ?
Sémirande
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Au delà des frontières


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron